Lisbonne 2018 – 2ème demi-finale : le jour d’après

Quels enseignements tirer de cette deuxième demie ?

Pareil que pour la première demie. Et ça restera sans doute dans les mémoires : l’élimination des gros clients. Hier soir, nous avons perdu la Russie et la Roumanie. Auparavant, cinq pays se payaient le luxe d’avoir 100 % de réussite pour le passage en demi-finale. Aujourd’hui, il n’y en a plus que deux : Australie et Ukraine. C’est peut-être un peu méchant de se réjouir de ces éliminations, mais elles nous font comprendre surtout une chose essentielle : tout peut arriver et aucun pays n’est à l’abri.

Autre enseignement, et encore le même que lors de la première demie : ne jamais désespérer d’aller en finale. Les Pays-Bas pourront vous le dire, eux qui avaient manqué 7 finales consécutives milieu des années 2000 et qui en sont maintenant à leur sixième finale en sept ans. Bon, Saint-Marin pourrait vous dire le contraire, mais le niveau de sa chanson ne peut pas permettre à la petite république de répliquer à ce sujet. Et d’ailleurs, le petit pays a déjà connu une grande finale, donc oui, tout est possible.

Sur les dix-huit pays participants, treize pays ont chanté en anglais et cinq pays dans leur langue. Ont été qualifiés sept chansons en anglais contre trois dans une autre langue.

Les trois pays scandinaves engagés dans cette demi-finale sont passés, ainsi que trois pays de l’ex bloc de l’est.

Quelles audiences ?

Excellente nouvelle pour la France : la deuxième demi-finale a fait le plein ! Avec 724.000 téléspectateurs, c’est presque le double d’audience par rapport à la demie de mardi. L’émission réalise une part de marché de 3,5 %. C’est un record historique d’audience pour une demi-finale à la télévision française.

C’est d’autant plus une bonne nouvelle que France 4 devait affronter sur la TNT une sérieuse concurrence, notamment avec Star Wars sur TMC et Rush Hour 3 sur C8.

Sur Youtube, l’émission d’hier totalise déjà 1,4 millions de vues tandis que la première demie en est maintenant à 2,4 millions.

Qui a bien pu gagner cette demi-finale ?

Clairement, sur iTunes, les chansons de la deuxième demie ne font pas le plein. Jessica Mauboy, Benjamin Ingrosso et Rasmussen sont les artistes qui vendent le plus à l’étranger. Mais le gros carton reste Fueeeegoooo ! Eleni Foureira continue à cartonner et distance tous les autres candidats.

Sur Apple Music, c’est Netta qui cartonne le plus, suivi par Eleni et Benjamin, tandis que Mikolas Jozef fait le plein sur spotify, suivi de Netta et Eleni. Concernant les vues youtube, c’est la russe Yulia qui en a le plus, avec 1,2 millions (sans doute beaucoup de russes). Elle est suivi par Mélovin qui va bientôt atteindre le millions (961.000 vues à 15h40). Mais c’est loin du score qu’avait Eleni et Netta le lendemain du premier spectacle.

Se basant sur ces chiffres, on ne peut pas vraiment pronostiquer un grand vainqueur pour la deuxième émission (Ukraine ? Suède ? Australie ? Danemark ?…). On peut simplement se dire qu’il est fort probable que le vainqueur du Concours Eurovision 2018 se trouve dans la première demi-finale… ou dans le Big 5, ce dernier groupe n’ayant pas eu assez de visibilité auprès du public pour rivaliser avec les chiffres des demi-finalistes.

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Avec les audiences d’hier, je réitère 4,5 millions pour la finale de France 2 demain, avec un pic à 5 en fin de soirée. 27/28 points de PDA. Le pari est pris… 🙂

  2. Tres content du rebond d’audience, j’avais tort d être pessimiste il y a quelques jours !

    C’est vraiment dommage par contre que les téléspectateurs aient dû se taper à cette occasion une des plus mauvaises demi finale de l’histoire (la pire que j’ai vu en tout cas).

    Entre les fausses notes, les prestations sans queue ni tête et les morceaux idéaux pour faire un petit somme, le téléspectateur n’a pas été gâté. Espérons qu’il revienne samedi pour voir le big five et les survivants de la DF 1. Pour sûr il y aura du spectacle !

  3. Bonne nouvelle!
    Plus la France sera compétitive, plus l’audimat sera au rendez vous.

  4. 724.000 téléspectateurs je suis choqué mais dans le bon sens. Ça montre bien à quel point il y a une popularité auprès de Madame Monsieur.

    • alexandre on 11 mai 2018 at 20:42
    • Répondre

    POLOGNE eliminée: bien fait, ils auraient du envoyer Happy prince « Don’t let go » qui avait une belle mise en scene lors de la selection nationale
    HONGRIE qualifiée: sans commentaire
    AUSTRALIE: la chanson n’est pas trop mal, mais alors cette robe, cette danse, ce dehanché, ca ne lui va pas du tout ( il faut qu’elle prenne des cours de danse avec la chypriotte)
    MOLDAVIE: bravo pour la mise en scene, qui ne doit pas etre evidente, ils ont du vraiment repeter un paquet de fois pour ne pas s’embrouiller les pinceaux
    MALTE: decue par son elimination, belle chanson, mise en scene originale
    UKRAINE: j’ai cru qu’il etait dans un cerceuil au debut de sa chanson, il etait à l’interieur de son piano à queue!!! sa chanson n’est pas comparable à « Wonder » l’an dernier

    • alexandre on 11 mai 2018 at 20:57
    • Répondre

    Il y avait un match de foot lors de la premiere demi mardi soir

    1. Oui, et qui plus est la finale de la Coupe de France, rendez-vous toujours populaire même si l’issue du match était certaine. Et puis, la France ne votait pas mardi…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :