Norvège 2019 : Keiino pour Tel Aviv !

Du côté de la Norvège, le trio formé par Keiino, par ailleurs grand favori de la compétition, a remporté le billet pour Tel Aviv avec Spirit In The Sky.

(30 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ah j’egale mon succès de l’an dernier. Troisième de mes favoris à remporter une finale nationale. Visiblement, les Norvégiens partagent mes goûts musicaux, après Alexander Rybak.
    Voilà qui remonte un peu le moral après les calamiteux Hatari.

  2. très très fort et très haut à TALV j ‘adorrrrrrrrrrrrrrrrrrrre

    • EurovisioneurBZH on 3 mars 2019 at 00:01
    • Répondre

    Oui oui et oui ! Trop content !
    Merci la Norvège de les avoir choisi !

  3. vu le resultat des juries internationaux , je vois mal ce groupe etre dans le top 10 en mai.la scénographie etait inexistante

    1. Peut-être qu’ils vont la bosser maintenant qu’ils sont sûrs d’aller à Tel Aviv. Enfin, espérons-le.

  4. Le refrain est nul et c est archi pompé, me semble t il sur la chanson finlandaise de l année passée bien meilleure.
    De beaux hétéros bien blonds qui vont rassurer ceux qui détestent l Islande!

    1. Euh Tom Hugo, l’instigateur du projet (et le seul qui a des cheveux) est ouvertement gay…

    2. Je ne vois pas le rapport avec le fait d’être hetero et de détester la chanson islandaise. Tu veux dire que les gays doivent forcément aimer une telle daube ???? Faut que je révise ma sexualité, alors.

    3. Quand le projet c’est de réunir des « minorités opprimées » dans une chanson, ici une femme (pas une minorité, mais vous m’aurez compris), un gay et une minorité culturelle (sami), dire que c’est  » De beaux hétéros bien blonds qui vont rassurer ceux qui détestent l Islande! « , c’est je pense ne pas du tout avoir compris le principe de la chanson, ni les paroles, voire aller a contrario de cela.

  5. Les favoris ont gagné mais les jurys internationaux leur ont donné du fil à retordre.
    Certes leur prestation n’était pas au point mais leur titre remplit bien des cases pour bien figurer au concours.
    C’est peut etre même un peu trop « fabriqué  » pour cela d’ailleurs.

    Sinon, grosse surprise avec Morland ejecté dès le premier tour. Vraiment pas mérité de mon point de vue.
    Petite consolation, son « poulain » qui fait 2eme , comme Rebecca l’an passé.

    Toutes les prestations etaient de bon niveau, bravo la Norvège !
    Oslo 2020 ? Pas exclu de mon point de vue …..

    1. – Morland éliminé au 1er tour ?? Je n’y aurais jamais cru ! Qui étaient les 4 finalistes ?

      1. A L Kumoji « Holla holla « , D SOUND « M. Unicorn » et Adrian Jorgensen « the bubble »

        1. – Merci beaucoup Pascal : AL Kumoji était mon joker car j’avais trouvé cette chanson totalement à contre-courant.

    • MonCoeurFaitBoum on 3 mars 2019 at 00:16
    • Répondre

    Bon c’est efficace c’est très eurovision mais moi je ne suis pas franchement emballé.
    Finale oui quand même et peut-être la partie gauche ça dépendra des chansons non dévoilées à ce jour et du niveau général.

  6. Très bon titre. Fait partie de mes chansons favorites. Bravo aux Norvégiens de l’avoir choisie.

  7. – La très bonne nouvelle de la soirée : super heureux de cette qualification ! J’adore cette chanson qui vient désormais sur mon podium personnel juste derrière l’ESPAGNE et l’ITALIE.

    – C’est un régal d’écouter cette chanson à la fois moderne, bien construite avec des couplets structurés et un refrain accrocheur et fédérateur. Et j’aime aussi le passage chanté ( en same je crois ? ).

    – Après l’horreur islandaise, la trop classique moldave et l’insignifiant finlandais, voilà la Norvège qui me redonne le moral !

    1. Tout pareil.

  8. ca peux pas gagné un suedoiserie norvegienne , trop entendu , pour moi c’est a peine un top 15

  9. J’aime bien la chanson mais je ne la trouve pas exceptionnelle non plus. Je doute qu’elle soit dans mon top 10 en mai.

    Concernant les jurys internationaux, je vois que certains d’entre vous sont inquiets parce que le groupe n’a pas convaincu. Ke tiens à dire à titre personnel que pour moi les jurys internationaux font preuve de sabotage dans beaucoup de sélections cette année et notamment en Allemagne où ils ont clairement barré le chemin à 2 chanson initialement favorites! Je n’en dirai pas beaucoup plus mais je trouve qu’inviter les chefs de délégations adverses à voter est une belle connerie. Certains manquent de fair-play et son prêt à tout pour mener leur pays au plus haut.

      • rem_coconuts on 3 mars 2019 at 04:44
      • Répondre

      Entièrement d’accord avec toi. Pourquoi ne pas inviter les candidats déjà sélectionnés à venir choisir leurs concurrents dans les finales nationales tant qu’à faire? J’ai toujours trouvé ça exotique de se retrouver en tant que chef de délégation à défendre à la fois sa poire et donner son consentement sur celle des autres? Pour l’impartialité, j’ai quelques doutes^^

  10. C’est du schlager pop scandinave mélangé avec de *Joik » un chant traditionnel saami. C’est plein de clichés très eurovision mais cela fonctionne bien malgré tout. C’est assez fédérateur et cela va plaire à Tel Aviv, Cependant, il y a du boulot sur la planche au niveau de la mise en scène et beaucoup de travail au niveau des voix qui ne sont pas toujours très justes. Une qualification en finale me semble évidente mais en tous les cas pas une victoire pour la Norvège. C’était le meilleur choix à faire ce soir même si je ne suis pas complétement emballé par ce style de musique.

  11. Trés belle soirée que nous a offert la Norvége !! rien ä redire pour ma part, je n’ai pas vu le temps passer. De belles scénos mais la plus aboutie était celle des D SOUND alors que je n’étais pas super fan de la chanson, ils auraient mérité la victoire car ils m’ont convaincu. D’ailleurs ce sont eux qui ont eu le plus de points des jurés. Keiino c’était pas mal mais la scéno bof bof, trop décalée par rapport ä leur titre, ä travailler pour mai. Morland n’a pas passé la demie finale mais sa prestation était magnifique, il y avait plus fort comme chanson, pour le concours je m’entend. J’ai aussi bien aimé Adrian, simple mais efficace.

        1. Lui aussi aurait mérité d’aller au concours :

  12. positif: c’est très efficace.
    négatif: ça fait  »un peut plus que vaguement » penser à Saara Aalto… en pire!
    schlager démodé. peut encore hélas faire mouche à l’Eurovision.
    aucune envie de les entendre en finale.

    • rem_coconuts on 3 mars 2019 at 04:41
    • Répondre

    Un choix logique pour la Norvège, même si je crois que j’aurais préféré The Bubble d’Adrian Jorgensen (dont j’ai par ailleurs aimé la mise en scène et qui, s’il est actuel sans être très original, aurait eu son petit potentiel pour TLV – ça ne m’étonne pas qu’il se soit retrouvé en duel final). Spirits in the Sky est un titre efficace, c’est vrai, entêtant et entraînant, qui parvient à faire bouger une salle et imprégner l’esprit des téléspectateurs, plutôt bien exécuté en live au niveau des voix. C’est plaisant, même si son côté too much m’énerve parfois, mais moins qu’aux premières écoutes. La mise en scène est perfectible, c’est certain, il risque d’aller en finale à TLV, aussi, de souffrir dans les votes des jurés, idem. Pour le moment, le pays est dans le top 10 des bookmakers: ça me semble assez surévalué par rapport au potentiel de la chanson que je verrais plus graviter dans le top 15.

    • Charles Debaty on 3 mars 2019 at 07:26
    • Répondre

    Je suis ravi comme beaucoup d’autres car il y a du peps, de l’énergie et ça réveille… mais, soyons honnête, c’est un titre qu’on aurait déjà pu trouver dans les sélections scandinaves des années 90. Avec le live, Morland avait de loin ma préférence. Une finale pour la Norvège et probablement un Top 10 ou 15.

  13. J ‘aime bien un top 10

  14. Je n’avais pas pensé à Saara Aalto mais c’est tout à fait ça. Une version ringarde de Monsters… Avec un refrain digne des années 2000… Oulouloulou…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :