Les découvertes de Joh : Ultimo

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, dans une imitation de la section découvertes de mon confrère Nico, je tenais absolument à vous présenter un chanteur qui m’a totalement fait chavirer ces dernières semaines.

Ceux ici qui ont suivi l’intégralité du Festival de Sanremo 2018 le reconnaîtront peut-être. En effet, il a remporté le Festival dans la catégorie Nuove Proposte. Si j’avais adoré sa chanson victorieuse en février, je ne savais pas qu’il avait déjà sorti deux albums. Je les ai découverts récemment et j’ai fini par avoir l’envie irrépressible de vous les présenter.

Mais qui est-ce ? C’est Ultimo, de son nom de naissance Niccolò Moriconi. Né à Rome le 27 janvier 1996, ce jeune chanteur est (tout du moins du mon point de vue) bourré de talent. À huit ans il a commencé le piano, et à quatorze il écrivait déjà ses propres chansons. En 2016, il a remporté un concours de hip-hop organisé par le label Honiro (qui est très important chez nos voisins transalpins). Honiro commence alors à le produire. À partir de là, le succès arrive. Mais c’est surtout après avoir assuré la première partie d’un certain Fabrizio Moro en mai 2017 qu’Ultimo obtient véritablement le succès. Il commence à sortir ses premiers singles, et en octobre 2017, il sort son premier album : Pianeti, qui est un succès immédiat.

Vient ensuite le mois de décembre, pendant lequel il est annoncé comme participant à Sanremo avec Il ballo delle incertezze. Au final, il remportera le festival dans sa catégorie et sortira son deuxième album intitulé Peter Pan l’exact jour de sa victoire. Il obtient même le prix Lunezia, attribué au meilleur texte. Il est actuellement en tournée en Italie et passera à Rome en novembre… mais le concert est déjà complet. Alors… ira-t-il un jour à l’Eurovision représenter l’Italie ? Rien n’est sûr, mais pour moi ce n’est pas impossible. Et si ça se fait, croyez-moi l’Italie s’en tirera bien.

Bien… Les mots, l’histoire, la biographie c’est bien… Mais la musique c’est mieux ! À l’heure actuelle, Ultimo a sorti un total de 30 chansons à travers ses deux albums. Je vous ai difficilement sélectionné des chansons parmi mes préférées (de toutes façons je les aime toutes mais je n’allais pas non plus vous faire une avalanche de chansons) mais pour les très intéressés, je vous mettrai les playlists complètes enfin d’article. Je pense qu’il est raisonnable de commencer par celle qui a remporté Sanremo en février dernier : Il ballo delle incertezze.

La prochaine est celle qui m’a véritablement conquis, fais chavirer. Les larmes m’en sont venues aux yeux (oui bon j’ai une légère hypersensibilité à la musique certes, mais cette chanson est splendide).

La suivante est la toute première. Son tout premier single.

Bon allez, maintenant j’enchaîne. D’abord dans le premier album.

Et maintenant mes préférées du second album :

Au point où nous en sommes pour ceux qui auraient tout écouté, je me rends compte que vous en êtes déjà presque à la moitié du total… Moi qui voulais limiter l’avalanche de chansons, c’est loupé. J’ai eu beaucoup trop envie de vous présenter toutes ses chansons. D’ailleurs je n’ai pas forcément argumenté sur le pourquoi du comment j’aimais les chansons, mais c’est volontaire. Tout simplement parce qu’il n’y a qu’une seule chose : l’univers. Je trouve qu’Ultimo a un univers bien à lui, très intéressant, très beau et poétique, sans être entièrement figé dans un seul style. Certaines sonorités reviennent régulièrement au travers des chansons et je trouve aussi ça très sympathique. Il est plein de talent et mérite pleinement le succès qu’il rencontre actuellement.

Allez, pour ceux qui veulent la suite, voilà les playlists des albums entiers :

Voilà ! C’était un article un peu random, qui n’est là que parce que j’avais une forte envie de vous partager ces musiques. Je ne sais si d’autres suivront. Peut-être bien, un jour. Je vous donne rendez-vous samedi pour mon article linguistique. D’ici là portez-vous bien !

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. En voilà une bonne idée, découvrir d’autres artistes d’un autre pays et aussi avec un autre regard. Merci pour cette découverte, j’aime bien la voix de cet artiste mais de toute manière, j’adore les chansons en italien, Il est doué, je le trouve captivant . Au niveau des chansons, j’avoue que je n’aime pas tout, il semble pouvoir jouer dans un registre assez large, j’aime moins le côté rap mais j’apprécie plus particulièrement les titres plus doux de son répertoire.

    il chante avec son coeur et avec ses tripes et je le trouve émouvant, En tous les cas, il s’agit d’une belle découverte et c’est un nom à retenir !

    1. Ses chansons les plus douces sont aussi mes préférées, mais il fallait bien présenter un peu de tout 😉 Mais c’est vrai qu’il chante avec ses tripes et j’adore ça 🙂

    • MonCoeurFaitBoum on 14 juin 2018 at 21:26
    • Répondre

    Il a gagné San Remo cette année dans la catégorie nouvel artiste et si c’est comme Francesco Gabbani en 2016-2017 on devrait le retrouver dans la compétition dans la catégorie Campioni très prochainement peut-être en 2019 !

    1. Encore faut-il qu’il le fasse. Gabbani l’a fait en 2017, mais Lele ne l’a pas fait en en 2018. Donc rien ne garantit qu’il revienne à Sanremo immédiatement non plus 🙁

  2. J’adore les chansons italiennes. Il devrait à nouveau participer à Sanremo dans la catégorie Champion donc ce n’est pas impossible du tout de le retrouver au concours eurovision.
    ma préférée: la stella piu fragile dell’universo.

    1. J’espère bien qu’il reviendra car pour moi, il est exceptionnel

    • philipe Dubois-Blond on 15 juin 2018 at 05:48
    • Répondre

    Merci beaucoup Joh de la découverte, et au final je suis comme toi, j’ai un vrai coup de foudre. J’ai tout écouté et je suis totalement conquis. J’aime énormément son univers, sa voix, ce qu’il présente comme chansons, le style, tout quoi. J’aime bcp la musique italienne en général. Pour l’instant mon titre préféré est « Chiave » que j’écoute en replay depuis 30mn.

    1. Ahaaaa je t’ai totalement contaminé ! Nous allons former un fan club francophone d’Ultimo

        • philipe Dubois-Blond on 16 juin 2018 at 03:52
        • Répondre

        Why not 😉 ! il y a musicalement parlant des choses très très sympa en Italie, j’ai été un fan de la 1ere heure du magnifique Eros, puis Tiziano, Francesca Michelin (j’adore son dernier album) etc.

  3. Coucou Joh,

    – Je n’avais pas eu le temps d’écouter hier : je l’ai fait maintenant mais je tiens à préciser tout de suite, surtout ne te fâche pas sur ce que je vais dire mais je préfère être honnête.

    – La seule chose qui me plait chez ce chanteur c’est sa voix : il a une voix puissante et magnifique mais hélas, je n’aime pas du tout son univers : trop sombre pour moi… Après le rap, tu connais mon aversion en général et l’ensemble des chansons ne sont pas du tout à mon goût : c’est triste… J’ai retenu seulement la n°8 qui n’est pas mal bien qu’il n’ait pas mis les bonnes intonations car elle est trop linéaire.

    – Donc désolé, mais ce n’est pas un chanteur pour qui je voterai s’il devait se présenter à l4eurovision sauf s’il présente un autre style de chanson.

    – A samedi pour la rubrique linguistique.

    1. Je ne vois pas pourquoi je me fâcherai. Pour tout te dire, je me doutais que tu n’aimerais pas beaucoup, mais tous les goûts sont dans la nature et je ne vais pas t’engueuler pour ça. D’ailleurs tu as beau ne pas aimer le style et le reste, tu reconnais qu’il a une belle voix, c’est déjà ça 😉 Ça reste un article découverte, ce qui ne veut pas dire que tout le monde appréciera. Le seul truc que je trouve étrange dans ton commentaire c’est que tu trouves que son univers est sombre alors que je ne l’aurais pas du tout qualifié ainsi. Mais peu importe 😉

  4. Suis pas trop fan mais je pense comme vous qu’il a un bel avenir devant lui.
    A San Remo « Nuove proposte » je soutenais plutôt Lorenzo Baglioni avec « Il congiuntivo » , 4 eme au final

    1. J’avais trouvé cette chanson assez drôle quant aux paroles. La mélodie était bien sympa cependant. Mais le tout me semblait moyen aha

    • anachorète on 15 juin 2018 at 18:10
    • Répondre

    quelle belle voix! je me réjouis d’en écouter plus, mais pour l’infant je retourne au Quorovision. merci pour cette découverte.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :