«

»

Mai 16

L’Eurovision 2017 comme en 2015

Je sais que vous êtes plus d’un à vous demander quels auraient été les résultats de cette édition, avec l’ancien système de vote encore en vigueur en 2015. L’an dernier, on avait vu que l’Australie aurait gagné (à mon plus grand plaisir). Heureusement pour moi et pour nous, le site ESCXTRA a fait les calculs et nous offre les résultats des deux demi-finales et de la finale.

On commence bien évidemment par les résultats de la première demi-finale.

Comparatif de la première demi-finale

Eh bien, rien de bien méchant à signaler : les changements sont minimes et sans la moindre incidence. L’Arménie et l’Australie auraient échangé leur place respective. La Finlande se serait approchée un peu plus près de la qualification, tout comme l’Albanie et l’Islande, au détriment de la Géorgie et de la République Tchèque. Slovénie et Monténégro auraient échangé leur place, tandis que la Lettonie aurait tout de même fini bonne dernière. La seule constatation à faire, c’est que 21 pays votaient lors de cette demi-finale, mais comme on ne peut pas voter pour son propre pays, on n’en compte que 20 pour trouver le maximum. Le maximum de points était donc de 240. Je sais que mes statistiques vous ont manqué mais ne vous inquiétez pas : les revoilà ! Avec ses 206 points, Salvador aurait engrangé pas moins de 85,84% du maximum atteignable, avec à 11 reprises les 12 points. C’est le Monténégro qui aurait été le moins généreux avec Salvador en lui offrant seulement …. 6 points. Vous l’avez donc compris, le Portugal aurait reçu des points élevés de tous les pays.

On passe maintenant à la seconde demi-finale.

Comparatif de la deuxième demi-finale

En voyant ces résultats, je pense que Nico va s’en mordre les doigts. Eh OUI : la Suisse se serait qualifiée, mais vraiment plus qu’in extremis. Elle aurait fini avec autant de points que le Danemark, mais l’aurait éjecté par la règle en vigueur à l’époque permettant de départager deux pays ex-aequo. Le pays ayant reçu des points du plus grand nombre de pays terminerait devant. La Suisse aurait récolté des points de 13 pays différents et le Danemark seulement de 12 pays. C’est vraiment sur le fil que la Suisse se serait qualifiée. Dans le haut du tableau, quelques petits changements. La Bulgarie aurait évidemment une nouvelle fois survolé cette demi-finale et en seconde position, on aurait retrouvé les sœurs néerlandaises,  portées par les jurys, mais aussi aidées par Malte qui n’aurait pas donné de points à la Hongrie, ex-aequo avec les Pays-Bas. La Hongrie aurait ainsi glissé en troisième position et Israël aurait glissé en cinquième position profitant à la Norvège. La Roumanie, elle, tuée par les jurys, aurait glissé en huitième position faisant remonter l’Autriche et la Croatie. Du côté des éliminés, la Serbie aurait glissé encore plus au fond du gouffre et seuls la Lituanie et Malte (complètement abandonnées par le télévote) auraient échangé leur place. A noter que Saint-Marin aurait fini avec un ZERO pointé. L’addition aurait été encore plus lourde pour Queen V et son acolyte.

Par ailleurs vous pensiez que Salvador avait atteint des sommets dans sa demi-finale, et bien Kristian en a atteint des plus grands. De la même manière, 21 pays votaient lors de cette demi-finale soit un maximum de 240 points. Les 222 points qu’auraient obtenus la Bulgarie représentent, attention les yeux, 92,50% de cette note maximale. C’est un véritable carton, et pour preuve, la Bulgarie aurait récolté 12 points de la part de 12 pays, l’Ukraine étant la moins généreuse avec seulement …. 8 points. La Bulgarie aurait donc fini sur le podium des votes de chacun des pays, c’est sans nul doute un record pour une demi-finale.

Maintenant, regardons le résultat de la grande finale avec l’ancien système.

Comparatif de la finale

On constate de petits changements dans le top 10. Le Portugal et la Bulgarie gardent évidemment leur place respective, tout comme Blanche. Suède et Moldavie auraient cependant échangé leur place. Personnellement, je suis bien content de voir Sunstroke Project sur le podium et pas Robin Bengtsson. La plus grosse constatation de ce top 10, c’est que la France y aurait figuré. Alma aurait fini à la neuvième place, portée par le télévote. De même, mais cette fois-ci portés par les jurys, les Pays-Bas auraient intégré le top 10. Tout ça aurait éjecté la Norvège et surtout l’Australie, complètement délaissée par le télévote, du top 10. Notre ami (ou plutôt ennemi) croate aurait glissé en quinzième position, faisant remonter l’Azerbaïdjan, mais surtout la Biélorussie. Demy en aurait aussi profité pour grimper au quinzième rang. Quinzième rang délaissé par Lucie Jones qui se serait perdue entre tous ses miroirs, en dix-huitième position. Chypre et notre cher Imri aurait grappillé chacun 4 places, pour atteindre respectivement la 17ème et la 19ème position. Il faut bien avouer que Israël a, cette année, été bien sacrifié, en lui faisant ouvrir le concours. L’Arménie et le Danemark auraient légèrement glissé, eux aussi. La plus grosse dégringolade aurait été pour l’Autriche, complètement abandonnée par le public. Elle aurait fini en 23ème position avec seulement 9 petits points. Pas de changement en bas de tableau, l’Allemagne aurait frôlé le hat-trick, mais ces 2 points seraient venus de deux pays différents alors que les 2 points de l’Espagne seraient venus simplement du Portugal.

Le top 10 était possible !

Je trouve que ce nouveau système a réussi à redonner du suspense au concours, ces deux dernières années, chose que l’on n’avait plus vu depuis l’irréel concours de 2003, où trois pays avaient fini en 3 points ! Pourtant cela fait deux ans que cela baisse le résultat de la France, c’est dommage, mais c’est le jeu.

Mais au fait, vous n’avez rien remarqué de monstrueux ? Non ? Et bien vous auriez dû ! Le Portugal aurait engrangé 417 points et serait devenu le premier pays à dépasser la barre des 400 points. C’est tout simplement monstrueux : un record qui aurait effacé des tablettes Alexander Rybak, un record qui semblait inébranlable. Avec 42 pays votant, soit 41 pays pouvant voter pour Salvador, le maximum aurait été de 492 points. Vous l’avez compris avec 417 points, Salvador aurait engrangé 84,76% de ce montant maximum. Et bien, là aussi, le record imbattable aurait été battu, ce vieux record du pourcentage du maximum de points date de 1973 avec Anne-Marie David pour le Luxembourg, qui avait obtenu 80,63% du maximum atteignable. Je sais que maintenant vous vous posez tous la question : aurait-t-il réussi à battre le record de 12 points de Loreen ? La réponse : OUI !!!!! Loreen en avait obtenu 18,  Salvador en aurait obtenu 20 ! C’est quasiment la moitié de ce qui aurait été possible. Avec l’ancien système, Salvador aurait pulvérisé tous les records et même les plus vieux !

Record du monde (enfin de l’Eurovision) pour Salvador Sobral !

Par ailleurs, la Bulgarie n’aurait pas eu à rougir non plus. Un total final de 346 points, c’est tout simplement le pays qui aurait fini deuxième avec le plus de points. Depuis l’instauration des jurys en 2009, ce total de 346, c’est juste mieux que Lena en 2010, Ell & Nikki (avec juste 125 points de moins que Kristian) en 2011, Emmelie en 2013 et Conchita en 2014. Ces 346 points auraient représenté 70,33% du montant maximum, c’est beaucoup plus qu’un nombre incalculable de vainqueurs du concours. Vraiment, la Bulgarie a tout donné pour gagner cette année, mais elle ne pouvait rien faire face au raz-de-marée Salvador Sobral.

Comme beaucoup d’entre vous le savent sur le blog, je suis loin d’être un amoureux de la chanson de Salvador et quand je dis ça, c’est un euphémisme. Mais je suis forcé de constater que sa victoire est plus qu’unanime : c’est un tsunami, un véritable carton ! Vraiment chapeau au Portugal d’avoir réussi à briser cette malédiction de plus de 50 ans et de prouver à tous les détracteurs du concours que vraiment n’importe quel pays peut le gagner, que l’anglais n’est pas obligatoire et que la simplicité prévaut sur l’artifice.

Vous pouvez par ailleurs consulter le détail des votes selon l’ancien système, ici.

 

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Anthony

    Nico ne serait pas le seul à se mordre les doigts, moi aussi 🙁

    Dire qu’avec l’ancien système, on aurait été qualifié 🙁

  2. Quentin

    On aura un compte-rendu pour les résultats comme l’an dernier ou pas ?

  3. J-F

    Incroyable : avec l’ancien système, Blanche aurait un point de mois que Loïc Nottet à la même place !

  4. marie

    La France 9e : je pense que c’est sa véritable place et pas 12e

    mais j’aime bien le nouveau système , question suspense c’est bien.

  5. Nico

    Je ne suis pas en colère, c’est vrai avec l’ancien système Timebelle se serait qualifié mais si c’était pour terminer dernier comme cela avait le cas avec Anna Rossinelli, je n’ai pas de regrets,

    Il faudra faire beaucoup mieux l’année prochaine, si il y a lieu !

    1. Frish

      Celui qui doit vraiment être en colère c’est le très célèbre compositeur Suédois qui par modestie
      a travaillé dans l’ombre derrière sa machine à coudre.

      1. Nico

        Que veux-tu , des cheveux mal coiffés et des sourcils pas épilés et une robe jaune canari, ça na pas plu aux jurys, la belle Miruna aurait mieux fait de s’habiller tout en cuir, elle serait passée la tigresse avec son fouet ! mdr

  6. pascal

    le nouveau systeme favorise les pays qui ont un gros ecart d’appreciation entre les jurys et le televote
    Avec l’ancien leur « bon » score sur un des deux indicateurs etait pondéré par leur « mauvais » sur l’autre et ils pouvaient se trouver en dehors du top 10 global du pays

    c’est sur que le nouveau systeme apporte beaucoup au niveau du suspense mais il favorise les stratégies de certains jurys

    Leur introduction avait eté faite pour contrebalancer les votes geopolitiques mais on se rend compte qu’il n’en est rien et que c’est plus à leur niveau que ca peche au niveau equité

    Quelques exemples cette année :

    – le fameux jury azeri qui classe l’armenie 26 eme et chypre 25 eme (car leur chanteur est armenien)
    En demi finale, les 5 membres avaient chacun classé ces deux aux deux dernieres places. ils se sont fait taper sur les doigts par l’UER et du coup en finale on a eu le meme classement collectif (chypre 25, armenie 26 ) mais avec des combinaisons selon les membres pour que ca soit un peu moins visible

    – le jury portugais qui ne donne pas de point au bulgare qui etait son principal adversaire pour la victoire

    c’est un peu frustrant pour Alma qui aurait pu integrer le top 10 mais ca l’est surtout pour la Suisse qui meritait son retour en finale.
    Entre parenthèses ca confirme que la DF 2 etait tres serrée car la Serbe et meme l’Irlande n’etaient vraiment pas loin du but

    Une raison de perseverer pour nos amis helvetes :!

    1. Reg

      Parallèlement le jury bulgare ne donne aucun point a l Italie..ni au Portugal…dans la volonté manifeste de « protéger  » son chanteur ! Étonnant non !!!!!!

  7. sakis888

    Je pense de plus en plus que ce systeme est un peu nul parque un dernier peut vite etre classé dans les dix premiers alors que la c’ est trop facile mais en pensant a ce type de calcul
    .
    Conclusion en lisant ces tableaux

    Au terme de ces analyses empiriques, il ressort quatre conclusions principales : – il existe bien un « biais élitiste » dans les attitudes des Européens à l’égard de la construction européenne et de eurovision . Le soutien à l’Europe est d’autant plus élevé chez les Européens que leur position sociale sur le classement, notamment leur niveau classique de la chanson étonne est élevé ; – il existe de fortes variations du niveau de soutien à l’Europe selon les pays mais quel que soit le niveau de soutien dans les différents pays, le biais élitiste est important dans tous les pays ; – il existe une forte relation entre le sentiment d’identité nationale et le soutien à ce qui concerne ses regles de soutien positif entre les pays Espagne Portugal Chypre Grece ect.

    l’Europe, ce qui concerne la nécessité de prendre en compte cette variable centrale qu’est l’identité nationale dans l’étude des attitudes à l’égard de l’Europe. La relation entre la force et la nature de l’identité nationale et les peurs provoquées par ce classement est sans borne l’ identité du winner qui est le Portugal mais je prends l’ideologie qui a fait ce choix cette année .
    par la construction européenne concerne l’intérêt d’utiliser une approche de ces pays avec leur vote géographiques et politiques actuels et leur Attitudes par les affects et pas seulement ou d’abord par le calcul rationnel ;
    – mais, dans la mesure où cette regle concerne aussi bien la perte de l’identité nationale que la peur de la perte des avantages x que provoquerait que peu de changement dans le classement, il convient, soit d’admettre que l’attachement à l’Etat providence relève aussi de la dimension affective de l’identité nationale, soit quel ’identité nationale possède une double dimension motivante et instrumentale,même si, d’un pays à l’autre, l’articulation entre ces deux craintes et que cela procure aucun changement dans le classement actuel des douze points on est menée par ailleurs sur l’utilité de solliciter encore des intermédiaires : La suisse par exemple aurait pu passe et des avantages sont soupesés par ce rythme d’étude de 2017 a 2015.

    L’eurovision est envisagée en regard la possibilité d’accorder aux simples sympathisants supporters ce droit de vote exclusif est surtout un droit entier à participer au processus de décision interne et aux évènements organisés par l’Europe et le concours de eurovision je vais prendre deux exemples pour comprendre ce fait La grèce et le Portugal
    Ces Pays sont des bi nationaux peuvent être réformés sur la foi de telles analyses. L’exemple de la Grèce ce pays qui offre une bonne illustration. Depuis les années 90, cette formation organise des « conventions thématiques » au cours desquelles des représentants de ce pays sont amenés à exprimer leur point de vue lors de leur victoire avec Helena Paparizou ou Avec Salvador cette année. Un Comité économique, social et culturel est par ailleurs constitué une instance consultative et comme un gage d’ouverture à la « société civile »,il compte sous son aspect heterogène et communicatif de sa difference . L’objectif implicite est de constituer au niveau interne des « groupes partiel de son etonnement different a erosion de ce qu »est véritablement eurovision depuis des lustres.

    Voila mon analyse un peu difficile a comprendre mais tellement simple a la fois d’analyse bonne journee

  8. sakis888

    Andre C pourrait tu faire l’étude de ce tableau en graphique j’ aurais voulu voir cette synthese dans un tableau qui differe le calcul de la victoire portugaise et celle de toute la synthèse des votes parque il me semble que la geopolitique tu n’ en parle pas trop et c’est hyper important je pense vu l’ etude et les combinaisons de votes de copinages sont tellement nombreux qu’ils finissent par devenir stériles. Et c’est bel et bien les chansons ayant reçu des points du plus grands nombres de pays qui se retrouvent en haut de l’affiche. cette etude etait la pour juste la comprendre Intitulée 1944, la chanson suscite la colère de la Russie. Plusieurs responsables politiques, à Moscou et en Crimée, se sont élevés en début de semaine contre ce choix destiné selon eux à dénigrer la Russie après qu’elle a annexé en mars 2014 cette péninsule ukrainienne par exemple ou le groupe Genealogy, créé spécialement pour représenter l’Arménie, avait aussi dû changer le titre de son morceau Don’t deny (Ne niez pas), devenu Face the Shadow (Affronte l’ombre). Évoquant le génocide arménien par l’empire ottoman, le texte avait exaspéré la Turquie, qui ne reconnaît pas ce massacre ayant provoqué la mort de plus d’un million de personnes.

    Je peux te donne pleins de cas comme sa mais bon sur la nouvelle technologie des votes et cette micro synthese qui fait qu’augmentent les rivalités et le cette technique qui endoctrinent ce spécimen hiérarchiques Les Bulgares ont estimé que la Française était la meilleure candidate : elle a reçu les 12 points, le score maximal, des téléspectateurs du côté de Sofia. Le public arménien lui a donné 8 points tandis qu’en Ukraine, en Macédoine et au Portugal, elle a fait une razzia de 6 points.
    Des points à l’Est et à l’Ouest
    Alma a reçu les 5 points de la Moldavie et de l’Azerbaïdjan, les 4 points de la Roumanie, d’Israël, de la Biélorussie et de la Grèce et les 3 points de la Belgique, de la Croatie, de l’Espagne et de la Géorgie.tu vois cette eventuelle correction qui donne la synthese du geopolique a eurovision un autre exemple au Monténégro, en Suisse et en Slovénie, elle a glané des 2 points. Enfin, Hongrie, Estonie, Finlande, Albanie et Italie l’ont chacune récompensée d’un petit point.
    En résumé, Alma a reçu des points de téléspectateurs de 24 des 41 pays appelés à voter, et aussi bien en Europe de l’Ouest que de l’Est… Preuve que sa chanson (et sa mise en scène très carte postale parisienne ?) a parlé à un large public. On notera quand même qu’aucun pays anglophone (Royaume-Uni, Malte, Australie…) ne lui a accordé le moindre point.
    On sait aussi pour qui les téléspectateurs français ont voté. Ce n’est pas vraiment une surprise : le Portugais Salvador Sobral, qui a remporté le concours, a reçu les 12 points. La Roumanie et la Belgique montent elles aussi sur le podium des chouchous des tricolores avec 10 et 8 points. Le public hexagonal a aussi plébiscité la Moldavie, l’Arménie, l’Italie et la Bulgarie, en leur remettant respectivement 7, 6, 5 et 4 points. Israël (3 points), la Hongrie (2 points) et la Pologne (1 point) complètent le Top 10 français.

    Bon je vais arrete mais je trouve cette technique très difficile a comprendre vu que mon choix italien etait sublime et dommage pour mon Francesco ou ma demy mais je devrais aussi me penche sur leur cas lol quand j’ aurais le temps j’ ai mon sport la

  9. Yoann B

    Bon bah comme quoi, la victoire portuguaise reste indiscutable!
    André tu es un psychopathe… des chiffres! Et j’aime ça!
    Au passage: même avec le système 2015, la Croatie est toujours trop haute à mon goût!

  10. steven

    Sans parlé de l Australie

  11. steven

    A l instant la RTP retransmet des images inédites de Salvador pendant la semaine du concours.En tout cas pas un journal de la TV portugaise sans que l on parle du concours!!!!Un évenement ds le pays.Salvador a meme recu un maillot du Benfica qui est devenu champion du Portugal samedi soir en meme temps que Salvador remportait le trophée de notre concours

  12. Juju31

    Et comme en 2015, quelques pays ont monopolisé les grosses notes d’où ces scores incroyables…

    Les autres se sont ensuite partagés les miettes.

    C’est quand même la deuxième fois consécutive que la France est lésée avec ce nouveau système. Avec l’ancien système, nous aurions fini l’an dernier 5eme (et non 6eme) et cette année 9eme (et non 12eme)… on rate un top 5 et un top 10…

    c’est dingue mais à chaque fois qu’il y a une nouveauté au concours, je trouve que ça tourne toujours en défaveur de la France 🙁 (système de votes, ordre de passage imposé…)

    1. Frish

      Elle est déjà qualifiée d’office sans quoi elle n’aurait été en finale que 2 fois en 15 ans du
      coup ce n’est déjà pas mal je trouves.

      1. marie

        Ce n’est pas gratuit!

        1. Rob

          Je suis d’accord! On souffre des fois de quelques nouvelles règles mais on a la chance nous d’être en finale chaque année alors que des très bonnes chansons se plantent en finale!

      2. KaYan

        Moi je serai pour supprimer ce truc du big 5 et que tout le monde passe par les demis c plus stimulant pour tout le monde !

        1. Nico

          Oui certainement mais je pense que quelques pays du Big 5 pourraient se retirer si c’était le cas, je pense à l’Allemagne et aussi au Royaume-Uni avec leurs résultats ces dernières années, pas certain qu’ils souhaitent passer par le cap de demis-

          Le système actuel me convient et le partage des votes entre les jurys et le vote du public également.

          Je ne veux pas être rétrograde mais j’aimerais le retour d’un grand orchestre et pourquoi pas l’obligation pour les pays participants de chanter dans une de leurs langues nationales, Certain ne serait pas favorisés, je pense aux pays de l’est et scandinaves ou alors 1 année sur deux, histoire de conserver une certaine authenticité et l’identité d’un pays, mais je sais que l’UER ne reviendra jamais en arrière, une chanson en anglais a bien plus de chance de se retrouver dans les charts internationaux, quoi que, le portugais semble fonctionner également.

          1. KaYan

            J’ai senti un gros effort cette année côté UK et cela m’a fait plaisir mais en effet Allemagne et Espagne n’auraient pas passer en finale avec le système des demis. C’est la Turquie qui s’est retirée je crois car elle conteste le principe du big5. Après cette année je note quand même que le vote public a placé 4 chansons en langue nationale dans le top 10 Portugal, Italie, Hongrie et France c’est très positif donc cela peut-être en inspirer d’autres pour 2018 j’espère que l’Espagne chantera en espagnol apres les pays nordiques ils sont tous bilingues donc c’est naturel pour eux de chanter en anglais vu qu’ils parlent déjà anglais la moitié du temps meme dans leur Pays qu’ils regardent tous les programmes TV en anglais…l’Europe centrale Hongrie Tchéquie Roumanie etc devraient le faire par contre cette année cela a super fonctionné pour la Hongrie…

          2. pascal

            la Turquie s est aussi retirée à cause de la « propagande homosexuelle » que favoriserait le concours.

            Erdogan impose de plus en plus des valeurs morales et religieuses tres contraignantes et le concours et le vent de liberté qu il represente ne lui plait pas des masses..

        2. pascal

          sur le sujet souvent abordé « pour ou contre le big five » y a comme souvent du pour et du contre .

          Pour : normal de favoriser les.plus gros contributeurs sans lesquels le concours n existerait pas. Permet aussi de meilleures audiences car si ces « gros » pays etaient boulés en demi, beaucoup de telespectateurs ne regarderaient pas la finale.

          Contre : c est effectivement profondement injuste et des pays sont injustement privés de finale . Par exemple l Espagne et l Allemagne n auraient pas passé les demies cette année et on.aurait eu la Serbie et la Georgie à la place.

          Meme pour les qualifiés d office ca n est pas facile de briller en finale car ils sont moins bien identifiés que les autres qui ont deja brillé lors d une soirée. Je serai d avis qu on passe la totalité de leurs prestations lors des demies où leur pays vote.

          1. marie

            Je suis d’accord. Je ne sais pas si c’est efficace de montrer 40 secondes de leur prestation. Ça a un goût d’inachevé.

          2. Juju31

            Oui moi aussi je trouve ça ridicule de ne montrer qu’un extrait de la chanson… qui de plus n’est pas souvent très attrayant…

            Oh l’UER, ce ne pas un récapitulatif que vous devez montrer, mais de nouvelles chansons en bonne et dûe forme.

            Donc pour moi oui il faut montrer les chansons du big 5 dans leurs intégralités sinon ça ne rime à rien. Ca pourrait faire 10 minutes de gagnées pour voter 😉 On rogne un peu sur l’entracte pour comptabiliser les voix des télévotes et des jurys et l’affaire est jouée…

            Mais chez l’UER ils me semblent parfois (souvent) aware 😀 ou du moins à la ramasse

  13. Alexandre

    C’est en effet vraiment dommage que la France soit lésée par le nouveau système. Un top 5 et un top 10 qui nous échappent.
    Rien que pour ça, la Suède a bien mérité d’être privée de podium, d’autant plus que la Moldavie a dans le type festif une chanson bien plus fraiche et humble que le pompeux I Can’T Go On. Na ! *tire la langue*
    J’espère franchement que la France n’aura jamais à subir un scénario de type Australie 2016, ce serait horrible après le drame de 1991.
    2017, c’est l’année où ce système a creusé l’écart le plus défavorable (trois places en moins) envers la France
    2009: inchangé
    2010: une place de plus
    2011: une place en moins
    2012: une place de plus
    2013: ?
    2014: inchangé
    2015: une place en moins
    2016: une place en moins

    Après, il faut garder ce système car elle empêche des injustices (comme par exemple le pauvre Nathan qui ne méritait pas son null point au télévote). Franchement, j’ai pas envie qu’on change le système de vote tous les cinq-dix ans, c’est un coup à enrager des délégations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>