OGAE Espagne : Israël 12 points

La branche espagnole de l’OGAE a  voté pour ses chansons préférées de cette édition 2018. Après les 12 points octroyés à l’Israël par la France et la Biélorussie, Netta recueille les 12 points espagnols. Pour l’instant, Israël fait l’unanimité. Mais de bonnes nouvelles nous viennent aussi d’Espagne. Après les 10 points biélorusses, la France obtient encore 10 points. La Belgique, quant à elle, obtient 3 points.

Voici le top 10 espagnol :

  • Israël : 12 points
  • France : 10 points
  • Finlande : 8 points
  • Chypre : 7 points
  • Australie : 6 points
  • Suède : 5 points
  • République Tchèque : 4 points
  • Belgique : 3 points
  • Allemagne : 2 points
  • Italie : 1 point

Bonne nouvelle pour l’Allemagne qui obtient ses premiers points.

Voici le top 10 général :

  • Israël : 36 points
  • France : 20 points
  • Finlande : 18 points
  • Suède : 17 points
  • République Tchèque : 16 points
  • Australie : 14 points
  • Belgique : 11 points
  • Bulgarie : 8 points
  • Chypre : 8 points
  • Danemark : 7 points

Conclusion:  Israël poursuit sa route: 3 pays (dont la France) lui ont donné le maximum de points. La France, quant à elle, peut être satisfaite : sur 2 pays (puisqu’elle fait partie des pays ayant déjà voté) , elle obtient 2 fois la seconde place. C’est un bon début.

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci l’Espagne ! Ça sent le podium pour « Mercy « .

    Il y a depuis peu une autre organisation de fans concurrente de l’OGAE.

    Il s’agit de l’INFE qui organise aussi son sondage. ESC Today recense les résultats , club après club (24 au total). Pour le moment c’est Israel qui caracole en tête devant la Bulgarie et la France.

    1. Tiens tiens j’ai été sollicitée ce soir pour l’INFE ! Je n’ai même pas posé de questions, j’assume complètement mon adhésion à la secte Eurovision…. lol 🙂
      Je n’ai pas pu soutenir la France, j’ai donné mes 12 points à la Biélorussie. Les positions d’Israël et de la Bulgarie ne sont pas de mon fait 🙂

      Merci l’Espagne !

  2. – J’espère que cette engouement du public européen qui semble prendre forme pour Israël sera largement atténué par les jurys… Mais je reste zen : après les deux terribles déceptions des deux années précédentes, j’ai anticipé cette fois-ci une victoire d’une chanson que je déteste…

    – Pour cette année, je vais me contenter de peu : une qualification de Malte en Finale par exemple ? 😆

  3. La République Tchèque a voté également pour le classement OGAE 2018 et surprise c’est Israël qui obtient les 12 points suivi de Chypre 10 points et la France avec 8 points…
    Mercy est toujours 2nde pour l’instant avec 28 points ce qui est prometteur et côté BM elle est maintenant 8e très proche de la Bulgarie et de la Suède. Je crois vraiment en la possibilité d’etre 4e ou 5e le 12 mai.

  4. Si Israël gagne l’Eurovision, c’est sûr : je ne regarderai plus jamais cette fête annuelle qui n’est qu’un barnum kitsch….
    Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais tout de même…

    1. C’est dommage de se punir parce qu’on n’aime pas le gagnant. Moi j’arrêterai quand le concours dans son ensemble ne me correspondra plus (si 43 morceaux de rap par exemple).

      Pour le reste, je me dis que les résultats me font passer de l’euphorie (Conchita en 2014) à l’ennui (Salvador) mais qu’au bout du compte le tour de mes chéris reviendra.

      1. Moi aussi je ne désespére pas non plus de voir mon chouchou gagné, cette année la Bulgarie l Estonie la Finlande , mais bon je ne me faire guére d illusion.

      • Antoine 97 on 5 avril 2018 at 12:42
      • Répondre

      Ce que je trouve dommage c’est qu’on veuille qualifier un concours entier de kitsch juste à cause d’une musique qui n’est pas si kitsch que ça en plus. Elle est certes peu commune et prête à rire, en attendant elle fait le buzz et est innovante. Moi je repense à des musiques bien plus kitsch qui ont été de réels succès planétaires dont une liée au parcours de Netta justement: « Gangnam style ».
      Enfin bon, je peux tout de même comprendre qu’on aime pas.

    2. C’est exactement ce que je me suis dit lorsque Kate Ryan a été éliminée en 2006 : « Je ne regarderai plus jamais l’Eurovision de ma vie ! » Douze ans plus tard, tu vois où j’en suis… Bref, J-F, rendez-vous en 2030 ! 😉

      1. Oui, je sais bien, mon commentaire prévoyait une éventuelle réaction à chaud ! Une façon de critiquer la chanson israélienne…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :