Lumière sur le premiers : France 5 fois !

Le plus difficile à l’eurovision, c’est de trouver l’artiste et la chanson qu’il faut pour obtenir la victoire. Différents modes opératoires sont mis en place par chaque pays pour essayer de trouver la meilleure proposition du moment mais ce n’est pas un gage de réussite, beaucoup de facteurs rentrent en compte au moment du choix. D’ailleurs, fait-on le bon choix ? Telle est la question.

La France participe au concours eurovision depuis 1956. Elle n’a manqué que deux éditions 1974 et 1982: la première pour cause de deuil national, le président Georges Pompidou étant mort pendant son mandat présidentiel, et en 1982, suite à l’abandon de TF1 de participer au concours. Elle a terminé qu’une seule fois dernière et a gagné cinq fois l’eurovision.

Anecdote: La France aurait pu gagné plus de cinq fois le concours mais les délégations françaises de l’époque manquaient certainement de flair et ont raté plusieurs occasions d’augmenter le nombre de victoires comme par exemple en 1983. Corinne Hermés propose sa chanson « Si la vie est cadeau » à la sélection française mais elle n’est pas retenue, elle se tourne alors vers le Luxembourg qui l’a choisie immédiatement et vous connaissez le résultat: un cinquième trophée pour le Luxembourg qui rejoint la France au nombre de victoires. C’est ce qu’on appelle une occasion manquée.

Voici donc les cinq prestations françaises gagnantes:

  • 1958 : André Claveau Dors, Mon Amour (27 points)

  • 1960 : Jacqueline Boyer Tom Pillibi (32 points)

  • 1962 : Isabelle Aubret Un Premier Amour (26 points)

  • 1969 : Frida Boccara Un Jour Un Enfant (18 points)

  • 1977 : Marie Myriam L’Oiseau et L’Enfant (136 points)

Pensez-vous que ces victoires étaient méritées? Laquelle préférez-vous?

Mon avis personnel: J’aime énormément l’oiseau et l’enfant. C’est la chanson française victorieuse que nous entendons encore aujourd’hui mais ma préférence se porte sur Tom Pillibi. Je trouve cette chanson originale, joyeuse et fraîche. Elle me fait penser aux comédies musicales françaises de l’époque avec Annie Cordy, Luis Mariano et Bourvil. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien…

 

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime beaucoup ces cinq chansons, que je place toutes sur mon podium (à part Tom Pillibi, 5e)… mais aucune à la première place :-/ Je préfère en effet l’Italie en 1958, l’Allemagne en 1960 et 1962, et le Royaume-Uni en 1969 et 1977.
    En revanche, j’aurais souhaité des victoires françaises en 1963, 1979, 1990 et 2009.
    D’autres propositions me plaisent aussi énormément. Je pense à La Source, Marie-Blanche, Et bonjour à toi l’ artiste, Humanahum, Chanteur de charme, Mama Corsica ou Requiem, par exemple. Parmi d’autres.

  2. LA FRANCE il y en a eu de belles chansons, et des nuls aussi lol!!!!

    mon classement

    1 : 1977 Merci Marie Myriam bravo
    2 : 1962
    3 : 1960
    4 : 1958
    5 : 1969

    • steven on 30 octobre 2018 at 10:46
    • Répondre

    1990 1991 aurait du voir la France triomphée ;je ne savais pas l ‘anecdote de 1983;Comment a réagit la presse Francaise suite à ce raté?Je serais curieux de savoir?Quelle bourde.§Comme disait Marianne James ils avaient de la M….dans les oreilles ou quoi à l époque?Magnifique chanson que j ‘écoute régulièrement !!!!Bon maintenant on en revient toujurs à la meme chose actuellement si Amir avait eu une mise en scéne la France aurait gagné

    • Adi025 on 30 octobre 2018 at 14:44
    • Répondre

    J’adore les chansons de 1960 et évidemment celle de 1977 qui restera probablement ma chanson préférée de la France à l’Eurovision.

    Selon moi, en 1991, la France aurait mérité de gagner mais bon on va se contenter de la 2nd place.

    Depuis 2016, la France propose de bons titres mais la délégation française a un énorme problème à mettre en place de bonnes mises en scène. Amir notamment aurait pu faire beaucoup mieux mais encore une fois, on va contenter de la 6e place qui reste une place honorable après la succession de fiasco.

    En attendant, la chanson française pour l’édition Junior est très appréciée par les eurofans. Apparemment, Angelina sera accompagné par deux danseurs sur scène donc j’ai hâte de voir ça.

    • Antoine97 on 30 octobre 2018 at 18:20
    • Répondre

    Je n’ai jamais regardé un seul des 5 concours remportés par la France en entier donc je ne peux contester aucune de ces victoires. Ce que je sais c’est que je n’aime pas celle de 1958 et je trouve que celle de 1969 ne valait pas les 3 autres avec lesquelles elle a fait égalité (surtout le Royaume-Uni). Par contre, j’aime vraiment beaucoup « Tom Pillibi ». Quand j’ai commencé à m’intéresser de très près au concours et que j’ai retracé l’histoire à travers mes recherches, j’ai tout de suite accroché à ce titre. C’est sympathique, sans prise de tête et Jacqueline Boyer m’avait l’air charmante. Quant au titre de 1977, que dire? Excellent titre! Sans savoir ce qu’il y avait d’autre dans la compétition je pense pouvoir dire sans crainte que la victoire était méritée 🙂 Il me semble voir déjà jouer ce morceau lorsque je faisais partie d’un orchestre ainsi que le mythique titre de France Gall, un vrai plaisir.

    En ce qui concerne les années que je connais bien, je dirais que les proposition qui ont atteint la meilleure place dans mon classement sont celles de Patricia Kas en 2009 et Amir en 2016 (+- 8è). 2017 et 2018 tous 2 de justesse dans la partie gauche de mon tableau en finale donc je suis tout à fait en accord avec le jugement global des européens.

  3. La France brillait de mille feux à cette époque et toutes ces victoires sont justifiées. Mais voilà, depuis ce concours a beaucoup évolué et a pris une autre dimension et j’ai de la peine à comprendre pourquoi ce grand pays qui compte tant d’artistes et d’une telle diversité n’arrive pas à gagner à nouveau, Cela date tout de même de 1977. cela fait un sacré bail. je reconnais aussi que les français n’ont pas toujours pris ce concours très au sérieux ces dernières années et que le choix de chansons proposées partait un peu dans tous les sens, Heureusement que depuis quelques années, le vent a tourné grâce à Edoardo Grassi, J’espère que son successeur fera mieux encore et qu’il parviendra à emmener mes amis et voisins français vers la victoire, Attendons de découvrir ce que 2019 nous réserve pour vérifier si cela se confirme.

  4. – Exactement comme Marie, ma préférence va vers  » Tom Pillibi  » : une telle chanson cette année là, je trouve ça génial et je l’écoute encore très volontiers actuellement. Juste derrière de très peu, évidemment  » l’Oiseau et l’enfant « , chanson culte pour moi.

    – Après pour les trois autres, ce sont de bonnes chansons mais je ne les aurais pas classées vainqueur du concours.

    – De toute façon, et vous l’aurez remarqué, je trouve rarement la chanson française parfaite voire tout simplement bonne : à part Joëlle Ursull dont je voulais la victoire, aucune autre présentée depuis lors n’aurait mérité la victoire même s’il y avait des chansons de qualité comme celles de Patrick Fiori, Natasha St Pier, Patricia Kaas ou Amir.

  5. Bon, je ne vais pas vous la rejouer, vous vous lasseriez 🙂 … Frida m’a donné et me donne toujours autant d’émotion. Alors en 69 c’était elle seule que j’aurais voulu sur le podium, même si je reconnais la qualité des autres gagnantes de cette année-là. André Claveau et Jacqueline Boyer, l’un excellent interprète, la seconde toute jeune et fraîche pour une chanson qui a fait les bons moments des radios nationales de l’époque. Isabelle Aubret, la sensible, la fidèle, et Marie Myriam, qui n’en finit pas de passer en vain le relai d’une victoire qui ne veut pas la lâcher, parce que pleinement méritée.

    Tous ces interprètes, l’un disparu ou qui se sont volontairement (ou presque) retirés des sunlights pour les autres, ont écrit quelques belles pages du concours. Depuis la France peine à retrouver ses marques, même si elle a frôlé la victoire en quelques occasions. Se retrancher sur un projet à la fois innovant et fédérateur n’est pas chose facile, mais elle peut y parvenir. Mais encore faut-il que les équipes qui proposent les artistes (puisque maintenant le public à son mot à dire…) le fassent avec sérieux, exigence et en parfaite connaissance du concours.
    Hélas, il nous a été donné en plusieurs occasions de douter de cette volonté …

    1. Deux ont disparu, Tano. Frida Boccara, à qui j’ai consacré un article, et André Claveau, dont je vais bientôt parler. Et en effet, seule Isabelle Aubret poursuit sa carrière longue de 60 ans !!!

      1. Exact Francis! Tu as tout à fait raison. Mais pour moi Frida est tellement encore vivante …

    • picasso on 1 novembre 2018 at 10:40
    • Répondre

    5 victoires méritées avec Marie Myriam et Frida Boccara largement au dessus du lot.
    1990, 1991 et 2001 auraient dû remporter la victoire.

    Un seul regret pour la France : que Daniel n’ait pu participer en 1975 avec Boomerang. Suis persuadé qu’elle aurait cartonné

      • picasso on 1 novembre 2018 at 10:41
      • Répondre

      C’est bien évidemment Dani et pas Daniel !!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :