Le « Mello » du samedi : 2011

Soyez les bienvenus dans cette nouvelle rubrique où, chaque samedi, nous remonterons le temps pour (re)découvrir d’anciennes éditions de la plus scintillante des sélections nationales : le Melodifestivalen suèdois.

Au programme : du strass, des paillettes, de la bonne humeur, de la danse, du suspense et des titres de Thomas G:son et Fredrik Kempe. Mais aussi quelques pépites, de l’émotion et les débuts d’artistes qui feront les beaux jours de la Suède au concours.

Premier épisode aujourd’hui avec l’édition 2011 qui s’est tenue le 12 Mars 2011 à Stockholm et a opposé 10 chansons. C’était la première fois que des jurys internationaux étaient sollicités pour délivrer 50 % des points.

Trêve de bavardage, découvrons les 10 finalistes :

1 Danny Saucedo « In the club »

D’entrée du très lourd avec un des favoris, le sautillant Danny Saucedo. Une prestation millimétrée qui aurait fait un malheur au concours.

2 Sara Varga  » Spring for livet »

Au Mello aussi, le dossard 2 n’est pas très favorable. Belle interpretation de Sara Varga mais pas beaucoup d’espoir de la voir bien se classer.

3 The Moniker « Oh my god ! « 

Gros coup de coeur pour l’univers déjanté et le flower power de Daniel Karlsson, alias The Moniker.

4 Brolle  » Seven days and seven nights »

Brolle s’est principalement illustré dans des comédies musicales. Il a même remplacé Mans Zelmerlow dans « Footloose ». Il en a apparemment gardé un goût prononcé pour le gel…

5 Linda Bengtzing  » E det fel Pa Mej »

Une des reines suédoises du Schlager. Elle n’a jamais réussi à remporter le Mello et c’est à mon sens bien dommage tant elle assure sur scène. Sarah Dawn Finer est une de ses choristes sur ce titre en suédois.

6 Nicke Borg « Leaving home »

Le très tatoué Nicke Borg apporte un contrepoint assez intéressant dans cette finale.

7 Swingfly « Me and my drum »

Après le « Me and my guitar » de Tom Dice, voici « Me and my drum ». Swingfly est un rappeur américain installé en Suède. Il est accompagné sur scène par Christoffer Hiding, ancien candidat du Idol suédois.

8 Sanna Nielsen « I’m in love »

Un de mes morceaux préférés toutes années confondues. C’est sans âme et balisé, Sanna Nielsen manque clairement d’assurance mais quel joli plaisir coupable !

9 The Playtones « The king »

Du rockabilly au Melodifestivalen. Frais et plutôt sympa

10 Eric Saade « Popular »

Même tenue qu’à Dusseldorf, chorégraphie presque identique, l’effet « je mets un coup de coude dans la vitre » est aussi de sortie. La prestation d’Eric Saade était déja bien calibrée.

C’est bien gentil tout ça mais on peut avoir les résultats ?

Le vote des jurys nationaux: la France a trouvé le top 3 dans l’ordre
Le vote du public et la victoire d’Eric Saade devant Danny Saucedo et The Moniker

Et à part ça il y avait quoi de sympa dans la sélection ?

Les débuts de Loreen « My heart is refusing me » : Eliminée en Andra Chansen

Un très bon schlager, celui de Jenny Silver. Ca sonne très Abba : Eliminée en Andra Chansen

Comment passer à coté du talent de Linda Pritchard ? Elimination en Andra Chansen


Voilà j’espère que ce petit retour en arrière vous a plu. Passez un bon week end, prenez soin de vous et à samedi prochain pour un autre Mello.

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Top 3 logique. Je pense que le meilleur choix c’était quand même Eric Saade même si je ne suis pas une des ses fans. Sa prestation à l’eurovision était vraiment percutante et marquante.
    Après on peut dire que dans ce mélo, il y avait pas mal de styles différents et il y avait déjà la participation de Loreen qui allait gagner le mélo l’année suivante et de Sanna Nielsen qui allait l’emporter trois ans après.

    1. Eric Saade était un bon choix en effet. Pour ma part j’aurai mis sur le podium Jenny Silver, Sanna Nielsen et Danny Saucedo.

      J’aimerai bien que ce dernier revienne au Mello mais apparement ce n’est pas dans ses projets. J’ai appris aussi qu’il venait de divorcer d’avec Molly Sanden , une autre figure du Melodifestivalen….

  2. Rien à dire , Eric était bien le meilleur meme si j ai un faible pour pour Sanna qui envoie toujours d ‘excellentes chansons

  3. – Nouvelle excellente rubrique mais il faut le temps d’écouter : donc je mettrai mon petit commentaire pas toujours le jour-même si ne le peux pas…

    – Pour cette année 2011, j’adorais Eric Saade et son  » Popular  » que j’aurais bien voulu voir gagner le concours cette année-là à Dusseldorf !

    – Sinon mon podium pour cette sélection suédoise est le suivant sans la moindre hésitation :

    1) Eric Saade ( POPULAR )

    2) Danny Saucedo ( IN THE CLUB )

    3) The Moniker ( OH MY GOD ! )

  4. Éric et Jenny silver…j’ai adore cette prestation ….de la bonne pop…Éric était fabuleux…. Il devait gagner pour moi….j’ai cru a sa victoire ….dur dur dur…

    Jenny silver ce titre était super…. J’ai adore …je l’ai écoute plus d’une centaine de fois …lol quand je courais a Paris tôt le matin….la belle époque…

  5. J’aurais tant aimé que ce soit  Sara Varga qui parte au concours …
    Je n’aime rien chez Eric Saade !

    1. Sara Varga n’a pas eu le succès qu’ elle méritait. Elle est revenue quelques années plus tard en duo et a fini dernière de sa série.

  6. 2011 est mon premier Mello 🙂
    J’me souviens pas parfaitement parce que je ne pense pas avoir eu de coup de cœur. Mon coup d’cœur est arrivé quelques années plus tard avec « Heroes ».
    Merci pour ton idée Pascal ! Ça fait du bien de se replonger dans cette année, je n’ai pas pris l’habitude de réécouter les Mello et les Eurovision. Quoique cette année je reviens très aisément sur le Festival Da Cançao 2019 parce qu’il me fait du bien à l’âme.
    Mon premier Mello c’est 2010 mais musicalement seulement, je ne l’ai pas vu en direct. Je suis restée accro au « Kom » des Timotej et je continue de me mettre régulièrement le « Keep on walking » de Salem Al Fakir dans les oreilles parce que cette chanson me bouleverse, elle est une coupe d’un bon champagne, un anxiolytique, une belle séance de cohérence cardiaque, elle est dans ma playlist des titres que j’emmène sur cette p… d’île déserte où il n’y aurait que moi.
    J’ai découvert ton sujet ce matin et j’ai scrollé vite fait parce que rester devant l’EAQ n’était pas au programme. Mais j’ai vu les mots « Something in your eyes » et la mélodie m’est revenue en tête tout d’suite alors j’ai écouté quelques secondes…. Ooooouuuuh ça m’a fait du bien ! J’ai vu les mots « I’m in love » et j’ai remis ça côté plaisir pourtant il me semble qu’à l’époque je n’avais pas apprécié plus que ça, il y a un côté Céline Dion que je n’aime pas des masses….. Je sais que l’Eurovision (et mon approche de la cinquantaine) m’ont appris à ne pas avoir de plaisir coupable, et je sais qu’il y a des chansons que j’aime après coup.
    Je suis revenue ce soir, j’ai tout réécouté. C’est dingue je ne me souviens absolument pas des chansons de Sara Varga, Linda Bengtsing et Pritchard, c’est comme si je les découvrais. Je me souviens bien de Swingfly, j’adore le refrain, on dirait une réclame. J’ai plaisir à réentendre The Moniker, mélange de Mika et du Sergent Pepper’s lonely hearts club band ! Je croyais avoir oublié la chanson de Loreen, elle a du charisme Loreen, elle se démarque, elle me fait vachement penser à Titiyo, une suédoise que j’aimerais voir un jour au Mello. Le choix d’Eric Saade fut un bon choix, il avait un package qui me rappelle celui de Mans en 2015. Belle année 2011 ! Merci Pascal pour cette madeleine 🙂

    1. Ravi d avoir pu te rappeler des bons souvenirs. Il y aura une douzaine d épisodes soit autant d’occasions de re(découvrir) des artistes et leurs chansons.

    • rem_coconuts on 9 juin 2019 at 13:08
    • Répondre

    Super d’avoir créé cette rubrique, parce qu’on ne revient que trop rarement sur les finales nationales pourtant riches en titres et en diversité, comme cette finale du MelFest! Merci Pascal! Le premier MFauquel je me suis intéressé dans ma vie d’eurofan a été celui de 2012 (approximativement au même moment que ma toute première visite sur EAQ à quelques mois près…), même si par la suite j’ai jeté un coup d’oeil plus ou moins rapide à quelques éditions précédentes.

    De 2011, je me souviens avoir été sidéré de la victoire de l’Azerbaïdjan (dont j’ai chanté un jour la chanson en cours de chant durant l’une de nos séances Eurovision, quel texte à chier « come to me come to me tonight Oh God I need you »…), d’autant plus que j’étais à fond derrière un certain Eric Saade… Sa-Day-Day… avec sa presta percutante sur un titre marquant et moderne! Depuis, mon enthousiasme pour ce cher et très charmant Eric (avec les petites lunettes, God!) s’est atténué sur le plan musical, ses dernières contributions au MF ne m’ont pas spécialement convaincu. Avec le recul, je reste par contre scotché devant sa presta de 2011 et il n’aurait pas volé la victoire cette année-là! Dire qu’ils lui ont fait subir la terreur du dernier ticket en DF, juste un an après l’élimination historique de la Suède, mon pauvre chou!

    Sur cette édition du MF, à la relecture du classement, il est assez logique dans l’ensemble, même si j’aurais fait quelques switches.

    Oh My God ne m’enthousiasme pas plus que ça, pour moi c’est sympatoche, le visuel est marrant, mais là on est dans le vintage +++, c’est-à-dire quasiment kitsch voire outdated à mon sens. En fait la compo me fait un peu penser à Dave dans les années 70-80, un côté « Du côté de chez Swann » qui me fait fuir, même si ce n’est pas déshonorant, attention! J’y aurais largement préféré The King, j’adore le style rockabilly et c’est très bien fait, c’est un style qu’on entend encore trop rarement et qui fait un petit retour ces dernières années, avec The Baseballs notamment, qui avaient participé à USFV en 2015 ce me semble. Là pour le coup c’est du vrai vintage, c’est entraînant. Alors oui, niveau mise en scène, entre les hôtesses de l’air et le piano qui prend feu, c’est assez cliché, mais c’est ce qui fait le charme du truc aussi. Ils auraient même fait de bons représentants au concours!

    Pour Danny Saucedo, à qui la victoire a échappé deux années d’affilée, puisqu’il fut emporté par le rouleau compresseur Euphoria en 2012 – et depuis n’a plus jamais participé au MF autrement qu’en tant qu’animateur, c’est un vrai showman, qui sait assurer ses live à la perfection et mettre le feu à la salle, tout en portant des titres d’une efficacité assez redoutable et bien arrangés. À quand son retour au concours?

    J’aime beaucoup Sanna Nielsen et j’étais ravie de la voir gagner au MF 2014 – et finir #3 au concours,. J’avais eu un petit coup de coeur sa chanson de 2008, Empty Room, où elle avait perdue face au schläger un peu disco de Charlotte Perelli qui faillit déjà finir dans le mur en DF (merci les jurys pour son sauvetage) et j’avoue, j’aime bien I’m in love, comme tu dis Pascal, c’est hyper conventionnel, je rajoute que c’est un peu naïf sur les bords « Baby I’m in loooove » tout ça tout ça, ce n’est clairement pas dans ce genre de titres qu’elle est le plus à l’aise, mais voilà, j’aime bien quand même, tout simplement, le refrain est super entêtant, ça reste frais, voilà voilà 🙂

    Sarah Varga, c’est la jolie ballade suédoise en suédois qu’on retrouvait souvent en finale du MF pour porter les couleurs du style, càd un titre pas désagréable à l’écoute mais relativement linéaire et qui ne s’emballe pas pour un sou. C’est assez plat, Sarah n’a pas une voix de ouf, mais bon, ça se laisse écouter. Par contre, depuis quelques années, ce genre de titres me semble de moins en moins présent au MF, ou il cale systématiquement en demi. Les ballades de MF sont plus axées maintenant sur la voix, la puissance, il faut que ça envoie pour que ça marche. Exception cette année avec Anna Bergendahl, mais elle ne chantait pas en suédois! Sur le créneau de la langue nationale (tous styles confondus), on a toujours le schläger et/ou le titre un peu rétro en finale, mais les deux représentants phares de ces années 2010 sont Jon Henrik Fjallgren et Samir och Viktor!

    =>POUR LE RESTE. D’accord avec toi Pascal pour Linda Bentzing et ses incontournables schlägers, c’est une bête de scène et elle aurait mérité de gagner un jour le MF! Nicke Borg, c’est une proposition un peu singulière par rapport au reste, un côté ballade rock torturée, j’aime bien, même si vocalement, c’est un peu fragile parfois. Je ne suis très fan du rap-schläger de Swingly, même s’il n’est pas à jeter loin de là! Brolle c’est le mix entre la comédie musicale et le ringard, même s’il chante très bien par contre, donc il aurait probablement été candidat à ma dernière place avec Swingly!

    1. Si tu es fan du beau Danny, je te conseille sa prestation au Mello 2009 où il chantait avec deux autres gars dans un boysband , E M D (leurs initiales ). Le titre est ultra efficace et ils sont très bien coordonnés vocalement parlant.

      Par contre les costards blancs font mal aux yeux…

      Quand j ai réfléchi à une rubrique estivale je me suis dis qu’on pense connaître le Mello mais qu’il y a plein de titres qu’on a oublié ou loupé .

      Et, en remontant il y a une dizaine d années, j ai constaté que pour une Sanna et un Mans qui ont réussi à gagner après plusieurs tentatives, il y avait beaucoup de Molly , d’Ace Wilder, de Danny qui n’auront sans doute jamais la chance de chanter au concours sauf à s’exiler comme Victor Crone.

  7. Je n’ai jamais regardé le Melodifestivalen… et je comprends maintenant pourquoi 😛 Une collection interminable de titres pop (tout ce que je ne supporte pas) avec les clichés du genre : des textes complètement indigents sur des musiques ultra répétitives, interprétés par des chanteurs vocalement peu assurés, qui pour certains tentent de décrocher des notes qu’ils sont incapables de sortir autrement qu’en voix de tête. Bref, un supplice pour mes oreilles.
    Du coup, bien difficile pour moi de définir un Top 3… Disons, The Playtones devant Jenny Silver (parce que j’adore ABBA) et Sanna Nielsen, qui a une très belle voix.

    Merci en tout cas Pascal pour cette nouvelle rubrique. J’espère que les autres éditions que tu nous présenteras me réconcilieront avec la Suède, dont je ne suis pas du tout fan au Concours LOL Tiens, je vais me faire un petit coup d’Oto Nemsadze 😉

    1. C est gentil d avoir essayé Francis, je me doutais que ça ne serait pas ta came. Les prochaines éditions contiennent quand même quelques pépites, plutôt dansantes.

      Pas sûr que tu y trouves tes petits non plus remarque mais qui sait…..

      1. En tout cas, je suis très curieux et j’ai envie de découvrir. Et puis, l’espoir fait vivre LOL Après tout, j’ai offert six fois la victoire à la Suède en 60 ans de concours 😀

  8. Mon plaisir coupable préféré de ce MF 2011 : Sarah Lumholdt de A*Teens, avec « Enemy ».

    https://www.youtube.com/watch?v=BE7RQyZG2IQ

    Sinon, cette finale est restée gravée dans ma mémoire… pour des raisons non musicales. Juste au début du vote, le voisin de mes parents, bourré comme un coing, a défoncé avec sa voiture leur muret d’entrée. J’avoue : je suis resté devant l’ordinateur et ne suis sorti à la rescousse qu’une fois Eric Saade couronné.

    Sinon, j’ai été très heureux de la victoire d’Eric. J’ai même voté pour lui à l’Eurovision.

    1. Belle anecdote !! Benoît Poelvoorde s’était rendu coupable de la même chose je crois..

      1. Voter pour Eric Saade ???? Il est fou, Poelvoorde LOL

        1. C est vrai que mon message n était pas clair. Je vais me venger de ta boutade en t obligeant à écouter en boucle les deux autres titres du jeune suédois « Manboy  » et « Sting » !

          1. T’es dur, Pascal !!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :