Mai 28

Le Portugal : de Henri de Bourgogne à l’Eurovision 2018

Cet article se savoure avec un café et en écoutant Lusitana paixão.

 

Un peu d’histoire

Ouvrons un peu nos livres d’histoire. Si la France a comme peuple fondateur les Gaulois, le Portugal a les Lusitaniens. Ce peuple aurait, selon la légende, combattu contre les Romains avec une force et une stratégie vues nulle part ailleurs en Europe (prend ça, Astérix !). Les soldats romains durent corrompre des proches du chef lusitanien pour pouvoir vaincre ce peuple.

Le Portugal est né véritablement en 1139 suite à la bataille de Ourique qui mena à l’indépendance de celui-ci et de son voisin, le Royaume de León. Le premier roi du Portugal n’est autre que Don Alphonse Henri, fils de Henri de Bourgogne. Le Portugal a donc reçu de la France son père fondateur, mais aussi le plus de point à l’Eurovision. La guerre entre le Portugal et le Royaume de León déboucha en 1279 sur le Traité d’Alcanizes qui défini encore aujourd’hui les frontières luso-espagnoles.

Se sentant exigu sur son petit morceau de terre et désirant commercer avec le monde, le Portugal va, avec Henri le Navigateur, entreprendre de grandes découvertes. Les explorateurs portugais durent alors dire Addio, adieu, aufwiedersehen, goodbye au Vieux Continent. Les Açores et Madère furent les premières étapes, car c’est bien la route vers l’Inde qui intéressait les Portugais.
La découverte du Brésil, en 1500, ne fera pas bouger l’objectif indien. La couronne portugaise ne vit que plus tard l’intérêt du Brésil, grâce au commerce de la canne à sucre, au bois puis à l’or et l’agriculture. Malheureusement, même s’il n’y a qu’une mer qui les sépare, le Portugal finit par perdre le Brésil en 1822.

Les traces de cette guerre de succession, la perte du Brésil, l’échec de la route rose reliant le Mozambique à l’Angola et la crise économique, ont conduit à l’assassinat en 1908 de Charles Ier et de son fils. La lutte n’est pas forcement très joyeuse pour le coup. C’est en 1910 que commence la première République portugaise. Les réformes trop libérales et l’instabilité politique vont provoquer en 1926, un coup d’État qui sera le premier pas vers l’État Nouveau de Salazar. Brillant professeur d’université, celui-ci va imposer un régime dur et tourné vers la pauvreté et la religion. Les guerres d’indépendance et la continuité de la crise économique conduisent beaucoup de Portugais à fuir le pays. Plus de 100 000 Portugais par an quittent le pays désirant juste qu’on les laisse rêver. La révolution des Œillet met fin à la dictature et au gouvernement de Marcelo Caetano, successeur de Salazar.

En 1986, le pays qui se reconstruit à peine, entre dans la CEE. Le Portugal est déjà, à l’époque, présent dans une grande institution européenne : l’Eurovision. Le Portugal a lutté des longues années pour avoir sa victoire, il fallut pourtant attendre 2017 pour atteindre le sommet. Depuis 1964, le pays a pu montrer de nombreux styles musicaux qui n’ont jamais eu grâce aux yeux des spectateurs européens, pourtant certaines des ces propositions valent le détour. Petit florilège :

J’avoue avoir un énorme coup de cœur pour Lusitana paixão qui est pour moi la meilleure contribution portugaise à l’Eurovision. Malgré cela, c’est Conquistador qui résonne comme la chanson culte de l’Eurovision. Tout Portugais connaît cette chanson malgré que son texte serait un peu polémique aujourd’hui.

Et si Lisbonne n’était pas la ville hôte ?

 

 

Le pays aura la lourde tâche l’année prochaine de réaliser sur son territoire l’un des plus grand événement européen. Même si Lisbonne a déjà été annoncée comme la ville hôte de l’Eurovision 2018, la décision a été plutôt mal accueillie par certains maires de grandes villes portugaises qui regrettent l’absence d’une compétition nationale. Même si aucune de ces villes n’a la capacité d’accueillir l’Eurovision, il est intéressant de voir les autres solutions potentielles.

  • Portimão Aren

Portimão est une ville du Sud qui se trouve dans la région très touristique de l’Algarve. C’est avant tout pour ses plages que la ville a gagné une renommée européenne. La ville propose le Portimão Arena, une salle avec un capacité d’accueil de plus de 8000 personnes, si l’ensemble du public est debout. La ville est proche de l’aéroport international de Faro ce qui serait un bon atout. Qui ne rêve pas d’aller sur une plage de sable banc au mois de mai ?

 

  • Nave Polivalente de Espinho

Le deuxième candidat est une petite ville de 31 000 habitants qui se veut une ville en mouvement et moderne : Espinho. La ville, proche de Porto (25 minutes en voiture), pourra profiter de son aéroport et de ses hôtels pour loger les touristes. La ville propose sa Nave Polivalente construite pour accueillir des grands événements sportifs et culturels. La capacité d’accueil serait de 12 000 maximum. Un centre de presse existe, mais il ne peut accueillir que 200 personnes. Allons-nous goûter du bon vin à Porto ?

 

 

  • Europarque de Santa Maria da Feira

Autre ville près de Porto à se candidater, Santa Maria da Feira. La ville de 130 000 habitant se trouve à la même distance que Espinho de Porto et propose son Europarque. L’Europarque est un grand ensemble de bâtiments avec différents halls qui peuvent accueillir plus de 11 000 personnes dans leur capacité maximale. La ville ne possède pas un atout de charme pour séduire. Si la ville de Porto a renoncé à participer à une compétition pour devenir la ville hôte, elle soutient la candidature de l’Europarque. Encore un verre de vin ?

 

Qui pour présenter l’Eurovison 2018 ?

On le sait la RTP n’est pas la chaîne à la mode. Même si Portugal Got Talent et The Voice lui permettent d’avoir de bonnes audiences, la chaîne publique reste distancée par TVI et SIC. La RTP a des programmes qui visent avant tout à l’information, des télénovelas nationales et des divertissements pour seniors. Le Juste Prix reste son programme le plus vu quotidiennement. Ses présentateurs sont donc pour cela adaptés au public. Mais alors qui pour présenter l’Eurovision ?  Des noms sont déjà dans la short list pour présenter l’événement :

  • Pedro Granger

 

L’acteur fut le premier à déclarer vouloir devenir un hôte de l’Eurovision 2018. Étudiant dans une école new-yorkaise, son anglais est donc excellent. Il est avant tout connu pour ses rôles dans les télénovelas. Il a déjà présenté plusieurs émissions : le Festival da Canção en 2012, Idolos  (Nouvelle Star) et a été juré dans l’émission Uma Canção Para Ti (Ti Lascio una Canzone). Son beau sourire serait un atout de charme.

  • Filomena Cautela

 

Elle a présenté le Festival da Canção en 2017 et a annoncé les points du jury portugais, mais avant tout c’est l’animatrice la plus cool de  la télévision portugaise. Elle présente le Talk Show phare de la RTP 5 Para a Meia Noite où chaque semaine, les personnalités les plus branchées de la scène portugaise sont reçues. On a pu le voir lors du Festival de cette année, elle possède un humour mordant qu’elle a pu pratiquer dans la version portugaise de Vendredi tout est permis.

 

  • Júlio Isidro

 

Si on parle RTP, on est obligé de faire référence à Júlio Isidro. C’est l’animateur phare de la chaîne, il est résident sur l’antenne depuis 1960. S’il est plus présent aujourd’hui sur la chaîne histoire du service publique portugais, il reste un acteur important de la première chaîne. Il a plusieurs fois exprimé son envie de présenter au moins une fois dans sa vie l’Eurovision. Son rôle très contesté dans le jury du Festival pourrait lui coûter la place qu’il convoite.

  • Bárbara Guimarães

 

Si on parle d’élégance à la portugaise, difficile de ne pas parler de  Bárbara Guimarães. On peut le dire, cette grande dame a tout présenté : Idolos, les Globes de Cristal, Portugal tem um talento (Incroyable Talent),  The Biggest Loser et plusieurs journaux sur la chaîne TVI. Belle, élégante et talentueuse, rien ne se met sur sa route pour la présentation de l’événement.

  • Pedro Fernandes

 

Encore un produit de MTV Portugal (comme Filomena) qui est aujourd’hui sur RTP. C’est le nouveau visage de la chaîne. Il est le vent de renouveau dans un service publique vieillissant. Après 5 Para a Meia-Noite, il présente The Voice Portugal puis, des concours divers mais toujours dans les horaires dit nobles de la chaîne (21h30-22h30). Il est humoriste, ce qui pourrait être un plus pour éviter la robotisation de la présentation.  Son nom devrait figurer sur la liste finale.

Conclusion

Encore beaucoup de mystères sur l’événement qui marquera l’histoire du Portugal. La réunion du 17 juin devrait clarifier certains points. Lisbonne paraît être la ville hôte grâce à son excellent MEO Arena et ses capacités d’accueil importantes. La liste des présentateurs paraît beaucoup plus longue. J’ai présenté les candidats les plus sérieux, la liste des candidats potentiels est énorme et pourrait surprendre. Pourquoi ne pas imaginer Sara Sampaio, la top model et ange Victoria Secret à la présentation ? L’Eurovision va-t-il être marqué par les 3F (Fado, Fatima et Football) ? Je vous laisse sur une figure mythique portugaise qui d’après la légende aurait inspiré Manel : Zé Povinho.

 

 

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lisbonne me paraît évidemment en position de force ! Je ne vois pas quelle autre ville pourrait ? Celles qui ont la salle n ont pas l infrastructure hôtelière et vice Versa ! Et Faro est loin d être un aéroport international je précise ! Ce sera bien évidemment Lisbonne !

  2. Felicitations Daniel pour ce premier (?) article.

    disons que dans sa fougue post victoire la Rtp a annoncé Lisbonne comme ville hôtesse et que cela a eté mal perçu localement d où un appel à candidatures mais à mon avis au terme de celui ci le choix initial sera confirmé.

    je l espere en tout cas car le Meo semble vraiment être un bel ecrin pour accueillir les euro fans en 2018…

    c est excitant d avoir deja des candidats à la presentation…en fait cette année j ai l impression qu on passe directement dès la fin du concours à la preparation du suivant !

  3. Je pense aussi que Lisbonne sera choisie.
    Et pour ce qui est des anciennes chansons portugaises, je rajouterai Sobe, Sobe, balao Sobe, À cidade at.e ser dia et Deixa-me sonhar

  4. Bravo Daniel!
    Il n’y a pas photo, ce sera Lisbonne et le MEO arena.
    pour son infrastructure et son aéroport international.
    Ce n’est pas le 13 juin la réunion?

  5. Félicitations pour ton article 🙂 Lisbonne sera la ville car à part Porto qui ne fait pas acte de candidature je ne vois aucune autre ville…

  6. J’aime tellement l’Eurovision pour la fenêtre que ça ouvre sur d’autres cultures… Ukraine cette année, avec tout le folklore auquel on a eu droit, Portugal à venir… J’ai hâte de voir ce que ça va donner!
    En tout cas, merci Daniel pour ce petit aperçu! Ca donne déjà très envie!

    1. + 1. et pour le grand écart, le changement d ambiance radical d une année sur l autre !

  7. Alors la moi aussi je veux etre chroniqueur sur le site lol pour parler de la grèce et des coups de cœur de mon pays d’ adoption lol .Et je fais ma crise de jalousie et oui déjà que cette année sera determinante pour moi sur beaucoup de choses j’ ai très envi depuis longtemps de parler de la Grèce et l’ annéé derniere j’ ai beaucoup donne sur la chanteuse demy ici. .

    Premiere question comment on fait sa candidature reel sa fait trois ans que je demande de faire un article sur la grèce et vu que les vacances arrivent a grand pas que je suis bloqué au sud, j ‘ aimerais faire partage la vie des grecs ,les fetes de Mykonos et Athènes,les chanteurs actuels de Ce pays ,on a le super Nico pour la Suisse ,Jerem pour la Belgique maintenant daniel pour le Portugal alors pourquoi pas sakis pour la Grece.

    Et aussi pour Angleterre
    et Israel enfin je souhaite quand meme bienvenue a Daniel pour son article c’est sur que sa va etre son année vu que le Portugal est son pays d’adoption .

    1. Cher Sakis,

      Si tu souhaites publier des articles sur notre site, tu es le bienvenu ! Tu peux me les envoyer en format WORD à mon adresse e-mail paulywissowa (at) yahoo.fr. Je les relirai et les publierai à ton nom.

      Tu pourras ainsi nous faire partager ta passion pour la Grèce, sa culture et ses chanteurs !

      1. Merci pauly je vais essaye de t envoye mon premier article avec un très grand plaisir bientôt et sa me fera hyper plaisir de faire partager la culture grecque eurovision et les chanteurs de mon pays de cœur a tous les membres du site merci lol je m’ y mets demain a bientôt et tu as fait de super reportages pour cet eurovision je tenais a te le dire merci pauly

        1. Super, je vais avoir de la concurrence, quoi que non, moi c’est la Suisse et Sakis c’est la Grèce, et comment vas-tu appeler ta rubrique  » Les Gros Kiffes de Sakis  » je me réjouis de découvrir tes articles, car j’adore les chansons interprétées en grec mais en anglais, je pense que si ta Demi avait chanté dans sa langue maternelle, elle aurait récolté plus de points mais ce n’est que mon avis.

          Alors on attend avec impatience, tu verras, cela prend du temps mais je pense que le vivier d’artistes est bien plus important que dans mon petit pays. une chanson que j’avais adoré, c’est celle d’Evridiki en 1994, c’est vieux mais j’avais adoré la force de ce titre et l’interprétation magistrale de la belle Evridiki, ok c’était pas pour la Grèce mais pour Chypre mais c’est un peu pareil pour moi,

          1. Merci nico oui mais il n’ y aura aucune concurrence lol j’adore tes articles et promis jure lol je parlerais pas des chanteurs suisses c’est ton magnifique travail qui nous fait connaître les artistes de ton pays donc je ferais pareil pour les chanteurs grecs mais pas que lol surprise sinon pas encore trouve le nom de ma rubrique mais l’article est presque fini lol .

            Je sais que sa prend du temps mais je le fais avec grand plaisir pour evridiki oui j’ adore mais moi cette chanson été hyper triste et je prefere la chanson d’evridiki comme ci comme ca plus rythme en 2007

  8. – Article très intéressant que je ne pensais pas trouver ici : en tant que prof d’histoire/géo, inutile de te dire que j’ai beaucoup apprécié. ( et même appris des choses )

    – Je ne me fais aucun soucis pour l’organisation de ce concours 2018 : le Portugal a l’embarras du choix dans de nombreux domaines sauf pour la salle où Lisbonne ma parait incontournable.

    – Enfin, si Sakis veut parler de la Grèce, je lirai avec plaisir si c’est bien écrit et facile à lire : pas du charabia et bien présenté, n’est-ce pas mon petit Sakis ?

    1. Tu sais j’ai mon bac l et j’ai eu un prof d’histoire aussi sexy que toi surement lol

      1. – Tu me flattes : j’espère que tu aimes le style  » Harry Potter  » sinon tu seras déçu… Je te fais confiance pour une rédaction parfaite ; je noterai…

        1. Oui si on me dit ou envoye l’article  » Nikos ganos en marche pour l’eurovision a Lisbonne  » il est ecrit donc j’attends nico et yoann b pour leur accord sinon lol

    2. J’étais parti pour deux pages complètes de Words sur plus de détail sur la guerre de succession et la perte du Brésil mais j’ai préféré faire simple 🙂

      1. – Tu as très bien fait car même si c’est passionnant, ça en aurait ennuyé certains qui ne sont peut-être pas des férus d’Histoire.

  9. Moi je veux Rui Andrade

    • Alexandre on 28 mai 2017 at 17:10
    • Répondre

    Merci pour cet article intéressant qui me parle car j’ai fait mon Erasmus au Portugal en 2014-2015. Justement à Guimarães où serait né Afonso Henriques. C’est dans cette ville entre autre que j’ai acquis une certaine attirance pour la reconstitution médiévale car chaque année a lieu une foire médiévale. Une petite vidéo pour s’imprégner de l’ambiance ^^
    https://www.youtube.com/watch?v=HpIyQow102g

    Sinon, à part Porto qui pourrait je pense accueillir convenablement le concours, je ne vois pas d’autres villes candidates.
    De toutes manières, pour marquer le premier coup, il vaut mieux la capitale.

    En dehors de l’Eurovision, la musique portugaise a une belle et longue histoire. Une de mes chansons préférées de la culture lusophone:
    https://www.youtube.com/watch?v=h8TpRnMU09M
    J’avais adoré la version métal

  10. Ce serait quand même bien, un(e) présentateur;-trice sachant parler français. Il me semble que c’est l’une des langues les plus étudiées au Portugal et cela n’a pas grand chose à voir avec l’Ukraine, en matière de langues !

    • BretagneLibre on 28 mai 2017 at 19:55
    • Répondre

    Pour l’anecdote, c’est une chanson portugaise de l’Eurovision qui déclencha la Révolution des Œillets 😉

    1. Incroyable! raconte !!!

    2. « E depois do adeus » a été un hymne de la révolution avec « Grandola vila morena ». C’était l’une des chansons pour dire aux militaires de sorti de leurs casernes et d’aller dans la rue défiler 🙂

      • BretagneLibre on 28 mai 2017 at 21:41
      • Répondre

      Malheureusement, la chanson arriva dernière égalité avec la Suisse, la Norvège et l’Allemagne : ( Mais c’est le résultat qui compte 😉

    3. Merci de vos réponses c’est émouvant de savoir qu’une chanson de l’Eurovision puisse avoir un impact sur un pays

  11. Pour les présentateurs portugais qui ont une très bonne expérience, on pourrait rajouter des tauliers comme Eladio Climaco ou Ana do Carmo.

    Expérience européenne par le passé puisqu’ils ont présenté les cultissimes Jeux sans frontières 🙂 à de nombreuses reprises.

    Ils ont également présenté quelques Festivais da canção.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :