Le « Happy Hour » de Sakis – #62

Que sont nos Eurostars devenues ? Reprenons aujourd’hui des nouvelles d’un groupe qui a tenté à deux reprises de représenter la Pologne au Concours, hélas sans y parvenir : Man Meadow.

Man Meadow est composé de deux Suédois : Fredrik Olofsson, le brun, et Niklas Vestberg, le blond. Fredrik a débuté la danse à l’âge de neuf et décidé d’en faire son métier. Après ses études secondaires, il devient animateur professionnel à Malmö. En 1998, il part en tournée avec le célèbre groupe After Dark, plusieurs fois candidat au Melodifestivalen. Il intègre ensuite le casting d’une série télévisée, Vänner & Fiender. Il rejoint également un groupe de danseurs professionnels et donne avec lui de nombreux spectacles, notamment sur des navires de croisière. Fredrik joue aussi les choristes au Melodifestivalen et même à l’Eurovision, puisqu’il accompagne Ani Lorak à Belgrade.

De son côté, Niklas Vestberg apprend le violon dès ses cinq ans et se consacre entièrement à la musique classique et symphonique. Il rejoint un orchestre de jeunes, tout en étudiant le chant et la danse. Il complète son parcours scolaire à Stockholm, puis aux États-Unis. Il joue dans la comédie musicale Fame en 2004 et reçoit d’excellentes critiques. Le spectacle accomplit une tournée nationale en Suède. Niklas décroche parallèlement un bachelier en journalisme, puis un master en communication.

C’est en 2008 que Fredrik et Niklas forment le groupe Man Meadow. Ils se présentent à la sélection polonaise avec Viva la Musica, qui est remarqué par les Eurofans. Ils doivent cependant s’incliner devant Isis Gee et terminent troisièmes.

Dans la foulée, ils sortent un premier album, Gipsyland. L’année suivant, ils retentent leur chance, cette fois avec Love Is Gonna Get You. La victoire leur échappe à nouveau, puisqu’ils terminent sixièmes, Lidia Kopania l’emportant alors.

Le groupe prend alors ses distances avec l’Eurovision, mais continue de sortir des singles. Eaten Alive en 2011.

How Doe It Feel en 2012.

Kill The Dancefloor en 2013.

Take It Off en 2014.

Everybody en 2015.

Le grand succès tant attendu leur échappe encore. Après une pause de trois années, ils nous reviennent en 2018, avec Play It Loud.

Réussiront-ils leur pari ? À suivre…

(avec la collaboration de Pauly)

 

(3 commentaires)

    • Pascal on 7 octobre 2018 at 09:22
    • Répondre

    Je ne connaissais pas du tout ce duo suédois. Leurs chansons de la sélection polonaise font très « Modern Talking ».

    Les chorégraphies et la difficulté qu’ ils ont à les suivre sont impayables.

    Sur leurs titres plus récents, les filles ont disparu et c’est très homo érotique mais toujours pas ma tasse de thé..

    Le clip de « Take it all off » est cheap au possible mais très divertissant!!

  1. Mon petit Sakis,

    – C’est un style musical que j’aime bien, je ne m’en cache pas mais au niveau chanson et voix, rien de révolutionnaire… S’ils ne percent pas vers le succès c’est que leur créneau musical est déjà bien présent et ils n’apportent rien de nouveau. Même leur dernier titre : s’il est un peu plus abouti, il ne leur permettra pas, à mon sens d’atteindre les sommets…

    – Bref, un duo sympa sans prétention mais qui aurait bien peu de chance à l’Eurovision même si à titre personnel, j’aime bien écouter ce genre de chansons.

    – Encore merci mon Petit Sakis de replonger dans le passé pour nous donner des nouvelles d’artistes bien souvent oubliés.

    • Philipe Dubois-Blond on 8 octobre 2018 at 17:22
    • Répondre

    Je ne connaissais pas non plus et n’aime pas trop. Cela dit les clips donnent le sourire ^^.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :