Nov 10

Lisbonne 2018 : présentation du nouveau Groupe de Référence

Cette semaine, le Groupe de Référence de l’UER s’est donc réuni à Lisbonne et a rencontré l’équipe de la télévision publique portugaise responsable de l’organisation du Concours 2018. L’UER et la RTP ont procédé ce mardi à une série importante d’annonces. Pour l’occasion, l’UER a publié une photo du Groupe de Référence, dévoilant ainsi sa nouvelle composition.

Pour rappel, le Groupe de Référence a été créé en 1998. Il est composé de représentants de l’UER, de l’ancien diffuseur hôte, de l’actuel diffuseur hôte et d’autres diffuseurs participants. Son objectif est de superviser l’organisation du Concours, ainsi que de veiller à son avenir. Le Groupe se réunit quatre à cinq fois par an.

Vous reconnaitrez de gauche à droite :

  • Edoardo Grassi, chef de la délégation française. M. Grassi a été coopté cette année ;
  • Emilie Sickinghe, membre élu, cheffe de la délégation néerlandaise ;
  • Frank-Deiter Freiling, chef du groupe depuis 2009. M. Freiling a travaillé pour la télévision allemande ;
  • Martin Österdahl , producteur exécutif du Concours 2016. Les producteurs exécutifs des deux années précédentes sont membres d’office du groupe ;
  • Jon-Ola Sand, représentant de l’UER. M. Sand est par ailleurs superviseur exécutif du Concours ;
  • Nicola Caligiore, membre élu, chef de la délégation italienne ;
  • Aleksander Radic, membre élu, membre de la délégation slovène ;
  • Jan Lagermand Ludme, chef de la délégation danoise. M. Ludme a lui aussi été coopté cette année ;
  • João Nuno Nogueirareprésentant de la RTP.

Vous aurez noté une particularité : l’actuel Groupe de Référence ne comporte aucun représentant de la télévision publique ukrainienne, diffuseur hôte du Concours 2017.

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 10 novembre 2017 at 07:14
    • Répondre

    Je ne comprends pas bien le coopté mais je ne suis contente que notre chef de délégation se fasse sa place peu à peu dans les instances de l’eurovision.

      • marie on 10 novembre 2017 at 07:16
      • Répondre

      Oups! Je suis contente

    • .Pascal on 10 novembre 2017 at 07:35
    • Répondre

    La mixité est plus que jamais de mise dans le groupe de référence !

    Sur le rapport est/ouest, c’est pareil avec un gros déséquilibre. Je me felicite en tout cas de la présence d’Edoardo Grassi qui sera à même d’agir pour les interets du concours.
    Pour les représentants français et danois, la cooptation signifie t elle que leur place dans le groupe de référence est juste pour 1 an ?

    • KaYan on 10 novembre 2017 at 08:21
    • Répondre

    Je note une suprématie masculine c’est assez choquant ! Edoardo a dû être coopté par son bf italien 😀

    • Antoine 97 on 10 novembre 2017 at 09:32
    • Répondre

    Tous en mode sérieux sauf Edoardi en mode vie de tous les jours, assez relax. Et puis il y a le représentant de la RTP… lunette de soleil et s’entrainant visiblement petit à petit à faire le grand écart :’) Voilà, la position de ses jambes m’a directement interpelé et c’est tout ce que j’avais à dire :p

    Aussi non, bon bah c’est bien pour Edoardo monsieur Ludme mais ça changera pas grand chose au déroulement du concours.

    • rem_coconuts on 10 novembre 2017 at 09:49
    • Répondre

    1 femme pour 8 hommes… Pas trop affligeant, non non non… Et sinon à quand la parité dans le groupe de référence de l’UER? Un jour peut-être?

    Pour le reste, super que notre chef de délégation en soit!

    • TANO on 10 novembre 2017 at 22:05
    • Répondre

    « Les hommes sont des femmes comme les autres »
    Groucho Marx
    Acteur, Artiste (1890 – 1977)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :