O Melodie Pentru Europa 2019 : Loreen et sondage

Il y a des sélections qui volent haut, très haut. Il y a des sélections qui emportent les Eurofans au sommet et les comblent de joie. Il y a des sélections qui se révèlent palpitantes et passionnantes. Et puis, il y a la sélection nationale moldave…

L’O Melodie Pentru Europa nous revient cette semaine, après quelques controverses et moult meurtres musicaux. Notez que ses deux derniers vainqueurs ont brillé à l’Eurovision. En sera-t-il de même cette année ? Le moment est venu de confronter nos opinions à ce sujet.

LES LOREEN

Commençons par mon avis personnel sur la question. Bien entendu, cela n’est que mon opinion subjective. Si vous différez en la matière, exprimez-vous dans les commentaires.

Loreen est catastrophée par cette édition 2019 de l’OMPE. Le niveau des présélectionnés était moyen. Les choix étranges et aléatoires du jury, lors des auditions, la laissent avec dix candidats qui soudain, lui font amèrement regretter Philipp Kirkorov…

Anna Odobescu – Stay

Une ballade eurovisionesque, écrite en pensant très fort à l’Eurovision. Violons, crescendo, changement de clé, amour brisé, émotions, trémolos. Tout y est, copié d’après une recette éprouvée. Anna, irréprochable vocalement. Rien à redire de son direct. En fait un peu trop quand même. Mais soutiendrait la comparaison avec d’autres grandes voix. Reste que Stay est d’une banalité affligeante. Ni honteux, ni risible. Juste copié-collé de ballades entendues des millions de fois au Concours. N’apporte rien et ne doit rien attendre du Concours, à une période où justement, Eurofans, jurés et lambda sont en quête de surprises et de nouveautés. Amis Moldaves, ceci n’est que le début…

Aurel Chirtoacă – La cinema

Des explications ! Je veux des explications ! Qu’est-ce le jury a bien pu trouver à cette chanson vieillotte, poussive et sans intérêt ? J’ai écouté et réécouté vingt fois ce machin, je suis resté dans les ténèbres de l’incompréhension. D’autant plus qu’Aurel a monumentalement loupé sa prestation en direct. Aussi à l’aise qu’un communiant devant l’autel, il a massacré son Cinema. Et c’est d’autant plus incompréhensible que d’autres candidats qui avaient de meilleurs morceaux ont très bien chanté, eux… Bref, des explications ! Quant à vous, amis Moldaves, gardez-vous de voter pour Aurel, par pitié.

Che-MD feat. Elizaveta Ivasiuk – Sub Pământ

Raah, raah… Achevez-moi… Tuez-moi… Je préfère mourir plutôt que d’entendre ce truc à l’Eurovision… Du mauvais rock soviétique antédiluvien, composé par des bouchers-charcutiers musicaux et massacré en direct par des interprètes n’ayant probablement jamais regardé le Concours de leur vie… Mauvais ET insupportable… En comparaison, AWS, c’est la Petite Musique de Nuit… Non, amis Moldaves, ne votez pas non plus pour eux, vous méritez mieux que cela.

Diana Brescan – Lies

Petite lueur d’espoir dans ce naufrage eurovisionesque. Toute petite lueur d’espoir… Autre ballade comme l’on n’entend désormais plus qu’au Concours. De la même eau que le Stay ci-dessus, mais un chouïa moins meringué. Un tout petit chouïa… Se démarque positivement en direct, car Diana est une excellente chanteuse. Inutile de rêver : ne permettrait pas à la Moldavie de se qualifier pour la finale, non. Mais du moins, lui permettrait de se faire éliminer sans honte, ni gêne. Amis Moldaves, votez pour elle et patientez jusqu’à l’an prochain…

Limonique – GravitTy

Le titre faisait présager le pire… À l’arrivée, un morceau moins terrible que craint initialement. Composition plate, mais pas honteuse. Évoque les chansons présentées au Concours au début des années 2000. En retard d’une guerre musicale. Se laisse donc écouter distraitement. Limonique, très bien dans les conditions du direct. Élève un peu l’ensemble. Pourrait être une option envisageable… À condition, bien entendu, de remixer complètement la partition et de la mettre au goût du jour. Amis Moldaves, pourquoi pas ? Mais vous auriez du pain sur la planche d’ici à mai pour rendre ce morceau qualifiable…

Marcela Scripcaru – Meteor

Encore une autre ballade eurovisionesquement calibrée… Déjà la troisième du lot, avec la joyeuse perspective qu’elles s’annulent l’une l’autre et qu’Aurel s’envole pour Tel Aviv… Bonheur ! Meteor est du même niveau musical que Stay et Lies : une production honnête, ni baveuse, ni ridicule. Une chanson dépourvue de toute originalité et de tout défaut rédhibitoire. Typiquement le genre de proposition qui permet aux téléspectateurs de comparer leurs impressions sur la demi-finale en cours, entre deux concurrents sérieux. Marcela, un cran en-dessous d’Anna et Diana, lors des auditions. Rien qui ne puisse se corriger d’ici mai. Amis Moldaves, devoir choisir entre trois propositions quasi identiques est bien le signe que votre sélection nationale se fourvoie.

Maxim Zavidia – I Will Not Surrender

Meringue, meringue, 100% pure meringue… Donne l’impression d’avoir été refusé au Melodifestivalen, puis au Dansk Melodi Grand Prix, avant d’échouer là, par un infortuné hasard. Typiquement le genre de ballade grandiloquente passée de mode à l’Eurovision et aux sélections scandinaves depuis des lustres. Néanmoins, pourrait encore tenir la route avec mise en scène éblouissante et surtout, prestation vocale à la Rona Nishliu. Sauf que Maxim n’est point Caruso… Notes hautes impossibles à atteindre pour ses capacités vocales réduites… Morceau clairement trop ambitieux pour lui. Résultat : se vautre dans les conditions du direct et rend l’ensemble risible et gênant.

Siaj – Olimp

Années 2000, le retour ! Débute comme productions de la dernière décennie, avant de prendre un petit virage rock daté. Aurait pu figurer sur l’album d’un groupe de rockeurs juvéniles du début de ce XXIe siècle. Morceau pas fondamentalement odieux, mais terriblement passé de mode. Siaj plutôt convaincante dans les conditions du direct. Me fais curieusement penser à Avril Lavigne, à ses tout débuts. A du potentiel. Mais amis Moldaves, cet ensemble sonne amateur et à côté de la plaque.

Tinna Gi – Virus

Production à la grosse louche pour morceau aux effets très (très) appuyés. Évite l’écueil du ringard, pour mieux s’éventrer sur celui du copié servile. Imite beaucoup et sans grand talent. Demeure écoutable dans sa version studio. En revanche, en direct, horrible. Prestation vocale de Tinna fait saigner les oreilles. Raté au point de soulever des doutes légitimes sur la conscience mentale et professionnelle du jury. Amis Moldaves, passez votre chemin !

Vera Țurcanu – Cold

Serait-ce le Saint-Graal ? Oui, au premier abord. A retenu mon attention positivement dès son entame. Petite déception ensuite, car fait du surplace et prend des virages musicaux plus ou moins heureux. Mais n’est pas une ballade toute faite et possède une composition moderne, deux arguments de poids dans cette sélection. S’avère au final répétitif. Laisse encore l’espoir d’une belle refonte pouvant gommer les défauts. Hélas, en direct, adieu Saint-Graal ! Vera pas du tout convaincante. Crispante et maniérée. Donne envie de la débrancher et de réécouter en boucle Anna et Diana. Amis Moldaves, préférez donc une autre candidate…

Décidément, l’enjeu de cet OMPE 2019 n’est pas de choisir la meilleure chanson… mais plutôt la moins mauvaise du lot… Et dire que certains lambda se sont plaints du niveau musical de Destination Eurovision… Si seulement, ils savaient…

Enterrez ici vos illusions : la Moldavie ne se qualifiera avec aucun des morceaux retenus pour cette sélection. Vous me direz : tant mieux, cela fera un concurrent de moins pour la Suisse. Certes, certes… Dans l’attente, du bout des lèvres, j’enverrais à titre personnel Diana Brescan et Lies. C’est l’assurance de se voir claquer la porte au nez, le 16 mai, sans s’être ridiculisé devant la Terre entière. Amis Moldaves, rendez-vous l’an prochain !

Et pour votre édification personnelle, voici trois morceaux plutôt rigolos et qui auraient tenu la route… si pour des raisons incompréhensibles, le jury ne les avaient éliminés.

LE SONDAGE

À votre tour à présent de vous exprimer ! Donnez-nous votre avis.

Sur ce, rendez-vous samedi pour ce grand moment moldave !

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C est vraiment la sélection cette année qui me paraît la plus faible et la plus imprévisible aussi.

    Personne ne se détache. J ai quelques artistes que je ne souhaite vraiment pas voir passer (Siaj, Aurel Chirtoaca) et de l indifférence pour quasi tous les autres.

    Peut être quand même une préférence pour Anna Odobescu, Vera Turcanu (titre bien moins bon que son « black heart » de 2018), Diana Brescan et Tinna Gi.

    Cette dernière est déjà largement en tête des vues sur YouTube.

    Un OMPE sans plaisirs coupables comme « esencia del sur » et sans la fabuleuse Doinita Gherman c est déjà un OMPE loupé.

    Et comme les sélectionneurs, atterrés par le faible niveau comme l ‘a dit Cristina Scarlat , se sont en plus evertués à éliminer les meilleures propositions (Lume et Pelagiya) , la Moldavie court vers la non qualification..

    • rem_coconuts on 25 février 2019 at 12:09
    • Répondre

    Biélorussie-Moldavie, même combat? Ballade formatée 2000’s (and whatever..) ou pseudos titres pop-rock kéblos fin 80s-début 90s. Ne vous précipitez pas, surtout. Je n’ai pas osé écouter les auditions moldaves (merci Pauly pour ce courage incommensurable qui t’honore), mais concrètement, à part rêver des tréfonds de la DF, je ne leur vois guère de perspectives jouissives.

    Besoin de faire du détail titre par titre?
    – Disons que les choix les plus digestes se trouveraient dans le groupe DIANA BRESCAN-MARCELA SCRIPCARU-MAXIM ZAVIDIA avec avantage léger pour Marcela, dont le titre pourrait être pas mal à condition de réarranger le tout. Des ballades pas ouf, mais pas dégueulasses, pas inefficaces, mais cliché à mort, conventionnelles, à la prod défectueuse et aux arrangements moyens. Aussi charmant soit-il, Maxim est vocalement limité contrairement à Diana et Marcela.
    – Pour VERA TURCAN, c’est pendant 2’40 le titre le plus moderne et le plus proche de notre temps, dommage juste le bridge dégueulasse et la voix très faible de Vera portent un coup au tout. Petit revamp avec flinguage de bridge et changement d’interprète rendraient le truc pas mal.
    – Autre option (qui risque de sonner comme un coup de grâce pour le pauvre Pauly, je te prie de m’en excuser): AUREL CHIRTOACA. Ok, ça respire un peu la poussière et des temps surannés, mais bon ça peut se vendre comme vintage sur un malentendu. Un bon contrepoint à Hatari et Conan Osiris s’ils sont sélectionnés.
    – Les NEXT absolus? Tout le reste! ANNA ODABESCU? Merdique, risible, poussiéreux, cheap, périmé. OUT. Tous les espèces de pseudo-rocks ou pseudo pop-rocks? Bloqués en 89-90, au mieux en 2000-05 (j’ai décidément une dent contre le 50e concours), amateurs en tous points, ringards, tellement discount que le discount originel en devient sexy, dénués de toute production, on dirait des démos de démos de démos, mais version cassette. Certains auraient pu s’en sortir dignement avec quelques arrangements, mais là c’est… c’est juste pas possible.

    Je passe sur les textes qui sont à chier. L’an prochain, je propose qu’on envoie collectivement des textes à la Moldavie pour les remettre sur le droit chemin. En attendant, dites coucou aux 16-18èmes place de la DF, chers amis moldaves.

    • Philipe on 25 février 2019 at 16:11
    • Répondre

    Ouhlala! dur dur … Je suis d’accord avec toi sur presque tout Pauly, les seuls trucs pas trop durs à écouter sont les 3 éliminés et Laurel.
    Pour les mêmes raison que rem_coconuts j’enverrai Aurel, avec 2 mois de cours de chant intensif (tu dis qu’en direct c’est pas ça du tout donc je te fais confiance;-) ) et un rewamp car seul titre que j’ai pu écouter en entier sur les sélectionnés. Le titre Cinema même si vieillot pourrait avoir un côté intéressant avec une bonne sceno mais sans faire aucune merveille. Pour moi ce n’est pas pire que les monténégrins que je ne peux ni voir, ni écouter.

  2. Well well well… dans l’état actuel, rien de compétitif. Alors, avec un nécessaire revamp, je choisirais:

    1. Maxim Zavidia
    2. Diana Brescan
    3. Auel Chirtoaca

    Mais faudra vraiment retravailler tout ça, arrangements, voix, composition… et parfois même, paroles :/

  3. – Je viens d’écouter attentivement les dix chansons moldaves. Sans être flamboyante, cette sélection n’est pas la plus catastrophique pour mes oreilles même si j’ai des difficultés à constituer un TOP 3 car il n’y aucune chanson marquante et évidente à qualifier. Ca va du moyen + au moyen en passant par le médiocre sans atteindre néanmoins le désastre. Par contre, pas sûr que l’artiste qui ira à Tel Aviv, quel qu’il soit, se qualifie pour la finale…

    – Voici donc mon TOP 3 :

    1) MAXIM ZAVIDIA : je suis d’accord, sa voix n’est pas extraordinaire mais je pense qu’il peut l’améliorer car la chanson est de bonne qualité et ça reste très agréable à l’écoute avec sa voix douce. Après il est clair que c’est très loin du niveau des brillants candidats moldaves des deux années précédentes !

    2) ANNA OBODESCU : des trois demoiselles à ballade, c’est celle qui m’a le plus conquis par sa voix et par la mélodie, même si celui qui a composé et écrit la chanson n’a pas inventé la poudre car c’est vraiment très commun.

    3) VERA TURCANU : sans doute la chanson la plus originale au niveau rythmique et musical et c’est pour cela que je l’ai mise dans mon tiercé gagnant car au niveau voix, il y a encore du boulot !

    – Pas de Joker : je ne vois personne d’autres à part ces trois-là même si je vais dire un mot des  » détestés  » de Pauly. J’ai tellement détesté AWS l’an dernier que je trouve les groupes de rock présents dans les sélections cette année bien meilleurs qu’eux ! Et leur chanson, sans être un foudre de guerre n’est pas désagréable.

    – Enfin un FLOP 3 ! Là j’en ai un et il sera composé de : SIAJ ( chanson très plate et monotone ) ; TINA GI ( chanteuse très agaçante à écouter ) et surtout AUREL CHIRTOACA ! ( une nullité absolue à tous les niveaux : ça me fait penser à une chanson italienne de 3e division qu’on a repêché ici !! )

    – Je finirai par les deux autres demoiselles à ballades : elles me laissent indifférentes mais je supporterai une éventuelle qualification.

  4. J ai écouté hier les auditions moldaves (oui je suis masochiste..) pour avoir une meilleure idée des performances en live.

    Et effectivement Maxim Zavadia est catastrophique . Dommage car il avait ses chances.
    Les meilleurs m ont semble être Che MD, Diana Brescan et surtout Anna Odobescu qui maîtrise très bien sa chanson.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :