Oct 31

L’été, terre étrangère…

 

C’est l’histoire d’une rencontre, épistolaire, de deux hommes aux kilomètres séparateurs… C’est l’histoire d’une curiosité, souvent bien placée, qui titille, qui démange et qui donne envie de connaitre les gens, les autres, le monde… C’est surtout l’histoire d’un homme, qui a vécut plusieurs décennies de concours Eurovision de la chanson et qui, fort de son expérience, a bien voulu se raconter, se dévoiler, souvent à coeur ouvert, parfois à demi-mots, mais toujours avec honnêteté et simplicité…

Pendant plusieurs semaines, cet été, j’ai eu le grand honneur de pouvoir converser par de longs mails avec Dieu. Il m’a conté ses années d’enfance, ses élans d’amour, son présent surchargé… Ensemble, nous avons parlé Eurovision, musique, série, politique, sentiments… Ce Dieu, c’est un créateur, un rassembleur et surtout un homme de cœur qui a su passer le flambeau à une chouette ribambelle de petits angelots.

Cet été, j’ai rencontré Dieu ! Le dieu de « L’Eurovision Au Quotidien »: Eurovista !

Quel projet que de me lancer dans une interview-fleuve de notre maigre à tous ! Si j’avais su que j’en apprendrais autant et sur l’homme et sur le Concours lui-même !

Ce portrait de fan se devait d’être un peu différent de ceux que j’ai déjà posté et j’espère que vous ne m’en voudrez pas. Pendant quelques articles, je vous dévoilerai les mots que nous nous sommes échangés, en toute simplicité et vous découvrirez un petit peu ce grand mystère que reste encore maintenant, le webmaster de ce blog. Bonne lecture.

– Qui es tu ? Je ne connais pas ton positionnement par rapport à un éventuel anonymat que tu voudrais conserver sur le blog… Alors je me permet cette question ! Qui en emmène avec elle, des milliers…

– D’où viens tu ? Quel âge as tu ? Que fais tu dans la vie/de ta vie ? Es tu marié ? Père de famille ? Cousin germain d’une célébrité ? Autant de questions auxquelles tu as bien sûr le droit de ne pas vouloir répondre.

Je suis un être humain vivant sur cette terre, aimant regarder les jolis garçons qui passent dans la rue, les chansons fast-food et tous les desserts faits à base de chocolat blanc. En prenant la loupe pour y regarder de plus près, je suis né au pays de la Mirabelle et j’y ai toujours vécu. Mes parents que j’adore n’ont cependant pas rivalisé d’originalité en me dotant du prénom le plus commun à l’époque de ma naissance, à savoir Pascal.

Mon âge ? Je suis assez vieux pour me souvenir de la dernière victoire française à l’Eurovision et encore trop jeune pour me soucier d’une éventuelle retraite.

Si je suis en couple  ? Oui, je suis pacsé depuis… Eh bien je viens de me rendre compte que ça fera 10 ans dans deux mois !

Ce que je fais dans la vie ? Je suis responsable administratif dans une société privée. Quand j’ai créé le blog, j’étais gestionnaire de stocks dans la même boite. Je pouvais donc gérer le blog quand je ne gérais pas les stocks, à savoir pendant mes longues heures de pauses (oui, c’est bien ce que tu penses : j’étais payé à ne rien faire). Aujourd’hui, mes nouvelles fonctions m’empêchent de travailler sur le blog pendant mon travail. Il m’est donc de plus en plus difficile de le gérer. Si je veux le faire, je dois le faire le weekend, mais j’ai également d’autres centres d’intérêt que l’Eurovision, donc… je remercie le ciel, la terre, et les dieux de l’Eurovision de m’avoir envoyé de nouveaux rédacteurs qui ont pris la relève avec brio et, je dirais même, avec plus de passion que moi !


Tu dis que tes nouvelles fonctions dans ta boîte ne te permettent pas de prendre plus de temps pour le blog… Alors question « retour-aux-sources », pourquoi ce blog ? J’ai lu sur l’ancien blog, que c’était pour tromper l’ennui et que tu voulais coller au plus près de l’actu de l’Eurovision… Mais y a-t-il eu un déclic à la création de ce premier blog ? Comment ça s’est fait ?

D’abord j’ai toujours voulu créer un blog parce que j’aime écrire. Ensuite, je me suis dit : autant faire un blog sur un sujet que je maîtrise. Je crois qu’il y a une part d’Eurovision dans mon ADN. Je suis fan de ce Concours depuis que je suis tout petit. Cela ne m’a pas empêché d’avoir longtemps hésité avant de me lancer dans l’aventure. D’ailleurs, tu peux voir dans les archives qu’il y a eu un flottement de quelques mois. J’ai commencé le blog en septembre 2009, mais je me suis vraiment lancé en janvier 2010, c’est là où j’ai acquis le nom de domaine « eurovision-quotidien.com ». A partir de ce moment-là, je me suis consacré entièrement à ce blog.

Mais alors, j’en ai chi… ! C’est pas du tout évident de faire connaître un blog lors de son démarrage. Il faut dans un premier temps beaucoup écrire pour que Google t’accepte dans son moteur de recherche. Ensuite, il faut aller vers les autres, faire de la pub, écrire des articles percutants, voire polémiques pour pouvoir faire réagir et pour qu’ils soient repris sur d’autres sites en référence. C’était un travail quotidien et très prenant. Au début, je me disais : « Si j’arrive à avoir une quarantaine de lecteurs au quotidien, alors mon pari sera réussi ». Aujourd’hui, nous comptons plusieurs milliers de connexion par jour en période faste. A l’époque le blog était sur overblog et il y avait un classement. J’ai dû attendre longtemps avant qu’il entre dans le classement. Et mon grand bonheur a été lorsqu’il a réussi à pointer jusqu’à la troisième place des meilleurs blogs parlant de musique.

On m’a déjà demandé des conseils sur comment gérer un blog et faire en sorte qu’il marche bien. Je réponds toujours que le seul moyen d’y arriver, c’est de bosser très très dur, quitte à mettre de côté sa vie privée. C’est la seule façon de créer un blog durable. Sinon, on l’abandonne au bout de quelques mois.

Aujourd’hui, l’EAQ est sur les rails et c’est pour moi la plus belle des récompenses. Mon but n’était pas de concurrencer les autres sites Eurovision, ni d’obtenir des accréditations pour aller sur place. Mon but était de créer quelque chose de nouveau : écrire avec une certaine légèreté et surtout avoir un sens critique sur le Concours. Aussi lancer des sujets, et faire réagir les internautes avec les commentaires. Créer une communauté qui pourrait échanger sur le Concours. Eh bien… je crois avoir réussi !

Elle est étonnante cette communauté ! D’ailleurs peux-tu m’en dire un peu plus sur le regard que tu portes sur les lecteurs ? Je trouve le terme un peu grossier, aux vues de ce qu’est devenu le blog aux travers des commentaires. C’est une véritable fratrie, finalement. Avec ses amours, ses haines, ses accrochages, ses passions… Je suis curieux de savoir ce que tu penses de tout ça maintenant… En repensant à ton ancien TOI qui pourrait poser un œil sur ce qu’est devenu le blog…

Ca sera le sujet de ma deuxième question.

Pour te donner un peu mon point de vue (oui, je me mêle quasiment toujours de ce qui ne me regarde pas, c’est de famille !), je suis venu sur le blog en quête d’informations, et notamment sur les concours précédant 2016. Je suis fan depuis peu, j’ai regarder béatement Vienne et j’ai accroché au CD des mois après. Il a fallu l’effervescence de 2016 (décembre 2015 sûrement) pour que je regarde ça de plus près. Mais c’est à partir d’après Stockholm que j’ai voulu vraiment m’investir dans le blog. Je venais d’arriver tout juste quand les houleux débats sont arrivés entre certains lecteurs. J’ai très vite compris qu’il ne s’agissait pas d’un simple blog, mais d’une véritable communauté de fans français… Et pour avoir fait rapidement le tour de ce qu’il y a en France, je trouve que l’EAQ est le meilleur endroit de partage autour de ce concours… Preuve en est, les Suisses et les Belges sont ultra intégrés (alors que finalement, ils sont nos « adversaires » non ? ^^)

Alors pour répondre à ta question sur la communauté : elle est étonnante, vivante, éclectique, émouvante… Les mots me manquent.

Ce qui fait la richesse de notre communauté, c’est que l’on peut parler en toute liberté, dire ce que l’on veut, poster des commentaires même si le sujet n’est pas le bon. Parfois, on part « en live », on commente un article qui parle du chanteur russe et on en arrive à parler du chanteur portugais. Ou alors un internaute arrive et dit : « Tiens, ça n’a rien à voir avec le sujet, mais… » Je trouve ça formidable, c’est un peu comme une discussion dans une cours de récré ou à la cafète de l’entreprise.  Nous n’avons pas la rigueur d’un forum où il faut « poster sur le bon topic ».

J’aime aussi la diversité de notre communauté. Nous avons des jeunes, des moins jeunes, des encore moins jeunes… trois générations qui discutent librement entre eux et parlent de leurs goûts musicaux, je trouve ça génial. Il n’y a que l’Eurovision pour unir autant de personnes aussi différentes sur un sujet musical. Et puis nous n’avons pas de frontière : nous sommes français, suisses, belges et nous nous respectons tous. 

Chacun a son opinion et chacun l’exprime à sa façon : parfois avec un franc-parler, parfois avec douceur, ou avec amertume… Bref, on a tous notre façon de nous exprimer, d’extérioriser nos sentiments à travers nos propres mots. Après, c’est vrai qu’il arrive qu’il y ait des tensions, voire des clashes. Mais c’est normal. Qui ne s’est jamais engueulé avec son voisin, son ami, son frère ?

Enfin, je suis content de voir que le blog attire beaucoup de jeunes fans. Parce qu’ils sont l’avenir du Concours, et savoir qu’il y a de plus en plus de jeunes qui s’intéressent au Concours me fait dire que celui-ci a encore de belles années devant lui.

A suivre…

(41 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le portrait que tout le monde attendait !!! Que d’émotions. Je suis ce blog depuis maintenant 4 ans, je l’a découvert au hasard de mes recherches. Et maintenant je ne m’en défais plus. Avoir intégré le cercle des rédacteurs m’a fait très plaisir, d’autant que ce blog m’a permis de vraiment suivre correctement l’Eurovision quand je ne connaissais pas ou peu de sites spécialisés. Pascal, nous te devons tout

    Petite note au passage, ça me semble drôle de voir Yoyo360 et Joh sur l’image sachant que c’est la même personne (moi), j’avais juste changé mon pseudo en devenant rédacteur aha

    1. Merci Joh. Et c’est pour moi toujours un grand bonheur d’accueillir de nouveaux rédacteurs.
      Tu dis que vous me devez tout, moi je dirais plutôt que c’est moi qui vous dois tout 🙂

  2. Merci Yoann B pour ce beau portrait de notre Maître, notre référence, Eurovista, je suis très content de le découvrir un peu plus et je respecte sa pudeur et de ne pas s’être totalement dévoilé, Quoi qu’il en soit, c’est une véritable fierté pour moi de faire partie des rédacteurs depuis déjà plusieurs années, je pense avoir été un des premiers fans suisse à avoir posté un commentaire en 2010. Cela m’a donné envie alors de présenter nos artistes et de vous faire découvrir nos talents, Ce site a vraiment bien évolué au fil du temps et ça on le doit à Eurovista, avec son professionnalisme et surtout grâce à sa grande passion de l’Eurovision que je partage totalement.

    Un grand merci à Eurovista d’avoir joué le jeu et aussi à tous les autres rédacteurs et rédactrices qui font vivre ce site au quotidien, En ce qui me concerne, je n’ai qu’une parole, je le ferai également, je vais t’envoyer Yoann mon portrait en temps voulu, mais vous saurez bientôt qui se cache derrière  » Tonton Nico  » comme le dirait notre ami Frish.

    Merci Yoann B pour ton excellent travail et ton implication !

    1. Hate de lire ton portrait mon cher nico . Bonne soirée

    2. Cher Nico, je n’oublie pas que tu es le fidèle de la première heure. Je n’oublie pas que tu es un des tout premiers à avoir posté un commentaire sur ce blog. C’était (je m’en souviens) un commentaire sur Michael Von Der Heide et sa participation suisse à Oslo… Ca va faire bientôt huit ans !
      Merci à toi de nous faire découvrir tant de talents de ton pays 🙂

    • marie on 31 octobre 2017 at 20:21
    • Répondre

    J’écris des articles sur ce blog et pourtant les mots me manquent pour parler d’Eurovista.
    Je pense que tu sais ce que je pense de toi. Tu es celui qui m’a accueilli dans ce blog et çà, je ne l’oublie pas!
    MERCI 🙂 🙂 🙂

    1. Marie, tu es notre rayon de soleil. Je crois bien avoir décelé en toi la plus gentille personne au monde. La meilleure médiatrice aussi lorsqu’il y a des petits conflits.
      Je te sens tellement passionnée par l’Eurovision que tes articles et commentaires sont toujours pour moi un plaisir à lire.

    • Mimi2 on 31 octobre 2017 at 20:58
    • Répondre

    Le « A suivre » me fait le même effet qu’une super série qu’on a envie de suivre et nous laisse sur notre faim.

    Janvier 2010 est une période qui me parle et me laisse penser qu’il n’y a pas de hasard.

    Pascal est un bel humain et moi l’instable, si je suis encore là, c’est parce que ce garçon est formidable.

    Son blog lui ressemblera tant qu’il le pilotera, même un peu, et ça me conviendra parce qu’il n’a pas un gramme de narcissisme et ce détail, pour moi, c’est essentiel ! L’aspect concurrence il trouve ça très con dès lors qu’il ne s’agit pas de commerce et je suis tellement d’accord avec ça.

    Pascal il aime l’Eurovision, il est au taf un jour et il s’emmerde alors il crée un blog et il attend que l’on échange, que l’on partage.

    Mon tout Cher Toi tu auras toujours tout mon respect pour ton altruisme et je te remercie pour cet espace que tu nous offres. Je t’envoie mon idole pour célébrer 15 minutes de gloire que tu mérites, tu es notre one et only, porte-toi toujours bien… j’attends la suite de ce beau portrait… merci Yo 🙂

    https://youtu.be/o75-ZSMMsZE

    1. Mimi, merci pour tes mots puissants et tellement vrais à propos d’Eurovista et pour ces 15 minutes de gloire.

      Cela m’a donné également envie de lui dédier cette chanson que j’écoute en boucle en ce moment, il s’agit d’un artiste que j’adore, sa sensibilité me touche au plus au point et j’aimerais bien le voir représenter un jour son pays d’origine qu’est Israël. Voici son nouveau single, une pure merveille  » My old pain  » – Ma vieille douleur

        • Mimi2 on 31 octobre 2017 at 21:37
        • Répondre

        Excellent ! Je l’ai découvert chez Ruquier et j’ai aimé cette voix et ce côté écorché vif ! Comme toi j’aimerais qu’il se montre à l’Eurovision et….

        ….. j’attends ton portrait !

        • KaYan on 1 novembre 2017 at 09:23
        • Répondre

        Je l’ai vu en concert il y a quelques années c’était pas mal du tout 😉

    2. Ma toute chère Mimi2… mon amie. Eh oui, grâce au blog, nous sommes devenus amis. Il peut servir aussi à cela, notre blog : se forger de belles et durables amitiés.
      Merci à toi d’être ce que tu es, une belle personne toujours à l’écoute de mes joies et de mes peines. J’ai beaucoup de chance de te connaître 🙂

  3. Super article ! Et pourquoi ne pas continuer à renforcer les liens de la communauté en créant un groupe de partage sur Facebook ?
    J’attends l’avis de Mr Eurovista notre dieu 😉

    1. Merci Rob. Oui, un groupe de partage sur Facebook, je ne suis pas contre. On pourrait effectivement créer un groupe où l’on pourrait échanger des idées pour faire évoluer le blog.
      A voir, donc 🙂

    • MrGreen on 31 octobre 2017 at 23:44
    • Répondre

    Bravo Yoann pour cet article à la limite du roman d’auteur, je ne suis pas du tout un littéraire mais ça fait du bien de lire des articles aussi bien écrit, je suis totalement entré dans « l’histoire ».
    J’adore la part de mystère qui subsiste d’Eurovista, c’est quelque chose que je partage totalement !
    Je suis surpris que le blog existe depuis si longtemps, je l’ai découvert en 2014 (déjà!) par je ne sais quel miracle mais je n’aurais pas imaginé une telle longévité ! Ca force le respect, je pense que tu es en train de construire un empire :p

    A part ça j’ai été surpris de retrouver mon « nom » parmi les autres, il faut dire que je suis un peu un homme de l’ombre depuis quelques temps mais merci 😀

    1. Merci MrGreen. L’homme de l’ombre que tu es vient quand même de poster son 427ème commentaire sur ce blog. Donc, oui, on te connait bien et ton nom sur le tableau est totalement justifié.

  4. Que du suspens merci Yoann de cet article et on peut juste dire merci a Eurovista d’ avoir pris le temps d’ avoir fait ce blog et surtout d’avoir eu une si belle et riche idée moi aussi c’est un simple hasard d’etre arrive ici puisque je cherchais des informations sur un artiste et voila j’y suis reste il y a bientôt quatre ans et que le temps passe vite surtout un grand merci pour tout ce travail et je souhaite que ce blog continue a nous faire vibre sur le concours pendant de très très longues années..Merci tout simplement

    1. Merci Sakis, l’homme qui m’a fait connaître beaucoup d’artistes grecs… et de bomecs 🙂

  5. Eurovista ou l’individu insaisissable. Merci pour ce portrait !

    1. Merci Quentin 😉

  6. Ce sont mes errances nocturnes sur internet qui, un certain soir, m’ont fait accoster sur les rives de ton blog, cher Eurovista. Du coup, grâce à toi, j’ai trouvé un lieu d’échange où ma passion pour l’Eurovision peut s’exprimer et se mêler à celle d’autres passionné(e)s. D’aussi loin qu’elle vienne, cette passion je l’ai longtemps vécue en solitaire, parce que ce n’était pas le moment, parce que d’autres impératifs m’en empêchaient, parce que peu des gens ressentaient comme moi ce besoin viscéral et un peu mélancolique d’évoquer des artistes qui ont marqué le concours et, parfois aussi, touché notre cœur. J’ai souvent fredonné des airs qui ne m’avaient pas lâché, et cela durant bien des années avant que l’avènement de l’ordinateur dans mon environnement ait ravivé des tas de souvenirs agréables dans ma mémoire… Maintenant c’est vers l’avenir que ton blog nous permet de voler, car les découvertes de nouveaux talents et peut-être de futures gloires, sont tout aussi motivantes. Je te souhaite donc une longue et bienveillante présence auprès de nous, même si d’autres pôles d’intérêts occupent ton temps, et ne peut que te féliciter d’avoir eu le génie, la patience et le courage de mener cette entreprise à bien. Au fil des jours, preuve est faite que ça en valait vraiment le coup !

    1. Mon cher Tano, comme quoi les errances nocturnes ont parfois du bon. Merci pour ta missive 🙂
      C’est vrai que je n’ai pas été souvent présent ces derniers mois, mais je reviens pour la nouvelle saison puisque je vais m’occuper de plusieurs sélections nationales (dont celle de la France qui va sans sûrement faire couler beaucoup d’encre).

    • KRIS.B on 1 novembre 2017 at 09:08
    • Répondre

    On en redemande…

    Je tiens à te remercier publiquement Eurovista de m’avoir accueilli au sein de la rédaction avec bienveillance et sans nulle autre question il y a quelques semaines, après avoir été pendant longtemps lecteur. C’est cette deuxième « casquette » qui aimerait te lire plus souvent…

    Tu es l’ambassadeur de la communauté de l’EAQ. Alors, votre éminence je vous salue bien…

    1. Merci Kris 🙂
      Oui, c’est moi que te remercie d’avoir intégrer l’équipe rédactionnelle. Grâce à toi, les lecteurs vont pouvoir s’intéresser au Concours asiatique et sans toi, le blog serait passé à côté de ce nouvel événement. Cela aurait été bien dommage.

    • KaYan on 1 novembre 2017 at 09:22
    • Répondre

    Hey le grand maître est à l’honneur aujourd’hui c cool ça ! Comme Kris.B j’aimerais te lire plus souvent tu te fais trop rare ici c derniers mois mais bon dès que l’actualité redeviendra bouillonnante je sais que tu seras là pour guider tes petits agneaux de l’Eurovision 🙂
    Beaucoup de bien à toi
    LOVE&KISSES

    1. Merci KaYan 🙂
      Oui, comme je l’ai dit plus haut, je reviens pour la nouvelle saison, on aura tous l’occasion de débattre sur les sélections avec fougue et passion. Ca va être chaud-bouillant. J’ai tellement hâte d’y être !

  7. Qu’aurais-je fait de ma vie sans Pascal et l’EAQ ? Je l’aurais sans doute manquée… Pascal est ma plus belle rencontre virtuelle. Nous sommes amis à présent et j’en suis le plus heureux. Longue vie à lui et longue vie à son oeuvre !

    1. Eh bien mon cher Pauly, ma réponse va être simple : je copie et colle ton commentaire et je remplace « Pascal » par « Pauly » 🙂
      Un énorme merci à toi. Tous ici, on te doit beaucoup. On te doit la survie de ce blog. Sans toi, je n’y serais pas parvenu ! 🙂

    • Antoine 97 on 1 novembre 2017 at 10:27
    • Répondre

    Je ne suis même plus sûr mais je pense être tombé sur ce blog entre les éditions 2011 et 2012. A la recherche d’informations, c’est ce blog qui m’a le plus satisfait! Je ne me rappelle pas non plus la première fois que j’ai commenté mais le temps passe tellement vite que je ne serais pas surpris d’apprendre que c’était en 2013 ou 2014^^ Bref, impossible aujourd’hui de passer une journée sans pointer mon nez et voir les dernières nouvelles.
    Ce blog me parait être d’une excellence incomparable. Le fait que, petit à petit, chacun mette la main à la pâte apporte une belle diversité et surtout toujours plus d’articles 🙂 Tout le monde apporte des idées, souvent bonnes.
    Cette dernière année m’a paru particulièrement fructueuse d’un point de vue nouveautés! Il y a des rubriques auxquelles je me suis attaché, d’autres que j’ai suivi avec passion. Certaines ne m’ont pas fait beaucoup d’effet mais je suis quand même là pour lire (j’estime que les auteurs se cassent assez le c** donc je peux y consacrer 5 minutes de ma journée).
    Sans favoritisme, aucun, envers une personne en particulier, je féliciterai Yoann! Tout d’abord pour cette rubrique réunissant les interviews des fans ici présents. Cette idée fût la meilleure à mes yeux. Ensuite, pour le Quorovision parce que je n’ai jamais assez de musique à mettre dans mon IPod et que vous nous avez délivré de véritables perles toi et André (oui oui je ne t’oublie pas André, l’homme aux chiffres).
    Maintenant j’applaudis également tous les autres. Je ne prends pas le risque de vous citer de peur d’en oublier :p Et puis bien sûr Eurovista mais comme tout à déjà été dit dans les commentaires précédents, je me contenterai d’ajouter un gros, énorme, gigantesque voir infini, MERCI 😀

    1. Merci Antoine97 🙂
      De ton côté, tu es un véritable pilier de ce blog de par tes commentaires toujours intéressants et ton franc parlé que j’aime tant 🙂

    • Taron on 1 novembre 2017 at 11:01
    • Répondre

    Wow! La lecture de ce portrait était un moment vraiment sacré. Le titre me plait beaucoup et rajoute une dimension unique, que je ne peux pas vraiment qualifier.

    C’est un moment intense que de découvrir l’homme passionné et pudique que tu es, eurovista. J’ai même cru que l’article allait s’envoler entre mes doigts tellement ces informations étaient précieuses car ça fait vraiment plaisir de découvrir le réel visage de ce blog. Non, je ne parle pas que de toi, eurovision, ce visage, c’est ce que tu as accompli, comment tu as fait évoluer l’EAQ et réussit à créer une fraternité entre tous les lecteurs et ces incroyables rédacteurs. Je te remercie vraiment pour ça!

    Je suis vraiment heureux d’avoir découvert cette passion pour l’eurovision, qui en réalité est très récente et a grandi avec ce blog. Je me souviens avoir vu dans un article qui parlait de la victoire de conchita wurst. Un message qui contribuait à la paix et l’égalité. Depuis, tout est monté crescendo et je vous en parlerai peut-être dans un portrait de fan, idée qui jusque-là ne m’avait jamais effleuré. Le fait de voir mon nom m’a aussi surpris comme Mr.Green! Après tout, je suis un homme de l’ombre, qui n’a pas forcément le temps (merci la médecine ^^’) ou qui préfère tout simplement être un lecteur plutôt qu’un commentateur. Maintenant, j’ai encore plus envie de participer sur ce site ^^

    En tout cas, merci vraiment pour ce moment, pour ce professionnalisme, et je félicite vraiment Yoann pour l’incroyable qualité de cet article!
    Et j’en redemande! Le « À suivre » est bien trop cruel…

      • Taron on 1 novembre 2017 at 11:03
      • Répondre

      Mince! Je voulais pas dire eurovision au début mais eurovista (sacré correcteur automatique! Je vais enregistrer ton nom, comme ça plus de problème 😉 )

    1. Merci Taron 🙂
      Tes paroles sont très touchantes. Je suis vraiment content de voir que le blog arrive à toucher les nouveaux adeptes de l’Eurovision 🙂

    • PHILIPPE DE LA M on 1 novembre 2017 at 11:26
    • Répondre

    Bravo pour cet entretien avec Eurovista ! Bravo à vous tous. Je consulte ce site depuis fort longtemps, une fois par jour au minimum. Etant un vieux routier parmi les fans , je dois bien avouer que votre blog est bien différent des autres. J’ai moi-même été très impliqué dans la vie d’un fan club. Organisateur du premier déplacement des fans au concours en 97 ! ayant vécu mon premier concours à Oslo en 96. Je pense être de la même génération qu’Eurovista. N’étant plus membre d’aucune association. Votre blog est devenu pour moi un point de repère, une référence, en bref : Le meilleur de tous ! Bravo à toute l’équipe qui alimente tous les jours celui-ci.

    1. Merci Philippe pour ton témoignage et bienvenue dans les commentaires 🙂

        • Philippe DE LA M on 1 novembre 2017 at 15:34
        • Répondre

        Merci beaucoup !

    • Pascal on 1 novembre 2017 at 12:34
    • Répondre

    Portrait très bien ecrit par Yoann qui a un vrai talent pour nous confesser..

    l’EAQ est pour moi un repére et un endroit où on peut echanger ses avis entre francophones.

    Après il y a des affinités qui se creent, des tensions aussi mais c’est le plus souvent tout à fait respectueux.

    Avec les nouvelles rubriques et les redacteurs multiples l’EAQ est entré dans une autre dimension avec parfois jusqu à 7 articles par jour . Je consulte en ce moment les archives grace aux suggestions proposées et je me regale devant les résumés de Dimitri, d’Eurovista et d’Antoine entre autres.

    Longue vie au blog et merci infiniment Eurovista pour t etre lancé dans ce projet fou dont nous profitons tous.

    Et on a le meme prénom, c’est forcement un signe !lol

    par contre, je ne savais pas que tu connaissais le nombre de messages de chacun. Ca me fait un.peu peur car je suis un peu (beaucoup) un contributeur compulsif !

  8. Merci Pascal 🙂
    Oui, j’ai toujours dit qu’il avait du talent, notre Yoann 😉
    Merci à toi mon homonyme compulsif qui vient de poster son 870ème commentaire 😉

    • Francis on 1 novembre 2017 at 13:12
    • Répondre

    Comme d’habitude, j’arrive après tout le monde… Alors félicitations à toi, Eurovista, pour cette magnifique idée que tu as eue le jour où tu as décidé de créer ce blog. J’y viens tous les jours, parfois plusieurs fois par jour, et même si je ne commente pas à chaque fois, j’essaie de lire le maximum d’articles.
    Qu’autant de membres de cette communauté souhaitent contribuer au succès de ce blog prouve une chose au moins : Eurovista est quelqu’un de grande valeur qui sait mobilier autour de lui des passionnés dont j’aurais bien du mal à me passer… je parle de leurs articles !!! 😀
    Alors, encore merci pour tout, Eurovista, et longue, longue vie à ce blog indispensable.

    1. Mon cher Francis, merci à toi pour ta fidélité 🙂

  9. – Je viens de rentrer chez moi et que vois-je ? LE PORTRAIT que j’attendais depuis si longtemps est en cours de publication. Je vais bien sûr lire la suite avec délice car, tu es non seulement le Gourou de l’Eurovision que j’avais tant cherché et que je ne trouvais nulle part mais en lisant le début de ce portrait remarquablement écrit par Yoann, tu es un homme bien sous tout rapport et j’aime particulièrement ta façon de répondre avec des nuances mais avec grande franchise.

    – Je me demandais comment tu faisais à tenir seul à bout de bras ce blog et je suis super heureux pour toi que d’autres rédacteurs soient à venus pour te soulager et étoffer ton travail initial qui restera à tout jamais encré dans ma mémoire même si c’est grâce à un article de Nico que j’avais découvert ce blog.

    – Je vais m’empresser de lire la suite avec délice et je conclurai en disant que je suis très honoré de mieux connaître le créateur de ce blog génial.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.