L’UER claque la porte au diffuseur chinois MANGO TV

C’est une nouvelle qui risque de ravir plus d’un fan du Concours. L’UER a récemment décidé de stopper sont partenariat avec MANGO TV, le diffuseur chinois. En effet, ce dernier a décidé de censurer des éléments de la première demi-finale, or dans le règlement, il est stipulé de diffuser les shows dans leur intégralité.

Le drapeau gay a été flouté lors de chaque prestation ! On le voit notamment ici lors de la prestation suisse !

MANGO TV a préféré tout d’abord flouter tous les drapeaux gays dans le public et surtout, de carrément ne pas diffuser la prestation albanaise puisque Eugent et ses musiciens possèdent plusieurs tatouages très visibles et bien évidemment, de ne pas diffuser la prestation irlandaise car jugée trop gay-friendly.

Deux danseurs du même sexe, c’était trop pour la Chine !

Il faut savoir que depuis 2016, les autorités chinoises ont décidé de tout simplement interdire toute représentation homosexuelle à la télévision et les posts LGBT sur les réseaux sociaux sont désormais restreints. Il est aussi désormais interdit de faire la promotion de toute subculture. La subculture est définie en sociologie comme une culture particulière à un groupe et singulière par rapport à celle des autres groupes, tout à la fois aux yeux de ces derniers et à ses propres yeux. Ainsi les tatouages sont bannis de la télévision chinoise car ils sont un signe de revendication d’une subculture.

Les tatouages étaient beaucoup trop visibles pour la Chine !

MANGO TV s’est vu ainsi interdire la diffusion de la seconde demi-finale, pour non respect du règlement. Je me réjouis de cette décision de l’UER, qui pour une fois, n’a pas tardé à réagir. C’est une très bonne nouvelle pour l’Eurovision, mais une très mauvaise pour le futur concours Eurovision Asia qui risque de se heurter à ce genre de censure, malheureusement.

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci pour cet article, je n’avais pas compris pourquoi l’Albanie aussi avait été boycotté. J’en sais plus maintenant.
    Bien sûr, moi aussi je me réjouis de la décision de l’UER et surtout d’une décision aussi prompte et radicale.

  2. L’idée que les tatouages sont des signes caractéristiques d’une subculture ou d’une tribu date d’une autre génération, où on les associait aux loubards !
    C’est triste que la Chine censure les représentations gay ou gay-friendly. Poutine et sa clique rêvent de faire pareil sur les chaînes russes !

  3. J’apprécie la rapidité de l’UER.
    L’eurovision n’est pas à la carte: c’est tout ou rien!

  4. C’est super étonnant que le gouvernement chinois n’ai jamais remarqué que ce programme soit une messe homo! Quelle hypocrisie!
    L’UER frappe fort, et ça fait plaisir! Ceci étant , les spectateurs chinois sont lésés, et c’est stupide!

    1. Tu as raison , c’est toujours ceux qui sont pour rien qui paient les pots cassés. Mais comment faire?

      1. Permettre aux téléspectateurs chinois de pouvoir regarder le live sur la chaîne youtube?

        1. Les contenus peuvent être bloqués sur internet (et très souvent). Nous sommes en Chine pas en France, les enfants !

        2. Malheureusement YT est bloqué en Chine 😡

  5. La petite cuisine chinoise n’est vraiment pas la bienvenue à l’Eurovision. Il ne peut pas y avoir d’arrangements de ce type avec le concours. Pour une fois, l’UER a été réactive. Soyons honnêtes, elle le fait aisément parce que ce n’est pas un pays européen et juste un membre associé qui ne participe pas. Cependant, elle se passe d’un sérieux réservoir de téléspectateurs.

    Comme l’a souligné André, la complexité de de l’Eurovision Asie provient de ce genre de fait mais pas que ! On ne va se mentir certains pays et principalement la Chine ralentissent le processus de développement du nouveau concours. La censure et l’auto-protectionnisme sont des sports nationaux du côté pékinois. Les questions de droits et de marchés musicaux hyper concurrentiels posent également problèmes. La Chine est une grosse industrie musicale en Asie du Sud et une audience considérable. l’UER et l’ABU devra faire avec, plutôt que sans, mais la tâche s’annonce périlleuse…

  6. Bravo à l’UER pour sa réactivité et son efficacité. C’est mérité pour le diffuseur chinois et le gouvernement chinois qui sont encore à la traîne niveau mentalités.
    Ça me fait quand un peu de peine pour les éventuels fans chinois. D’ailleurs, quelles sont les audiences en Chine?

    • Philippe 75 on 11 mai 2018 at 10:56
    • Répondre

    L’Australie risque de rester un moment au concours européen et le concours asiatique de la chanson risque de ne jamais voir le jour.
    Avec la Russie, les anciennes républiques soviétiques et certaines républiques yougoslaves on souffrait d’une homophobie notoire mais avec la réaction de la Chine qui n’était simplement que diffuseur, on hallucine.
    L’envoie au casse pipe de la Russie face au sort de sa chanteuse reste lamentable.
    Pour représenter son pays, il faut être « beau et bien portant ! ».
    Je pense que l’écartement du Kazakhstan doit être du même genre que la réaction chinoise, de même que celle des pays contre la participation d’Israel à l’époque ( Liban entre autre ou toute diffusion à l’égard de ce pays était inscrit dans la constitution je crois).
    L’UER est plus politique que l’on ne le crois et on devrait bien réfléchir à la liberté de pouvoir avoir un concours aussi varié et divers chaque année au mois de mai.

  7. Je ne suis pas surpris par cette censure chinoise quand on sait vers quoi ce pays se dirige (noter ses concitoyens pour les autoriser ou pas de voyager par exemple!) ils sortent d’un état totalitaire vers une autre forme de dictature plus subtile mais tout aussi violente. L’UER a bien réagi en n’autorisant pas la diffusion à l’avenir et tant pis pour les spectateurs chinois.
    Une question que je me pose : pourquoi l’eurovision et surtout les eurofans est à ce point « gay »? Sociologiquement parlant quelqu’un a une explication ?

    1. Voici un article de France 24 qui date déjà de plusieurs années, notamment suite à la victoire de Conchita, Tu y trouveras des explications qui sont à mes yeux pertinentes et assez réalistes, Il y bien sûr quelques quelques clichés avec lesquels je ne m’identifie pas. Néanmoins, je m’y retrouve quand même assez, car je suis un grand fan de l’ESC depuis de nombreuses années, c’est à dire depuis le début des années 1970, Et oui, Tonton Nico est pas tout jeune .. mdr

      http://www.france24.com/fr/20150520-eurovision-homosexualite-strass-tolerance-gay-lgbt-droits-dana-international-conchita-wurst

      1. Merci du lien que je viens de lire. Je ne connaissais pas la chanson israélienne qui a gagné il y a 20 ans et pourtant mon copain est israélien oups ! Je ne me reconnais pas trop ds cet article mais je comprends les explications notamment concernant la diversité culturelle et musicale qui doit être respectée comme doit être respectée la diversité concernant l’orientation sexuelle c vrai. Du coup la présence samedi des chansons serbes, slovènes, portugaises, italiennes, albanaises, hongroises et françaises traduisent du respect de cette diversité 🙂

  8. bonne chance a Irlande et encore plus je souhaite encore plus leur victoire pour cela …..Il faut lutter contre toute forme homophobie….VIVE RYAN J’ADORE CETTE CHOREGRAPHIE QUI ME TOUCHE TANT ET CETTE CHANSON ET CE VIDEO CLIP SUBLIME…..ET A BAS HOMOPHOBIE….

  9. – Je n’ai qu’un mot à dire : mon plus grand respect à l’UER pour sa décision vis à vis de la Chine : C’était la SEULE décision à prendre et elle a été prise quasi-immédiatement et j’en suis très fier.

    – En lisant que qu’a fait la Chine, je ne suis, bien sûr, pas du tout étonné, mais franchement, on retombe bien bas ! Certes, la Chine se modernise mais pas dans tous les domaines et là, on en voit clairement la face sombre…

    – Ce qui est plus inquiétant, c’est que de nombreux autres pays asiatiques ne sont pas connus favorablement pour leur esprit  » gay-friendly  » ! Du coup et pour la première fois, je vais admettre plus favorablement la présence de l’Australie à l’Eurovision puisque ce pays n’est pas homophobe.

Répondre à marie Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :