Melodi Grand Prix 2018 : présentation des dix candidats

Ce midi, la télévision publique norvégienne a dévoilé, lors d’une conférence de presse, les noms et les chansons des dix finalistes de sa sélection pour Lisbonne. Les voici (Oh mon Dieu, toutes les rumeurs étaient vraies) :

Charla K – Stop The Music

De son vrai nom Charlotte Kjaer, Charla vit actuellement à Stockholm. Elle a longtemps été membre du duo Shackles, avec lequel elle a terminé deuxième du X-Factor norvégien en 2009 et participé au MGP 2013. En 2017, Charla a lancé sa carrière solo, en signant un contrat avec Per Gessle du groupe Roxette. Elle a sorti un premier single dans la foulée et collaboré notamment avec Anastacia. Stop The Music a été coécrit par Per Gessle, Alex Shield et Charla elle-même.

Aleksander Walmann – Talk To The Hand

Aleksander vous est bien connu, puisqu’il a représenté la Norvège l’an dernier, avec son camarade JOWST. Ensemble, ils avaient terminé à une très belle dixième place en finale, avec Grab The Moment. Talk To The Hand a été coécrit par JOWST lui-même, Jonas McDonnell et Magnus Klausen.

Alejandro Fuentes – Tengo Otra

Alejandro est originaire du Chili. Il a débuté sa carrière en participant à Idol 2005. Depuis, il a rencontré le succès en solo et au sein du groupe « De nye Gitarkameratene ». Tengo Otra est intégralement en espagnol et dû à la plume conjointe de Angel Arce Pututi et Alejandro Pututi.

Stella Mwangi et Alexandra Rotan – You Got Me

C’est la NRK elle-même qui a présidé à la création de duo, estimant que les deux chanteuses seraient parfaites pour porter ensemble You Got Me, coécrit par Stella en personne. Alexandra débute sa carrière solo, ayant déjà été chanteuse pour Alan Walker. Quant à Stella, vous la connaissez : elle a représenté la Norvège en 2011, avec Haba Haba. Elle avait alors été éliminée en demi-finale, au désespoir de bien des Eurofans…

Vidar Villa – Moren din (Ta mère)

Vidar est l’un des artistes norvégiens les plus populaires sur Spotify. Il a remporté un vif succès cet été, avec sa chanson One Night Stand, qui a fait de lui l’interprète le plus diffusé en ligne de l’année. Sa chanson, qu’il a coécrite, parle d’un jeune garçon qui tombe amoureux de la mère de son meilleur ami.

Tom Hugo – I Like I Like I Like

Tom est un auteur, compositeur et interprète, qui a débuté sa carrière en 2011. Il a rencontré le succès, à la fois dans les pays scandinaves et en Allemagne. Il a participé au MGP pour la première fois en 2013, avec Det Er Du. Il avait alors été éliminé en demi-finale. Il revient cette année avec un morceau qu’il a écrit et composé lui-même.

Ida Maria – Scandilove

Ida Maria est une auteur, compositrice, interprète établie en Norvège et spécialisée dans le punk et le rock. Elle a obtenue la reconnaissance publique en 2006, en remportant le concours « Zoom Urørt ». Depuis, le succès ne l’a plus quittée. Ses albums et ses tournées ont toujours été accueillis avec enthousiasme et Ida Maria a déjà remporté plusieurs récompenses dans son pays. Elle a participé au MGP 2017, en coécrivant Mama’s Boy pour Ella. Cette année, elle a elle-même coécrit Scandilove.

Rebecca Thorsen – Who We Are

Rebecca vient de terminer ses études musicales à l’École Foss d’Oslo. Elle s’est déjà produite dans des clubs et des festivals en Norvège et à l’étranger. Son rêve est à présent de faire carrière dans la chanson. Who We Are a été écrit et composé par Kjetil Mørland, qui avait représenté la Norvège en 2015, avec A Monster Like Me.

Nicoline – Light Me Up

Nicoline est à la fois danseuse et chanteuse. Elle s’est fait connaître en 2015, lorsqu’elle a participé au The Voice national. Elle a enchaîné ensuite en sortant plusieurs singles. Nicoline a déjà une expérience de l’Eurovision, ayant choriste de Margaret Berger en 2013 et d’Agnete en 2016. Elle a coécrit son morceau Light Me Up.

Alexander Rybak – That’s How You Write A Song

Est-il besoin de le présenter ? Alexander a remporté l’Eurovision en 2009, avec Fairytale. Depuis, il a hanté de sa présence de nombreuses sélections, de nombreuses finales nationales et de nombreuses éditions du Concours. Il revient au MGP avec un morceau qu’il a écrit et composé lui-même et qui se démarque de ses productions antérieures.

Cliquez sur les liens pour écouter les dix morceaux dans leur intégralité. La finale aura lieu le samedi 10 mars prochain. Nous nous retrouverons d’ici-là pour les Loreen et le sondage. À très bientôt !

 

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 15 janvier 2018 at 13:50
    • Répondre

    Waouh ! retour d’Alexander Rubak, de Stella Mwangi, d’Aleksander Waldmann et une chanson de Kjetil Morland !

    la fanosphère va s’enflammer !

    • Antoine 97 on 15 janvier 2018 at 14:12
    • Répondre

    Je n’ai pas encore écouté les chansons, j’écris ce commentaire en vitesse durant les 5 seules minutes de pause que j’ai sur ma journée :’) Mais je peux dire que mon cœur palpite déjà rien qu’à la lecture des noms! Haaa 2018… de quoi me faire garder le sourire aux lèvres jusqu’au mois de mai.

  1. Pour ma part c’est bof bof, pourtant le casting est alléchant, mais bon…

      • Francis on 15 janvier 2018 at 19:06
      • Répondre

      Tout à fait d’accord avec toi :/

  2. Oui, avant d’écouter les chansons, l’affiche est plus qu’alléchante !

    • Bêta X on 15 janvier 2018 at 14:54
    • Répondre

    Coup d’oreille éclair …. et ya du bon au MGP cette année 🙂
    Pas de chansons pour lesquelles s’enflammer, mais y’a du niveau (vraiment beaucoup plus que pour les 5 premières chansons arméniennes révélées en tous cas).

    Avant d’approfondir mes écoutes, je garde déjà : Alejandro Fuentes, Aleksander Walmann, Nicoline, Rebecca Thorsen, Stella Mwangi ft Alexandra Rotan et Tom Hugo (guilty pleasure) qui ont été les plus percutants avec leurs titres pour moi. Pour les autres, je passe mon tour pour l’instant …

    ps : il est sérieux avec le thème de sa chanson, Vidar Villa ? x)

      • Bêta X on 15 janvier 2018 at 23:26
      • Répondre

      Au final, mes favoris pour le MGP 2018 seront : Alejandro Fuentes (oui, une chanson en espagnol aux rythmes latins pour la Norvège, et alors ? on s’en bat les steaks. 1998, c’était il y a 20 ans), Stella Mwangi feat. Alexandra Rotan (c’est girly mais modéré, et puis y’a beaucoup de peps dans cette chanson) et Tom Hugo (guilty pleasure des  »I like I like I like it » qui me rappelle le dessin-animé  »Madagascar » 😀 mais cette chanson transmet de good vibes, et à Lisbonne, ça peut marcher, alors je garde). J’ai donc 3 favoris.

      En ce qui concerne les autres :

      _ Alexander Rybak a pour moi la plus mauvaise des 10 contributions

      _ les chansons de Charla K, de Vidar Villar et d’Ida Maria me passent totalement à travers les tympans, elles sont facilement oubliables (en plus, Vidar aurait pu trouver un autre thème de chanson)

      _ j’avais retenu Nicoline et Rebecca Thorsen, mais leurs chansons me paraissent maintenant trop légères pour pouvoir se démarquer à Lisbonne, mème si elles sont bien composées (et sérieusement, Mørland aurait pu mieux faire …)

      _ pour finir, je devais initialement mettre Aleksander Walmann dans mes favoris. Sa compo est fraîche et solide (même si elle me fait penser à du Fleur East) et sa voix me plaît plus en version studio ici qu’avec  »Grab The Moment » l’an dernier, que je n’avais pas aimé en studio, mais qui m’avait conquis en live à Kiev. Cependant, je ne suis vraiment pas des retours d’artistes à l’Eurovision (même si j’ai accepté au 3/4 celui de Waylon, que je soutiens Edward Micallef pour le MESC 2018 et celui de Stella Mwangi au MGP, je suis quelqu’un de contradictoire, je l’avoue xP), en plus que le retour du norvégien est tout frais après sa participation réussie l’an dernier, je l’ai dinc écarté de mes favoris pour soutenir d

        • Bêta X on 15 janvier 2018 at 23:34
        • Répondre

        *donc écarté de mes favoris pour soutenir la candidature d’autres artistes nouveaux au MGP (Alejandro et Alexandra), qui sont de retour dans la sélection norvégienne mais ne l’ont pas remporté (Tom Hugo) ou qui l’ont remporté, ont représenté la Norvège au concours mais qui n’ont pas eu de succès contrairement à Alex et Jowst (Stella, qui aurait mérité une qualif’ en 2011)

        Merci à mon commentaire de s’être posté avant que je le finisse xD 😀

  3. Yes j’ en étais été sur de la rumeur du retour de notre grand Alexander Rybak et l’ annonce d’hier de Elena Paparizou pour la chypre a éte annoncé par certains blogs alors sa serait vraiment la fureur cette année tous les pays veulent gagner rien de plus a dire.
    Armenie revient en force et la Bielorussie Alekseev , la Suede avec Liamoo , Israel avec Chen ou Jonathan Mergui que des winners vraiment cette eurovision a de la classe et rien de plus a dire sa me plait bien ce super casting ….

    • marie on 15 janvier 2018 at 17:23
    • Répondre

    Bof pour les chanson m^me si j’adore Fairytale d’alexander Rybak, la chanson qu’il présente ne m’émeut pas plus que ça. Mais bon, il a du charisme et il sait comment occuper la scène.
    A la première écoute, je dirai Rebecca who you are. A confirmer sur scène.

  4. Un peu déçu par cette sélection mais il y a 2 chansons que je trouve très très bien, de loin je trouve que Charla K se détache de loin, après le retour d’Aleksander Walmann est très prometteur, la chanson est très efficace!

    • Salvy Jamaladinova on 15 janvier 2018 at 19:03
    • Répondre

    Je suis déçu qu’Alexander Rybak revienne, surtout en Norvège où sa carrière est complètement retombée après l’engouement de 2009. Ca fait trop style « J’essaie de me relancer en Norvège ». Je pense qu’il va nous faire un Loreen,

  5. grgrrgrg présenter une chanson en langue espagnol c’est n’importe quoi je l’ignore complètement dehors !!!!!
    Alexandre Rybak bofbof mais Alexsander walmann j’aime ce garçon il a un truc en lui , de positif dans le regard c’est une bonne équipe ils iront loin!!! Je me souviens de Tom Hugo et de son titre de 2013 j’avais aime et en plus téléchargé ouiuoui

    Après le reste bofbof
    La Stella en live chante FAUX grgrrgr rappelez vous a Düsseldorf moi j »étais dans la salle en 2011…

  6. J’ai en priorité écouté Aleksander Walman et Alexander Rybak. Je ne suis pas déçu. Walman a une chanson excellente, en tous points. Quant à Rybak, j’ai bien l’impression d’être le seul à avoir accroché. Pour un Eurovision, ce ne serait probablement pas adapté, mais j’aime beaucoup la chanson en elle-même

    • Pascal on 16 janvier 2018 at 00:58
    • Répondre

    Pour moi, Alexander Rybak s’est fortement inspiré de « love love peace peace » pour le coté « livre de recettes ».

    Je ne le vois pas faire un retour gagnant mais comme ce n’est pas un candidat anodin, qui sait…

    Pas mal de chansons « positives » mais pour ce qui est d’ètre emporté par un titre, ca ne sera pas pour cette fois.

    J’élimine d’emblée le duo Stella/Alexandra, et Vidar Villa (trop anodins).

    En 6, 7 et 8, ce sera Nicolline (on dirait un nom de personnage d’Elie Semoun !), Charla K et Alejandro Fuentes. Il manque quelque chose aux deux premières et pour Alejandro, marre d’avoir un sous Despacito dans chaque sélection.

    En 4 et 5 , deux plaisirs très coupables ; Ida Maria et Tom Hugo. Envie de voir une chanson gag bien figurer et celle d’Ida est gratinée. J’avais aussi adoré « Mamma boy » qu’elle avait composé.
    Tom Hugo aurait pu un peu plus se fouler pour les paroles par contre.

    Reste un trio magique. Mister Rybak en 3, Rebecca et sa compo de Kjetil Morland en 2 et Aleksander Walmann en tete.

    J’ai un bémol pour chacun des trois : pour Alexander Rybak ca ressemble à une chanson pour enfants, pour Rebecca j’ai peur que son manque d’expérience l’empeche de faire décoller la chanson et pour Aleksander Walmann, ca me déplait un peu qu’il puisse participer dès l’année qui suit sa victoire…

    « Talk to the hand » me parait être le meilleur choix et je sais que l’homme au chapeau a une belle présence sur scéne pour encore mettre son titre en valeur.

      • Bêta X on 16 janvier 2018 at 05:45
      • Répondre

      Je trouve ça cliché d’écrire que  »Tengo Otra » est un  »sous-Despacito ». Ce n’est pas parce que cette chanson est en espagnol et qu’elle a des rythmes latinos que c’est une copie du tube americano-portoricain ! De plus qu’à part le rythme dansant et entraînant (malgré un tempo plus lent pour l’une que l’autre), je ne trouve aucune ressemblance entre  »Despacito » et  »Tengo Otra ». Sans vouloir t’offenser, Pascal. D’ailleurs, rien que la mélodie est différente. Le début de  »Tengo Otra » â des sonorités latines et pop scandinave, ce qui creuse une grande différence avec le hit de 2017 😉

      Sinon, je suis d’accord avec toi quand tu écris que la chanson d’Alexander Rybak ressemble à une chanson pour enfants. D’1min15 à 1min 35, la chanson me fait penser à  »Jungle Jazz » qu’on entend dans Tarzan (ce qui m’a fait beaucoup rire)
      https://youtu.be/ARmpcGK6btM 😀

        • Pascal on 16 janvier 2018 at 07:41
        • Répondre

        c’est vrai que c’est un peu facile de toujours ramener à Despacito, tu n’as pas tort Beta X ! (mea culpa)

        « Tengo otra » est bien composé et n’est pas indigne.

        Je me rends compte que j’ai tendance à rejeter ce genre de propositions car ce n’est pas ce que j’attends d’un pays scandinave.

          • Bêta X on 17 janvier 2018 at 05:40
          • Répondre

          Je te comprends, moi aussi j’ai des attentes particulières pour certains pays (comme de l’eurodance pour la Roumanie) et parfois je rejette d’autres propositions à l’opposé de ce que je voudrais (mais je m’y fais au final).

          Et c’est vrai que du latino pour un pays scandinave, c’est moyen, on ne s’y attends pas et surtout, on n’en veut pas. Mais j’ai trouvé  »Tengo Otra » différente pour une chanson latino (comme je l’ai écrit plus haut), c’est pour ça que je l’ai défendu quand tu la rejettais et comparais à du  »sous-Despacito ». Comme tu l’as écrit, c’est trop facile (et cliché) de tout ramener à la chanson de Luís Fonsi. Il y aura toujours des différences entre des chansons de ce style 😉

          Après si tu n’aimes pas  »Tengo Otra » simplement à cause du style musical qui ne te plaît pas, ce sont tes goûts, je les respecte, je ne te critique pas pour ça 🙂

    • Daniel on 16 janvier 2018 at 07:09
    • Répondre

    Charla K serrait la candidate à sélectionner même si rien de surprenant dans sa composition. La plus part des musiques ne sont pas mauvaise juste moyenne ou passe partout.
    La partie rap de You Got Me est pas mal dommage qu’il y est eu ce mélange étrange. Il est temps de faire entrer le rap à l’Eurovision:)

    • Antoine 97 on 16 janvier 2018 at 09:11
    • Répondre

    Je sens que le sondage sur cette sélection va être tendu :p à lire les commentaires, je vois que les avis divergent fortement! Pour ma part je pense que la sélection est loin d’être mauvaise mais il n’y a pas de titre pouvant prétendre à un top 5.
    -J’aime beaucoup la chanson d’Aleksander Walmann, ce type a une aura très positive et attrayante et ça se ressent dans son interprétation. Il pose ses mots de manière assez douce je trouve et c’est vraiment pas pour me déplaire. La chanson est pas mal quoiqu’un peu répétitive (comme toutes les chansons de ce MGP).
    -Rebecca Thorsen a aussi un joli morceau à proposer. Une ballade parmi tous ces titres un peu funky ça peu trancher.
    -Stella & Alexandra: je trouve ça pas mal du tout perso. Faut voir si ce sera pas massacré en live mais y a du potentiel.
    -Alexander Rybak: cette chanson est particulière. Je n’attendais pas Rybak dans ce registre mais en même temps j’avais pas des attentes énormes non plus. Déjà, il n’était pas mon gagnant de 2009 donc je suis moins accro^^ Mais franchement ça c’est réellement un titre à voir en live avec la mise en scène et tout et tout.

    Pour l’instant c’est Aleksander Walmann pour moi 🙂 Ceux que j’ai pas cité ne sont pas mauvais non plus mais m’ont moins marqué.

    • Niels on 16 janvier 2018 at 09:40
    • Répondre

    Quelle brochette alléchante ! J’ai vraiment hâte de voir ça !
    Le Melodi Grand Prix gagne vraiment ses lettres de noblesse, ces dernières années. Du grand show chaque année !
    Et comme on ne fait jamais les choses à moitié en Norvège, la NRK propose sur son site d’archives les vidéos d’une grande partie des MGP précédents. Mon préféré reste celui de 1979, organisé dans l’intimité d’un studio et filmé de manière très « old school » 🙂

    • Yoann B on 1 février 2018 at 23:23
    • Répondre

    Pour infos, la plupart des chansons sont sorties sur les plateformes d’écoute.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :