Juin 02

Pauvre France !

Il y a deux semaines, je vous avais promis une revue de presse très riche. Mais finalement, si les articles ont abondé, ils n’en étaient pas pour autant riches. Trois grands titres    seulement : on a parlé des problèmes des droits de l’homme en Azerbaïdjan, des problèmes de la France à l’Eurovision et des problèmes de… ah ben non, pas de problèmes en Suède. Je vais donc    m’intéresser uniquement au deuxième problème : la défaite de la France que personne… (personne vous dites ?) ne prévoyait.

image-presse-internet

    Le verdict est tombé et c’est donc la Suède qui a remporté la 57ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Une victoire saluée à l’unanimité. Le Parisien, jamais avare d’articles sur    l’Eurovision, commente : Un vent de fierté    parcourt la Suède depuis la victoire de la chanteuse Loreen dans le concours de l’Eurovision samedi soir. «Elle a balayé, massacré» les autres concurrents, a commenté la presse suédoise.’ Le    journal ajoute : ‘Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt a réagi sur twitter «Oui Loreen a atteint nos plus hautes espérances». L’écrivain et comédien suédois Jonas Gardell a    lancé lui aussi sur twitter: «Loreen, je ne suis plus homosexuel!!!».

Mais bon, la victoire de la Suède est balayée en France par la défaite d’Anggun, très commentée par la presse. On ne peut bien évidemment pas citer tous les journaux et sites, on prendra donc un    exemple au hasard : l’article de l’Express qui se pose la même question que beaucoup d’autres journaux en titrant : ‘La France doit-elle arrêter de participer à l’Eurovision ?’.    Dans l’article, on pense que la Suède a gagné grâce aux votes géopolitiques. Si, si ! Véridique !

    Pour preuve : ‘Ce 26 mai, la Suède remportait le 57e Concours de l’Eurovision grâce à la chanteuse Loreen et son tube « Euphoria ». Depuis, la polémique concernant une victoire purement    géopolitique ne fait que grossir. Cette année, le top 5 réunit la Suède, la Russie, la Serbie, l’Azerbaïdjan et l’Albanie. La défaite laisse un goût amer à de nombreux pays européens tels que la    France et l’Angleterre, placés respectivement à la 22e et 25e place – sur 26.’

On relève déjà deux énormités dans ce paragraphe. Si la Suède a gagné en raison de votes géopolitiques, c’est que le pays scandinave a dû envahir 40 pays d’Europe sans qu’on n’en sache rien !    Seule l’Italie aurait résisté à l’invasion puisque c’est le seul pays à n’avoir donné aucun point à la Suède.

    Ensuite, dire que la défaite laisse un goût amer à de nombreux pays européens tels que la France et l’Angleterre, ce n’est pas vrai. Elle laisse un goût amer UNIQUEMENT à la France et à    l’Angleterre.

    Prenons à titre d’exemple la petite île de Malte. Notre partenaire ESCDaily.com reprend un article    du site timesofmalta.com qui raconte que lundi matin, plus de 275 personnes avaient tenu à féliciter leur chanteur à son arrivée à l’aéroport. Et pourtant, il n’a terminé que 21ème (juste devant    la France… affront suprême). Mais il a réussi à envoyer Malte à la grande finale (la première fois depuis 2009) et pour eux, c’était déjà beaucoup !

    Ah… notre chère France ! Celle qui ne sait jamais ce qu’elle veut. D’un côté on dit : ‘pourvu qu’on ne gagne pas pour ne pas avoir a organiser l’année prochaine’ et d’un autre côté ‘on n’en a    marre de perdre à cause de ces satanés votes géopolitques’. Alors qu’est-ce qu’on fait : on le boycotte cet Eurovision ? On n’y va pas l’année prochaine ?

    Le seul problème, et encore un paradoxe supplémentaire, c’est que ce concours qu’on déteste tellement fort, on ne peut pas s’empêcher de le regarder ! Ben oui… meilleure audience de France 3    depuis septembre dernier ! Bon, la question posée par l’Express devient stérile, du coup !

    Allez, on en revient à ces vilains votes géopolitiques, la seule et unique raison qui a donné à la France un mauvais classement, paraît-il. Eh bien, grâce à ces votes politiques, on apprend    pleins de choses.

    Par exemple, je ne savais pas qu’il existait une forte diaspora allemande en Europe qui a permis au pays de terminer 8ème. Mais ils étaient où en 2008, tous ces allemands d’Europe quand le pays a    terminé 23ème sur 25 ?

    J’ai aussi appris qu’une grande majorité d’albanais résidaient à Saint-Marin (12 points à l’Albanie quand même !). La mafia russe semble aussi s’être implantée dans la petite république (10    points). En revanche, on sait maintenant qu’il y a peu d’Italiens aux abords de Saint-Marin (7 points seulement).

    Et au fait, ils sont passés où tous ceux qui ont voté pour l’Ukraine ces dernières années ? Même la Russie a préféré la Suède. C’est un comble ! La diaspora ukrainienne a certainement dû être    délogée par les albanais cette année, eux qui d’ordinaire ne font jamais un aussi bon score à l’Eurovision.

    Et puis il y a aussi les méchants jurys (5 par pays et qui comptent pour 50 % dans le résultat final), ils ont aussi voté contre la pauvre France. Ils appartiennent aussi à la diaspora ? Ah non,    pardon… j’oubliais. Il ne faut pas prendre en compte les votes du jury parce qu’il triche. Une ‘valeur sûre’ pour nous affirmer cela : le grugé de l’édition 2011 Amaury Vassili en personne. 42    pays, 5 membres par pays, ça fait tout de même 210 personnes à corrompre pour les obliger à voter pour la Suède. Pire que la mafia, ce Concours Eurovision !

    Bon, on redevient sérieux un moment, là. Chaque année, on nous sert la même sauce, les mêmes arguments. Si effectivement il existe une « hiérarchie » dans le classement final en raison des votes    géopolitiques, on devrait donc logiquement chaque année se retrouver avec le même classement de pays. Mais pourtant chaque année, nous avons un podium et un classement différent. Mais chaque    année, tout le monde semble l’oublier.

    Et peut-être que tous ceux qui crient au scandale auraient dû prendre la température auprès des journalistes professionnels présents à Bakou, ceux qui suivent assidûment chaque concours et toutes    les répétitions qui vont avec… et qui n’ont pas parié un kopek sur la France, pronostiquant sa chanson à la place exacte où elle terminé.

    Je termine avec une petite pensée pour Anggun, une grande chanteuse. On partage sa déception, bien évidemment. Elle s’est énormément investit dans cette participation. On lui souhaite tout le    bonheur et le succès qu’elle mérite pour les années à venir. Merci à elle d’avoir accepté de relever un défi aussi audacieux et… périlleux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :