Le débrief (6) : La forza !

On entre enfin dans le top 10 de cet incroyable Eurovision…

10 – Moldavie – DoReDos – My Lucky Day (209 pts)

Avec son tableau unique, la Moldavie termine une nouvelle fois dans le top 10 . Elle s’est facilement imposée en demi-finale en prenant la 2ème place du télévote et la 7ème du jury. La Moldavie a emporté le télévote de 5 pays (France, Roumanie, Russie, Ukraine, Géorgie) et les 12 points de deux jurys (Russie et Roumanie). En finale, la Moldavie termine à la 8ème place du télévote et la 10ème du jury : c’est une des rares chansons à avoir mis tout le monde d’accord ! Le télévote fait bien sûr la part belle aux votants traditionnels de la Moldavie, mais pas que, d’où ces 115 points. En revanche, les jurys votants sont quasiment tous des Balkans ou d’ex-URSS. Seuls Saint-Marin et l’Australie ont donné des points. La Russie a donné 24 points avec toute la loyauté à Philip Kirkorov dont elle est capable…

C’est le troisième meilleur classement de la Moldavie, qui est donc passée des profondeurs des demi-finales avec même des rumeurs d’abandon, au succès total : incroyable !

9 – Danemark – Rasmussen – Higher Ground (226 pts)

Contrairement à « My lucky day », « Higher ground » est loin d’avoir fait l’unanimité. Assez logiquement, elle a séduit le public, qui a adoré son efficacité, et exaspéré les jurys… Le Danemark termine donc 5ème de la 2ème demi-finale en remportant le télévote et en terminant seulement 15ème du vote du jury ! Sur 20 votants, le Danemark est dans le top 5 de 15 télévotes ! Elle ne reçoit au mieux, en revanche que 10 points de l’Italie et 7 de Malte. Les voisins scandinaves ont totalement boudé la chanson !

En finale, Rasmussen est 5ème du télévote et 20ème du jury : ni plus ni moins, 15 places et 150 points d’écart! La chanson a essentiellement cartonné dans les pays scandinaves et plus globalement du Nord de l’Europe mais aussi dans l’Europe de l’Est. Les pays du Sud ont été moins séduits par le blizzard danois… Au jury, on ne retrouve quasiment plus que des pays de l’Est… Avec cette chanson qui n’est pas des plus originales (c’est le Danemark après tout…), le pays de Rasmussen reprend du souffle et retrouve le classement de 2013.

8 – Estonie – Elina Nechayeva – La Forza (245 pts)

Avec sa chanson opéra-pop, l’Estonie a presque remporté son pari : la victoire n’est pas au rendez-vous, mais elle renoue avec le top 10. Ce qui est amusant, c’est qu’en demi, elle a été très soutenue par le public (3ème devant Israël !) et moins par le jury (7ème) ; et c’est le contraire en finale (6ème du jury et 9ème du public). En demi-finale, Elina obtient les 12 points de la Finlande, de la Lituanie et du Portugal au télévote, et du jury suisse. En finale, encore 12 points de Finlande et de Lituanie au télévote et 12 des jurys portugais, macédoniens et moldaves.

Elina lave donc l’élimination de Jüri Pootsmann et de Koit & Laura avec ce beau top 10, le 4ème en 10 ans ! Elina obtient le nouveau record de points du pays !

7 – Suède – Benjamin Ingrosso – Dance you off (274 pts)

La Suède sauve les meubles grâce au jury qui a placé Benjamin en 2ème position quand il n’était que 23ème du télévote avec seulement 21 points… C’était le même constat en demi-finale où Benjamin a remporté les 12 points de 9 jurys, et les 10 points de 3 autres. Mais déjà, au télévote, sorti des pays scandinaves et de l’Australie, c’était moins probant… Cet écart n’a fait que se renforcer en finale : les jurés professionnels ont adhéré au tableau très graphique de Benjamin. 35 d’entre eux l’ont classé dans leur top 10, dont 8 à la première place, 3 à la seconde, et 8 à la 3ème. Ce qui est amusant, c’est que les voisins ont un peu boudé, un peu comme pour Alexander Rybak. Le Danemark ne donne qu 4 points, par exemple, et l’Islande 6.

Mais le public n’a pas adhéré du tout. Benjamin est dans le top 10 de seulement 6 pays, avec seulement un top 5 : le Danemark qui ne donne que 7 points. A l’inverse, il est dans le bottom 5 de 9 télévotes, et pas des moindres : Albanie, Allemagne, Arménie, Belgique, Croatie, Hongrie, Israël, Italie, Suisse. C’est une grosse contre-performance : le public n’a-t-il pas aimé les refrains qui sonnaient trop play-back ? Ou Benjamin a-t-il simplement été éclipsé par une fin de finale beaucoup plus forte ? C’est en tout cas le 5ème top 10 de la Suède d’affilée, un record !

A noter que c’est la chanson la mieux classée issue de la 2ème demi-finale. C’est dire si elle était en dessous de l’autre…

6 – République Tchèque – Mikolas Josef – Lie to me (281 pts)

Et c’est tout en haut du classement qu’on retrouve pour sa deuxième finale, la République Tchèque grâce à Mikolas Josef qui aura finalement fait son backflip avant de montrer ses fesses… Le roi des cabrioles a surtout plu au public : il est 2ème du télévote en demi-finale et 5 du jury, 4ème du télévote en finale et seulement 15ème du jury qui l’a totalement boudé. En demi-finale, Mikolas remporte les télévotes de l’Islande e et d’Israël et marque des points partout. En finale, Mikolas ne dépasse pas les 8 points au jury avec la Bulgarie, mais il obtient au télévote les premiers » twelve points » du pays grâce à l’Autriche et Israël.

Mikolas explose donc le record national et ouvre la perspective de participations plus régulières de la Tchéquie en finale. Après tout, la Hongrie et l’Autriche y sont tous les ans !

 

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le Danemark est clairement la chanson que je retiens (bien que je préfère personnellement Elina). Dans ma famille, comme dans les bribes de conversations sur l’Eurovision que j’ai pu entendre par ci par là, c’est bien Rasmussen qui fait l’unanimité. Et, même les jurys n’ont pas aimés, ce n’est pas une chanson honteuse que tu ne montre pas à ton voisin (celui qui pense que l’Eurovision c’est que du kitsch), au contraire c’est un très bon ambassadeur de l’Eurovision auprès d’un public non-fan, vieux comme jeune.

    • anachorète on 31 mai 2018 at 10:52
    • Répondre

    DANMARK : c’est bien payé, mais ok pour moi.

    ESTONIE : cela fait toujours son petit effet mais c’est vu et revu, entendu et réentendu.
    rien à dire sur la prestation, la huitième place est méritée mais j’aimerais que l’on passe à autre chose

    SUÈDE : la chanson m’indiffère…
    belle scénographie, mais j’avais l’impression de regarder un clip pas d’être à l’Eurovision

    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : c’est bien! encore plus heureux si Mikolas Josef avais grignoté quelques places pour se retrouver dans le top 5.

    • anachorète on 31 mai 2018 at 10:58
    • Répondre

    MOLDAVIE : la chanson ne m’avait pas convaincu mais…
    une belle prestation, une bonne énergie et une dixième position méritée

    • Alexandre on 31 mai 2018 at 11:34
    • Répondre

    La Moldavie a subi un énorme bond dans mon estime.
    Je ne donnais pas cher de la peau des moldaves car je trouvais la chanson pas terrible mais la scénographie apporte une telle fraicheur et sympathie que quelques part ce top 10 ets bien mérité.

    Le Danemark a apporté ce qui lui manquait les années précédentes: un univers. Le chanteur est charismatique et l´ambiance prenante donc top 10 logique.

    L´Estonie a proposé une belle performance mais la chanson , bien que belle, était trop proprette pour pouvoir figurer dans le top 5 des jurys et du télévote de chaque pays. Encore une fois c´est logique.

    Par contre d´aprés moi, top 10 volé pour la Suède qui est gourmandée par les jurys, à l´instar de l´Australie. Une chanson pas géniale, une performance resucée et un chanteur pas si charismatique que ça. Je comprends le télévote qui a l´air de s´en lasser.

    Enfin, top 10 mérité pour la Tchéquie avec une trés bonne chanson et une belle performance bien fraiche. Ca fait du bien ce classement pour des pays habitués aux profondeurs.

  2. J’applaudis les bons classements moldaves et estoniens. Pour la Moldavie je suis un converti de fraîche date . Leurs répétitions m’ont emballé et leur chorégraphie est une des choses que j’ai trouvé les plus marquantes et inventives de ce millésime.

    Pour Elina par contre, mon amour persiste depuis l’Eesti Laul. Toutefois, sa prestation un peu glacée et le côté assez mécanique de sa prestation m’ont un peu refroidi. 8 ème, ça me paraît être une juste place.

    Entre les moldaves et l’estonienne terminent les vikings danois. Je sais que beaucoup aiment ici mais je suis comme les jurys sur ce coup là : ça me laisse froid ! Le rejet du Melfest qu’est « Higher ground » souffre pour moi d’un côté très prévisible et du criant manque de charisme de Rasmussen.

    Le Danemark de retour dans le top 10 peut s’en réjouir au contraire du voisin suédois pour qui la septième place est une cruelle déception.

    Pour ma part j’aime beaucoup « Dance you off  » et je trouve le desamour du public bien trop marqué. Un top 5 en global m’aurait paru mérité.
    Bouderie passagère ou volonté de punir le trop bon élève qui agace par ses bons résultats ? L’avenir nous le dira mais au final il serait bon pour la Suède et pour son Mello assez calamiteux cette année qu’une remise en question se fasse chez les pontes de la SVT.

    Enfin, la Tchéquie 6 ème….tres content pour le pays et pour le jeune Mikolas qui a souffert à Lisbonne. On a craint un forfait et on a un record pour le pays..si ça peut pousser le voisin slovaque à retenter sa chance, il sera le bienvenu.

    • MrNathanHarper on 31 mai 2018 at 13:29
    • Répondre

    La Suède toujours avantagé par le jury ! Pour une fois que la Suède méritait d’être hors du top 10 !

    • Kikichouchou on 31 mai 2018 at 14:12
    • Répondre

    L’Estonie était ma favorite personnelle, même si j’en ai pincé pour Eleni Foureira aussi.

    J’espère aussi un retour prochain de la Slovaquie grâce au succès tchèque cette année, même si la chanson en question ne me plaisait pas pour dire vrai.

    J’ai bien aimé la chanson moldave, qui sonne plus authentique encore dans sa version russe. J’ai cru à un top 5…

    J’ai trouvé la chanson suédoise simplement inintéressante, malgré un bon show visuel, et le Danemark moyen.

    J’ai hâte de l’an prochain.

  3. * MOLDAVIE : au fil des répétitions, j’ai de plus en plus adoré et chez moi, le soir de la finale, la Moldavie était devenue la favorite de la plupart de mes invités ! C’était tout simplement parfait et même sans songer à la victoire, nous avions tous cru en un TOP 5.

    * DANEMARK : mon favori depuis le départ et la seule chanson ayant fait l’unanimité chez moi. Le public européen a été d’accord avec nous mais pas le jury… J’aurais bien voulu connaitre l’explication de cette indifférence des jurys… C’est tout de même un bon classement.

    * ESTONIE : c’était quitte ou double mais de toute façon, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, elle ne pouvait laisser personne indifférent. Son classement est finalement logique.

    * SUEDE : là, je me suis trompé dans mes pensées ! J’étais certain qu’il serait plébiscité par le public et détesté du public et ce fut tout le contraire ! C’est incompréhensible pour moi… Mais d’un autre côté, je ne peux que féliciter le public d’avoir compris que cette chanson était vraiment mauvaise, la pire que la Suède ait présenté depuis plusieurs années ! Cette 7e place est déjà bien payée !

    * REP.TCHEQUE : c’était frais, moderne avec un jeune chanteur qui a fait le show malgré sa blessure récente. C’est une place méritée attribuée essentiellement par le public, ce dont je me doutais.

    1. – Rectification : j’ai fait une erreur en rédigeant pour la Suède. Je voulais dire  » détesté du jury  » !

  4. MOLDAVIE : comme tout le monde, je pense, je trouvais la chanson assez moyenne au départ. Mais cette mise en scène était remarquable, et m’a emballé pour la Moldavie. Je croyais dur comme fer à un Top 5 donc j’ai été un peu déçu par cette 10° place. Surtout que j’ainais pas, mais vraiment pas Hey Mamma l’an dernier.

    DANEMARK : franchement, je trouve la 9° place bien payée. Le Danois Viking, un des pires clichés du concours. En plus, Rasmussen manque cruellement de charisme, il ne chante pas si bien que ça, la mise en scène avec ses petits flocons de neige à la fin était à la limite du kitsch… Non Zipo, désolé mais je n’adhère pas :/

    ESTONIE : Elina chante effectivement très bien techniquement, mais du point de vue artistique, quel ennui!!! L’opéra est la quintessence du chant et de l’émotion, et là c’est d’une platitude 🙁 A titre personnel, je ne la qualifiais même pas pour la finale.

    SUEDE : à ma grande surprise, j’ai adoré la prestation de Benjamin Ingrosso… ce qui m’arrive très rarement pour les chansons de ce pays. Moi non plus, je n’ai rien compris aux votes. J’étais persuadé que les jurys allaient l’incendier, et le télévote le ressusciter. Eh bien, c’est tout le contraire qui s’est passé, et pourtant après sa 2° place aux jurys, j’étais sûr que la Suède allait gagner après 2012 et 2015. Bon, elle a gagné chez moi, c’est déjà ça… et c’est si rare LOL

    REPUBLIQUE TCHEQUE : Pour moi, beaucoup plus de points négatifs (le look, le sac à dos, le salto arrière, la trompette bouchée…) que positifs (l’énergie, l’originalité). D’où ma déception lors de sa prestation, et sa chute dans mon classement personnel. Je comprends tout à fait les votes des jurys, ils voulaient entendre un chanteur, pas assister au retour de Nadia Comanecci 🙁

  5. Allez, je reprends mon top 10 du mois de mars ?

    1) Portugal : out
    2) Belgique : out
    3) Grèce : out
    4) Ukraine : out
    5) Hongrie : out
    6) Estonie : top 10 mais je pensais qu’elle gagnerait l’ESC
    7) Bulgarie : out
    8) République Tchèque : top 10
    9) Pays-Bas : sans commentaire, je n’ai pas aimé le direct du tout
    10) Autriche : top 5

    Heureusement que je ne fais pas une dépression à chaque fois que les pays que je préfère ne sont pas autant appréciés en mai, sinon j’aurai arrêté l’Eurovision depuis longtemps !
    Alors, alors qu’avons-nous aujourd’hui :

    MOLDAVIE : La Moldavie à l’Eurovision, ça commence en 2005 et c’est résumé ici : https://www.youtube.com/watch?v=9EiVCoTN1-k

    En regardant cette vidéo, je me suis rendu compte d’un truc : je les trouve géniaux dans les ambiances fun. Les mises en scène des chansons funs sont super (si on oublie la trottinette…). Oui c’est ridicule, mais l’Eurovision, ça ne peut pas être 40 chansons comme Euphoria. Ils étaient le soleil de cette compèt’ et ils n’ont pas volé leur top 10.

    DANEMARK : C’était tellement épique. On a le film dans la tête, les héros en clone d’Aragorn, les batailles édulcorées du cinéma, la neige des marcheurs blancs… C’était trop coooool.

    ESTONIE : Bon, l’Estonie. J’ai complètement craquée lors du direct jury le vendredi. Comme diraient les « d’jeuns d’au jour d’aujourd’hui » : j’étais en PLS. Mon compagnon ne savait plus quoi faire de moi, j’avais pas assez de mouchoirs pour toutes ces larmes, j’étais à la limite du syndrome de Florence/Stendhal. C’est totalement irrationnel mais bon, c’était la première que j’allais à l’Eurovision, j’aime bien l’opéra, j’étais fatiguée… ça a dû jouer un peu.

    SUÈDE : Couple de français fictif dans un salon au passage de la Suède :
    A. : Bon c’était marrant la Moldavie. Je préférais l’année dernière…
    B. : Tu plaisantes ? Imagine un instant qu’ils gagnent ? Tu sais ce qu’on va dire de l’Eurovision après ? Que c’est ridicule, que c’est que des chansons débiles qui gagnent. On est en train de rendre ses lettres de noblesses à l’Eurovision, on cravache dure pour ça, c’est pas pour que la Moldavie envoie tout valser ! Ouh là, je suis vénère, je vais me prendre un verre… C’est qui maintenant ?
    A. : Sweden !
    B. : Oh non… Encore une suédoiserie. Tu sais c’est quoi leur problème ?
    A. : Comme la carte postale est courte, je te laisse aller prendre un verre, mijoter sur le canap’ et tu me raconteras ça après, hum ? Purée ce fromage… Il me donne faim le bougre.
    B. : Pfff… Aller c’est parti.
    A. : Belle lumière, on sent que c’est travaillé.
    B. : Comme d’habitude. C’est la Suède, pas la Bosnie-Herzégovine. Mais r’garde moi ça ! « je suis beau, je me passe la main dans mes cheveux tout propre » et petit déhanché… Signe de tête, sourire Freedent genre « tu comprends, tu me comprends, on s’comprend, hein », et trois et quatre…
    A. : Tu vas parler comme ça pendant toute la chanson ?
    [Quelques temps plus tard, lors des récaps.]
    A. : Ah c’est vrai que c’était pas mal. Il était pas mal, la scène vraiment cool, c’est comme si on n’était plus à Lisbonne pendant trois minutes ! Et puis cette petite inspiration Motown là… Aller, je vote. Hé ! Tu m’as griffé en m’arrachant le téléphone. Tu m’as pris pour SuRie ou quoi ?
    B. : Jamais, jamais tu ne voteras pour ce truc, c’est clair ? Aucune originalité, ça fait 5-6 ans que la Suède se repose sur ses lauriers. Mans c’était cool, mais franchement pas le vainqueur de la soirée. On votera pour eux le jour où ils feront des efforts, des vrais. Des trucs plus…
    A. : En gros qu’ils chantent en suédois ?
    B. : Oui et non, pas seulement… Et puis un peu de pitié pour les autres pays. La Suède a gagné 6 fois, dont deux dans les années 2010. J’aime bien Petra et Mans mais bon, fut aussi laisser la place aux autres aussi.
    A. : Ok, soit. Mais c’est surtout parce qu’ils ont gagné il n’y a pas longtemps. Tu peux me rendre mon téléphone maintenant ? Promis, je ne vote pas pour la Suède. Merci.
    B. : Qu’est-ce que tu fais là ? T’as voté pour qui ?
    A. : J’ai envoyé le numéro 19. Ben quoi, la Moldavie n’a jamais gagné l’Eurovision. Il faut laisser la place aux autres, non ?
    B. : Si la Moldavie gagne, ne serait-ce que le télévote français à cause de gens comme toi, j’te quitte… Il ne me reste plus qu’à exploser mon forfait pour l’Estonie et l’Ukraine. »

    Voilà, c’est à peu près ce que je pense de la Suède. C’est un avis assez « bipolaire » pour parler vulgairement.

    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : Bon pour finir ce trop long pavé, je vais la faire courte.
    He did it ! He made it !
    J’étais tellement contente lorsqu’il a fait son salto (qu’il n’avait pas fait à la final jury je le rappelle). Porte du top 5 mais une suite de carrière prometteuse je l’espère.

    1. Chapeau pour le commentaire de la Suède: j’ai bien rigolé 🙂 🙂 🙂

    2. OH MON DIEU que j’ai ri!
      Je le voyait trop le petit couple sur le canap!
      Merci pour ta fraicheur

      • philipe Dubois-Blond on 1 juin 2018 at 04:41
      • Répondre

      Ha ha merci de cette fraicheur, j’ai ri aussi. Et merci pour le clip sur la Moldavie 😉

    • Antoine 97 on 31 mai 2018 at 22:01
    • Répondre

    Une seule chose à dire! Vive Mikolas! Je pourrais l’épouser je le ferais.

  6. J’adore ton couple de français fictif, tu sais quoi, moi je crois qu’il existe vraiment, il est sans aucun doute le reflet de ce que beaucoup de téléspectateurs ont pu ressentir lors du passage de la Suède et pas uniquement en France. Tu m’as fait trop rire et cela résonne tellement vrai ! Merci …

    Personnellement, je n’ai pas détesté la Suède cette année, Ils sont vraiment doués pour tout miser sur la mise en scène qui semble malgré tout avoir fait son effet. Après, la qualité de la chanson est discutable mais pas mauvaise. Et puis l’interprète, c’est une question de goût, moi je l’ai trouvé un peu trop lisse et superficiel pour arriver me convaincre,

    Les moldaves sont plus modestes et proposent souvent des chansons très populaires mais ils étaient bien meilleurs, leur mise en scène était géniale, une recette vaudevillesque toute simple mais très bien travaillée et qui retient bien l’attention. J’ai voté pour eux alors qu’au départ, je trouvais cette chanson ringarde et sans aucun intérêt, preuve que ça marche, surtout lorsque la créativité est au rendez-vous.

  7. MOLDAVIE : vraiment sympa
    DANEMARK : sans plus
    ESTONIE : C’était parfaitement exécuté mais pas ma tasse de thé.
    SUEDE : je n’en reviens pas , même avec un classement pourri de la part du public , la Suède termine 7e. C’est difficile de la faire sortir du top 10!
    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : super contente

    • philipe Dubois-Blond on 1 juin 2018 at 04:49
    • Répondre

    Ha la Moldavie ! je dois bien être un des rares à avoir adorée la chanson dès la sortie surtout pour ses sonorités très « Bregović », et après j’ai été totalement conquis par la bonne humeur du trio, puis au final leur mise en scène qui m’a fait être fier d’eux. Je les voyais bcp plus haut et ils l’auraient mérité.

    Les autres : je n’en voyais aucun en finale, aucun n’était en dessous de la 26ème place dans mon top.

    Mention spéciale à la Suède (ironique) qui selon moi semblait ne pas vouloir gagner : la pire chanson de ce pays en 10ans.

  8. MOLDAVIE
    Dans mon top 3, je les adore. La chanson est entraînante, met instantanément de bonne humeur, donne envie de chanter et danser avec eux, j’ai signé directement. Je trouve également la mise en scène irrésistible, parfaitement exécutée (que de travail cela a dû demander !) et délicieusement décalée. La Moldavie comme on l’aime.

    DANEMARK
    Sans que ce ne soit désagréable à l’oreille, j’ai trouvé cette chanson vraiment fadasse et redondante. Et le visuel me faisait penser à une série viking au rabais. Merci le télévote, en somme.

    ESTONIE
    Ma gagnante. La somptueuse Elina m’a enchanté les esgourdes pendant trois minutes et fait frémir la moindre particule de mon être. Plus prosaïquement, c’est sobre, classe, fluide, naturel, vocalement exceptionnel. Je ne m’attendais évidemment pas à ce qu’elle gagne, mais ce classement, pour le genre qu’elle défend est en soi une consécration.

    SUÈDE
    Voir le télévote infliger un tel camouflet à la Suède a été mon plaisir mesquin de la soirée tant je ne trouve rien à sauver dans cette proposition. Je suis complètement passé au travers de cette chanson, j’ai juste vu un Benjamin Ingrosso en plein racolage tenter d’imiter Michael Jackson devant un jeu de lumières m’ayant éclaté le crâne via le nerf optique.

    TCHÉQUIE
    Vraiment ravi pour ce pays (que, au passage, j’adore et vous conseille de visiter). J’ai eu du mal au début, pas mon genre, et je considérais plutôt Lie To Me comme un jeu d’adolescent attardé, mais peu à peu je me suis laissé entraîner et j’ai apprécié. Apprécié l’énergie de ce gars, apprécié tous les petits gimmicks saupoudrés le long de la prestation, apprécié le rythme. Je tempère tout de même, en termes musicaux, beaucoup de facilités qui au final nuisent un peu à l’ensemble.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :