Lumière sur les derniers : Yougoslavie, une fois !

 

La Yougoslavie a participé durant trente-et-un ans au concours Eurovision, de 1961 à 1996. Durant cette période, la Yougoslavie s’est retirée du concours à plusieurs reprises. Tout d’abord, entre 1977 et 1980, à la suite d’une série de mauvais résultats aux éditions précédentes. Ensuite, en 1985, le concours tombant le jour anniversaire du décès du maréchal Tito (homme d’état qui dirigea la Yougoslavie).

En 1992, le pays concourut pour la dernière fois, alors que la Slovénie, la Croatie et la Macédoine avaient déjà fait sécession et que les guerres conséquentes étaient en cours. En 1993, la Yougoslavie fut exclue de l’UER, se retira définitivement, puis cessa d’exister comme pays pour devenir la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro.

En 31 participations, la Yougoslavie a gagné une fois le concours en 1989 avec Riva qui chantait « Rock me » et est arrivée une fois dernière.

Voici la seule unique prestation yougoslave qui finit dernière en finale :

 

  • 1964 – Sabahudin Kurt : 0 point

Que pensez-vous de cette chanson et de sa dernière place ?

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cela remonte à longtemps et je ne me souviens pas vraiment des prestations de la Yougoslavie, cependant , la seule et unique victoire de ce pays qui a éclaté, ont l’a doit à un groupe qui représenterait aujourd’hui la Croatie, en effet, le groupe Riva qui avait remporté le concours à Lausanne en 1989, vient de Zadar, une jolie ville de pêcheur qui borde la mer Adriatique. Et une dernière chose, la langue officielle et principale à l’époque de la Yougoslavie était le serbo-croate ou BCMS. bosnien-croate-monténégrin-serbe. D’ailleurs, encore aujourd’hui, je me demande comment a fait le groupe Riva pour remporter le Grand Trophée avec une chanson aussi faible, totalement banale et sans saveur. Esprit de solidarité de la part des autres pays concurrents ? peut être.

    1. C’est sûr qu’en 1989 il y avait mieux musicalement parlant… mais je trouve qu’elle correspond parfaitement à la music pop de l’époque.

      Par contre, de quel esprit de solidarité veux-tu parler ? Si tu pouvais développer, c’est intéressant

      1. Peut -être tout simplement pour soutenir la Yougslavie qui n’avait jamais gagné le concours et qu’à l’époque le processus de séparation de ce grand pays était déjà en cours ! Ce n’est qu’une supposition de ma part bien sûr

        1. Honnêtement, je ne pense pas que cette victoire soit un soutien européen… C’est juste qu’elle plaisait au plus grand nombre ce soir-là.

          En fait, au moment du concours, en mai 1989, la Yougoslavie se maintient plus ou moins à flot malgré la montée inéluctable des nationalismes depuis la mort de Tito en 1980.
          De plus, une grève générale nationale paralyse le pays économiquement, ce qui n’arrange pas les choses…

          Mais c’est surtout la chute du mur de Berlin en novembre 1989 et l’effondrement de l’URSS, qui vont précipiter les choses. L’unité du pays, qui n’est plus motivée par la menace extérieure, est de plus en plus menacée de l’intérieur. Dès début 1990, apparaissent les premières élections libres avec la fin du parti unique qui se fait partout écraser…

          Le tout sous les yeux d’une Europe qui à cette époque n’en a rien à fiche et qui n’a pas su comprendre à temps le mal-être yougoslave.

            • Nico on 5 juillet 2017 at 23:46

            Tu as probablement raison mais une chose est sûre, car j’ai eu à l’époque le privilège d’être dans la salle du Palais de Beaulieu à Lausanne, j’étais encore très jeune et je travaillais comme stagiaire dans une société de publicité et de production, donc j’avais pu obtenir une accréditation.

            La victoire du groupe Riva n’avait pas plu à tout le monde, bien au contraire et ce n’était pas la chanson préférée des journalistes présents. La grand majorité du public était totalement tombé sous le charme de la candidate espagnole Nina,avec sa sublime chanson * Nacida par amar  » Tout le monde attendait sa victoire ! Que de beaux souvenirs en tous les cas, ça va faire quand même déjà 28 ans !

  2. Cette chanson possède une très belle mélodie mais elle est un peu plate vocalement… Néanmoins, la dernière place et surtout ce zéro point sont abusives. La faute au système de points (les 5,3,1) trop réduit…

    En 1993, même si elle a été exclue pour une période au départ de 3 ans, la Yougoslavie a continué à diffuser le concours et a envoyé une délégation en repérage à Oslo en 1996.
    Elle voulait participer au concours en 2003 mais l’UER a préféré choisir l’Ukraine.
    Le nom de Yougoslavie est utilisé à l’international jusqu’en 2003 puis est remplacé en 2004 par Serbie-Monténégro jusqu’en 2006.

    Un pays multi-culturel dont personnellement je regrette la disparition… #nostalgie #Europemoinscompliquée

    • Quentin on 5 juillet 2017 at 13:03
    • Répondre

    Autant je ne me souviens pas des chansons yougoslaves, autant je me souviens que d’une seule Celle du groupe qui a gagné en 1989. C’était absolument magique, j’adore ce genre de chansons.

    • Francis on 5 juillet 2017 at 13:22
    • Répondre

    Je reconnais que l’interprétation de Sabahudin Kurt est assez faible, mais la chanson en soi n’est pas si mauvaise. En tout cas, le Danemark méritait bien plus de décrocher la lanterne rouge.

    Pour ce qui est de la Yougoslavie, j’estime que la dernière place devait lui revenir en 1961, 1969, 1974, 1975 et 1991

    • picasso on 5 juillet 2017 at 20:19
    • Répondre

    Effectivement, elle aurait du décrocher la lanterne rouge en 1991.
    A la fin du Concours 1976, tout le monde a cru que la Yougoslavie était dernière avec 6 points pour 7 points à la Norvège…mais le jury français n’avait pas annoncé ses 4 points et le scrutateur de l’UER ne releva pas l’erreur. Ces 4 points revenaientà la Yougoslavie.

    Question que je me pose : Pourquoi avoir participé en 1991 alors que la date du concours était le 4 mai …comment en 1985 ?

  3. Je suis né bien après l’explosion de la Yougoslavie, et j’était trop jeune à l’époque où la Serbie-et-Monténégro existait encore pour avoir un souvenir de ce(s) pays. En tout cas, j’aime personnellement assez bien « Rock Me », et les chansons serbo-monténégrine. Si on parle d’Eurovision, « l’explosion » d’un me réjouit parce qu’elle apport plein de nouveaux pays au concours.

    Je ne donnerai pas mon avis politique mais SI ON VA DANS LE SENS DE L’EUROVISION, alors oui, je suis pour l’indépendance de l’Ecosse et de la Catalogne. Et également pour que l’on reconnaisse le Kosovo comme pays indépendant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :