Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter le dernier single  » Attitude  » d’ une pointure de notre pays, il est une référence absolue pour moi, notamment dans le registre  de la Pop Soul Music . La carrière de chanteur et de compositeur de Seven – Jan Dettwyler de son vrai nom et né à Wohlen en Suisse, une région proche de Zürich – a commencé en 2002 avec son album solo intitulé Dedicated to…. Le public et les critiques ont immédiatement été conquis.

L’intérêt pour la musique n’est pas un hasard : fils d’un ténor et d’une pianiste, il a reçu le talent à la naissance. À 15 ans, il était déjà chanteur du boys band « Natural a Cappella ».

Cela a suffi pour allumer le feu. Seven s’est précipité dans une aventure musicale, sans « extincteur ». Après avoir obtenu son bac, il n’a fait ni apprentissage ni études, mais a accepté un job de vendeur et a organisé des fêtes.

La tournée dans des clubs suisses, lors de laquelle il a présenté son premier album, a été un succès et a même eu une suite inattendue : le chanteur de soul a fait la première partie du concert de « Destiny’s Child » (groupe avec Beyoncé) au Hallenstadion de Zurich. Il s’est produit devant 12’000 spectateurs, un vrai décollage.

C’est avec persévérance et ténacité que ce chanteur charismatique a construit sa carrière, en sortant régulièrement des albums. Avec lui, chaque son est authentique.

Avec son album Focused, sorti en 2011, Seven passe d’une maison indépendante à une grande maison. La sélection de morceaux, faite avec grand soin, lui sert de carte de visite pour démarrer sa carrière dans les pays voisins. C’est un honneur pour plus en plus de personnes importantes que de travailler avec le chanteur de soul venu de Suisse, dont l’arrangeur Larry Gold (Marvin Gaye, Justin Timberlake, etc.) ainsi que le rappeur et producteur Commissioner Gordon (Lauryn Hill, Amy Winehouse). L’album « Home » a vu la signature de Sheila E., Eric Leeds et Mike Scott, soit la moitié des membres du groupe Prince.

Issues de son dernier album, voici deux versions de son nouveau single «  Attitude  » en acoustique et la version radio qui fait un tabac en Suisse, ainsi qu’en Allemagne et en Autriche. Sa carrière est bien encrée dans les pays germaniques et il avait reçu le Swiss Music Awards en tant que meilleur artiste de l’année 2017

Seven fait des tournées et offre des concerts en plein air à travers ces 3 pays durant cet été 2018, son public est de plus en plus convaincu et s’agrandit au fil des années,  Des fans qui se trouvent désormais un peu partout en Europe, notamment dans les pays de l’est et même jusqu’ en Scandinavie.

 

 

 

 

 

Cela va faire bientôt 7 ans que Seven avait composé cette chanson qui est pour moi,  une des meilleures de son répertoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il semblerait que Seven lève son bras droit et le petit doigt pour nous dire, « c’est moi qu’il faut choisir pour défendre les couleurs suisses l’année prochaine ».   Comme vous le savez, pour 2019, la télévision suisse SRF qui gère la sélection nationale et représente la délégation, va effectuer un choix interne.  Il y aura des jurys composés de fans suisses mais aussi des experts de la presse et de la scène musicale helvétique qui devront impérativement faire le bon choix, si c’est possible.  Cela représente quand même une lourde tâche, après autant d’échecs successifs pour notre pays ces dernières années. 

   
Cela dit, ce n’est finalement pas si négatif, car beaucoup d’artistes locaux chevronnés redoutaient de devoir passer des auditions et de devoir franchir le cap d’une finale nationale pour être sélectionnés.  Désormais, ils peuvent proposer leur candidature sans être obligés de subir toutes ces étapes.

Tous les espoirs sont donc désormais permis, attendons-nous peut être à retrouver enfin des artistes qui ont déjà du succès,  par exemple, Pegasus, Luca Hänni, Bastian Baker et peut être encore bien d’autres.   

En tous les cas, dans les couloirs de la SRF,  il semblerait que le nom de Seven résonne beaucoup depuis quelques jours,   Il pourrait bien figurer dans la liste des futurs candidats. 

 

 

 

 

En 2014, je vous présentais ce bel artiste sur ce site !  

http://eurovision-quotidien.com/la-suisse-2015-vue-par-nico-9-seven-la-plus-belle-voix-soul-de-la-suisse/

 

 

Alors que pensez-vous de Seven ?  Est-ce que son style est trop éloigné pour briller à l’Eurovision, personnellement, je pense que c’est plutôt le contraire, avec lui et une excellente chanson, nous pourrions enfin atteindre plus facilement une finale internationale !

Nous tenons là un véritable atout, une perle ou de l’or en barre pour nous permettre de sortir enfin de cette spirale infernale de nos éliminations successives en demi-finale.

Nous devons impérativement envoyer du lourd si nous souhaitons nous en sortir et nous avons l’artiste idéal sous la main.  Après, c’est pas encore gagné,  bien que Seven possède toutes les qualités requises, il lui faudrait vraiment une excellente chanson pour réussir à faire la différence. 

Je crains fort que la « Soul Music » ne soit pas un style de musique gagnant. Sans perdre totalement son identité , il lui faudra trouver quelque chose de beaucoup plus percutant et adapté à ce que l’on souhaite voir et entendre sur la grande scène de l’Eurovision.

Et c’est finalement peut être cela le plus compliqué, trouver une chanson suffisamment puissante pour convaincre le plus grand nombre.  A mon avis, la Suisse devra certainement faire appel à des producteurs étrangers, qui possèdent la recette qui fonctionne ! 

Je pense que de toute manière, la télévision suisse n’a plus vraiment le choix, surtout si elle ne veut pas que l’ESC lui échappe en 2020.  En effet, nous participerons  l’année prochaine mais pour des raisons budgétaires, nous pouvons considérer que nous somme en sursis. 

Un nouvel échec pourrait avoir comme conséquence que la SRF soit dans l’obligation de retirer cet événement incontournable de sa grille des programmes.  Si cela devait arriver, ce serait un véritable affront pour un pays qui est tout de même un des membres fondateurs de l’Eurovision.

 

 

MERCI…