Lumière sur les premiers : Allemagne 2 fois !

L’Eurovision est une compétition musicale annuelle qui réunit plusieurs pays. Le but pour chacun des participants est de gagner le concours. Il met en valeur pendant une année le pays vainqueur en question ainsi que son représentant et même mène à la postérité certaines contributions victorieuses. Cet édito a pour but de faire un rappel de toutes les victoires et de mettre en lumière justement les pays victorieux. Commençons par notre voisin germanique.

L’Allemagne participe à l’Eurovision depuis 1956 et fait preuve d’une fidélité à toute épreuve puisque ce pays détient le record de participations avec 62 finales. Seule exception : 1996. L’Allemagne a été éliminée lors de la pré-sélection organisée cette année-là. Il n’y avait pas de demi-finales à l’époque, mais des relégations. Elle a terminé 7 fois à la dernière place en finale et a gagné 2 fois le concours.

Voici donc les deux prestations qui lui ont valu la première place :

  • 1982 : Nicole « Ein Bisschen Frieden » ( 161 points)

  • 2010 : Lena « Satellite » (246 points)

Pensez-vous que ces victoires sont méritées? Laquelle préférez-vous?

Mon avis personnel : Des deux chansons victorieuses, je choisirai Satellite car elle est plus entraînante mais ce n’est pas ma chanson préférée de l’édition 2010 . Cependant, leurs victoires restent logiques car celle de 1982 envoyait un message et celle de 2010 avait une interprète charismatique avec une chanson  accrocheuse.

 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Parfaitement d’accord pour la victoire de Nicole en 1982, sa chanson survolait toutes les autres.

    En revanche, je n’aime pas du tout Satellite, je trouve le texte stupide et Lena, charmante, mais pour moi, cela ne suffit pas à en faire une gagnante. L’émotion, l’investissement que je recherche chez un artiste, c’est Harel Skaat qui me les a procurés cette année-là.

    • J-F on 17 septembre 2018 at 10:32
    • Répondre

    Au moins, en 1982, une ville est sortie de l’anonymat : Harrogate. En tout cas, pour les connaisseurs de l’Eurovision.
    Je ne pense pas que une ville de cette taille puisse organiser un jour, la grande fête.
    C’est un peu dommage : le vieux format avait son charme avec Lugano, Hilversum, Luxembourg….

    • Adi025 on 17 septembre 2018 at 10:47
    • Répondre

    L’Allemagne fait parti de mes pays préférés à l’Eurovision. Je suis heureux de voir le pays se réconcilier avec le concours cette année en envoyant à nouveau de bonnes chansons 🙂

    • Taron on 17 septembre 2018 at 12:48
    • Répondre

    Victoire méritée pour les 2 chansons à mon avis. Ein Bisschen Frieden reste l’une des chansons que j’apprécie à l’Eurovision et Satellite – que je detestais pourtant avant- est monté en moi et est mon gagnant personnel en 2010. Les 2 sont donc des chansons que j’adore et difficile de les départager…

  2. Deux époques différents deux styles différents j’aime les deux j’étais à Oslo en 2010 quand l’Allemagne Victorieuse.
    Superbe soirée en plus j’étais bien placé et près des allemands fête à gogo ils n’y croyaient pas. .Bon souvenirsss.

    • Nico on 17 septembre 2018 at 19:55
    • Répondre

    Un peu de paix sur terre, le message est passé à l’époque et il passerait encore aujourd’hui. La chanson était certainement un peu à l’eau de rose et mièvre pour mes oreilles, mais cette victoire est méritée pour Nicole. Il existe plusieurs de dizaines de versions qui ont fait un peu le tour de l’Europe. Un coup de maître de la part de nos amis allemands et aussi du compositeur, le fameux Ralph Siegel qui a fait les beaux jours de l’Eurovision.

    Pour la seconde victoire, j’avoue que j’avais été très surpris, car je n’ai jamais aimé cette chanson. Cependant, Lena a su la porter à sa manière. Depuis, nos amis allemands ont tout de même bien ramés pour parvenir à se distinguer. Je pense que la mauvais passe est derrière, grâce au bel exploit de Michael Schulte qui est parvenu à faire revenir ce grand pays dans la course à Lisbonne cette année, Une fois de plus, la carte de l’émotion a été payante. J’espère que l’Allemagne ne vas pas s’arrêter en si bon chemin, car ce ne sont pas les bons artistes qui manquent.

    • ZIPO on 17 septembre 2018 at 20:55
    • Répondre

    – Merci pour cette nouvelle rubrique que j’espérais un jour découvrir et elle est là ! Il ne restera plus qu’à faire  » lumière sur ceux qui n’ont jamais gagné et dont tous les espoirs sont permis  » . 😆

    – En 1982, vous ne serez pas surpris si je vous dis que cette chanson ne m’emballait pas vraiment, mais il faudrait que je réécoute toutes les autres chansons de cette année-là. Mais si mes souvenirs sont pas trop mauvais, il n’y avait pas grand chose de marquant et cette victoire était loin d’être usurpée je dois bien le reconnaître et je me suis même surpris à l’apprécier davantage à chaque écoute.

    – En 2010, malgré la voix singulière de Léna et même si la chanson n’est pas mauvaise ( bien que je préfère celle qu’elle a présenté en 2011 ), c’était loin d’être la meilleure de cette édition !

    * CONCLUSION : des deux chansons victorieuses pour l’Allemagne, ma préférée reste celle de 1982 mais sans en faire des folies…

  3. Lena juste une chanson que j’ai écoute un sacre moment sur mon MP3…..j’adore Allemagne….mon rêve pour ce ce pays les revolverdeld ….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :