Lumière sur les premiers : Grèce 1 fois !

L’eurovision est parfois injuste, il y a des pays qui ont gagné plusieurs fois et d’autres qui n’ont jamais gagné et qui rêvent d’une première victoire. Quand elle arrive, c’est le summum, cela signifie que tout est possible, qu’il n’y a pas de malédiction.

La Grèce participe au concours eurovision depuis 1974 mais elle a manqué six éditions (1975, 1982, 1984, 1986, 1999, 2000). En 1975, la Grèce décide de se retirer du concours car la Turquie participait pour la première fois et parce que l’armée turque avait envahi l’île de Chypre. En 1982, la chanson qui avait été sélectionnée pour l’eurovision était tellement mauvaise selon la ministre de la culture grecque qu’elle prit l’initiative de pas faire participer son pays au concours. En 1984, la Grèce ne participa pas pour pratiquement la même raison, elle n’avait pas trouvé de chanson pour cette édition. En 1986, elle se retira pour des raisons religieuses, la finale tombait le jour du Samedi Saint Orthodoxe. En 1999, elle fut reléguée pour avoir obtenu un mauvais résultat à la précédente édition et pour conclure, en 2000, pour des raisons économiques. La Grèce n’a jamais terminé dernière en finale et a gagné une seule fois le concours.

Voici donc la prestation grecque victorieuse:

  • 2005 : Helena Paparizou  « My Number One » (230 points)

Pensez que cette victoire était méritée?

Mon avis personnel: Des deux chansons qu’Hélena Paparizou a chanté à l’eurovision, je préfère celle de 2001 chantée sous le nom d’ Antique « Die for You », je trouve que c’est une très bonne chanson et je la préfère avec la chanson française et espagnole à la chanson estonienne gagnante. Sa victoire en 2005 est logique, sa prestation était irréprochable, très bien exécutée et réalisée mais elle ne fait pas partie de mes chansons grecques préférées, j’aime bien celle de 2008 « Secret Combination ».

 

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 16 octobre 2018 at 08:53
    • Répondre

    Un excellent souvenir que mon séjour en Gréce pour assister au concours après la victoire l’année précédente d ‘Héléna avec une chanson plus que moyenne!!!Mais au moins j ‘avais pu visité ce très beau pays !

    • Pascal on 16 octobre 2018 at 09:39
    • Répondre

    Pas trop fan de « My number one ». J’aurai couronné Shiri Maimon.

    Ma chanson grecque préférée serait « aphrodisiac » , plaisir coupable s’il en est…

    • Taron on 16 octobre 2018 at 09:44
    • Répondre

    J’adore cette chanson! La victoire état méritée, c’est elle la gagnante. Et elle aurait dû rejoindre Johnny Logan au palmarès des plus titrés en gagnant aussi en 2001. Die for you est clairement au dessus des autres cette année. Je n’ai pas encore fait toutes les années mais la Grèce est la gagnante mon édition de 2008 aussi avec Secret Combination. 3 victoires en moins de 10 ans…

    • Adi025 on 16 octobre 2018 at 11:36
    • Répondre

    En 2005, la victoire de la Grèce était méritée. La performance le soir de la finale reste la meilleure. Je pense que la Grèce aurait du aussi gagner en 2001. La Grèce est l’un de mes pays préférés à l’Eurovision durant ce siècle. Ce pays propose souvent des chansons que j’adore en mettant en scène des performances qui sont entraînantes.

    Cependant, si on se base sur les résultats, la Grèce semble avoir du mal dernièrement. Sur les 3 dernières années, la Grèce a été éliminé dès les demi-finales (à chaque fois que le pays chante dans sa langue comme par hasard).

  1. J’ai aimé et j aime encore, j ai adoré le duo en 2001, LA GRECE , j adore quand il chante dans leur langue c’est mélodieux, sensuel, exc.….

    Un retour en arrière il y a eu pas mal de chansons top depuis leur début en1974.

    VIVE LA GRECE.

  2. Je n’aime pas du tout le 2e titre d’Elena Paparizou, que je trouve très médiocre et que j’aurais classé bien loin de mes vainqueurs, Vanilla Ninja. Oui, j’adore la Suisse à l’Eurovision 😀
    Je préfère de loin le titre de 2001,à qui j’offrais la médaille de bronze derrière la Slovénie et le Danemark. Ma chanson grecque préférée : Everything d’Anna Vissi, une chanson puissante et remarquablement interprétée. C’est également mon meilleur classement grec, avec une deuxième place derrière la Slovénie (encore !). En revanche, je ne supporte pas Secret Combination. Ce n’est pas mon style, cette dance formatée.
    Mes autres chouchous de ce pays : Feggari Kalokerino, Horepse, Opa et Alcohol is free. J’adore la langue grecque, que je trouve magnifique. Sakis, tu donnerais pas des cours ?

    1. La Grèce avec Elena ….juste magnifique…. Elle était sublime….sakis rouvas aurait du gagne …et kalomoira aussi…..croisons les doigts pour Nikos ganos…..cette année…

    2. En ce qui concerne la chanson everything….de Anna visdi …juste…magnétique et quelle interprétation…. Pour les cours de grec .

      A quel heure mon cher Francis….lol
      .

      1. Dès que tu as un moment de libre, je descends dans le Sud!!!!!!

    • garfieldd on 16 octobre 2018 at 20:11
    • Répondre

    Jamais vraiment emballé par les prestations grecques, mais j’aime les allusions musicales traditionnelles qui parsèment souvent les mélodies.
    « My number one » m’avait laissé de marbre et je me rends compte en consultant la liste des chansons de cette édition là qu’aucune prestation ne m’est restée en mémoire.
    S’il y a une chanson que j’ai adorée et qui fut sous évaluée à mon avis, c’est « Opa ! » en 2010 par Yorgos Alkéos & friends…
    (et j’avais craqué sur les danseurs…)

  3. – Je suis surtout très content que la Grèce ait gagné une fois le concours ; certes cette chanson n’était pas mauvaise du tout mais je pense que la Grèce aurait pu gagner à d’autres occasions avec des chansons meilleures. En tout cas cette victoire ne fait pas partie de celles que je considère comme imméritée.

    – Après il faudrait que je réécoute toutes les chansons grecques pour donner mes préférées mais c’est vraiment dommage pour cette année d’avoir bâclé la mise en scène avec une chanson qui de mon point de vue était excellente.

    • Denez on 18 octobre 2018 at 16:19
    • Répondre

    Et hélas, à propod de cette année 2005, Francis va devoir ajouter un article piur une nouvelle étoile au firmament. Walter, un des deux représentants lettons qui avaient longtemps rivalisé avec Helena Paparizou lors du vote, s’en est allé. Il avait 30 ans.

      • Pascal on 18 octobre 2018 at 17:44
      • Répondre

      C était d’ailleurs fou que le duo soit passé ric rac en finale (10 ème de la demi) pour ensuite faire un top 5.
      Le corps électoral n’était pas le même, ceci explique en partie cela..

      Walter était très impliqué dans la sélection lettone et présentait des émissions sur la télé nationale. Il avait suivi ces derniers mois un traitement onéreux en Allemagne grâce à l’argent collecté suite à un appel aux dons. C’est bien triste en effet !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :