Sep 02

Les Moustaches 2017 – Cérémonie d’ouverture

Bienvenue à toi, ami eurovisionien, dans l’antre du concours 2017.

Les jours, les semaines, les mois se sont égrainés depuis le jour du feu d’artifice et ne restent dans ton souvenir que joies euphoriques, sourires ravis, déceptions amères, tristesses vives… Et tu es là et las, désemparé, à racler le fond du pot, voir s’il y en a encore une petite goutte… Tu en demandes encore ? Ton manque commence à se faire grand ? Approche et ose visiter l’envers du décor…

Si tu foules le sol du Gala des Moustaches, c’est que tu as besoin d’une dernière dose, un dernier souvenir du temps de Kiev… Qu’il fut bon, ce moment ! Qu’il fut chaud et réconfortant ! Mais aussi ponctué de vilaines mouches, par ci, par là, voire de méchantes abeilles… Forcément, mettre au diapason 43 pays, tous différents, tous opposés, tous compétitifs, ça ne peut que provoquer des choses drôles, tendres, fun, mais aussi, irritantes ou désagréables…

Et la tâche est ardue pour toi, ami, je le sais… Pouvoir supporter autant d’événement en si peu de temps… Sélections nationales, sélections internes, annonce d’un nom du représentant de tel pays, premiers visionnages, premières écoutes des titres en lice ici et là, élan pour une chanson, déception de son rejet, conflits entre pays participants, villes et salles qui se font la guerre pour l’état de siège, répétitions qui tournent vinaigre, déception du choix d’un visuel, interviews, répétition qui promet, grand premier soir, grand deuxième soir, grand dernier soir… Qu’il est long et tortueux le chemin de l’Eurovision… Je le dis ce soir : ami, je suis fier de toi !

Prends ma main, ami eurovisionien, nous allons traverser ensemble les couloirs du last  « Eurovision Song Contest 2017 » (Euwovijeune songue conneteste tousaousande ende sévene tine, oui je parle anglais aussi, on est obligé quand on présente une cérémonie en lien avec ce concours… AH! !!!! Au passage ! Vous l’aurez remarqué : je ne suis pas Antoine… Enfin aux dernières nouvelles… Mais la place était vacante et la cantine est gratuite, alors j’ai sauté dans le fauteuil).

 

ARE YOU READY?

 

TOMORROW

MOUAHAHAHAHAHAH (là, normalement c’est le rire du mec dans « Thriller » de Michael Jackson, mais à l’écrit ça rend pas pareil…)

 

 

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • BretagneLibre on 2 septembre 2017 at 13:10
    • Répondre

    Ah bah je les attendais les moustaches, j’ai hâte à demain ☺️

    • marie on 2 septembre 2017 at 13:25
    • Répondre

    Génial, ton premier article moustache, Yoann! ça donne envie d’en découvrir davantage. Je suis sûre que ça plaira à Antoine.

      • Yoann B on 2 septembre 2017 at 14:16
      • Répondre

      Je croise les doigts…

      1. T’inquiète, quand on va lire tes moustaches, on va tous te dire : ouate eune eumèzing chaud ! (moi aussi je parle anglais).
        Je suis sûr que ça va être génial 🙂

    • Quentin on 2 septembre 2017 at 15:07
    • Répondre

    Je n’en peux plus d’attendre !!!!!

  1. J’ai eu bien peur que les moustaches 2017 n’existeraient pas! Ca aurait été bien dommage donc merci Yoann!

    • Mimi2 on 2 septembre 2017 at 19:05
    • Répondre

    Je suis pliée… tu ferais un super gourou 🙂 Ton anglais est parfait ; oui il l’est parce que y’a souvent du français de français qu’on est obligé de lire phonétiquement donc ton anglais est bon et en plus Eurovista le prouve 🙂 J’aimerais bien t’entendre jouer ce que tu as écris tel un Monsieur Loyal ! Bravo !
    J’ai hâte à toumoro !
    C’est bon de t’avoir parmi nous 🙂

    • steven on 2 septembre 2017 at 20:54
    • Répondre

    merci Yoann, pour l ‘organisation de cette cérémonie de moustachus!!!!!

    • ZIPO on 2 septembre 2017 at 21:08
    • Répondre

    – MI tou , aï spik anglich ! 😆 Je rigole, mais je ne parle pas mieux que ça…

    – En tout cas bravo à Yoann d’avoir repris cette rubrique qui est pour moi devenu un incontournable du blog.

    – Je serai fidèle à toutes les rubriques, je l’ai promis mais en essayant d’être bref et concis : lundi je reprends le chemin du collège…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :