Le « Happy Hour » de Sakis – #97

Il n’est point besoin de traverser la Terre et les océans pour trouver un coin de paradis où passer ses vacances. Certaines destinations de rêve sont si proches de nous qu’on les oublierait. Aujourd’hui, envolons-nous pour un pays proche, Malte et parcourons ensemble les rues de sa capitale, La Valette. Notre guide local sera nul autre que Kurt Anthony, multirécidiviste maltais et concurrent malheureux du X Factor Malta.

La Valette porte le nom de son fondateur, le français Jean de Valette, grand-maître de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ayant vécu de 1494 à 1568. L’ordre s’installe sur l’île au début du XVIe siècle. Suite à une attaque ottomane, victorieusement repoussée, Jean de Valette décide d’ériger un fort sur la côte est de Malte, afin de consolider sa défence et d’ancrer les chevaliers sur son sol. L’entreprise est soutenue par l’Espagne et le Vatican. Le 28 mars 1566, la première pierre de La Valette est posée. La ville devient officiellement capitale en 1571.

En 1798, les troupes françaises occupent l’île et l’ordre quitte Malte. En 1800, les Britanniques en prennent possession et La Valette devient un port essentielle pour la Royal Navy. Durant la Seconde Guerre Mondiale, la capitale maltaise subit de graves bombardements et doit être en grande partie reconstruite. En 1964, Malte gagne son indépendance et en 1974, devient une république. La Valette demeure le siège du gouvernement, de la nouvelle présidence, ainsi que du parlement et de la Justice.

Dotée de deux ports, La Valette est un noeud de communication et de commerce important en Méditerannée. Les étés y sont chauds et les hivers, doux, ce qui explique son succès auprès des touristes.

Malgré les tourments de l’histoire, La Valette a su préserver les charmes de son architecture. Au gré de ses rues et de ses places, l’on passe du baroque au modernisme. La ville est renommée pour ses nombreuses églises et palais, tout aussi remarquables les uns que les autres.

La cathédrale Saint-Jean (ci-dessus), construite entre 1573 et 1577, est l’une des principales églises de La Valette. Elle abrite un célèbre Caravage.

Le palais du Grand-Maître (ci-dessus) est le plus vaste de tous. Érigé au XVIe siècle, agrandi et embelli au XVIIe, il fut occupé, comme son nom l’indique, par le grand-maître de l’ordre de Saint-Jean. Actuellement, il accueille la présidence maltaise.

L’Auberge de Castille (ci-dessus), qui date de la même époque, est, elle, occupée par le premier ministre.

La Valette a en outre conservé ses fortifications, forts, remparts et bastions.

Outre ces monuments historiques, La Valette compte deux musées d’importance : le Musée national d’Archéologie, qui présente le passé préhistorique du pays, et le Musée national d’Art, qui regroupe des collections allant du XVIe au XIXe siècle.

La capitale compte trois jardins principaux, mais est surtout renommée pour ses plages, de galets et de sable.

Mais déjà le soleil tombe sur la ville. Saluons une dernière fois Kurt et souhaitons-lui bonne chance pour la suite de sa carrière ! Nous, nous nous retrouverons dimanche prochain pour une autre étape de notre périple estival.

(avec la collaboration de Pauly)

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • rem_coconuts on 14 juillet 2019 at 11:26
    • Répondre

    Quel bel hommage à Malte et à sa capitale, que j’ai eu la chance de visiter il y a deux ans, et je n’ai qu’un conseil à vous donner: courrez-y! Destination relativement méconnue jusqu’à récemment, où elle est devenue l’un des best-sellers estivaux des tours-opérateurs de par sa proximité, sa chaleur méditerranéenne et son bas prix, c’est une île très surprenante de par son mélange d’influences culturelles. Elle regorge de joyaux, de la Vallette dont nous parle si bien , à Mdina, l’ancienne capitale, forteresse en majesté surplombant et dont les labyrinthiques ruelles nous rappellent à la fois l’Italie et les médinas marocaines, en passant par les temples préhistoriques de Hagar Qim, le dôme de Mostar, le Palazzo Parisio de Naxxar ou encore le charmant port de pêche aux embarcations colorées de Marsaxlokk. À visiter également, l’île de Gozo, à vingt minutes de ferry de Malte, et sa nature méditerranéenne généreuse, son artisanat et ses huiles délicieuses (j’ai encore chez moi un reste de vinaigre de citron, fabuleux!). Malte est également une destination très simple de circulation, une carte de bus 7 jours à 20 euros suffit amplement pour traverser le pays. Et puis les maltais sont très sympathiques. Je n’avais de cesse de me dire pendant mon séjour (où je suis tombé sur un CD de Claudette Pace et l’album de Franceso Galbani!) que vu la taille réduite du pays et de sa population, je pourrai croiser à chaque coin de rue une star locale de l’Eurovision et du MESC! D’ailleurs, en visitant le Palais du Grand maître, j’ai aperçu une scène en train de se construire: le soir même il y avait un show télé en présence de Chiara… que j’ai vu depuis la télé de notre hôtel qui était au nord de l’île. Je suis même passé pas loin du Convention Center où avait lieu la finale du MESC, et qui serait probablement le lieu d’accueil du concours en cas de victoire du pays à l’Eurovision, car d’une capacité de 13 000 personnes assises et 25 000 debout selon le site, à moins de recouvrir le Ta Qali Stadium d’un toit… Par contre, je n’avais pas eu l’occasion de vivre les chaudes nuits de Paceville ou de San Julian’s Bay, peut-être devrais je demander conseil à Kurt…

    1. Tout à fait d’accord. Malte vaut le détour. Il ya plein de trucs à faire et à voir. J’ai eu la chance d’y aller moi aussi et j’ai passé d’excellentes vacances. Il n’y a pas que la capitale La Valette qui est intéressante mais aussi toute l’île et l’île de Gozo aussi où a été tourné le film le Grand Bleu. Il y a aussi le village de Popeye qui a été construit pour le film et que maintenant on peut visiter. il y a aussi l’usine et le parc Palymobil . Malte a un patrimoine impressionnant si on considère la taille de l’île. Attention , on roule à gauche et les virages se prennent à l’envers de chez nous 🙂
      Pour sortir le soir, c’est chouette, il a plein d’endroits pour faire la fête. Bref, des vacances qui sont passées en coup de vent…

  1. Ça me donne très envie d aller à Malte tout ça….concernant la sélection pour 2020, les auditions du X Factor ont commencé..

    On y a répété quelques habitués du MESC. Je n en dis pas plus afin de ne pas spoiler un probable futur article à ce sujet…

    • David CAMONDO on 14 juillet 2019 at 21:18
    • Répondre

    Coucou Sakis,
    on espère que Kurt Anthony sera sélectionné pour Malte et qu’il portera haut les couleurs de l’île.

  2. – J’ai eu l’occasion de passer une journée entière à La Valette lors d’une croisière : j’ai été conquis par la beauté et le charme de cette ville avec des monuments merveilleux et des panoramas exceptionnels. Et comme je suis un grand passionné de transports, j’ai bien sûr acheté un modèle réduit des fameux bus maltais !

    – J’en garde un excellent souvenir et j’en parlerai demain à ma maman car elle était avec moi et elle avait aussi adoré cette escale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :