Madame Monsieur en concert : Tous à bord et solidaires…

Affiche du concert de Madame Monsieur au Petit Bain le 5 mars 2018 + Guests

Madame Monsieur se produiront le lundi 5 mars à partir de 19h30 au Petit Bain à Paris. Ce concert « caritatif » en association avec Yuma Productions, SOS Méditerranée, le label Low Wood et Le Petit Bain, sera donné au profit de l’aide aux migrants en Méditerranée.

Le Petit Bain est un endroit atypique : une barge flottante sur la Seine possédant une salle de concert de 450 places, mais pas que ! Symboliquement, le lieu n’a pas été choisi par hasard…

Les billets sont en vente sur les billetteries en ligne et aux points de vente habituels, au tarif de 12€ (15€ en prévente sur place).

Après avoir gagné leur ticket pour Lisbonne, Madame Monsieur partageront à nouveau leur musique. Le duo mettra des récits en chansons : des moments de vie, extraordinaires ou singuliers, qui peuvent émouvoir. De 20h à 23h, ils interpréteront des titres de leur dernier album Tandem, en attendant Vue d’ici en production pour 2018. Vous connaissez certainement : Partir, Morts ou vifs, Tournera et bien sûr, Mercy qui nous représentera le 12 mai prochain. Plusieurs invités-surprises les accompagneront sur la scène parisienne. Des artistes comme Youssoupha, Disiz ou Ibrahim Maalouf ayant collaboré en 2016 sur leur dernier EP.

 

photo d'Emile Satt en compagnie du chanteur Youssoupha sur le titre "Tournera" (2016)

Quelques guests chanteront aux côtés de Madame Monsieur sur la scène du Petit Bain. Youssoupha en fera t-il partie ?

Tous les bénéfices seront reversés à l’association civile de sauvetage en mer, SOS Méditerranée.

Cet organisme affrète le navire l’Aquarius sur lequel la petite Mercy est née. Celle qui vivra cent mille ans et qui a inspiré leur chanson pour l’Eurovision. SOS méditerranée est une association européenne créée en 2015. Elle apporte une réponse humanitaire face à l’urgence migratoire au large des côtes. L’aide aux migrants (en situation de détresse) se fait sur les fondements des droits humains, du droit maritime et du principe d’assistance à personne en danger. Elle a déjà reçu plusieurs prix d’institutions publiques et le soutien de quelques politiques. La majorité de ses ressources provient de fonds privés. Ces donations ont déjà financé plus de 260 jours de sauvetage. Une journée en mer à bord de l’Aquarius coûte 11000 €.

Si vous désirez encourager nos représentants « engagés » et leur chanson « humaniste » avant l’Eurovision, ce concert est l’occasion. Il permettra aux fans de soutenir le sauvetage des réfugiés en mer et d’être solidaire le temps d’une soirée…

Pour plus d’informations cliquez ici

 

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je pensais que le message de MERCY n’avait aucune connotation politique, qu’il s’agissait de relater une naissance et libérer un message d’espoir! J’ai la douloureuse impression que la réalité rattrape les bonnes intentions neutres affichées et déclarées par « Madame Monsieur ».

    Que l’on s’en tienne à l’Eurovision, OK. Que l’on fasse de la retape pour telle ou telle association pseudo caritative, qui coûte cher à la société, qui se donne bonne conscience en récupérant des migrants qui seront jetés, à peine débarqués dans des ghettos ou, pire, dans la rue, est, pour moi, tout aussi indigne. Il faudra peut-être un jour redéfinir ce qu’est devenu ce « droit humain » dont on nous rebat les oreilles chaque jour !
    Je ne fais pas de ce message une tribune politique, bien que je m’attende à ce qu’il en choque plus d’un, et je m’en excuse si c’est le cas. Je suis à Paris jusqu’à la fin de la semaine, et ce que je vois sur les trottoirs, sous les porches, et même dans ces lieux prestigieux que touristes et bobos feignent de ne pas voir, me donne la nausée.

    L’argent n’est pas un baume qui résoudra le problème de l’immigration. C’est n’est qu’un emplâtre sur une jambe de bois, qui sert bien souvent d’autres causes et d’autres desseins. Mais là est une autre histoire…

    Je souhaite néanmoins que la chanson qui nous représentera obtienne le succès qu’elle mérite, d’autant qu’elle fera parler d’elle dans cette Europe économiquement déchirée, mais je reste dubitatif quant à ce qu’il en restera, lorsque les feux de la rampe se seront éteints

      • KaYan on 6 février 2018 at 21:23
      • Répondre

      Il y a un article dans Libé qui va un peu dans le sens de tes propos et qui a pour titre « Mercy et après ? ».
      Perso je me garde bien de juger ce duo et leurs intentions car tout est moins simple que cela n’y parait. L’assoc qui gère l’aquarius leur a peut-être proposé ce concert pour collecter des fonds et ils ont accepté. N’oublions pas que cette chanson leur appartient et ne nous appartient pas même si elle représente la France à l’Eurovision. Ils ont une tribune ils l’utilisent où est le mal ? Par ailleurs mes amis étrangers à qui j’ai envoyé la chanson avec les sous-titres anglais ont trouvé bien que ce sujet soit traité et surtout de cette façon par le biais de cette histoire vraie de la petite Mercy. Je crois que la polémique est franco française comme souvent.

      1. Oui Ka Yan. Ils ont une tribune… Mais ils ont surtout un devoir de neutralité, tout au moins jusqu’à ce que le concours ait lieu, eu égard à la confiance que leur ont témoignée les fans qui les ont élus, et
        qui peut-être, tiennent, eux, à s’émanciper de toute polémique. Maintenant, que les étrangers apprécient les paroles de leur chanson, c’est tant mieux, bien que ces dernières ne soient pas d’une littérature très élaborée.
        Il sera alors sans doute intéressant de demander à tes amis s’ils comptent voter pour la France en mai…

          • KaYan on 6 février 2018 at 23:02
          • Répondre

          De quel devoir de neutralité parles-tu ? Que je sache ils ne vont pas chanter à un meeting de la France Insoumise par exemple ? Ils font un concert dont les bénéfices seront reversés à l’Aquarius où est le problème ? En quoi ça te froisse ? Je t’avoue que je respecte ton point de vue mais je ne le comprends pas. En gagnant DE ils ne sont pas devenus otages de l’opinion des gens qui ont voté pour eux d’ailleurs cette opinion est très certainement diverse et tant mieux. Quant au texte il est simple ce n’est ni Proust ni du Barbara mais il a le mérite justement d’etre simple ni pompeux…est-ce que mes potes étrangers voteront pour Mercy ? Bin ils ont intérêt 😀

            • TANO on 6 février 2018 at 23:14

            🙂

      • Arthur on 7 février 2018 at 06:06
      • Répondre

      Tu aurais pu rajouter « Votez Fillon » ou «  Votez Le Pen » tant qu’à faire pour conclure ton message…
      Bref, ton message n’a rien à faire ici…

  2. – Je n’avais pas osé dire le fond de ma pensée et j’avais décidé de m’abstenir d peur de lancer un débat qui partirait en vrille. Mais puisque tu as le courage d’en parler, je vais dire que j’ai été très mécontent des intentions de nos représentants français ! Là, ils sont clairement partisans et ce n’est pas du tout bon pour l’Eurovision !!

    – Qu’ils soient sensibles à la cause des migrants c’est tout à leur honneur mais qu’ils attendent que l’Eurovision soit terminée pour afficher leurs convictions ! Là, ils vont rajouter une polémique à celle qui était déjà en cours et ajouter de l’eau au moulin à ceux qui disaient que cette chanson avait des connotations politiques et cette fois-ci, on ne pourra pas leur donner tort…

    – Sinon, je partage en tout point ton commentaire mon cher Tano et je rajoute qu’à Nice aussi je vois les mêmes  » horreurs  » que toi, même si c’est moins visible, la municipalité étant plus  » sévère « …

    – Je terminerai en disant que les actions qu’entreprennent Madame Monsieur m’indiffèrent royalement puisque dès le départ, je n’ai jamais raffolé de cette chanson ( sur un plan strictement artistique ). Et comme la France ne peut pas voter pour elle-même ( d’ailleurs même si c’était permis je ne l’aurai pas fait ), j’aurai beaucoup d’autres pays à ma disposition que je pourrais soutenir et du coup j’en profite pour donner mon TOP 3 sans ordre précis car j’aime vraiment ces 3 chansons : REP.TCHEQUE, MALTE et SUISSE et mon  » FLOP 3  » ce sont les trois autres.

    • Philippe De la M on 6 février 2018 at 17:58
    • Répondre

    Nous avons été plusieurs à dire que cette chanson était engagée et politique. Ne pourrions-nous pas repêcher Lissandro ?

    • Antoine 97 on 6 février 2018 at 18:21
    • Répondre

    Moi je les soutiens à 100%, je trouve qu’ils font de l’excellent travail! Il arrive un moment où, quand tu sens que tes convictions sont les bonnes, tu dois t’exprimer. Un artiste qui se lance dans l’aventure eurovision n’est pas obligé d’être otage de ce concours H24. Qu’ils fassent ce que bon leur semble, qu’ils prennent des engagements politiques s’ils le souhaitent et tant que ça reste hors du cadre du concours.
    Portera ou pas préjudice? Personne ne peut le prédire. Moi je ne leur en tiendrai pas rigueur.

    Et je maintiens ma version sur le texte de la chanson qui n’est pas politique mais engagé! Aucune prise de position dans le texte et dans le mise en scène lors de la finale nationale, aucune utilisation de termes subjectifs, aucune prise de position. Juste une narration d’une histoire qu’ils trouvent nécessaire de dévoiler au grand public. J’ai réécouté la chanson en entier pour assurer mes propos et je ne me trompe pas.

    Moi je tire mon chapeau au duo!

    • pascal on 6 février 2018 at 20:05
    • Répondre

    Je suis d’accord avec Antoine. En plus, pour les avoir vus dans plusieurs de leurs passages télé, je les trouve intelligents, structurés et très sympathiques.

    Quand je lis « faut repecher Lisandro », les bras m’en tombent….

    Les MM ont gagné DE à la régulière, ca ne sert à rien de ruminer votre rancoeur.

    Après je comprends tout à fait qu’on puisse préférer une autre chanson mais pas besoin de salir la victoire des MM pour autant…

    1. – Je suis entièrement d’accord sur un point : ils ont gagné leur place à la régulière et comme dans tout concours, le vainqueur est légitime. En ce qui me concerne, loin de moi l’idée de les exclure au profit du deuxième ! Mais pour le reste, je maintiens mes propos puisque de toute façon, hors de toute polémique, je n’aime ni la chanson, ni la musique, ni la mise en scène et très peu la voix de la chanteuse.

  3. Je n’ai rien dit de négatif à propos de Madame Monsieur jusqu’à ce jour, j’avoue que j’aime beaucoup leur chanson mais au niveau du look et de la mise en scène, je pense que la France devra faire un gros effort tout autant que notre duo Zibbs que je trouve beaucoup plus cool ! On ne peut pas comparer ces deux chansons, c’est un univers totalement différent et ces deux titres ont leur place dans ce concours, Mon souhait serait de retrouver la France, la Suisse et peut être aussi la Belgique dans le top 10 de la finale à Lisbonne, Histoire de contenter tout le monde ici et de faire taire les mauvaises langues ! mdr

      • alexandre on 6 février 2018 at 22:20
      • Répondre

      Ca c’est certain, s’ils ne changent pas leur look, ni la mise en scene presentée lors de leur victoire, je le sens mal pour Lisbonne. Ca va leur porter prejudice. Pas de choregraphie , OK la chanson ne s’y prete pas, mais vestimentairement et au niveau des ecrans et projecteurs, va falloir bcp travailler pour marquer le public, si on veut une tres bonne place. Il faut trouver quelque chose d’original, et simple (PS: comme Ruth lorenzo avec ses cheveux mouillés et la pluie en fond d’ecran par exemple). EXit le noir, l’absence de sourire, le manque de complicité avec le guitariste, les bebes sur fond d’ecran à la fin, le plot rouge. Tout est à revoir. A part ca, c’est une tres bonne chanson. Alle la france.

      • Antoine 97 on 7 février 2018 at 00:23
      • Répondre

      Moi il ne me dérange pas leur look, je le trouve même plutôt sympa. Venez pas dire que Salvador était bien habillé l’année dernière :’) Il portait un costume démodé et bien trop grand pour lui. Je trouve la totalité de la tenue noire plutôt symbolique pour le duo, c’est même le style parfait pour ce genre de chanson! En fait ouais, j’aime vraiment beaucoup tout ce qu’ils représentent et la manière dont la sobriété du tableau a été pensée.
      Les gens parlent de mise en scène mais sérieusement, que voulez vous qu’ils fassent? Ramener un bateau miteux sur scène? Ils n’ont rien de tout ça à faire, pas besoin de danser, pas besoin de je sais pas quoi moi. Les gens se prennent trop la tête à propos de MM. Ils font leur art et ils se suffisent à eux même.
      La France ne gagnera pas l’Eurovision ou ne fera peut-être même pas un top 10? C’est rageant mais et alors? Je trouve qu’on est dans un contexte musical où tout ce qu’il reste à faire, c’est être fier d’être représenté par une chanson sérieuse avec des artistes qui représentent sincèrement quelque chose de concret, peu importe si on va dans le sens de leurs pensées ou non.

      Je sens que pour la première fois dans mon histoire de fan du concours je vais voter pour la France (et oui, je ne l’avais même pas fait pour Amir il me semble).

    • Philippe De la M on 6 février 2018 at 22:13
    • Répondre

    Je suis désolé, Lisandro avait un tube en puissance au niveau international. C’est malheureux que l’on ne puisse pas s’exprimer comme on le souhaite sur les forums de fans, et pourtant vous êtes un peu différents des autres. Encore une fois, Vive la pensée unique. Au revoir Messieurs Dames.

      • KaYan on 6 février 2018 at 22:24
      • Répondre

      Bin non reste même si ton avis est minoritaire tu t’en fous… moi je me fait basher très souvent mais je m’en cogne je dis ce que je pense ça plaît pas tant pis personne n’a le monopole de la bonne pensée du bon goût tu aimais Lisandro c ton droit et Fuck à la police des mœurs tiens 😀

    1. En lisant tous les commentaires, je ne vois pas la pensée unique, mais plutôt un débat. D’accord, tu aurais préféré Lisandro, moi aussi d’ailleurs. Mais bon, le public français a choisi. On ne va pas faire un coup d’état pour renverser Mme Mr et introniser Lisandro.
      Bien sûr que tu as le droit de t’exprimer et dire ce que tu penses, mais les autres doivent-ils se taire s’ils ne sont pas d’accord avec toi ?

        • KaYan on 7 février 2018 at 08:56
        • Répondre

        Reconnaissez que certains d’entre vous êtes souvent là pour donner des leçons aux autres moi aussi quand je suis arrivé sur EAQ en avril 2016 de mémoire je trouvais que ce forum était plus ouvert que d’autres mais aujourd’hui force est de constater qu’il y a un petit groupe qui a qd même sacrément tendance à réagir de manière condescendante quand on a le malheur de sortir des idées toutes faites. Fuck la police des mœurs peuplée de petits branleurs à deux balles 😉 ils se reconnaîtront 😉

          • Antoine 97 on 7 février 2018 at 16:40
          • Répondre

          Bah justement je suis pas sûr qu’ils se reconnaissent. Pour preuve je me pose la question si je pourrais faire partie de ces gens et je suis incapable d’y répondre.
          En tout cas ça montre à quel point il faut faire attention aux mots utilisés. C’est la raison pour laquelle je dis souvent « à mon avis », « je pense que », « personnellement », etc… ça permet de mieux faire passer la pilule auprès des gens qui pourraient se sentir vite brusqués 😉

    • Jerem on 6 février 2018 at 22:21
    • Répondre

    Incroyable de voir des gens s’insurger d’un soit disant côté « politique » alors que la chanson parles d’hommes femme enfant fuyant la guerre.
    Si pour vous aider / rendre homage aux asso qui les empechent de crever comme des sous humains dans la mer ou vous allez vous exposer la coquille à l’été c’est de la « politique » faite vous soigner.
    Les migrants sont juste des victimes de la politique suget sur lequel le duo n’insiste pas dans la chanson donc continuez de mettre votre tête dans le sable si vous voulez mais ne venez pas faire chier ceux qui agissent avec leur moyens.

      • KaYan on 6 février 2018 at 22:36
      • Répondre

      Surtout que le texte n’est jamais polémiste, moralisateur ou prétentieux et c’est justement la force de cette chanson c’est avant tout un témoignage et cette naissance est extrêmement symbolique. Je suis plutôt fier que mon pays vienne témoigner de cette histoire devant 200 millions de personnes en mai ce n’est pas rien alors oui il n’y aura pas une super choré à la Lisandro oui ils sont habillés en noir oui ils ne vont pas sourire aux caméras bin non quand tu viens chanter un thème grave tu le fais pas avec légèreté ça serait indécent. Jamala a gagné et c’etait austère mais elle a gagné car elle a chanté avec ses tripes.

        • Arthur on 7 février 2018 at 06:08
        • Répondre

        Laisse tomber jerem…
        Le mot «  association » est un gros mot chez certaines categories de personnes, qu’ils associent à un autre gros mot fourre-tout: bobo. Haha

          • Jerem on 7 février 2018 at 12:44
          • Répondre

          C’est exactement ça Arthur !
          Ça me fait doucement rire de me faire qualifier de Bobo par des gros neuneus qui s’insurgent qu’on vienne en aide à des migrants perdu en mère avec leur femmes/enfants qui chianlent devant Titanic….

    1. Jerem. Pas besoin de « mettre la tête dans le sable ». L’évidence aveugle. Il suffit de regarder par la fenêtre, sur les trottoirs, dans les arrêts de bus, au fond des impasses sordides des « quartiers » ou des arrondissements délaissés de la capitale ou d’autres villes de province… Il n’est pas question d’égoïsme ni d’indifférence.
      Mais peut-être as-tu trouvé une solution, toi, à part tes bons sentiments, pour canaliser la misère ? Les associations mettent le doigt sur le mal mais n’apportent aucune solution concrète ou durable, en dépit des appels déchirants des nations qui crèvent…

        • Jerem on 7 février 2018 at 06:24
        • Répondre

        Sérieusement, je veux même pas débattre avec toi.
        Sous pretexte qu’ils deviendraient SDF il faudrait les laisser mourir en méditerranée si je lis entre les lignes et ici limite j’ai l’impression de lire le bon vieux « nos pauvres d’abord » sérieusement assumez le racisme enfouis au plus profond de vous.

          • Arthur on 7 février 2018 at 11:32
          • Répondre

          C’est exactement ça Jerem… tu as encore fois bien résumé ma pensée.

  4. Ce concert était prévu avant leur sélection à l’Eurovision. Doivent-ils abandonner tous leurs projets pour se consacrer uniquement au Concours ? A mon avis ce n’est pas leur genre. Je pense que ce concert est important pour eux et pour la cause qu’ils soutiennent. Et peut-être même plus important que l’Eurovision.

    Et puis franchement : est-ce que le travailleur moldave, la ménagère suédoise, l’étudiant portugais ou encore le retraité ukrainien en ont quelque chose à faire de ce concert ? Savent-ils qu’il existe ? Non. Ne confondons pas tout. Le monde ne s’arrête pas de tourner parce qu’on participe à l’Eurovision.

    • michael on 7 février 2018 at 00:23
    • Répondre

    Je trouve hallucinant qu’on puisse s’insurger d’une jolie histoire qui conte la naissance d’un être sur un boat people
    Je trouve hallucinant qu’on puisse envisager que la douleur d’un environnement qui pousse les gens à migrer en éteint enceinte puisse choquer
    Ce n’est qu’une chanson
    Il n’empêche : la chanson serbe qui a gagné avait un versant lesbien proclamé, la chanson autrichienne pro tolérance, la chanson Ukrainienne anti guerre,
    Et je trouve, pour ma part que ce sont des idéaux

    juste de l’amour et un idéal.

      • Arthur on 7 février 2018 at 06:13
      • Répondre

      100% d’accord

    • michael on 7 février 2018 at 00:28
    • Répondre

    juste des idéaux sublimes

    alors oui on peut avoir des chansons sans aspect qui transcende le réel mais pour ma part, j’aime l’espoir

  5. – Ce qui me  » dérange  » le plus, c’est la polémique qui s’est instaurée contre cette chanson ! Certains estiment que le thème de la chanson est dérangeant, d’autres estiment que c’est touchant. Tout le monde est libre de penser ce qu’il veut ( et vous remarquerez que je n’ai jamais parlé du contenu de la chanson car, de mon côté, je ne l’ai pas jugée là-dessus mais strictement sur un plan artistique comme toutes les autres chansons ) et c’est précisément toutes ces réactions, positives ou négatives qui s’accumulent qui me gênent !

    – Si je fais abstraction du fait que je n’aime pas des masses cette chanson ( mon opinion n’est qu’une misérable poussière au milieu d’un océan ), ce qui me chagrine c’est qu’on parle trop de cette chanson et de leurs interprètes et c’est ce que je redoutais avec cette sélection plus de trois mois avant le concours !! Ils ont été sélectionnés démocratiquement, leur victoire est légitime : laissons-les gérer ça à leur façon et nous verrons le 12 mai au vue des résultats si ça avait été un bon choix ou une erreur de casting.

    – Afin de donner le bon exemple, j’ai décidé à partir de ce jour de ne plus parler de la chanson française jusqu’au début des répétitions à Lisbonne : inutile de jeter d l’huile sur le feu et de parler pour ne rien dire. Qu’on les aime ou qu’on ne les aime pas, c’est à mon sens, le meilleur service à leur rendre.

    • michael on 7 février 2018 at 12:37
    • Répondre

    coucou ZIPO,

    je reprends tes dires : »Afin de donner le bon exemple, j’ai décidé à partir de ce jour de ne plus parler de la chanson française jusqu’au début des répétitions à Lisbonne : inutile de jeter d l’huile sur le feu et de parler pour ne rien dire. Qu’on les aime ou qu’on ne les aime pas, c’est à mon sens, le meilleur service à leur rendre. »
    Bonne idée, je fais pareil

    • BretagneLibre on 7 février 2018 at 14:00
    • Répondre

    Au contraire, ce concert est une excellente initiative. Pourquoi chanter une chanson sur les migrants si c’est pour ne rien faire à côté ? Au moins, ils vont pas l’esc juste pour parler d’une migrante, ils sont vraiment engagés. Ils ont de loin gagner le televote, alors ne nous parlez pas de faire venir Lisandro, y a les commentaires YouTube pour ça…

  6. Je viens de rentre de week end et bien sur je savais que j’ allais avoir encore raison depuis le debut de cette affaire a l’ ecoute de cette chanson qui va defendre la France au concours de Eurovision et qu’ elle allait créer une certaine polemique et véritablement je crois que le principal problème est surtout de savoir si cette composition qui va defendre les couleurs de la France est apte a faire un bon classement pour le concours …

    Que cela plaise ou non a tous cette chanson est politique et personne peut dire le contraire .Toute immigration soulève des enjeux culturels et sociaux qui posent la question de l’intégration. Cette dernière doit d’abord être analysée dans sa dimension quantitative aux échelles mondiale et infraplanétaire. Sa dimension qualitative se traduit selon les pays par des politiques de ségrégation ou, à l’inverse, d’intégration. Mais, depuis la fin du XXe siècle, la nature de la question de l’intégration se trouve dans un contexte profondément changé. C’est dans ce contexte totalement nouveau qu’il faut réfléchir aux voies de l’intégration culturelle et sociale.

    Après ce n’ est pas les chanteurs qu’on peut aimer ou detesté , ni la chanson ou si on croit ou non a la sincerite de ces interpretes mais je suis desole de dire que c’est eux qui amenent cette composition a un acte politique par exemple pour ce concert qui est est une bonne cause et cela je l’accepte sans problème mais pour moi ce n’ est pas leur role je rappelle que quand nous parlons de représentation de la politique – pas exclusivement, mais tout au moins « de nos jours » – nous parlons en premier lieu et pour l’essentiel de la mise en scène des hommes politiques , chanteur ou humanistes . Même si la reconstruction des règles et des régularités, des modèles et des structures, éventuellement aussi des effets et des conséquences des démarches de représentation musicale, politique ou tout autre n’est naturellement pas épuisée de cette manière, je me limiterai néanmoins ici pour l’essentiel à certains aspects des problèmes de l’action liés à la façon dont ces chanteurs professionnels se présentent eux-mêmes dans la démocratie représentative contemporaine. C’est en me concentrant sur ce thème qu’ils défendent et je me préoccuperai tout d’abord dans ce qui suit du phénomène de « la mise en scène de leur projet musical dans une grande competition qui est Eurovision » c’est-à-dire d’une forme de pratique de la « politique comme métier » qui vise avant tout à la popularité, aux effets sur le public, dans les conditions de possibilité et de contrainte de mise en scène impliquées par les mass-médias. Mais je m’attacherai également au phénomène de la représentation personnelle – quel que soit son genre – de ce que nous associons (selon les différents cas) au concept de « politique », et pour le dire de manière générale, par conséquent, à la représentation «de ce concert ».

    Ce qui apparaît ainsi, c’est une identité poussée entre « politique-spectacle » et action politique réelle. Le spectacle est la politique, pourrait-on dire en exagérant à peine. Cela signifie que ces artistes travaillent en permanence – du moins en même temps que le reste – à son « image » : il s’efforce en chaque circonstance, face à différents interlocuteurs donnés, et dans des circonstances déterminées, de produire un « effet » tel qu’ils auront de sa personne ou de sa personnalité l’impression qu’il souhaite éveiller chez eux. Cependant, si l’on considère les éléments dramaturgiques de l’existence des drames de l’immigration et de ces pauvres immigrants comme structurant, pour ainsi dire, leur action, on risque de céder à la tentation d’hypostasier la totalité de ce que l’on a sous les yeux comme le résultat d’une stratégie délibérée. L’homme politique par exemple n’apparaîtra plus alors, aux yeux du spectateur soupçonneux, que sous les traits du mime talentueux et du metteur en scène roublard, du mystérieux marionnettiste et de l’intrigant, du tacticien rusé et, avant tout, précisément, du machiavélien au sang froid. De telles aptitudes et de tels dons sont sans doute essentiels pour la survie dans l’univers de significations de la politique : qui recherche le succès dans ce domaine ne peut faire autrement que de se tenir en permanence dans une position d’attente calculatrice, tablant sur le fait que chacun (lui-même y compris) n’a en dernier ressort d’autre choix que de se faire valoir aux dépens de son ou de ses semblables, quels qu’ils soient.

    Donc voila ce que je pense mais bon je veux etre très liberal mais je n’ adhère pas a la politique a Eurovision tout simplement ….voila mon avis ….

    1. Naître est déjà un acte politique.

      Dommage que cette évidence n’atteigne même pas l’hypophyse de certaines personnes de ce blog qui répandent leur venin, murés qu’ils sont dans leur bonne conscience.
      Merci Sakis pour cette exégèse qui remet un peu de mesure dans cette logorrhée nauséabonde qui déferle en grande partie sur ma personne, mais que j’assume totalement.

      Et maintenant, place au spectacle !!! On est là pour ça, non ?…

        • KaYan on 8 février 2018 at 00:24
        • Répondre

        N’exagère pas Tano 😉 et ce qui est une évidence pour toi ne l’est pas pour tous idem pour la vérité chacun a la sienne !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :