Nov 07

Lisbonne 2018 : slogan, logos, tickets et participants

La télévision publique portugaise a tenu cette après-midi une conférence de presse au cours de laquelle elle a présenté le slogan et les logos du Concours 2018 et annoncé de nouveaux détails concernant l’organisation générale.

Le slogan est donc « All Aboard! » (Tous à bord !). Il a été inspiré par le lien séculaire unissant le Portugal à la mer. Il est une invitation lancée au monde de rejoindre Lisbonne pour cet Eurovision 2018.

Grande première : le logo se décline en plusieurs variantes. Le logo principal est une conque bleue sur fond jaune. Les douze logos secondaires reprennent d’autres symboles marins. Cette idée a été inspirée par la volonté de représenter l’Europe en tant que collectivité.

L’identité visuelle générale sera également de couleur bleue et évoquera le Portugal, la mer et l’histoire maritime du pays. Elle promouvra le respect, la tolérance et la diversité.

Les premiers tickets seront mis en vente dès ce mois de novembre. Le tirage au sort des demi-finales aura lieu le lundi 29 janvier 2018.

L’Eurovillage se tiendra au Terreiro do Paço, la Place du Commerce (ci-dessus), du 4 au 13 mai. Son entrée sera gratuite pour tous. Quant à la cérémonie d’ouverture, elle aura lieu le dimanche 6 mai, au sud de la ville, dans le quartier de Belém, près du Musée d’Art, d’Architecture et des Technologies (ci-dessous). Il n’y aura pas de tapis rouge, mais bien un tapis bleu.

Le nombre de participants a par ailleurs été confirmé : quarante-deux pays seront représentés à cet Eurovision 2018. La Russie fait son retour et la Macédoine se retire.

De son côté, le superviseur exécutif du Concours, M. Jon Ola Sand, s’est déclaré fort heureux de cette identité visuelle. Dans la foulée de la réunion du Groupe de Référence de l’UER avec les responsables de la RTP, Jon Ola Sand s’est dit tout aussi satisfait des progrès accomplis en matière d’organisation. Selon, la télévision portugaise se montre très impressionnante dans la conduite des préparatifs.

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ce logo est très représentatif du Portugal, il évoque la mer, les crustacés, et la décomposition est intéressante mais je vais quand même dire ce que je pense sincèrement au niveau du visuel, ce n’est pas tout ce que je préfère. je trouve ça pas terrible, Cela dit, je respecte ce choix. Ce pays va jouer la carte de la simplicité et de l’authenticité avec un budget plutôt modeste, donc sur ce point, j’adhère totalement, il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes. A nouveau, c’est une question de goût. Et si j’ai bien compris, il y aura 42 pays et pas 43.

    • KRIS.B on 7 novembre 2017 at 17:56
    • Répondre

    Sortez vos masques et vos tubas !!!
    Ca y est, on entre un peu plus dans le vif du sujet. Nous savions déjà que l’océan serait au coeur du visuel et du slogan. Ça c’est fait. L’idée de la conche est pas mal. Espérons que nous pourrons entendre de la très bonne musique dedans ;). Pas très convaincu par l’idée des logos secondaires. C’est pousser le concept un peu trop loin et ça fait plus commandant Cousteau qu’Eurovision. Par contre j’adore le slogan « Tous à bord ». Maintenant je suis curieux de voir le prix des billets….

  2. Je pense que les logos secondaires sont surtouts fait pour la décoration de la ville en mai prochain. Pour le reste, c’est le principal qui va compter. Et moi j’aime beaucoup !
    Sinon, il me semble que d’habitude on dévoile tout ceci en janvier. Il y a peut-être là une volonté de vouloir faire comprendre que les portugais avancent bien dans l’organisation, au contraire des ukrainiens cette année. Ou peut-être même que l’UER, après le désastre de 2017, a-t-elle imposé un nouveau calendrier ?

    • Taron on 7 novembre 2017 at 18:36
    • Répondre

    Pas trop fan du slogan et du logo mais je pardonne totalement car ça correspond tout à fait à l’identité du Portugal! On y voit vraiment un volonté de faire les choses de manière simple mais bien. L’excitation monte!
    Par contre, si la scène s’inspire de la forme particulière de la couche, je pense qu’il y a de quoi faire du lourd! Après tout, les scènes de 2017 et de 2015 (pour ne prendre que ceux-là comme exemple) avaient un rapport avec la forme de leur logo et j’étais totalement sous le charme!
    L’organisation du Portugal cette année ne ressemble à aucune autre auparavant et on peut s’attendre à de nombreuses surprises, je pense!

      • Taron on 7 novembre 2017 at 18:36
      • Répondre

      De la conque*

    • Alexandre on 7 novembre 2017 at 18:55
    • Répondre

    Perso, j’aime beaucoup ces logos et ce slogan.
    Je les trouve hyper frais par rapport aux précédents.
    Pour le Terreiro do Paço, c’est sur la ligne bleue du métro, j’habite tout près d’un des arrêts de cette ligne appelé Parque.

    • Pascal on 7 novembre 2017 at 19:24
    • Répondre

    je trouve le logo assez moche mais le thème marin est conforme avec l’idée que je me fais du Portugal.

    Le slogan est sympa mais l’aurait eté encore plus en portugais.

    Bon point pour le tapis bleu pour moi.

    Hate de connaitre les prix et j’espere pouvoir assister aux demies sans hypothéquer mon livret A !

  3. Ohh j’adore le logo et le slogan, là ils cherché quelque chose d’original !

    Sinon, pas de surprise pour les participants..

    • EurovisioneurBZH on 7 novembre 2017 at 19:35
    • Répondre

    J’aime beaucoup le slogan ! Le visuelle colle bien avec ce qu’on pense du Portugal. La RTP fait un très bon boulot pour l’instant, j’espère qu’elle continuera comme ça !

    • Mimi2 on 7 novembre 2017 at 19:36
    • Répondre

    Sur le moment je me suis dis qu’ils ne s’étaient pas foulé, qu’ils avaient dû faire ça sous Windows 95 🙂 mais il ne m’aura fallu que quelques secondes pour apprécier. Je lui trouve un p’tit côté vintage avec ce fond bleu comme dans les années 50, ça m’donne envie d’acheter un buffet en formica avec thermomètre intégré 🙂 J’aime bien, ça fait du bien, les couleurs sont moins tristes que celles de l’année dernière, 12 points 🙂

    • marie on 7 novembre 2017 at 19:56
    • Répondre

    Moi j’aime, c’est très représentatif d’un pays du sud. Le bleu pour la mer, le jaune pour le soleil. Evidemment que c’est différent des autres fois, l’eurovision se passait toujours dans les pays du nord ou de l’est. Bienvenue dans le sud!
    C’est vivant et surtout le point d’exclamation qui marque l’énergie. bienvenue dans la croisière s’amuse! et on espère tous s’amuser comme des petits fous.

    • KaYan on 7 novembre 2017 at 20:44
    • Répondre

    Jaune et bleu comme le drapeau de l’Ukraine comme aussi le drapeau de la Suède prochain vainqueur?

  4. OHHHHH mais c’est troooooop choupinou!!!!!
    J’adore!
    C’est estival, ça sens l’été, le soleil, la mer… C’est vachement bien trouvé!
    Et puis j’y retrouve un peu la naïveté du trait des lithographies pour enfants des années 60…
    Je suis archi fan!!

  5. Wahou! Le Portugal fait les choses très vite et bien! L’organisation me semble efficace, rapide et très organisée, ça change de l’organisation chaotique de l’Ukraine l’an dernier! Le Portugal prend les choses très à coeur et ça fait très plaisir!

    J’ai eu un peu de mal à la première vision du logo, je le trouve as très moderne mais je vais m’y habituer (javais déjà du mal l’an dernier maintenant je l’adore). En revanche, l’idée et les principes derrière me plaisent beaucoup. Il y a le coté historique entre la mer et le Portugal, le rappel que sans les océans, rien de vivant n’existerait et le parallèle entre la diversité des océans et la diversité de l’Europe et du monde, c’est vraiment des symboles forts et important!

    Concernant les participants, pas de surprises, je suis quand même déçu qu’aucune solution n’ait été trouvée pour le cas de la Macédoine…

    Bref, pour le moment tout vas comme sur des roulettes pour l’organisation, après plus de 50 ans d’attente, le Portugal fait les choses très bien!

  6. Le logo a un coté très surrané, hors du temps moderne, comme peut l’être le Portugal. Mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce pays…
    La cérémonie d’ouverture à Belem et le village place du commerce, ça le fait.

    Dorénavant, je reve pour chaque édition d’un show version Stockholm 2016, mais là ça risque de ne pas le faire…

    • Daniel on 7 novembre 2017 at 21:44
    • Répondre

    Je n’ai pas vu une réaction positive sur les réseaux sociaux. Il a l’aire d’avoir un mécontentement assez important. Peut être un changement en vu du coup

    1. Peut etre qu’il n’y a que les râleurs qui ont de la voix! ^^

      1. C’est chaque année la même chose de toute façon. Il est toujours de bon ton de critiquer les logos, le fan est trop exigeant. Et puis finalement, tout le monde s’y fait. Quant à un « changement en vu » comme pense Daniel, la réponse est non. Créer un logo, une identité graphique, un slogan, c’est pas fait bénévolement. Ca a un prix, et c’est cher. RTP ne va pas dépenser de l’argent inutilement à refaire des logos pour faire plaisir aux fans toujours mécontents qui sont légions sur les réseaux sociaux.

  7. je trouve le logo superbe cela change des années précédentes sobriété simplicité et représentatif du Portugal des couleurs chaudes doux bravo

  8. Petite info, qui sans être la plus importante n’est pas non plus totalement inintéressante : Edoardo Grassi est désormais membre du Groupe De Référence du Concours.

      • KaYan on 7 novembre 2017 at 21:52
      • Répondre

      Et ça consiste en quoi Job ?
      Merci

      • marie on 7 novembre 2017 at 23:28
      • Répondre

      C’est une très bonne nouvelle.

  9. Bah le Groupe de Référence c’est un peu le groupe qui décide de tout. D’inviter l’Australie, des sanctions pour ceux qui ne respectent pas le règlement, ils superposent toute l’organisation, c’est le groupe qui décide des changements dans les règles (comme le système de vote en 2016), etc etc

      • KaYan on 7 novembre 2017 at 22:08
      • Répondre

      Ok donc Edoardo et la France confirment vraiment leur grand retour à l’Eurovision 😉

    • Madreselva on 7 novembre 2017 at 22:53
    • Répondre

    Je suis davantage fan du slogan que du logo (que je trouve mignon mais trop simpliste)
    Mais sinon c’est une bonne idée de l’avoir décliné en plusieurs versions.

  10. C’est marrant comme tout ! Et ça me fait penser à Bob l’Éponge !

    Par contre, un peu déçu : où est Plankton ?

    • Arthur on 12 novembre 2017 at 00:50
    • Répondre

    Identité visuelle très moderne !
    Les couleurs très bonnes , la typo du slogan très bien également, le logo du coquillage tout à fait satisfaisant
    L’idée de la déclinaison est très actuelle.
    Ca rappelle Helsinki 2007, Un peu de fraîcheur!
    Enfin un vrai thème , pas limité au simple rassemblement, comme c’est le cas depuis 7 éditions…
    Bravo la rtp !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :