Le « Happy Hour » de Sakis – #94

Après Zurich, Sydney et New York, repartons parcourir ensemble le monde, à la découverte de villes incontournables. En l’honneur de la finale du Quorovision 2019, gagnons aujourd’hui l’une des villes espagnoles les plus appréciées des touristes et les plus visitées qui soit : Barcelone !

Et pour varier un peu les plaisirs, retrouvons-y non pas une Eurostar nationale, mais bien Marco Mengoni, représentant italien 2013, qui en apprécie particulièrement les charmes.

Située sur la côté méditerranéenne, Barcelone est la deuxième plus grande ville d’Espagne, après Madrid. Elle est surtout la capitale de la région autonome de Catalogne. Traversée par les fleuves Besòs et Llobregat, la ville est divisée en dix districts et compte plus de 1,6 millions d’habitants. La majorité d’entre eux sont bilingues, maîtrisant le castillan et le catalan.

Occupé depuis la haute Antiquité, le site barcelonais connaît son premier avènement au Ve siècle de notre ère, lorsqu’il devient capitale wisigoth. Depuis, Barcelone n’a cessé de croître et de voir se succéder les civilisations, des Arabes aux Castillans. Bénéficiant d’un climat méditerranéen doux et sec, Barcelone se visite toute l’année.

C’est là sa force et sa faiblesse. La ville est extrêmement attractive. Elle abrite les institutions régionales et provinciales, concentre de nombreuses universités et hautes écoles, est le cœur d’une économie régionale forte et voit défiler dans ses rues plus de 9 millions de touristes par an. Par conséquent, Barcelone est une cité florissante et prospère, mais ayant atteint les limites de ses capacités d’accueil.

Barcelone est célèbre pour ses très nombreux monuments et bâtiments remarquables. Les amateurs d’architecture ancienne se rendront dans le Quartier gothique, au centre de la vieille ville. Ils y découvriront des vestiges antiques et médiévaux, ainsi que le quartier juif avec la synagogue, ainsi que des bâtiments néo-gothiques du XIXe siècle, comme la cathédrale Sainte-Eulalie et l’Hôtel de Ville. Les amateurs d’architecture moderne, eux, visiteront les nombreuses réalisations du célèbre architecte Gaudí, en premier lieu desquelles la Sagrada Familia, mais aussi le parc et le palais Güell et les casas Vicens, Milà et Batlló.

Les amateurs de culture profiteront, eux, des nombreux musées qui enrichissent Barcelone. Les plus renommés sont la Fondation Miró et le Musée Picasso, dédiés à ces deux grands artistes du XXe siècle. Ils sont complétés par le Musée National d’Art de Catalogne dont les collections courent de l’Antiquité au début du XXe siècle et par le Musée d’Art Contemporain de Barcelone dont les collections couvrent l’art contemporain de l’après Seconde Guerre Mondiale à nos jours. Barcelone compte par ailleurs un Musée d’Histoire et un Musée d’Archéologie. Côté sciences, vous visiterez le Musée des Sciences Naturelles et les deux Jardins Botaniques, ainsi que le Musée Maritime.

Côté nature, vous serez comblés : Barcelone possède pas moins de soixante parcs municipaux, disséminés partout dans la ville. Le plus grand est le Montjuïc, situé sur la montagne éponyme. Le Parc de la Ciutadella, le deuxième en taille, abrite le Parlement de Catalogne et le zoo municipal. Par ailleurs, la ville compte aussi deux parcs d’attraction, l’un intra, l’autre extra muros. Tout aussi réputées sont les plages de Barcelone. La ville en dénombre sept. Les plus fréquentées sont celles de Sant Sebastià, Barceloneta et Somorrostro.

Le soir venu, les possibles se multiplient. Barcelone accueille de nombreux festivals de film et est aussi réputée pour ses salles de concert. Côté classique, vous vous rendrez au Grand Théâtre du Liceu, l’opéra barcelonais, au Palais de la Musique catalane ou encore à l’Auditori, siège de l’Orchestre symphonique. Côté contemporain, Barcelone accueille de très nombreux artistes de rue, ainsi que des petites scènes spécialisées dans la musique alternative. Les deux festivals musicaux annuels les plus courus sont le Sónar Festival et le Primavera Sound Festival. Enfin, vous poursuivrez la soirée jusqu’au bout de la nuit dans les nombreuses boîtes de nuit et clubs locaux, spécialisés l’un dans l’électro, l’autre dans le hip hop, un autre encore dans le jazz.

Et c’est ici que se termine notre visite de celle magnifique cité ! Remercions Marco et retrouvons-nous la semaine prochaine pour une autre destination ! À très bientôt !

(avec la collaboration de Pauly)

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mon petit Sakis,

    – Durant ma petite pause je viens de découvrir ta rubrique sur Barcelone, une ville merveilleuse que j’ai eue l’occasion de visiter lors d’une escale d’un jour pendant une croisière.

    – Une ville qui est accueillante, où il fait bon vivre. Ambiance jeune, festive et sportive, tout ce que j’aime !

    – En un jour, je n’ai bien sûr pas pu voir tout ce que j’aurais voulu, mais j’avais réservé les billets d’entrée pour la Sagrada Familia et le parc Güell et ce fut deux merveilleuses visites. J’espère pouvoir y retourner un jour à Barcelone.

    – Je remercie ton guide, Marci Mengoni, même si je n’aime pas du tout ce chanteur !

    • David CAMONDO on 23 juin 2019 at 19:24
    • Répondre

    Coucou Sakis,

    bonne idée de présenter Barcelone avec un artiste étranger.
    Ville internationale et rayonnante, toujours à l’avant-garde de la petite comme de la grande histoire !
    J’attends avec patience que l’Espagne brille à l’eurovision.
    Peut-être qu’un jour Barcelone accueillera le concours ?

  2. Barcelone une très belle ville que je connais bien mais j’avoue que je n’y vais plus car je trouve qu’elle est devenue beaucoup trop touristique. Les habitants s’en plaignent d’ailleurs même cela fait la richesse de beaucoup de restaurants et de commerçants sans oublier les hôteliers et les propriétaires d’appartements qui profitent de cette vague touristique au point que la dernier fois que je m’y suis rendu j’avais vraiment eu l’impression d’être traité un peu comme du bétail. J’ai ressenti une grande agressivité et véritable manque de respect. Dommage, ce n’est pas ce que je recherche quand je pars en vacances, Cette très belle ville très riche culturellement a vraiment perdue son authenticité. C’est mon avis personnel mais je ne crois pas être le seul à penser ainsi.

    Je n’y pas d’amis qui vivent dans cette ville et je pense que si cela avait été le cas, mon expérience aurait été différente et mon regard également.

    Merci Sakis pour cet article sur Barcelone, un ville incontournable en Espagne mais à éviter lors de longs weekends de jours fériés.

    • rem_coconuts on 24 juin 2019 at 01:53
    • Répondre

    Barcelonaaaa ! Une ville que j’adore, proche de mon Aude natale! J’y ai passé cinq jours l’été dernier et j’ai été de nouveau conquis. C’est une ville dans laquelle je me verrais vivre, car métropole de bord de mer, une grande ville énergique, vibrante, fleurant bon l’Espagne (ou plutôt la Catalogne pour ne pas vexer ses habitants!), une ville du jour et de la nuit, avec ses soirées bouillonnantes dans les boîtes de la Barceloneta dont la plupart sont vouées à fermeture d’ici la fin de l’année, car y sera installé à la place un centre à vocation scientifique. La Barceloneta, une plage en ville, une chance inouïe, déguster une bonne paella en bord de mer! A Barcelone, il faut ABSOLUMENT aller manger des tapas au Nacional, une espèce de restaurant-halle belle époque bourrée de charme et d’élégance à côté du commercial Passeig de Gracia sur lequel trône la Casa Battlo (chère, mais à visiter). Montjuic, évidemment, ses musées, son Pueblo Espanyol qui restitue dans un parc fermé l’architecture de toutes les communautés autonomes d’Espagne, essentiellement des boutiques, mais un reflet de l’Espagne à travers ses rues. Les rues tortueuses, l’un des principaux charmes de Barcelone et son Barrio Gotico, sa grande place, ses patios. Holaaaaa Barcelonaaaa…

    Par contre, c’est une ville effectivement étouffée par son tourisme de masse, les propriétaires de AirBnB monopolisent le foncier disponible comme c’est le cas sur l’île de la Cité à Paris et c’est dommage, d’autant plus que le nombre de m**des qu’ils louent est effroyable, et qui plus est en payant cash tant qu’à faire! L’appart qu’on a loué l’an dernier… Je vous passe les détails… Mais cela ne doit pas vous empêcher de découvrir ma voisine sudiste, de découvrir la belle catalane et de descendre jusqu’à Salou s’adonner à quelques loopings à Port Aventura World!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :