Mai 17

Les qualifiés en quelques chiffres

EuropeVisionLes résultats des demi-finales auront causé quelques surprises. Nous nous retrouvons avec deux blocs géographiques présents en force : la Scandinavie et l’ex-URSS, alors que pour la première fois, l’ex-Yougoslavie n’a pas de représentant cette année.

Parmi les 20 qualifiés de la demi-finale, 70 % des pays finalistes de l’an passé sont en finale cette année, c’est-à-dire 14 sur 20. Les six pays non présents le 26 mai 2012 sont l’Arménie (qui ne participait pas), la Biélorussie, la Belgique, la Finlande, la Géorgie et les Pays-Bas. En comptant le Big 5 et le gagnant, on peut dire que l’on retrouve cette année presque 80 % des pays finalistes 2012 sur la scène de la finale de Malmö.

A Malmö, on commence à grincer des dents en voyant que les mêmes pays passent en finale chaque année. Déjà la délégation de Saint-Marin (qui pour l’instant est à 0% de réussite) n’est pas certaine de faire le voyage au pays de l’Eurovision l’année prochaine.

Cette année, parmi les 20 heureux finalistes, force est de constater que 16 pays ont un taux de réussite de passage en finale de plus de 50 % depuis qu’existent les demi-finales. Et 5 pays ont un taux de réussite de 100 %

Détaillons la réussite des pays depuis 2004 :

  • Russie : 100 % de réussite. La Russie est un des pays qui a le plus la baraka à l’Eurovision. En 10 ans, on compte 4 top 10, dont une victoire en 2008. Le plus mauvais classement russe est la 16ème place d’Alexey Vorobyov en 2011.
  • Roumanie : 100 % de réussite. La Roumanie a participé à toutes les finales depuis 2004, en étant qualifié d’office à trois reprises (2004, 2006 et 2007). Ses classements en finale varient. Nous avons cependant retrouvé la Roumanie à deux reprises sur le podium (3ème en 2005 et 2010).
  • Azerbaïdjan : 100 % de réussite. C’est le pays qui a le plus de succès. Car toutes ses participations se sont soldées par un top 10. Son pire classement est la 8ème place de Elnur et Samir lors de la première participation du pays en 2008. A noter que l’Azerbaïdjan a remporté le Concours en 2011 en ne terminant que second de sa demi-finale. Gageons que cette année encore, l’Azerbaïdjan ne terminera pas en dessous de la 10ème place.
  • Grèce : 100 % de réussite. Sur ses neufs participations en finale depuis 2004, la Grèce a terminé huit fois dans les 10 premiers. Seule Eleftheria Eleftheriou n’a apporté qu’une 17ème place à la Grèce l’année passée.
  • Ukraine : 100 % de réussite. En 9 participations, l’Ukraine a terminé trois fois sur le podium. Vainqueur en 2004 avec les danses sauvages de Ruslana, l’Ukraine est parvenu en seconde position en 2007 et 2008. L’Ukraine n’a terminé que trois fois hors du Top 10.
  • Moldavie : 90 % de réussite. La pays n’a échoué qu’une seule fois, en 2008 avec Greta Barlacu. En finale, le meilleur classement de la Moldavie reste sa première participation, où Zdob şi Zdub et leur grandma ont terminé sixième. En 7 participations en finale, la Moldavie est parvenue à trois reprises à se retrouver dans la première partie du classement.
  • Arménie : 85 % de réussite, soit seulement 1 défection en 7 participations. En s’en souvient encore, c’était en 2011 avec Emmy et son cours de boxe. Et en 7 participations, l’Arménie a terminé 7 fois dans le top 10. A quand la victoire ?
  • Danemark : 80 % de réussite. Seulement deux échecs pour le Danemark (2004 et 2007). 3 Top 10 depuis l’arrivée des demi-finales, mais aucune place sur le podium.
  • Norvège : 80 % de réussite. En 10 ans, la Norvège s’est qualifiée d’office à trois reprises (2004, 2006 et 2010). Avec une victoire et trois Top 10, c’est une réussite pour la Norvège. Célèbre pour être le pays a avoir terminé le plus grand nombre de fois à la dernière place du Concours, la Norvège ne déroge pas à la règle depuis la parution des demi-finales, ayant terminé en tout bas de classement à deux reprises (2004 et 2012).
  • Géorgie : 80 % de réussite, soit 5 qualifications sur 6 participations. Sur ses quatre finales, la Géorgie a toujours figuré dans la première partie du tableau. Son meilleur classement est la neuvième place de Sopho Nizharadze en 2010 et d’Eldrine en 2011.
  • Hongrie : 70 % de réussite. Sur 7 participations, la Hongrie n’est pas passée en 2008 et 2009, terminant d’ailleurs bon dernier de sa demi-finale en 2008. Le meilleur classement du pays reste pour l’instant la 9ème place en 2007.
  •  Islande : 70 % de réussite. Cette année marque la sixième participation consécutive de l’Islande en finale. Un beau taux de réussite pour un pays qui a connu de rudes moments entre 2005 et 2007 avec trois échecs consécutifs. A noter une place sur le podium (2ème en 2009).
  • Irlande : 70 % de réussite. 7 qualifications sur 10, c’est très bien payé pour l’Irlande. Sur ses 7 qualifications, le pays a été qualifié d’office en 2004 et 2007. L’Irlande a échoué en 2005, 2008 et 2009.
  • Lituanie : 6 fois finalistes sur 10, soit 60 % de réussite. Mis à part une belle sixième place en 2006 avec la chanson gag We Are The Winner, le succès en finale n’a jamais été le fort de la Lituanie qui a toujours figuré en deuxième partie de classement. Avec un mauvais ordre de passage cette année, la Lituanie ne devrait pas briller au classement samedi.
  • Finlande : 60 % de réussite soit 6 qualifications sur 10 (dont une qualification d’office en 2007). La Finlande n’a pas réussi à passer le cap en 2010 et 2012. A part leur victoire en 2006, le pays nordique n’a jamais réussi de grande chose en finale, terminant systématiquement en dernière partie du classement.
  • Malte : 60 % de réussite. Le petit pays à eu la chance de figurer en finale en 2005 et 2006 (qualifiés d’office ces deux années-là), 2009 et 2012. Une excellente moyenne pour l’Ile. Mais à part la deuxième place de Chiara en 2005, Malte a toujours terminé en dessous de la 20ème place.
  •  Estonie : 40 % de réussite. 4 passages en finale. L’Estonie a connu 5 années de vaches maigres (de 2004 à 2008), avec de pouvoir passer en finale avec Urban Symphony en 2009. Le pays trouve un rythme de croisière avec une troisième qualification consécutive. Au total, le pays aura terminé deux fois dans le top 10 (sixième en 2009 et l’année dernière).
  • Belgique : 30 % de passage en finale, soit 3 finales (dont une d’office en 2004). En 2004, Xandee avait terminé 22ème, alors qu’en 2010, le succès était au rendez-vous avec une sixième place pour Tom Dice.
  • Biélorussie : 30 % de réussite. C’est leur troisième passage en finale après 2007 (sixième avec Dmitri Koldun) et 2010 (24ème avec déjà une  histoire de papillons).
  • Pays-Bas : 20 % de réussite. C’est le plus petit score pour un finaliste cette année. Mis à part Anouk, seul le groupe Re-Union avait réussi à se qualifier pour la finale, c’était en 2004 et le groupe avait terminé 20ème.

(2 commentaires)

  1. Salut Pascal encore félicitations pour ton blog qui est génial.
    Si j’ose samedi ce sera plutôt une confrontation entres pays nordiques et ceux de l’Ex-URSS puisque la Scandinavie regroupe la Suède, la Norvège et le Danemark 3 monarchies qui ont une histoire commune ainsi qu’un héritage culturel commun (langue etc…) et ayant appartenu au Royaume de Suède. La Finlande et l’Islande sont 2 Républiques avec à leur tête un président et non un roi et le tout donne l’ensemble des pays nordiques avec l’extension aux Îles Féroé.

    1. Merci Philou. Il va effectivement y avoir convergences de votes chez les scandinaves de même que chez les ex-soviétiques. On ne va pas y échapper. Cependant, comme toujours, la chanson gagnante sera celle qui aura les faveurs du plus grand nombre de pays. Car avec 39 participants, il est clair que les votes de connivences ne suffisent pas faire gagner un pays. Ca aide, c’est sûr, mais ce n’est jamais suffisant.
      Si tu prends l’exemple de l’Azerbaïdjan en 2011, le pays a eut les faveurs de ses voisins, bien sûr, mais n’aurait jamais pu gagner sans les autres pays. Elle a eu aussi besoin de nos points.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :