Lumière sur les premiers : Ukraine 2 fois !

Il n’y a pas que la chanson qui compte à l’eurovision. Certes, avoir une bonne chanson est vital mais il faut aussi réaliser une mise en scène en adéquation avec la chanson. Ce n’est pas une mince affaire!  Chaque année, toutes les délégations ou presque s’évertuent à réaliser la meilleure mise en scène possible. Voici donc un pays qui est plutôt doué pour cela. C’est bien sûr l’Ukraine!

L’Ukraine participe à l’eurovision depuis 2003. Elle n’a manqué qu’une édition, celle de 2015, pour des raisons politiques (attaque de la Russie dans la région du Donbass) et financières. En quinze participations, l’Ukraine a réalisé 9 tops 10, n’a jamais terminé dernière en finale et a gagné deux fois le concours. Pas mal comme résultat, n’est ce pas?

Voici donc les deux prestations ukrainiennes victorieuses:

  • 2004 : Ruslana Wild Dances (280 points)

  • 2016 : Jamala 1944 (534 points)

Pensez-vous que ces deux victoires étaient méritées? Laquelle préférez-vous?

Mon avis personnel: Evidemment en 2016, je voulais qu’Amir gagne pour la France car je trouvais qu’il avait une très bonne chanson capable de rivaliser mais c’est Jamala qui dans la dernière ligne droite a franchi la ligne la première. Il faut reconnaître que la mise en scène était impeccable, en accord complet avec la chanson donc après coup je n’étais pas surprise de sa victoire même si « 1944 » ne fait pas partie de mes chansons favorites de l’édition 2016. Quant à la victoire de Ruslana, je dis oui. Dès que j’ai entendu la chanson pour la première fois, je me suis dit, c’est celle-là qui va gagner, j’en suis sûr, elle se dénotait totalement des autres chansons. La victoire me semblait donc logique.

 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 18 octobre 2018 at 08:50
    • Répondre

    Entre une chanson qui hurle de Ruslana et une chanson de Jamala qui pleure , aucune des 2 n ‘a ma faveur.Pauvre Amir qui était le réel vainqueur mais heureusement il a su rebondir et enchaine les tubes .Je pense qu ‘il est fort bien entouré et après concours c ‘est très important.Prenez certains de nos candidats comme par exemple Sandrine Francois qui en 2002 qui a fait une excellente place et est tombé dans les oubliettes.

    • Taron on 18 octobre 2018 at 09:18
    • Répondre

    Voilà un pays que j’apprécie souvent car ils envoient des prestations de qualité et leurs 9 top 10 ne sont pas immerités. C’est un pays puissant et que j’apprecie. Je souhaite que leurs 100% de qualification en demi-finale continue.
    Pourtant, je raffole pas de leurs victoires. J’ai mis du temps à comprendre la victoire de 1944 et à l’apprécier mais je préfère d’autres prestations comme celle de Sergey Lazarev qui est mon gagnant de 2016. Malgré tout, je préfère cette chanson à Wild Dances. Jamais été emballé par celle-ci. Je ne sais pas à quelle position elle arriverait cette année dans mon classement personnel. Pour moi la victoire n’est pas forcément mérité mais elle n’est pas non plus immeritée, je suis assez partagé sur cette chanson.

    • Antoine 97 on 18 octobre 2018 at 09:40
    • Répondre

    2 victoires logiques pour moi et surtout un pays remarquable au concours.
    En 2004, aucune chanson ne me semblait arriver à la cheville de Wild Dance. Même les pays arrivés directement derrière (2è, 3è) n’étaient pas à la hauteur.
    Pour 2016, en terme de chanson If Love Was A Crime était ma favorite. En terme de prestation la Russie, l’Arménie, l’Australie et l’Ukraine m’ont bluffé. Ma gagnante perso reste tout de même Poli Genova mais Jamala a été parfaite! Et, dans ma méchanceté, j’ai jubilé que l’Ukraine l’emporte même si ça ne signifie en rien le ras le bol de l’Europe vis à vis de la Russie puisque le public a tout de même placé Sergey 1er.
    Une autre chanson qui aurait pu (aurait dû même) être victorieuse est celle d’Ani Lorak en 2008. Première de mon classement et de très loin.

  1. Même si j’aime beaucoup ces deux titres, que j’aurais d’ailleurs placés très haut dans mon classement personnel, je ne leur aurait pas offert la victoire, préférant de loin la Suède en 2004 et la Russie en 2016.

    Il est vrai que l’Ukraine est experte en mise en scène, ce qui lui permet de valoriser une chanson au départ moyenne, voire très médiocre (coucou Svetlana Loboda). On peut compter sur elle pour le spectacle !

    Ma chanson ukrainienne préférée : le magnifique Sweet People d’ Alyosha en 2010.

  2. L UKRAINE présente tjrs de belle prestation en général, pour les deux victoires la première pas fan moyenne et je trouve très démodé, cette année 20004 j’étais pour la Serbie-Monténégro. Pour la seconde en 2016 ouiii belle chanson belle prestation rien à redire mais pour moi c’était la RUSSIE avec Sergev qui méritait largement la victoire.

    Voilavoila.

    1. oups 2004 !!!

  3. – Pas de long discours car vous savez tous depuis longtemps ce que je pense de la victoire de Jamala, une des pires que l’Eurovision ait connu !

    – Donc, vous aurez compris tout de suite quelle est ma victoire préférée de l’Ukraine : c’est évidemment Ruslana même si lors de sa victoire j’avais été surpris mais pas en colère du tout, bien au contraire car même si la chanson pouvait paraître un peu  » brute.ale « , elle est finalement excellente

  4. En 2004, Ruslana a tout donné dans sa prestation, et à ce titre, fortement aidée par une mise-en-scène époustouflante, elle méritait de figurer dans les premières places. Mais mon préféré, cette année-là était Zélijko pour la Serbie-Monténégro. Du miel…cet homme là ! Quant à Jamala, en 2016, comment rester insensible au message qu’elle diffusait, même si sa chanson est difficile à fredonner sous la douche ! Pour l’engagement, elle méritait de l’emporter, mais personnellement, pour le pur plaisir, je n’aurais pas été déçu de voir l’Australie, la Russie ou la Bulgarie à la première place. Pour moi si Amir a rempli un très honnête contrat cette année-là, il manquait quelque chose de plus fort (dans la chanson, dans la mise-en-scène ?…) que les sourires ravageurs dont il ne s’est pas privé n’ont pu compenser.

    • Jerem on 19 octobre 2018 at 02:01
    • Répondre

    Mon pays préféré à l’eurovision !
    Deux victoires incontestables pour moi, dont 1944 que j’ai défendu bec et ongles depuis son premier show au vidbir !
    L’Ukraine c’est ce pays qui me fait aimer l’eurovision ! Shady lady, sweet people, be my valentine, be my guest, tick tock… Des tubes sans victoires !
    Et j’ai adoré Melovin comme Ô tovald ! (sauf la mise en scène de time, la pire jamais proposé par le pays de Ruslana !
    Notez que l’Ukraine et l’un des rare pays à être plus fort quand il envoie des dames.

      • Jerem on 19 octobre 2018 at 02:04
      • Répondre

      On peut ajouter aussi Gravity ! Et aussi angel!
      Bref… Je n’ai jamais été déçus de ce pays !
      Et même lors des sélections… Il y a des monstres comme hardkiss et Tayana !

    • garfieldd on 20 octobre 2018 at 17:57
    • Répondre

    Je n’ai jamais aimé Ruslana. Je me rends d’ailleurs compte qu’il y a peu de victoires typées « dance » qui trouvent grâce à mes yeux…
    Alors que Jamala, oui. Même si j’ai été surpris, j’ai appris à aimer cette chanson.
    Pour dire le fond de ma pensée, l’Ukraine n’a jamais fait mieux que Verka Serduchka en 2007 ! 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :