Oct 21

Liste des participants 2018 : presque complète ?

La rentrée est passée et pratiquement tous les pays ont annoncé leur participation ou non au 63e concours Eurovision de la chanson. Comme le stipule le règlement, le nombre de participants ne peut excéder 46. Au jour d’aujourd’hui, 41 pays ont fait connaître leur participation. Des pays participants à l’édition 2017, il ne manque que la Moldavie et la Macédoine qui ne devraient pas tarder à officialiser leur participation. Cela nous permettra d’atteindre le nombre de 43, égalisant ainsi le record de 2011.  Aurons-nous des surprises ? Un nouveau participant ? Un pays qui se retire ? En attendant la liste officielle de l’UER, voici les pays qui ont déjà fait connaître leur participation et leur mode et date de sélection… ou pas.

 

Les pays en demi-finale :

  • Albanie : sélection nationale (56e Festivali I Këngës – 23 décembre 2017)
  • Arménie : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Australie : sélection interne
  • Autriche : sélection interne
  • Azerbaïdjan : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Belgique : sélection interne (artiste: Laura Groeseneken)
  • Biélorussie : sélection nationale (Eurosong)
  • Bulgarie : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Chypre : sélection nationale (finale prévue en janvier 2018)
  • Croatie : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Danemark : sélection nationale (Dansk Melodi Grand Prix 2018 – finale prévue le 10 février 2018)
  • Estonie : sélection nationale (Eesti Laul 2018 – finale prévue le 3 mars 2018)
  • Finlande : sélection nationale (Uuden Musiikin Kilpailu 2018)
  • Géorgie : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Grèce : sélection nationale
  • Hongrie : sélection nationale (A Dal 2018 – 24 février 2018)
  • Irlande : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Islande : sélection nationale (Söngvakeppnin 2018 – finale prévue le 3 mars 2018)
  • Israël : sélection nationale (HaKoKhav HaBa 2018)
  • Lettonie : sélection nationale (Supernova 2018)
  • Lituanie :  sélection nationale (Eurovizijos atranka 2018)
  • Malte : sélection nationale (Malta Eurovision Song Contest 2018 – 3 février 2018)
  • Monténégro : sélection nationale (Montevizija 2018 – 17 février 2018)
  • Norvège : sélection nationale (Melodi Grand Prix 2018)
  • Pays-Bas : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Pologne : sélection nationale
  • République Tchèque : sélection interne
  • Roumanie : sélection nationale (Selecția Națională 2018)
  • Russie : sélection interne (artiste Yulia Samoilova ?)
  • Saint-Marin : sélection nationale (finale nationale en ligne – février 2018)
  • Serbie : sélection nationale (Beovizija 2018 – février 2018)
  • Slovénie : sélection nationale (EMA 2018)
  • Suède : sélection nationale (Melodifestivalen 2018 – 10 mars 2018)
  • Suisse : sélection nationale (Entscheidungsshow 2018 – 4 février 2018)
  • Ukraine : sélection nationale (Vidbir 2018 – 24 février 2018)

Les pays directement en finale :

  • Portugal : sélection nationale (Festival da Cançào 2018 – 4 mars 2018)
  • Allemagne : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Espagne : mode de sélection inconnu à ce jour
  • Royaume-Uni : sélection nationale (Eurovision : You Decide)
  • Italie : sélection nationale (Festival de Sanremo 2018 – 10 février 2018 sous accord de l’artiste vainqueur)
  • France : sélection nationale (Destination Eurovision –  janvier 2018)

Toutes les conditions sont réunies pour avoir un 63e édition réussie ce qui contraste déjà clairement avec l’édition précédente. Le Portugal semble maîtriser la situation et fait preuve de beaucoup de professionnalisme  pour sa première organisation de ce concours. La télévision publique portugaise a décidé de favoriser la création, l’originalité sans pour autant dépenser sans compter. Elle a fait appel à toutes les forces vives du pays pour que les 200 millions de téléspectateurs voit l’image d’un Portugal créatif, novateur et moderne.  La seule ombre au tableau pour l’instant est l’état de santé du vainqueur Salvador Sobral qui espérons-le se remettra vite et pourra venir chanter Amar Pelos Dois  devant un public tout acquis. La route est encore longue mais le Portugal est sur la bonne voie.

 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Justement en parlant de 43 pays, RTP a affirmé aujourd’hui qu’ils seront bel et bien 43, sans pour autant dévoiler la liste, que l’on devine contenir la Macédoine et la Moldavie.

    J’espère que cette fois, rien ne viendra rabaisser le nombre de participants à 42. Mais bon, jamais deux sans trois dit-on xD

  2. Ne comptez pas trop sur la participation de Julia Samoylova. On ne va pas la revoir de sitôt pour la Russie, sachant qu’ils n’en voulaient pas des masses à l’époque.

      • KaYan on 21 octobre 2017 at 19:57
      • Répondre

      Pourquoi tu dis cela ?

        • Pascal on 21 octobre 2017 at 20:11
        • Répondre

        on en a deja causé ici plusieurs fois : elle est sans nouvelles des autorités russes qu’elle a pourtant relancé. Par ailleurs, le grand manitou Philip Kirkorov a déclaré dans une interview qu’il ne savait pas si elle serait la candidate mais qu il aimerait beaucoup que Sergei Lazarev revienne.

  3. Effectivement la Russie revient, comme prévu, mais je suis sûr à 99% que le pays ne tiendra pas sa promesse envers la Yulia.
    La chanteuse elle-même a confié ne pas avoir eu de nouvelles concernant l’Eurovision de la part de la télé russe et Philip Kirkorov, qui occupe une place importante au sein de la délégation russe a dit, je cite que « le tour de Yulia Samoïlova avait passé ». En gros, la Russie ne veut plus d’elle et va préférer envoyer quelqu’un de « normal » et plus connu, comme Sergey Lazarev.

    Alors deux hypothèse, soit la Russie a fait exprès d’envoyer une chanteuse moins connue avec une chanson largement sous les standards russes à l’Eurovision pour ne pas gagner en Ukraine, soit Moscou l’a envoyé pour faire pitié à l’Europe et faire passer l’Ukraine pour les méchants dans l’histoire en promettant d’envoyer Yulia pour prouver leur « bonne foi », tout en sachant qu’ils n’allaient pas le faire et en sachant que la plupart des gens allaient oublier cette Yulia d’ici Mai 2018. Pour moi, c’est bien clair: la Russie s’est servie de Yulia et de son handicap pour amadouer les Européens, contre l’Ukraine, a mis un bordel pas possible dans l’Eurovision 2017, tout ça sur le dos d’une simple chanteuse qui n’a rien demandé à personne et qui voit un de ses rêve brisé! C’est absolument dégueulasse!

    Je n’aime pas juger une chanson par rapport à son pays d’origine, mais en 2018, même si le représentant et la chanson de la Russie sont excellentes, le pays n’aura pas mon soutien (de toute façon, il l’aura des pays de l’Est quoi qu’il en soit…)

    • Pascal on 21 octobre 2017 at 20:16
    • Répondre

    J’ai la meme analyse que toi, le cynisme russe, si la non presentation de Yulia se confirme, est sans limite sur ce coup là.

    Par contre, si j’aime la chanson et l’artiste retenus en 2018, j’encouragerai le pays (en esperant quand meme qu’il ne gagne pas, faut pas pousser quand meme lol!)

    • BretagneLibre on 21 octobre 2017 at 21:00
    • Répondre

    Si la Russie n’envoit pas Yulia Samoilova, il suffit que les commentateurs rappellent la promesse non tenue du pays pour limiter toutes chances russes l’année prochaine, pour que le nombre de points du televote soit beaucoup plus faible

    • BretagneLibre on 21 octobre 2017 at 21:30
    • Répondre

    Petite info pour Saint Martin 2018, Mans Zelmerlow, Petra Mede et ZOE feront partis du jury de sélection, selon Eurovision Festival News

    • Antoine 97 on 22 octobre 2017 at 00:51
    • Répondre

    J’attends vivement l’année où on annoncera 44 pays participants! Juste pour le plaisir de voir le record battu :p
    Après l’article (écrit par Kris.B si je ne me trompe… vous êtes tellement à la rédaction maintenant) présentant ce que certains pays peuvent envoyer pour la version asiatique, je suis fortement emballé à l’idée d’imaginer le Kazakhstan dans le concours européen 🙂

    Pour la Russie je n’en toucherai pas un mot. Je pense que les scandales arriveront largement assez tôt et je conserve mon énergie pour le moment venu.

      • Pascal on 22 octobre 2017 at 10:12
      • Répondre

      je revais aussi d’un petit 44 mais 43 sera deja bien suffisant pour nous occuper en mai prochain. Ca veut dire une demi à 19 donc encore plus de difficultés pour passer en finale.

    • Audrey on 29 octobre 2017 at 18:35
    • Répondre

    Le règlement dispose, c’est le contrat qui stipule B)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :