Juil 19

Malmö 2013 : l’Islande dit oui

Cette année encore, l’Islande était parvenu en finale. Grâce à Gréta Salóme & Jónsi

Jónatan Gardarsson, chef de la délégation islandaise, vient de confirmer à notre site partenaire ESCDaily.com la participation de l’Islande au prochain Concours Eurovision.

Le diffuseur islandait RUV a par ailleurs annoncé que la chanson qui représentera le pays sera choisie, comme à l’accoutumée, par la sélection nationale télévisée baptisée « Söngvakeppni Sjónvarpsins ».

Aucune date ni modalité de participation à la sélection n’ont été dévoilés pour le moment.

L’Islande participe régulièrement à l’Eurovision depuis 1986. Et depuis 2008, le pays nordique s’est toujours qualifié pour la grande finale.

source : ESCDaily.com

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. L’islande sait choisir les bonnes chansons, pour cette année, la seule erreur à mon avis est d’avoir leur chanson en anglais, en conservant la version islandaise, cette ballade aurait gardé toute son authenticité et sa puissance. C’est jamais facile pour un pays de faire un choix, mais nous l’avons vu cette année, des pays comme la Serbie, l’Estonie et même l’Albanie ont réussit à se placer dans le Top 10 tout en chantant dans leur langue nationale, je pense qu’il faut en tirer une leçon pour l’avenir.

    1. Tout à fait d’accord avec Nico. Les résonances, les prononciations, les sons des langues font la beauté, voir la force des pays et des chansons. J’espère une seule chose, c’est qu’un jour nous n’auront pas droit à une eurovision tout en anglais. A contrario, faudrait que la France se lance au moins une fois dans une chanson tout en anglais. (Juste pour une fois). On se souvient de la sélection chypriote de 2007 Evridiki & Dimitris Korgialas qui chantaient en français avec « comme ci, comme ça » et qui n’avait pas atteint la finale. Et pourtant qu’elle est belle notre langue française. Mais c’est, pas la faute des langues, mais le choix des chansons 😉

      1. Ca me paraît compliqué pour la France de présenter un titre en anglais. On se souvient qu’en 2008, Sébastien Tellier avait voulu le faire, mais il a soulevé une belle polémique. Même les politiques s’y étaient mis à l’époque. Du coup, il a été obligé d’introduire un couplet en français.

    2. J’irais même plus loin : en ajoutant la Russie, l’Espagne et l’Italie (qui a chanté à moitié dans sa langue), ça nous fait quand même plus de la moitié des chansons du Top 10 qui ont chanté (totalement ou partiellement) dans leur langue.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :