Jan 08

Lisbonne 2018 : quatre présentatrices pour un Concours

La télévision portugaise a révélé cet après-midi les noms des présentateurs de l’Eurovision 2018… ou plutôt des présentatrices, puisqu’il s’agit d’un quatuor exclusivement féminin, une première dans l’Histoire du Concours. Les quatre heureuses élues sont (ci-dessus, de gauche à droite) Filomena Cautela, Sílvia Alberto, Daniela Ruah et Catarina Furtado.

Qui sont-elles ?

FILOMENA CAUTELA

Filomena est née à Lisbonne, le 16 décembre 1984. Elle débute sa carrière comme actrice, au théâtre, puis au cinéma. C’est en 2005 qu’elle fait ses premiers pas de présentatrice, sur MTV Portugal. Poursuivant ses deux carrières de front, Filomena entre dans la sphère de l’Eurovision en 2017. Elle coprésente le Festival da Canção et présente les points du jury portugais à l’Eurovision.

SÍLVIA ALBERTO

Sílvia est née en 1981 et fait ses débuts à la télévision à 19 ans, dans le Club Disney portugais. L’année suivante, elle débute en parallèle une carrière de présentatrice radio. Elle ajoute une corde à son arc en devenant également journaliste-reporter. Sílvia a présenté de nombreuses émissions de prestige dans leur version portugaise : Nouvelle Star, Danse Avec Les Stars, Le Meilleur Cuisinier, etc. Depuis 2008, elle présente le Festival da Canção et en 2011, 2013 et 2014, a commenté l’Eurovision pour les téléspectateurs portugais.

DANIELA RUAH

Daniela est née à Boston, le 2 décembre 1983. Ses parents déménagent au Portugal, lorsqu’elle a cinq ans. Daniela décroche un bachelier en arts de la scène à l’Université de Londres. Elle part alors pour New York, afin d’étudier au Lee Strasberg Theatre and Film Institute. C’est en 2009 que la reconnaissance internationale arrive pour Daniela : elle intègre la distribution de la série NCIS: Los Angeles. Elle y joue depuis le rôle l’agent spécial Kensi Blye, aux côtés de Chris O’Donnell, LL Cool J et Linda Hunt.

CATARINA FURTADO

Catarina est née à Lisbonne, le 25 août 1972. Elle a pour elle une longue carrière de présentatrice télévisée. Depuis 2000, elle est ambassadrice de bonne volonté pour les Nations-Unies. En 2012, elle a fondé l’ONG Corações Com Coroa (Cœurs avec une couronne), dédiée à la promotion des droits des femmes. En 2013, elle a reçu le titre de Femme de l’Année. Depuis 2011, Catarina présente The Voice Portugal et en 2017, a coprésenté le Festival da Canção.

 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 8 janvier 2018 at 15:17
    • Répondre

    C’est un peu comme à Vienne où on avait eu 3 animatrices et Conchita pour la green room.

    Je prefere en general une animation mixte, c’est mieux pour les effets comiques et le ping pong entre les animateurs.

    Les personnes choisies ont un profil d’animatrices expérimentées pour ce qui est des 3 dames de la RTP.

    Je pense que ca sera pas trop deconnant mais peut etre un poil trop classique . On verra bien !

    • Salvy Jamaladinova on 8 janvier 2018 at 18:49
    • Répondre

    On dirait les « drôles de dames » en version portugaise ! J’ai scruté attentivement leurs portraits et vu leurs pommettes, pas de doute : elles sont toutes botoxées. Pour Catarina, je pense qu’il a fallu y aller au bistouri ! Espérons qu’elles seront moins coincées que les 3 Autrichiennes de 2015.

    • Philippe De la M on 8 janvier 2018 at 19:05
    • Répondre

    Je suis d’accord avec Pascal, je préfère les animations mixtes. Je suis satisfait du choix de Silvia Alberto qui me fait toujours bien rire lorsqu’elle est au commande du Festival RTP da Cancao.

  1. Et l’année prochaine, il y en aura 5. Je m’amuse 🙂 🙂 🙂
    Je suis contente que Daniella Ruah fasse partie de l’équipe car elle a une reconnaissance internationale. Qui n’a pas regardé NCIS Los angeles? Et puis pas de problème d’anglais avec elle.

    1. Mais non Marie ! L’année prochaine on innove encore : soit deux hommes, soit quatre 😉

    2. Qui n’a pas regardé NCIS Loas Angeles? Bin moi je ne connais pas cette dame 😀

  2. Nous nous attendions à un Show modeste mais je crois que nos amis portugais ont envie de faire très fort et cela peut se comprendre, 4 présentatrices c’est un peu beaucoup mais pourquoi pas, elles devront faire attention à ne pas monopoliser cet événement avec des remarques bateaux du style  » I’ts amazing, so amazing ! Mais l’UER a sa mot à dire et le format devra être respecté, car il s’agit avant tout d’un concours de chansons. J’aurai préféré une plus grande mixité mais j’attends de voir avant de me prononcer vraiment.

    J’ai confiance, je pense que l’organisation sera à la hauteur de nos attentes et je crois même que la capital sympathie sera aussi rendez-vous, bien plus qu’à Kiev ! Vous me direz que ce n’est pas si difficile de faire mieux …

  3. Et puis surtout, il n’y aura pas d’hommes pour les peloter!!! ( bon ok, c’est pas bien, une impulsion, comme ça…)

    1. Weinstein Tano c ton nom c ça 😀 ?

  4. Mince, il m’a reconnu…. Pardonnez-moi, mon Père, car j’ai beaucoup prêché !
    J’cherche du boulot. En Amérique, j’suis grillé. Alors j’ai pensé que l’Eurovision, des fois…. 🙂

    • Daniel on 9 janvier 2018 at 01:26
    • Répondre

    Filomena toute seul aurait été suffisante. C’est une génie à mes yeux. Je suis plutôt satisfait avec tout de même un petit doute sur Sílvia Alberto car c’est un produit RTP à 100% donc son style est assez daté 😐

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :