Le « Happy Hour » de Sakis – #58

Pour conclure ces vacances en beauté, retrouvons pour un troisième et dernier épisode, notre ami Agustin Galiena. Reprenons à ses côtés, nos déambulations dans les rues de Paris.


Notre grand ami nous attend cette semaine dans le jardin des Tuileries. Celui-ci tire son nom des fabriques de tuiles qui s’y tenaient jadis, avant que Catherine de Médicis n’y fasse édifier le palais du même nom, en 1564. Le bâtiment est remanié au gré des règnes et de souverains. Son jardin est dressé au cordeau par André Le Nôtre, qui, à partir de 1664, lui confère son aspect actuel de jardin à la française. L’endroit devient aussitôt un des lieux d’élection des Parisiens, qui viennent s’y promener, s’y rencontrer et s’y détendre. À l’heure actuelle, le jardin des Tuileries est un lieu touristique incontournable. Les promeneurs y admirent des œuvres de Rodin, Maillol ou Giacometti, avant de gagner le Louvre ou le Musée de l’Orangerie. Les enfants, quant à eux, préfèrent l’été, ses manèges, ses vendeurs de barbes à papa et ses fêtes.

 


Mais voilà Agustin qui nous entraîne déjà vers Montmartre, son quartier si typique, le Sacré-Coeur et sa vue imprenable sur la capitale. Les plus douillets emprunteront le funiculaire pour gagner le sommet de la butte ; les plus sportifs la graviront à pied. Tous visiteront ensuite la basilique, la place du Tertre, l’espace Dali, les vignes et le musée local. En redescendant, ils feront un arrêt au Moulin-Rouge, avant de bifurquer, au gré de leurs envies, vers la rue des Abbesses, la rue Lepic, la rue de Steinkerque ou le Musée de la Vie Romantique.


Agustin est à présent passé dans le Marais, célèbre quartier au cœur de la ville, à l’histoire pluriséculaire et contemporaine, où ancien et moderne se mêlent étroitement. Ses ruelles forment un dédale unique, complété par de nombreuses cours cachées, des commerces et des galeries d’art étonnantes. Quartier par excellence des communautés juive et homosexuelle, le Marais possède une architecture unique qui attire les touristes du monde entier. Le quartier vit et palpite autour de ses bars, restaurants, librairies et boutiques de vêtements.


Agustin nous emmène à présent place des Vosges, la toute première place monumentale de Paris. Elle a vu passer, entre autres, le cortège nuptial de Louis XIV et de Marie-Thérèse. Conçue par Henri IV, elle est réalisée par des particuliers, mais ne sera achevée qu’au XIXe siècle. L’empereur Napoléon décide de lui accorder le nom du premier département à jour de ses impôts, lors de la réforme des finances publiques.

Hélas, déjà la nuit tombe sur Paris et sur nos semaines avec Agustin. Mais c’est peut-être en cet instant que la capitale devient irréfutablement belle. Ses rues, ses monuments, ses commerces s’illuminent et la rendent véritablement « ville-lumière », la plus belle cité au monde.


Remercions ici notre bel Agustin et souhaitons-lui toute la réussite possible pour la suite de sa carrière. Quant à nous, nous nous retrouverons la semaine prochaine avec un ancien candidat de l’Eurovision sportif et musclé à souhait. Dans l’attente, passez une bonne semaine et une bonne rentrée ! À très bientôt !

(avec la collaboration de Pauly)

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • ZIPO on 2 septembre 2018 at 12:35
    • Répondre

    Mon petit Sakis,

    – J’ai fait de belles promenades aux Tuileries ; j’ai visiter Montmartre de long en large et j’ai adoré le quartier du Marais. Enfin superbe place des Vosges où se trouve également la maison de Victor Hugo que j’ai aimé visiter.

    – Et malgré cela, tu m’apprends l’existence du musée de la Vie Romantique : celui-là, je ne le connais pas du tout !

    – Le toutou est très mignon…

    – Merci pour cette ballade à Paris mon petit Sakis.

    – Je vais te lancer un défi pour un prochain  » Happy Hour  » : faire une visite de ma Côte d’Azur natale et en particulier de Nice. Chiche ? Après je ne sais pas si une Eurostar pourra nous y emmener…

      • Pascal on 2 septembre 2018 at 16:51
      • Répondre

      Le Musée de la vie romantique est incontournable pour un fan de sucré comme toi car il abrite un délicieux salon de thé dans son jardin….je te le conseille vivement !!!

        • ZIPO on 2 septembre 2018 at 19:09
        • Répondre

        – Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! 😆 Merci beaucoup Pascal : je ne manquerai pas de m’y rendre lors de mon prochain passage à Paris normalement en 2019.

    • marie on 2 septembre 2018 at 12:37
    • Répondre

    Agustin: Le latin lover par excellence. J’adore son accent quand il parle français.

    • Cabildo on 2 septembre 2018 at 19:38
    • Répondre

    Coucou Sakis,

    merci pour ces photos superbes accompagnées d’anecdotes sur les monuments de notre belle capitale : j’ai appris plein de choses grâce à ton article !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :