Les Moustaches 2018 – Scandons le scandale!

Le sulfureux! Le parfum doux et délicat de la controverse! Le scandale que l’on cherche et que l’on recherche comme dans les pages du Nouveau Détective, cette année du coté du Portugal… Mais aussi dans tous les préparatifs de cette semaine de débauche! Et cette saison, encore, n’en est pas exempte. Même si, loin des pays de l’est (le bordel qu’il font tous les ans, bon sang!!!), nous avons eu droit à quelques petits gratins qui ont fait le chou gras de la presse qui ridiculise déjà le concours en temps normal!

Revenons ensemble sur les deux ou trois petits (non-)évenements, qui ont soufflé sur cette édition lisboète un léger (mais alors léger-léger, hein!) parfum de scandale!

Les Nominés sont…

 

Alekseev

Force est d’admettre que sa sélection a été une telle évidence dès le début, qu’on comprend pourquoi les artiste de la sélection bielorusse se sont sentis à l’écart. Ils ont donc tenté de la pousser vers la sortie en creusant la date de première diffusion de « Forever »… Mais que nenni!

SuRie

« Storm » était un plat sans saveur, servie par une artiste attachante et talentueuse! Il aura fallu l’intervention d’un taré-politisé (pléonasme?!) pour donner un peu de corps à la rachitique prestation Brexitienne (moi aussi je suis un taré-politisé!)

Jessica & Jenifer

C’est toute la sélection Saint marinaise qui a été une blague! Ca partait d’un principe vraiment novateur et très moderne, dans l’ai du temps et du numérique… Et ça se finit en eaux de boudins avec anguille sous roches et petits arrangements bien placé! Jessica et Jenifer remercient d’ailleurs chaleureusement la famille Straub et font un clin d’oeil à peine masqué à Mans Zelmerlow! Tiens, elles méritent même pas de photos, ces greluches! Ou alors…

(vous noterez la ressemblance, presque troublante!)

Mikolas

La République Tchèque est pleine de poisse! Avec les belles chances d’un beau score par un bel artiste… qui ne trouve pas d’autre hobbie que de se casser le dos! Quand on vous dit que le  cartable des enfants est toujours plus lourd d’année en année!!!

Yulia

Quand la Russie promet quelque chose à une artiste évincée, elle tient sa parole! Je l’écris car, moi même, j’en suis totalement é-to-nné! Il aura quand même fallu attendre plusieurs mois… Et l’artiste aussi à du attendre… Mais quand même: la boucle est bouclée, Julia a réussi à faire sortir le pays des qualifications (j’ai toujours beaucoup de mal à ne pas sourire…)

Sennek

C’est un scandale énorme de ne pas qualifier cette chanson (même avec une mise en scène et un costume aussi… pourris?), quand on sait que la Hongrie, la Serbie ou l’Australie ont réussi à passer! Ouiiii je sais, ces titres ne sont  pas issus de la même demi finale… Mais il y’a quand même une injustice ici, je me devait de la souligner! Est ce qu’il ne serait pas bon par exemple, de soumettre toutes les chansons sur deux soirées mais en un seul et unique vote?? Mister Ola Sand, can you hear me??

 

YOUNAILLE TIDE QUINGUE DOME – Le Royaume-Uni!

Quand un cul apparait à Kiev, on se dit « la sécurité, c’est limite! ». Mais on se dit aussi « bon, on est en Ukraine, c’est normal » (heu…) Et on crois que le concours, transporté au Portugal (pays pépère en matière de scandale), va être tranquille est paisible…

Mais c’est sans compter sur le Politique dans le concours! Il y a et il y aura toujours un trouble fête pour ramener ce tour de chant en messe idéologique, en scène où l’on peut exprimer son idée de l’Europe, quitte à voler le micro d’une chanteuse!

Eh bien non! On en veut pas! Merci, bonsoir!

Une réflexion quand même me taraude: J’ai beaucoup de mal à imaginer le type, dans le public, passer la soirée comme si de rien était tout en attendant la prestation anglaise pour monter sur scène et mettre son plan à exécution… Qui fait ça??? Qui a ce genre d’idées? Et surtout, qui ça vise? Qui se sent concerné? On pourrait dire facilement et gratuitement que c’est un déséquilibré, qu’il n’a pas réfléchi, qu’il était alcoolisé… Mais c’est quand même une chose folle que de s’acheter un billet, se rendre sur place, regarder les autres artistes chanter, attendre le bon moment et se dire que son message va être entendu par plusieurs centaines de millions de spectateurs… Décidément, je ne comprend plus certains humains ici…

Je profite de cette tribune pour, de nouveau, louer toute la grâce et la force de SuRie qui a garder et le sang froid et le courage de terminer sa chanson avec une volonté pleine de rage!

L’année prochaine, nous sommes en Israël les enfants…

 

 

 

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 18 septembre 2018 at 01:52
    • Répondre

    Comme tu dis Yoann, l’année prochaine c’est en Israël et question sécurité, s’il y a un petit rigolo qui veut tenter quelque chose sur scène, ça ne risque pas de se passer comme en Ukraine ou au Portugal!
    Quant à Surie, j’admire son courage, son calme et sa manière de réagir en cas d’imprévu. Bravo à elle.

  1. Bah moi, je trouve que l’intervention de cet intrus sur scène a au moins servi à ça : donner une image très positive de SuRie, qui sans ça, était tout de même assez fade. En effet, contrairement à toi Yoann, j’aimais bien Storm mais je trouvais l’interprète bien peu charismatique. À quelque chose, malheur est bon.
    Petite remarque quand même : il faut se garder du poujadisme. Être politisé, prendre de son temps pour venir en aide aux autres ou défendre leurs droits, ce n’est pas être taré. Après, on peut se demander en quoi l’acte de cet homme est politique, mais il ne faut pas tout assimiler.

  2. il y a tjrs des CONNARDS pour se faire remarquer, bravo a Suri quand même .

    Tu as raison j’ai eu aussi la même idée, faire deux demi finales avec un seul vote ,
    Mister Ola Sand, à vous de jouer.

    • J-F on 18 septembre 2018 at 12:18
    • Répondre

    La victoire aviaire de Nette a scandalisé plus d’un ! Il n’y a qu’à voir le nombre de dislikes sur YT pour s’en rendre compte.

  3. C’est vrai que la première réflexion que j’ai eu c’était : le gars… il a acheté un billet… pour la finale… pour la fosse… juste en face de la scène… pour ça. Les expressions « gâchis total » et « détermination de fou » flottent encore dans ma tête en revoyant la photo. Quand je me remémore la galère que c’est d’avoir des places… Des gens ont dû avoir la haine en voyant ça. Le pire, c’est qu’on a rien compris que ce qu’il voulait dire. Au moins, à Kiev, c’était plus clair !

    Après, est-ce qu’on peut « féliciter » un scandale ?… (« That’s Eu-ro-visioooooon ! »)

    P.-S. : ce commentaire a été rédigé par une membre de l’association « J’ai sauté de joie à la qualification de la Serbie, toute seule, dans l’Eurovillage à Lisbonne, et je le revendique ! ».
    P.-S. 2 : purée il est vraiment trop long ce nom d’assos…

    • Taron on 18 septembre 2018 at 16:48
    • Répondre

    J’imagine même pas à ce qu’il risque de se passer aux petits rigolos qui voudront monter sur scène en israël. La sécurité va être très très forte et j’espère qu’elle tiendrait. Mais malheureusement, jamais 2 sans 3… En espérant que cette fois cette expression ne s’appliquera pas 🙂
    Sinon je suis toujours impressionné par le courage de Surie qui en a fait plus une force qu’une faiblesse. Un mal pour un bien.

      • Taron on 18 septembre 2018 at 16:49
      • Répondre

      Tiendra*

    • Elio22 on 18 septembre 2018 at 17:11
    • Répondre

    Comme souligné cette fois-ci : c’est impossible d’empêcher l’entrée sur scène de quelqu’un qui a acheté un billet devant la comme les autres spectateurs… Et d’ailleurs, on parle de Kiev, mais c’est aussi arrivé à Oslo.

      • Elio22 on 18 septembre 2018 at 17:13
      • Répondre

      Devant la *scène

  4. J’ai adore cette article mon cher yoann…merci de cette belle chronique que sont les moustaches….

    • Pascal on 18 septembre 2018 at 20:04
    • Répondre

    Horrible intrusion sur scène . Ça aurait pu avoir des conséquences bien plus fâcheuses.

    Le streaker de Jamala n’avait pas plus mes faveurs mais lui au moins ne s’en est pas pris physiquement à la chanteuse.

    On veut avec le Concours montrer des valeurs de partage et d’amitié. La fosse est très près des artistes et ceux ci sont souvent à quelques centimètres des fans. Ça donne de belles images mais c’est très inquiétant surtout avec la caisse de résonance majeure que représente le concours . Ça rend très tentant pour des activistes d’essayer d’y prendre la parole de force.

    On aura sans doute d’autres intrusions, il ne faut pas se leurrer.

    • ZIPO on 18 septembre 2018 at 20:12
    • Répondre

    – Moustache largement méritée pour le scandale de l’année : franchement, on peut se demander comment un tel individu a pu monter sur scène et accomplir son méfait aussi facilement ! La sécurité et ses failles : une longue histoire…

    – Après, je veux donner mon avis sur l’idée d’un seul vote sur deux soirées : je n’y suis pas favorable car selon moi, les chansons de la 2e soirée seront plus fraiches dans la mémoire des gens et elles auront beaucoup plus de chance de se qualifier pour la finale.

    – Je proposerai plutôt toutes les chansons dans la même soirée pour qu’elles soient toutes sur le même pied d’égalité tout en ayant conscience que 36 à 40 chansons dans une même soirée, c’est peut-être beaucoup, mais au moins, on réduirait les injustices.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :