Juil 05

Le Vainqueur du Mercredi – n°5 : Perdu et oublié…

Toute la Saison 2017, vous avez voté sur notre site, avec méthode et conscience. Vous avez même répondu à une flopée de questions subsidiaires aussi idiotes que mal fichues. Chaque mercredi, jusqu’à la rentrée, nous reprenons l’une d’entre elles et revenons sur les dernières éditions de l’Eurovision. C’est le « Vainqueur du Mercredi » !

La semaine dernière, vous aviez couronné Farid Mammadov, comme la diva azerbaïdjanaise ultime. Aujourd’hui, place à la controverse et au débat musical. Place au plus sulfureux, au plus controversé et à l’un des meilleurs participants à l’Eurovision. Place à la Russie !

En date du 21 mars, vous étiez 60% à déclarer ne pas vouloir voter pour Julia Samoilova. Vous n’aurez même pas eu à y songer, puisque la Russie s’est retirée de ce Concours 2017. Là-dessus, question subsidiaire ! Vous avez été près de 130 à vous exprimer sur le parcours du pays à l’Eurovision, depuis l’instauration des demi-finales, en 2004.

Question subsidiaire : selon vous, laquelle des qualifications de la Russie était injustifiée ?

View Results

Loading ... Loading ...

Pour 26% d’entre vous, toutes les qualifications de la Russie étaient justifiées. Heureux pays soutenu par la majorité ! Pour mettre un peu de piquant dans cette unanimité, j’ai décidé de faire sécession et de rejoindre les 22% suivants. Chers amis, ce sera notre vainqueur du mercredi à nous, le cinquième : Piotr Andreïevitch Nalitch, dit « Peter Nalitch ».

Car s’il y en a bien un qui aurait dû rester en demi-finale, selon moi, c’est lui ! Descendu en flamme par les jurés, sauvé par le public, Peter parviendra malgré tout à se qualifier et terminera onzième en finale. La Biélorussie poussera la faute de goût jusqu’à lui attribuer ses « douze points ».

Avant cet épisode infortuné, Peter s’était fait remarquer pour ses vidéos parodiques et humoristiques, postées sur YouTube. Le jeune homme rassemble autour de lui un groupe et en 2007, part avec lui en tournée. Le succès est au rendez-vous : le groupe parcourt la Russie et le monde, puis publie son premier album en 2008.

En 2010, Peter participe à la sélection russe pour l’Eurovision, qu’il remporte haut la main. Le voilà arrivé à Oslo avec ses amis.

Vous connaissez la suite : fringué comme l’as de pique, il déjoue les pronostics et me reste pour l’éternité en travers de la gorge. Peter sort son second album dans la foulée et ensuite… disparaît des écrans. Si vous êtes en possession d’informations à son sujet, veuillez vous manifester !

Voilà donc un vainqueur du mercredi contestable et contesté ! Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine avec LA reine de l’Eurovision.

 

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. La chanson de Peter Naltich est pour moi, certainement la plus moche de toute l’histoire de l’Eurovision, à oublier très vite.

  2. je ne suis pas d’accord, j’ai aimé la Russie c’était simple, sobre, à l’écoute doux, agréable, il y a eu bien pire dans des EUROVISIONS !!!!! j’étais en live a OSLO humm bienbienbien je dois dire,

    • pascal on 5 juillet 2017 at 11:27
    • Répondre

    tant Peter Nalitch que Alexei Vorobiev et que les jumelles Tolmatchevi ne meritaient pas la finale selon moi..

    les deux derniers en particulier manquaient tellement d originalité….le probleme est que la Russie a deja son strapontin en finale quel que soit l artiste ou la chanson…qu elle essaye « la Coco Dance 2 » ou la revanche du « Spirit of the Night » de 2017 et elle passera allegrement en finale..

  3. Les chansons russes sont pour moi sujettes à caution… Malgré un très bon départ avec leur chanson de 1994, je n’aime pas la suite… excepté Alsou en 2000 et Serebro en 2007.

    • Alexandre on 5 juillet 2017 at 12:57
    • Répondre

    La chanson aurait pu être très belle en russe mais en anglais, je la trouve dépressive à souhait avec un chanteur qui tire la même tronche à longueur des minutes. Le reste de la troupe pas mieux.
    La chanson de 2013, je la trouve d’une miévrerie totale, elle ne méritait pas ce top 5.
    Idem pour les jumelles de 2014 avec leur chanson Sailor Moon.

      • Quentin on 5 juillet 2017 at 13:10
      • Répondre

      Ta remarque je l’applique donc à une chanson évoquant la tristesse comme « Goodbye for Yesterday ». Tu crois que les chanteurs vont avoir un sourire aux lèvres car ça passe mieux à l’écran ?

      Je pense que la Russie a marqué des points au niveau des téléspectateurs grâce à ça justement.

        • Quentin on 5 juillet 2017 at 13:10
        • Répondre

        Goodbye To Yesterday*, décidemment…

          • Alexandre on 8 juillet 2017 at 12:49
          • Répondre

          Les goûts et les couleurs. Goodbye to yesterday était bien plus classe que Lost and Forgotten et il y avait une vraie fusion entre Elina et Stig.

    • Quentin on 5 juillet 2017 at 13:06
    • Répondre

    Franchement je trouve que vous forcez un peu avec la Russie. La chanson de 2010 est LOIN d’être naze, c’est une superbe chanson qui méritait sa place. Et je pense que vous auriez encore râler cette année avec Yulia qui aurait terminée dans le top 5 (aisément).

      • Quentin on 5 juillet 2017 at 13:07
      • Répondre

      râlé*

      Mais par contre, le commentaire n’est pas sensé être agressif et ne vise personne ! 😉

        • pascal on 5 juillet 2017 at 15:33
        • Répondre

        j’aurai vraiment eté degouté si elle avait fait un top 5 ! (presque autant que si ca avait eté le « delicieux » Jacques Houdek) mais ca n etait pas exclu effectivement…(surtout avec sans doute un tres bon resultat au televote)

          • Quentin on 5 juillet 2017 at 15:47
          • Répondre

          J’aurais sans aucun doute voté pour cette chanson au moins 5 fois.

    • Francis on 5 juillet 2017 at 13:32
    • Répondre

    Tout à fait d’accord avec toi, Pauly. Cette chanson russe est la pire que le pays ait envoyée, et elle est pour moi parmi les pires de toute l’histoire du concours. D’un autre côté, celle d’Alexei Vorobiov est assez pénible à écouter aussi :-/

    • picasso on 5 juillet 2017 at 20:27
    • Répondre

    2010 ne méritait pas de qualification
    2001 et 2002 furent particulièrement pénible
    2004 prestation vocale insupportable

    Coups de coeur pour 1994 et 2009

  4. J’ai bien aimé 2015.

  5. – C’est vrai que cette chanson russe 2010 était plus que moyenne mais elle était loin d’être une nullité : pour moi toutes les chansons russes, classiques ou plus originales avaient leur place en finale mais pas obligatoirement classées dans la première partie de tableau !

    – Puisqu’on parle de la Russie, je voudrai dire que lorsque Dima Bilan a gagné, sa chanson était beaucoup plus faible et moins percutante que celle de 2006 qui méritait davantage la victoire.

    – Enfin, si Yulia est confirmée pour 2018, si sa chanson est de bonne facture, ça pourrait être la Fovorite incontestable étant déjà largement connue suite à son éviction cette année…

Répondre à Quentin Annuler la réponse.

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :