Lumière sur les derniers : Belgique, huit fois !

 

La Belgique participe à l’Eurovision depuis 1956. Elle fait donc partie des 7 pays fondateurs et n’a manqué au total que trois éditions du concours : en 1994, 1997 et 2001. Il s’agissait à chaque fois d’une relégation, due à un mauvais classement obtenu l’année précédenteLa Belgique est donc une élève très assidue.

Fait très important : la Belgique a la particularité d’être représentée par deux diffuseurs, un francophone, la RTBF, et un néerlandophone, la VRT. Afin de préserver l’équilibre linguistique, les deux diffuseurs participent alternativement au concours. De 1956 à 1993, la RTBF concourait les années paires et la VRT, les années impaires. Depuis 2002, la succession a été inversée : la RTBF concourt les années impaires et la VRT, les années paires.Vous avez suivi ?

Petite anecdote qui a toute son importance aujourd’hui : en 1993, la représentante belge,Barbara Dex, avait réalisé elle-même son costume de scène. Le soir de la finale, elle termina dernière, mais sa prestation devint rapidement l’objet d’un culte de la part des fans du concours. C’est en son souvenir que fut créé en 1997, le Prix Barbara-Dex qui récompense pour chaque édition, le concurrent le plus mal habillé. Merci la Belgique ! Mais quand on y regarde de plus près, ce n’est sûrement pas Barbara qui a été la plus mal habillée de tous les concours réunis. Il y a de sacrés perles !

Autre anecdote : la Belgique est décidément un pays à part. À deux reprises, elle fut représentée par une chanson écrite en langage imaginaire (en 2003 et 2008).

La Belgique a remporté une fois le concours en 1986, n’a pas accédé à la finale à hui reprises et a terminé huit fois dernière en finale.

Voici donc les 8 prestations belges qui lui valurent la dernière place :

  • 1961 – Bob Benny : 1 point

  • 1962 – Fud Leclerc : 0 point

  • 1965 – Lize Marke : 0 point

  • 1973 -Nicole & Hugo : 58 points

  • 1979 – Micha Marah : 5 points

  • 1985 – Linda Lepomme : 7 points

  • 1993 – Barbara Dex : 3 points

  • 2000 – Nathalie Sorce : 2 points

Que pensez-vous de ces 8 prestations belges ? Méritaient-elles la dernière place ?

 

(29 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Avec les très bons résultats de nos amis belges ces dernières années, j’avais oublié que la Belgique a morflé à l’Eurovision, 8 fois c’est beaucoup, trop sans doute, est-ce justifié, pour certaines chansons oui et d’autres beaucoup moins,

    Ce pays a toujours chanté en alternance, une fois en français et l’année suivante en néerlandais ou si vous préférez en flamand qui est un dialecte, c’est certain que potentiellement le fait de proposer une chanson en français offrait plus de chance aux candidats belges. Je me souviens d’une très belle chanson qui date déjà, en 1978, celle de Jean Vallée qui interprétait magistralement  » l’amour ça fait chanter la vie « . Et puis quelques années plus tard,  » J’aime la vie  » de Sandra Kim qui apporta la première victoire à la Belgique en 1986 à Bergen en Norvège, D’ailleurs à ce propos, avec le règlement actuel de l’UER, cette dernière n’aurait pas eu le droit de participer ou elle aurait pu être disqualifiée, car elle n’avait même pas 16 ans à l’époque. Nous attendons tous une seconde victoire qui semble s’approcher de plus en plus, grâce aux très bons choix que font la RTBF et la VRT depuis environ 4 ans.

    Nicole & Hugo resteront un duo mythique à l’Eurovision, sans oublier la pauvre Barbara Dex qui est devenue célèbre principalement à cause de sa tenue qualifiée de très mauvais goût à l’époque pour une styliste, Ce n’est pas pour rien que l’on continue depuis à décerner chaque année, le prix Barbara Dex aux artistes les plus loufoques. Néanmoins, j’aimerais bien sa chanson en 1993 et je trouve qu’elle ne méritait pas du tout cette dernière place,

    Par contre je vais accorder un gros carton rouge à Nathalie Sorce et son  » Envie de vivre « , personnellement, je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi inaudible et mal construit à l’Eurovision, je pense que les 2 petits points ont été donné en guise d’encouragement pour cette chanteuse qui pensait détenir la chanson du siècle mais cela ne méritait pas plus.

    Les belles années pour la Belgique, c’est maintenant et j’espère que nos amis wallons et flamands vont continuer su cette lancée, car j’aimerais bien me retrouver bientôt à Bruxelles ou pourquoi pas à Anvers.

    1. L’établissement de la limité d’âge a eu lieu en 1990 suite aux prestations de la France et d’Israël en 1989 : les chanteurs ont été particulièrement jeunes, le chanteur israélien avait 11 ans et était paralysé par le trac. Sandra Kim n’a rien à voir avec cette décision (d’ailleurs, il y avait eu Gigliola Cinquetti et les enfants dans les chœurs de l’Espagne en 1979 et l’équipe du Danemark en 1985). Certes, Frank Naef, suisse et n’ayant pas digéré la victoire de la Belgique au détriment de son pays avait suggéré l’idée de la limitation d’âge mais c’est l’année 1989 qui a joué un rôle de déclencheur.

      1. C’est vrai que cette année-là, la Suisse était arrivée deuxième grâce à Daniela Simons et son titre  » Pas pour moi  » mais la victoire de Sandra Kim est incontestable et puis notre pays s’est rattrapé deux plus tard en 1988, avec les mêmes auteurs-compositeurs que la chanson de Daniela, Nella Martinetti et Atila Sereftung, sauf que cette fois, c’est la petite Céline Dion qui représentait nos couleurs et qui nous apportait notre deuxième victoire avec  » Ne partez pas sans moi  »

        Il est bien loin ce temps-là, Heureusement pour vous, la Belgique est revenue dans la course mais nous c’est encore une autre histoire. d’autant que la Télévision suisse n’a toujours pas pris la décision sur une participation pour l’année prochaine. Le taux d’audience s’est révélé si mauvais cette année pour la SRF , la RTS et la RSI que la question se pose très sérieusement afin de savoir, si l’investissement en vaut encore la peine.

        Il semblerait que la décision finale devrait tomber dans le courant de l’été et qu’elle appartient désormais à notre nouveau Directeur Général, Gilles Marchand qui vit en Suisse depuis de nombreuses années mais qui est d’origine française.

  2. Ce qui est remarquable, c’est que la VRT (anciennement la BRT), en dépit de ses 29 participations, n’a jamais réussi à intégrer le top 5. Je mets cette chaîne au même rang que la Lituanie, la Slovaquie, la Macédoine et jusqu’il y a peu, le Portugal. Toutes les places du top 5 (neuf au total) sont du fait de la chaîne francophone RTBF. Ce n’est pas forcément parce que le français est plus mélodieux. Ses trois derniers Top 5 furent chantés en langue imaginaire et en anglais.
    Sur la page Facebook d’Eurovision, une publication questionnait un éventuel retour aux langues nationales obligatoires. J’ai suggéré la règle de l’alternance : les langues nationales pour les années paires (ou impaires) et le choix libre de la langue pour les années impaires (ou vice-versa).
    Si c’est le cas (même si je suis conscient que cela risque de ne pas aboutir), je souhaite que ce soit la RTBF qui prenne le choix de chanter en français et la VRT en anglais parce que les chansons néerlandophones ont peu de chances d’atteindre la finale et le français serait en meilleure position dans un concours dominé par les langues nationales (avec l’anglais pour le R-Uni, l’Irlande et Malte).

    1. Je voudrais aussi ajouter que l’année prochaine, à Lisbonne, ce sera la 30ème participation des Flamands. ce chiffre leur sera-t-il favorable, comme le chiffre 50 l’a été pour les Portugais ? J’en doute hélas, plus par habitude que par réalisme.

  3. J’aimerais encore ajouter que pour moi la plus grosse injustice a été l’élimination de Kate Rayan avec sa chanson  » Je t’adore  » en 2006, Je n’ai jamais compris pourquoi elle n’a pas pu accéder à la finale, sans doute les votes massifs accordés cette année-là aux pays de l’est et des balkans. Quelle claque pour nos amis belges et pour tous les fans de ce titre ! A ce propos que devient’elle ?

    1. Je dirais peut-être que la mise en scène de Kate Ryan, axée sur une excellente chorégraphie avec de jolies effets visuels a été un peu bâclée : les danseurs ont été mis en exergue et Kate a paru un peu fade, décolorée à côté d’eux.

  4. Question : était il possible en 1973 de terminer dernier avec 58 points ?

    1. Oui, j’ai vérifié, effectivement cela peut sembler surprenant de terminer dernier avec autant de points, mais il faut savoir que cette année-là, il n’y avait que 17 participants, le Luxembourg gagnait cette édition avec Anne-Marie David qui avait obtenue 129 points et la Belgique terminait dernière avec 58 points, juste derrière la France et la Yougoslavie, deux pays arrivés ex aequo avec 65 points à la 16ème place

    2. En fait de 1971 à 1973 inclus, chaque pays envoyait deux jurés (l’un ayant + de 25 ans, l’autre – de 25 ans). Ces jurés devaient obligatoirement noter toutes les chansons (sauf celle de son propre pays) avec une note allant de 1 à 5. Chaque pays pouvait donc recevoir des autres une note allant de 32/10 à 10/10.

      Voilà pourquoi les pays classés en dernière position de ces trois années ont des scores assez hauts, qui ne sont en rien comparables avec ceux des autres éditions.

      Et pour moi un système de vote loin d’être parfait, très contestable, très réducteur, limite pourri… et dire que c’est en partie à cause de la Suède (déjà à l’époque elle a fait un caca nerveux et commençait à faire la loi) que l’UER a changé la manière de voter.

      1. Erratum: il faut lire

        Une note allant de 2/10 à 10/10. et non 32/10. Faute de frappe désolé 😛

        1. Et avec deux jurés luxembourgeois qui n’ont pratiquement rien aimé en 1971…Les notes respectives de 1/5 se sont accumulées.

            • Nicolas on 26 juin 2017 at 11:25

            Merci pour ces explications.

  5. VIVE LA BELGIQUE en ce moment c’est top, oui certaines chansons et artistes arrivées derniers comme pour l’année 2000 normal que c’était ringard tout tout tout mdr
    Barbara Dex c’est pas aussi nul que ça, et lui dédier un hommage dans la catégorie mal habillée ce n’est pas sympa il y a eu d ‘autres artistes vraiment horribles !!!!! sa chanson se laisse écouter. ( AU MOINS ON PARLE D’ELLE CHAQUE ANNÉE !)

    MAIS LE TOP DU TOP BELGE C’EST NICOLE ET HUGO !!! BABY BABY NANANANANANANANANAANANOHOHOHOHO!!!

  6. Voici la version française de la chanson de Barbara Dex, en 1993, il ne faut peut être pas se focaliser sur les paroles à l’eau de rose mais cela sonne mieux qu’en dialecte flamand mais à l’époque, elle n’avait pas le choix, elle devait impérativement chanter dans cette langue. Est-ce qu’avec la version française elle aurait fini également dernière, je n’en sais trop rien, peut être pas. elle aurait sans doute reçu quelques points du Luxembourg et de la Suisse, voir éventuellement de la France !

    Qu’en pensez-vous ?

    1. La mélodie était très jolie. Dernière place injustifiée

  7. J’aime bien Nicole et Hugo, il faudrait réécouter toute l’année 1973 pour se faire idée du pourquoi de cette dernière place, peut être les habits pourtant les pantalons pattes d’eph c’était la mode:).

    Je ne trouve pas désagréable la chanson de Lize Marke en 1965 et elle n’est pas la seule à être la dernière cette année là., mais la chanson gagnante de de France Gal fait plus moderne.

  8. Petit hors sujet je viens de regarder la prestation d Alma à la fête de la musique à Toulouse Et c était superbe Et je dois dire que je suis un peu en colère car Sur la scène de la fête de la Musique Alma était accompagné de danseurs dans une tres belle choregraphie.France 2 n à toujours pas compris que c est ce genre de chorégraphie que l on veut Pour l Eurovision .Il me semble qu il nous avait fait le même coup avec Mair l Année dernière!!!!Qui peux leur faire comprendre?j ai presque envie de leur écrire!!!

    1. Effectivement, Bon, première chose, il n’y aurait pas pu y avoir autant de danseurs à Kiev, 5 au maximum mais tout de même, c’est sans doute ce qu’il a manqué à Alma pour faire un bien meilleur résultat. Cette chorégraphie est très belle et contemporaine mais peut être un peu trop chargée, Mais c’est vrai qu’il y a de quoi être un peu fâché, car on le sait, un visuel peut faire toute la différence à l’Eurovision,

  9. Erratum!!!ahah!!!il fallait lire Amir!!!!

    • Salvy Jamaladinova on 23 juin 2017 at 19:24
    • Répondre

    Je peux comprendre toutes ces dernières places, pour des raisons diverses selon les années. Les pires dans ce lot me semblent être 1961, 1962, 1979 et 2000. La seule dernière place qui ne me semble pas du tout méritée est 1993, car la chanson est vraiment belle, je la fredonne encore parfois aujourd’hui. Mais double problème concernant la prestation : la tenue horrible (jusqu’aux chaussures !!) et l’absence de charisme de Barbara Dex sur scène. La Turquie, Chypre ou Israel méritaient plus la dernière place cette année-là.

  10. La Belgique qui depuis quelques éditions se reprend en main et revient dans la cour des grands… et ça, ça fait très très plaisir 🙂

    Pour moi les dernières places imméritées sont celles de:

    – 1965: très bonne chanson interprétée avec conviction. Je ne comprends pas ce qui a pu autant rebuter les jurys. Il faut rappeler que le système de points cette année-là est aussi très réducteur et n’est pas vraiment significatif…

    – 1973: et dire qu’ils croyaient dur comme fer à leur victoire… là encore dernière place incompréhensible. Cette année a vraiment été impitoyable avec certains artistes qui ne méritaient absolument pas de finir aussi bas. Je veux bien sûr parler des trois derniers à savoir F, YU et B.

    -1979: là encore une chanson sympa qui ne méritait pas sa dernière place. Est ce là encore le flamand où on entend les mots qui s’entre-choquent qui a heurté les jurys ?

    – 1993: j’aime bien cette chanson. C’est vrai que la chanteuse n’a pas l’air très joyeuse ou qu’elle a pris trois Valium car sa prestation est assez molle et pas romantique comme il aurait fallu l’être. Et puis oui cette robe (de chambre ?) est loin d’être du meilleur effet. C’est vraiment dommage.

    Dernière place compréhensible:

    -1961: bonne voix mais chanson assez brouillonne et pas très mélodieuse.

    -1962: cette 4eme tentative aura été fatale au chanteur. Après ses participations de 1956, 1958 et 1960, des voix s’étaient élevées en Belgique (dans la profession et dans la population) pour dire qu’il serait temps qu’il laisse un peu la place aux autres…. Chanson pas géniale, vu son expérience, le chanteur aurait dû sentir que ça allait foirer… Il a d’ailleurs continué sa carrière en pointillés avant d’arrêter à la fin des années 60.

    -1985: ou quand une speakerine/présentatrice télé se prend pour une chanteuse… En fait, la BRT avait choisi quelqu’un d’autre mais cette personne s’est désistée car il n’y a pas eu accord avec la chaine sur la chanson à choisir… Donc du coup, comme ils n’avaient personne sous la main, ils ont pris ce qu’il ont pu… une personne limite vocalement et une chanson pas terrible… Un peu comme si Antenne 2 aurait pris à l’époque une speakerine genre Catherine Ceylac… C’était voué à l’échec… il faut toujours un plan B 😀

    Dernière place compréhensible:

    – 2000: pfff que dire ?? une pseudo-chanteuse habillée en meringue (des soldes chez Pronuptia ?? :-D) En fait, elle chante pas, elle miaule et puis ça part dans tous les sens… chanson chaotique, amateur, ridicule… Perso, après avoir écouté ça, je n’avais plus trop « l’envie de vivre »… MDR
    Merci au jury (et non télévote) de la Macédoine pour ses 2 points… sinon ça aurait été le 0 pointé. Comme pour la France et Sofia Mestari d’ailleurs: 2 pts du jury néerlandais et 3 du jury russe. Sinon ça aurait été 0 au télévote aussi…

    Remarque ça aurait eu de la gueule de voir F et B main dans la main dernières avec 0 point … 😀

    Au final, sur les 8 dernières places de la Belgique, seulement 1 voire 2 sont pour moi méritées.

    1. tes commentaires sont très eclairants pour moi qui ne me suis pas encore assez interessé au concours des années avant 1998

      Je te rejoins pour Linda Lepomme qui manque vraiment de voix et pour Barbara Dex qui semblait au bord du suicide

      Niveau tenue on a pourtant vu largement pire qu’elle …

      L’horreur ultime est Nathalie Sorce , tout est abject : les paroles, l’interpretation et l’orchestration…

      Par contre, j’aime beaucoup Nicole et Hugo et je crois qu’on les voit encore dans les betisiers sur les costumes (et c’etait bien gratiné)

    2. Pour 1979, la sélection télévisée était composée de 4 éliminatoires et 1 finale.
      lors de toutes les éliminatoires, le public à chaque fois mis en 1ère position la chanson « Comment ça va »…mais pour la finale c’est un jury qui a voté (le public n’avait plus rien à dire) pour « Hey nana » au grand désespoir du public et de la chanteuse…qui décida de ne jamais enregistrer ce titre.

    3. Effectivement en 1985, le choix de la BRT s’était porté sur Mireille Capelle, une chanteuse d’opéra.
      Le texte devait être écrit par le poète Hugo Claus mais aucun accord ne fut trouvé.

      Le projet initial était tout aussi spécial que le plan B !

      1. Tiens, mon pseudo a disparu :/ Et mon commentaire est en attente 🙁

        1. Francis, ton commentaire était en attente justement parce que wordpress a pris ton pseudo comme si tu étais un nouveau venu. Je ne sais pas ce qui s’est passé pour le pseudo. Peut-être as-tu dû l’effacer sans le faire exprès ? Bref, ça me permet de rappeler que les commentaires en attente d’approbation sont pour ceux qui postent pour la première fois, et ceux qui ajoutent des liens externes.

            • Francis on 26 juin 2017 at 07:37

            Ah OK ! Merci Eurovista pour le renseignement 🙂 J’ai en effet dû avoir un doigt qui a ripé LOL

  11. Même si certaines de ces chansons sont assez faibles (je pense à 1961, 1962, 1979 ou 2000), aucune ne méritait la dernière place… surtout les titres de 1965, 1973 et 1985 que je plaçais dans mon Top 10. En revanche, j’aurais bien vu la Belgique décrocher la lanterne rouge en 1995 et 2002.

    A titre personnel, j’offre la dernière place à la Yougoslavie en 1961, à la Norvège en 1962, 1965 et 1973, à l’Autriche en 1979, à la Turquie en 1985, au Luxembourg en 1993 et à l’Ex République Yougoslave de Macédoine en 2000.

    ;

Répondre à Salvy Jamaladinova Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :