Le débrief (5) : That’s how you’re not in the top 10…

On poursuit avec le milieu du tableau, avec de nouveaux grands favoris et deux outsiders…

15 – Norvège – Alexander Rybak – That’s how you write a song (144 pts)

Grand favori à notre grande surprise jusqu’aux demi-finales, le vainqueur de 2009 n’imaginait sans doute pas finir aussi bas dans le tableau des scores, même pas dans la première partie d’ailleurs. La faute aux jurys qui sont restés sur leur faim.  Alexander est 16ème du classement des jurys avec des points de seulement 12 d’entre eux, surtout des petits points. C’est le choix numéro 1 de l’Italie seulement. Rybak fait un peu mieux au télévote, 11ème, avec surtout un soutien de l’ex-URSS et de la Scandinavie : 10 pts de son pays natal la Biélorussie, 8 du Danemark et de la Suède, 7 de l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Mais Rybak n’a pas atteint le top 10 de la moitié des télévotes. Une véritable contre-performance alors même qu’il remporte la première demi-finale ! 2ème du jury derrière la Suède et 3ème du télévote derrière le Danemark et la Moldavie.

L’ironie du sort, c’est qu’Alexander Rybak est le seul Norvégien à avoir remporté une demi-finale, deux fois, et surtout le premier artiste à remporter deux fois une demi-finale. Il est aussi le gagnant d’une demi à réaliser le pire score en finale. En effet, avant lui, seuls deux gagnants de demi-finale ne sont pas montés sur le podium du samedi : Tom Dice (6ème en 2010) et Loukas Giorkas (7ème en 2011). La Norvège a manqué la finale en 2016, mais a atteint 5 fois le top 10 auparavant. C’est donc le plus mauvais score en finale pour la Norvège depuis 2012…

14 – Bulgarie – EQUINOX – Bones (166 pts)

La Bulgarie n’était pas non plus attendue aussi bas. Mais au fond c’était assez logique. On a beaucoup comparé « Bones » au « Skeletons » de Dihaj l’an dernier, et pas seulement pour leur titre ! Or, « Skeletons » a terminé justement à la même place (mais avec 46 points de moins, les votes se sont davantage partagés). C’est la preuve que les téléspectateurs sont déconcertés par les tableaux sombres et trop sophistiqués. Tout est  troublant dans cette chanson pourtant brillante : un groupe pléthorique et difficile à cerner, des visages qui se succèdent, une chanson d’amour entre des gens qui ne s’aiment visiblement pas (ou à 5, mais ça demande de l’organisation !) et un message difficile à traduire. Je pense que déjà si le groupe s’appelait « Zhana Bergendorff ft. Equinox », on aurait mieux compris.

Résultat, la chanson prend la 7ème place de la 1ère demi-finale, seulement, avec la 8ème du télévote et la 4ème du jury. Elle bénéficie surtout du soutien de ses voisins : Chypre, Grèce, Macédoine. En finale, la Bulgarie est 9ème du jury mais seulement 14ème au télévote. La communauté bulgare de Chypre lui envoie 10 points, le voisin macédonien et l’Espagne 8, le voisin grec 7. Elle a été citée deux fois à la télévision par les porte-paroles britannique et macédonien. Avec le même groupe d’auteurs, la Bulgarie s’est donc qualifiée trois fois de suite, une sacrée prouesse ! Mais c’est la première fois qu’en finale la Bulgarie ne termine pas dans le top 10.

13 – France – Madame Monsieur – Mercy (173 pts)

Longtemps grands favoris, Madame Monsieur terminent à une décevante 13ème place, une place en dessous d’Alma, bien qu’avec 28 points de plus. Et le fait est qu’avec sa scénographie très vide, notre chanson en français est passée totalement à travers et s’est avérée pas du tout inoubliable. Dès la fin de la chanson, on n’y croyait plus.

L’étude des votes nous renseigne un peu plus sur la chanson. Madame Monsieur terminent 8ème des votes du jury et 17ème du public. Au télévote, Mercy a plu à quelques pays mais a fini globalement dans le ventre mou du classement. C’est la Belgique qui a le mieux aimé avec 8 points, puis l’Ukraine, 7 points, et l’Islande et Israël avec 6 points. Mais sur 42 pays, 27 ont classé la France entre la 10ème et la 19ème place. Les trois pays qui ont le moins aimé sont l’Autriche et le Royaume-Uni (21ème) ainsi que la Hongrie (22ème). Bref, rien de honteux, mais une chanson pas assez mémorable pour terminer dans les top 10 des pays votants…

En revanche les jurys ont été très divisés. Une poignée a adoré : 22 pays ont accordé des points dont les 12 points de l’Ukraine (ceux qui nous ont donné de faux espoirs, 10 de la Lettonie et la Lituanie, 8 de Malte). Mercy rate de peu les points de 6 jurys avant de sombrer dans chez les 15 derniers votants qui l’ont tous classée entre la 17ème et la 25ème place. Essentiellement des pays de l’Est mais pas que : Suisse, Royaume-Uni, Autriche, Australie, Pays-Bas ont détesté ! Mercy termine même avant-dernière des jurys roumain et serbe…

Bref, Mercy a été un rendez-vous manqué qui termine quand même à une place honorable et dans la première partie du tableau. C’est la troisième fois d’affilée, quand c’était rarissime auparavant…

12 – Lituanie – Ieva Zasimauskaité – When we’re old (181 pts)

Pas forcément attendue aussi haut, Ieva Zasimauskaité s’est invitée aux portes du top 10. Comme l’incroyable Eugent Bushpepa. Ieva a été la sensation de la première demi-finale en saisissant le téléspectateur. Ieva fait d’ailleurs mieux au télévote qu’au jury en demi comme en finale ! Pour autant, la qualification de Ieva était loin d’être évidente. Elle a pu s’appuyer sur l’Irlande, la Lettonie et l’Estonie au télévote pour lui accorder 32 points décisifs… Car ailleurs, Ieva n’a pas affolé les compteurs non plus… En finale aussi, Ieva termine première du télévote dans 5 pays ! l’Irlande, le Royaume-Uni (et leurs communautés baltes), l’Estonie, la Lettonie et la Norvège… Bref, Ieva a pu s’appuyer largement sur les voisins et les amis (on pourrait parler de la Géorgie, des autres pays scandinaves…) mais après tout, on est très heureux de la retrouver à cette place très méritée. C’est le troisième meilleur classement du pays, après une année de relégation.

11 – Albanie – Eugent Bushpepa – Mall (184 pts)

Qui aurait imaginé l’Albanie aussi haut ? Pourtant ce n’était pas gagné ! En demi-finale, Eugent termine 11ème du télévote et 3ème du vote du jury, devant la Bulgarie, la République Tchèque, Chypre, l’Estonie… Eugent a emporté le vote des jurys islandais et biélorusse. Le télévote ressemble lui plutôt à un recensement de la communauté albanaise en Europe : 12 points de Macédoine, 10 de Grèce et de Suisse et déjà plus que 5 d’Espagne… En finale, l’épopée d’Eugent se poursuit avec une incroyable 7ème place du jury mais seulement la 18ème du public : on a vu l’Azerbaïdjan lui donner 12 points, mais aussi l’Islande, le Portugal, la Hongrie et le Monténégro 10, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Grèce, la Pologne, la Biélorussie, la Bulgarie 7… C’est donc un panel géographiquement très large qui a récompensé le professionnalisme et la belle voix d’Eugent. En revanche, les 58 points du télévote proviennent exclusivement de la diaspora albanaise et du voisinage…

Eugent met donc fin à deux ans de relégation et obtient le 3ème meilleur score du pays, après Rona Nishliu 5ème en 2012 et Anjeza Shahini, 7ème en 2004. C’est le record de points du pays. Un sacré tour de force !

 

(29 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je donnerai mon avis plus tard, mais j’adore tes titres d’articles Antoine 😀

    • Alexandre on 30 mai 2018 at 08:59
    • Répondre

    Norvège: Chanson trop enfantine. Alexander est á sa place et un top 15 n´ets vraiment pas honteux étant donné la qualité de la finale.

    Bulgarie: Belle chanson, belle mise en scène. En effet, peut-être trop sombre pour être placé dans le top 10 mais le pays n´a pas démérité. Classement quand même surprenant.

    France. Franchement, la scénographie est une fausse excuse.
    Nous avions déjà eu une idée de la mise en scène durant la finale nationale et elle était déjà bancale.
    Lisandro, Igit et Emmy Liyana avaient de superbes mises en scène qui arrivaient à retranscrire le message de leurs chansons.
    Mais non, il fallait que les spectateurs votent par idéologie (pour le message de la chanson) et non par pragmatisme.
    Alors, c´est un peu hypocrite de se plaindre du manque de scéno dès l´atterissage á Lisbonne. C´était d´ailleurs une de sraisons de l´instauration de Destination Eurovision. Avoir une mise en scène dés le départ pour éviter les critiques durant les premiéres répétitions.

    Edoardo a fait un bon travail de sélection mais il faudrait qu´il soit un cran au dessus et évite d´intégrer de nouveau des chansons aux thémes clivants car nous l´avons bien vu, ça ne marche décidément pas pour la France.

    Dès le départ, je craignais que la chanson était trop simple au niveau de l´instru et j´en veux personnellement aux fans, bookmakers et journalistes de nous avoir fait croire à un podium ou une victoire.

    Classement honorable mais j´espère que la France va en finir avec ce type de classement polis (du type partie supérieure de tableau mais en dehors du top 5/10)

    Pour la Lituanie et l´Albanie, belles chansons émouvantes portés par deux bels artistes donc ils n´ont pas volé leur classement.

    1. En effet, uen mise en scène, même simple peut se réveler efficace (exemple de l’Irlande cette année). Imaginons un peu Igit sur scène, c’eût été autrement plus efficace à mon avis.

      Bref, il faut apprendre de nos erreurs… Petit-à-petit, on fait notre nid, la marque Eurovision est redevenue crédible en France depuis 2016. Francetélé en veut, Paris verra très vite le concours sur son sol !

    2. Pour la France, c’est naïf de penser qu’une victoire sera de nouveau possible un jour… Le problème est que nous ne sommes pas aimés du public européens (les eurofans, eux, nous aime bien), c’est comme ça ! Je pense que MM était un excellent choix et une grosse mise en scène n’aurait pas changé grand chose. On a encore cette image négative auprès du public, pourquoi, je ne sais pas. Nous envoyons depuis 3 ans des chansons et des artistes modernes et diversifiés, cela ne paye pas. Beaucoup de pays s’aide au niveau géopolitique, pour la France, rien ! Je ne suis pas pour ça mais il faut reconnaître que l’Eurovision, c’est aussi ça et cela en aide certains… On pourrait envoyer GUETTA que l’on ne gagnerait pas !

      1. Moi je sais pourquoi on a une image négative auprès du public : on a des privilèges (notamment celui d’aller directement en finale) et malgré tout on n’arrête pas de se plaindre et de râler. Ca doit être irritant par exemple pour un suisse d’entendre un français se plaindre d’une treizième place en finale alors que rien que de passer en finale serait une victoire pour lui.

          • anachorète on 30 mai 2018 at 23:48
          • Répondre

          heureusement les suisses allemands ne vous comprennent pas ;oD
          continuez de choisir de belles chansons qui vous font plaisir. le jour de la victoire viendra et on en entendra parler, jusqu’en Suisse, pendant au moins 5 ans ;o)

        1. Je le confirme, même si je comprends que les français aient envie de gagner mais cela n’est plus arrivé depuis 1977, alors patience et longueur de temps font plus que force ni que rage !

      2. Je suis tout à fait d’accord avec Eurovista !
        Et où est-ce écrit que Guetta était une assurance de victoire ? On écoutait encore T.at.u sur NRJ lorsque la Russie (pays avec plein d’amis) n’a pas gagné l’Eurovision en 2003. Et lorsque vous vous plaignez de la France qui réussit à aligner 3 ans de première partie de tableau et qui possède 5 victoires à l’Eurovision, j’espère que vous n’oubliez pas ceux qu’on n’entend pas comme l’Islande qui n’a jamais gagné et participe depuis 1986, Chypre qui attend depuis 1981, Malte qui attend depuis 1971 (dernière victoire française 1977). A côté, on a le Portugal qui est resté sage pendant 53 ans, la Finlande, pendant 45 ans, l’Autriche qui a attendu Conchita pendant 48 ans, la Suisse qui a attendu Céline Dion (pas très connue à l’époque hein, avec une victoire sur le fil) pendant 32 ans, l’Espagne attend depuis 1969 et elle a partagé le podium avec 3 autres pays…
        A côté, la France peut au moins être fière d’avoir fini 1ère ex-aequo en 1991 !
        S’il y a bien un truc que j’ai appris avec l’Eurovision, c’est qu’il est naïf de croire à une victoire pour tous les pays chaque année. Il est naïf de croire que la recette miracle existe. Oui, en envoyant Daft Punk, David Guetta ou Mylène Farmer on peut perdre, c’est facile : il y a un gagnant et 40/42 perdants chaque année.
        A part l’Irlande qui a réussi à gagner 3 ans d’affiler, tout montre que c’est une compétition compliquée, sans recette miracle. La France n’est pas aimée du public ? Mais qui a mis Alma dans le top 10 l’année dernière ? Certainement pas les jurys…
        On a tous le droit de croire ou de ne pas croire en la victoire de son pays à l’Eurovision. C’est le jeu. Après si on envoie des prestations perfectibles, on ne va pas se gêner pour l’améliorer. Si la prestation de Madame Monsieur vous a touché et vous avez trouvé ça parfait, vous n’êtes pas les seuls (d’ailleurs c’est peut-être pour ça qu’ils ont choisi cette mise en scène^^). Mais des gens n’ont pas été touché par cette mise en scène et pensaient que c’était possible de faire mieux… Tout est possible.
        Tout-est-possible !
        Tout
        est
        possible
        Même une victoire de la France… 🙂

        1. C’est plein de bon(s) sens, comme souvent avec toi GH!
          Et je rajoute aussi que c’est ce qui fait aussi l’interêt du « jeu »: ne pas savoir qui va gagner mais être sur qu’il sera seul et que les autres auront perdu!
          Une chance sur 40/42 c’est peu, mais il ne faut pas baisser les bras comme l’a fait la France avant Edoardo. C’est un concours où on le sais et on l’a vu: il faut TOUT LE TEMPS se remettre en question! Car en effet, il n’y a pas de recette miracle

            • Eric on 31 mai 2018 at 14:10

            Pour répondre à Ghost Hildly, pour Alma et Amir, in a été que 10 et 9e du public, c’est pas énorme… Je te parlais d’un vote en masse et moi je crois que ce sera compliqué quel que soit la chanson proposée ! J’espère me tromper…

  2. Sacrée claque que celle reçue par Alexander Rybak. Je mentirai si j’écrivais que ça me fait de la peine. Sa chanson était indigente et on le sentait malade.

    Par contre, l’ordre de passage lui a été très défavorable. Étonnant et plutôt anormal au vu du pedigree d’ancien vainqueur et de sa victoire en demi.

    Je déteste « Bones », son ambiance toc et le playback de Zhanna. La 14 ème place est clairement bien payée pour moi. Je comprends la comparaison avec « Skeletons » que curieusement j’adorais.

    La Bulgarie fait sa troisième finale de suite. Qui l’eût cru en 2014 ?

    13 ème place décevante pour les MM. Je me rends compte que penser à la victoire était sans doute une ambition démesurée mais le top 10 était jouable !!
    En revoyant leur prestation, je la trouve peu assurée, il n’y a pas la flamme qu’on avait vu sur certains pré-concerts.
    Et niveau mise en scène, la promenade de JK et d’Emilie n’avait pas grand intérêt et les mouvements de caméra n’étaient pas très adaptés. Il y a encore des gros efforts à faire M Grassi !!!!

    Ieva était touchante, craquante. Même si sa chanson est clairement gnan gnan, je lui souhaitais une belle réussite. La Lituanie et son processus de selection à rallonges ont encore de beaux jours devant eux. Vivement Janvier 19 que Greta Zazza, Paula et Monee tentent de lui succéder. .

    Enfin, l’Albanie. Je le voyais 16 ème en DF il finit aux portes du top 10. Ça montre qu’un homme qui chante (merveilleusement) en albanais a toutes ses chances . Belle récompense pour ce pays qui a des vocalistes exceptionnels souvent sacrifiés en demi.
    A ce sujet, Eneda Tarifa va participer au Turkvision 2018. Première immersion d’un candidat passé par l’Eurovision dans ce concours qui a l’air assez prometteur.

  3. Comme je l ai déjà dit après le départ de Nathalie André qui ne voulait pas entendre parlé de mise en scéne ,Edouardo qui fait d excellents choix d ‘artistes pour la sélection ne met pas en avant l importance de la mise en scéne. ;Dommage Sinon quelle déception pour la Bulgarie la meilleure chanson de cette année

  4. pas très clair mon message , en gros Mr Grassi c est bien mais il faut passé à l étape suivante SVP pour la sélection francaise et vous enlevez de l emprise de MME André

    1. Arrêtons de parler de mise en scène pour la France car le Portugal n’en avais pas l’an dernier et il a gagné. Le problème est bien plus profond ! Comme je l’ai mis au dessus, même avec GUETTA, on ne gagnerait pas !!! On est les « mal aimé » du concours et il faut reconnaître que c’est pareil pour les anglais ! Comme si on nous faisait payer nos heures glorieuses de ce concours…

      1. Je crois que tu as raison Eric!!!!que le concours revienne avec l obligation de chanter ds la langue nationale et on aura nos chances .Sinon malheureusement on ne verra jamais la France gagnée

    • Kikichouchou on 30 mai 2018 at 11:32
    • Répondre

    De ce lot, seule la chanson lithuanienne trouve vraiment grâce à mes yeux. J’aimais beaucoup avant d’en voir le live, et j’ai adoré davantage ensuite.

    • anachorète on 30 mai 2018 at 11:56
    • Répondre

    NORVÈGE : ce n’est tout de même pas la chanson la plus incroyable et inoubliable de cette édition… pas grand chose à dire si ce n’est que le commentaire d’Antoine est assez amusant.

    BULGARIE : cette chanson est incroyable! hélas je peu comprendre que cet univers très sombre ne fasse pas l’unanimité.

    FRANCE : tout à été dit quand à la scénographie et ce résultat sévère.
    malgré tout c’est une belle chanson qui représente très bien la France. continuez à l’écouter! je pense que Madame Monsieur on un bel avenir dans la chanson francophone.

    LITUANIE : un beau parcours pour cette chanteuse talentueuse et touchante. la chanson je suis moins convaincu.

    ALBANIE : je me dit que deux chansons rock dans la première demi finale c’était une de trop. alors exit la Suisse sympa mais un peut trop propre et gentille et… bravo l’Albanie. Eugent a magnifiquement porté sa chanson à cette très méritée onzième place.

  5. * NORVEGE : dieu sait que j’apprécie Alexander Rybak mais pas cette chanson d’une trop grande banalité… Cette place est déjà très bien et d’ailleurs, je suis extrêmement surpris par sa première place obtenue en demi-finale…

    * BULGARIE : j’ai vraiment aimé la chanson, les voix mais la mise en scène était vraiment  » ténébreuse « … D’ailleurs chez moi, j’ai été seul à défendre la Bulgarie ; tout le monde a détesté… Il y a eu un gros  » couac  » dans l’adéquation entre une très belle chanson et une mise en scène incompréhensible pour les spectateurs lambda…

    * FRANCE : j’ai déjà tout dit. Je n’y reviendrai pas mais j’ai beau réfléchir dans tous les sens, je reste sur ma position : le titre  » MERCY  » est le centre majeur de l’échec et de confusion dans l’esprit des téléspectateurs…

    * LITUANIE : tant mieux pour elle d’avoir obtenu ce classement flatteur totalement immérité pour moi qui détestait cette chanson ainsi que la mise en scène.

    * ALBANIE : une des divines surprises de ce concours ! Jamais je n’aurais imaginé un tel classement ! Déjà que j’avais des doutes sur sa qualification en finale… Il faut préciser que ce classement élevé est dû essentiellement aux jurys qui ont reconnu son immense talent, mais le public a peu suivi, ce qui prouve que certaines chansons peuvent se hisser au sommet qu’avec une moitié des votants officiels.

  6. NORVÈGE : Quand on revient à l’eurovision, il faut vraiment une superbe chanson, Alexander Rybak est un artiste talentueux mais sa chanson n’arrive pas à la cheville de Fairytale.

    BULGARIE : Je n’ai pas aimé, c’était trop sombre.

    FRANCE : Scénographie NULLE si on peut appeler cela scénographie. C’est dommage, une occasion de perdu!

    LITUANIE : tableau très touchant

    ALBANIE : j’ai trouvé ça super!

  7. Je trouve certaines personnes ici pessimistes mais en même temps ça correspond bien à la France de se plaindre de tout et tout le temps. Du moment où des pays comme le Portugal parviennent à gagner le concours alors que ce n’était jamais le cas auparavant, alors n’importe quel pays peut y arriver. Il faut juste la bonne chanson et la bonne mise en scène pour cela. Depuis 2016, le problème de la France ne vient plus forcément de la chanson choisie mais plutôt de la mise en scène. Par exemple, Amir aurait put atteindre un top 5 sans problème devant la Suède si la délégation française avait mis en place une scénographie plus prenante car il faut reconnaître que sa mise en scène était vide mais vraiment vide. Pareil pour Madame Monsieur, même si c’est une chanson qui n’avait pas besoin de mise en scène spectaculaire, ils auraient dut faire quelque chose qui permettrait de retenir l’attention du public car ils sont passés inaperçu au niveau du télévote. Comme par exemple mettre des sous-titres comme l’ont fait les italiens qui ont été malins car ça leur a permit d’atteindre la 5e place ou alors mettre plus d’émotions car je trouve que le live à Destination Eurovision était plus touchant que celui de l’Eurovision. Donc maintenant la France doit travailler sérieusement sur la mise en scène pour permettre au pays d’espérer un jour à une 6e victoire.

  8. NORVÈGE : Contente d’avoir vu le légendaire Alexander Rybak en vrai, de loin mais en vrai ! Bon, pour la chanson, je l’avais classée 43ème/43. Pourquoi ? Parce que c’est peut être comment ça qu’il écrit des chansons, mais c’est pas comme ça qu’on revient après Fairytale. Certes, ça bouge, c’est entraînant… mais zut quoi ! Il n’a pas eu le record de points (battu par Sobral) pour revenir avec ça ! Si ? Loreen est revenue au Melfest l’année dernière, mais c’était un truc bossé et osé, tellement osé qu’elle s’est faite éliminée. Là… Bon, au moins, je l’ai vu en vrai de loin.

    BULGARIE : Je préfère clairement la version en direct par rapport à la version studio. Sans un doute. On entend bien mieux Zhana est ça donne une profondeur supplémentaire au morceau. La mise en scène des fondus et le découpage d’écran m’a beaucoup plus. C’était super pour rendre l’harmonie du groupe à l’écran sans être statique. Après, c’est très sombre, mais j’aime beaucoup. La comparaison avec Dihaj est bien trouvée !

    FRANCE : Eh bien, si je suis d’accord qui manquait un petit quelque chose à la France, il y surtout un truc qui m’a chiffonné et pincé le cœur en revoyant la prestation : c’était plus prenant pendant la final jury du vendredi. Certains trouvent qu’Emilie n’était pas vraiment dedans pendant le passage du pont, c’était parfait le vendredi. Elle n’a pas regardé les marches avant de monter, la transition entre la caméra à la fin du pont et la caméra suspension n’avait pas de problème de « regard ailleurs », et elle avait tendu tendu sa main vers la caméra comme à la seconde demie, soit à droite.
    C’est du détail, je suis d’accord. Je suis d’accord aussi pour refaire 2018 et envoyé Emmy Liyana/Malo/Lissandro/Ehla… mais ça n’arrivera pas !
    Ce que m’a rappelé MM (et Mikolas pour la République Tchèque) c’est que le jury et le public ne voient pas exactement le même show ! Pourquoi Mikolas en exemple ? Parce qu’il n’a pas fait son salto devant le jury qui votait vendredi soir. Ces petits détails ne transforment pas une 25ème place en une 1ère place, mais ils comptent quand on hésite entre plusieurs choix. Vous l’avez peut-être expérimenté avec le Quorovision, mais pour classer des chansons qu’on aime bien, quand on n’a pas d’arguments solides, on s’attarde sur des détails. Ici le détail peut être :
    Mais tendue vers la salle => c’est pas pour nous
    Main tendue vers la caméra => connexion avec le téléspectateur (cf. la vidéo de la France en demie-finale)
    Après, on peut être fière d’eux. MM ont fait un boulot formidable, ils ont joué le jeu, bosser leur interview en anglais, fait beaucoup de pré-parties (celle de Madrid <3 ) et gagné des fans à travers l'Europe. J'espère qu'on fera aussi bien voir mieux l'année prochaine. Grassi, ne lâchez rien !

    LITUANIE : Bon, c'est doux, très doux, c'est mignon… On peut remettre la Hongrie s'il vous plait ? Mais je suis contente que Ieva se soit qualifiée parce que des chansons comme ça, il y en avait pas des aussi bien faite en finale.

    ALBANIE : Super pour l'Albanie, super heureuse de leur qualification. J'espère donc que l'Albanie nous enverra moins de chanteuses à voix combinées à des chansons en anglais décevants. Rona en albanais, Eugent en albanais, qu'en est-il de 2019 ? Je croise les doigts.

    • philipe Dubois-Blond on 31 mai 2018 at 05:29
    • Répondre

    NORVÈGE : je n’ai pas aimé Ryback et sa chanson en 2009 et je ne l’ai pas aimé en 2018. En 2009 il m’avait agacé, en 2018 c’est idem. Je ne vais pas débattre plus, rien que de le voir je ne lui donne aucun point c’est tout.

    BULGARIE : l’une de mes chansons favorites qui méritait vraiment un meilleur classement. Après le live me semblait un peu trop indescriptible et confus mais c’est difficile de créer un groupe parfait en quelques mois seulement.

    FRANCE : mon coup de cœur, je n’avais jamais autant soutenu la France. Oui le samedi c’était moins bien que le vendredi, mais bon c’est ainsi. J’avoue qu’au vu du nombre impressionnant de fans étrangers que l’on peut voir sur leurs comptes des réseaux sociaux je m’attendais à une meilleur place. Je n’ai pas honte de dire que je croyais vraiment à une victoire. Selon moi tout était bon dans la mise en scène selon leur concept, si ils avaient mis plus on le leur aurait reproché après coup. Je ne suis pas d’accord pour dire que la chanson ait été mal comprise, au contraire je crois qu’elle l’a trop été, voir même amalgamée. Il existe quand même des traductions en 22 langues sur le net de Mercy, ce n’est pas rien. Malheureusement je pense que les gens on traduit la chanson comme pro-migrant, et il ne faut pas mettre de côté la montée des partis politiques d’extrême droite un peu partout en Europe. Puis comme dit Ghost Hildly, ils ont vraiment fait du bon boulot avant l’Eurovision, ils ont vraiment été pro, sympa avec le public etc. En tout cas, je suis sur qu’une longue carrière les attend, qu’ils ont touché les gens, mais pas forcément ceux qui regardent l’Eurovision. Concernant les autres finalistes de Destination Eurovision ils n’aurait pas fait mieux, voir même pire. Lissandro il aurait eu les points de la Suède et basta, Igit n’aurait pas touché après Sobral (trop de similitude), Emmy Liyana elle aurait été submergée par le trac car elle n’est pas prête pour affronter autant de gens …

    LITUANIE : je ne peux rien dire tellement cette chanson je la voyais aux oubliettes et l’artiste avec.

    ALBANIE : je suis tellement content pour lui, car j’avais vu pleins de critiques négatives sur le net concernant la chanson. En dehors de la France si je ne devais en retenir qu’un ce serait lui (heu aussi SuRie ^^). Je me réveille avec Mall, je m’endors avec, elle est en sonnerie sur mon smartphone, je ne passe pas une journée sans l’écouter. La voix, le personnage, la chanson, tout me plaisait chez Eugent, quel grand artiste ! puis quelle poésie dans son texte (un collègue albanais bilingue me l’a traduite car je ne voulais pas tomber sur une mauvaise traduction sur le net). Au début même sans comprendre la langue je sentais de la douleur dans sa voix et ses paroles et bingo c’était vraiment ça. Rien que pour avoir découvert Eugent Bushpepa je suis heureux de cette édition 2018.

  9. Trois fois la même erreur pour la France la mise en scène…. J’espère que cette fois l’erreur sera corrigée… Merci de cette chronique mon cher Antoine

      • Alexandre on 31 mai 2018 at 11:04
      • Répondre

      Il fallait choisir Lisandro, Emmy ou Igit 😉

      Si Destination Eurovision a été mis en place, c´ets justement pour élire une chanson ET une mise en scène. Masis le télévote français l´a pas compris en janvier dernier.

    • MrNathanHarper on 31 mai 2018 at 13:24
    • Répondre

    Si la France avait eu des points des tous les pays par les jurés, ils seraient dans le top 10 !

  10. NORVEGE : très déçu par ce classement. J’aime beaucoup Alexander Rybak, que je trouve aussi bon chanteur que musicien. Et quelle présence sur scène! Les autres ne lui arrivent pas à la cheville, même avec une meilleure chanson.

    BULGARIE : j’aimais beaucoup l’ambiance de ce titre, et en tant que membre d’une chorale, j’ai vraiment beaucoup apprécié les harmonies des voix. Là encore, une vraie déception pour moi.

    FRANCE : un classement totalement mérité, plus haut n’aurait pas été juste. Je n’ai jamais vraiment adhéré ni au texte, ni à la musique. La mise en scène était indigente. Contrairement à Philippe, je crois, je pense que Lisandro aurait eu forcément plus de points (le genre de musique qu’il défend n’est pas apprécié qu’en Suède!), et je ne connais pas assez Emmi Lyiana personnellement pour prétendre qu’elle aurait été incapable de gérer un stress que tous les participants doivent avoir. Quant à Igit, un artiste que j’adore, je ne vois vraiment pas le rapport avec Salvador Sobral :/

    LITUANIE : je déteste tout de cette chanson, les paroles mièvres, la musique ennuyeuse, la mise en scène démago, la voix crispante, l’anglais approximatif (When we’re owled!!!!)… Pour moi, la dernière place de sa DF et de mon classement personnel des 43 titres de cette année.

    ALBANIE : moi qui suis un grand fan des chanteuses à voix albanaises (3° il y a deux ans et gagnante l’an dernier dans mon Top personnel), je n’arrive pas à accrocher à ce titre. Après, je suis heureux qu’une chanson interprétée dans une langue nationale puisse se classer aussi bien.

      • philipe Dubois-Blond on 1 juin 2018 at 02:41
      • Répondre

      Je dis ça pour Emmi Lyina car dans Destination Eurovision elle était bouffée par le stress (et idem dans The Voice ce qui lui a valu son élimination). I. Boulay lui a fait remarquer d’ailleurs (pas dans mes termes). Pour Igit c’est juste que c’est de la pur chanson française et lorsque je l’écoutais je voyais Sobral avec son fado portugais, la comparaison s’arrête là. Le Portugal sa culture, une chanson, la France sa culture, une chanson. Cela aurait été un autre vainqueur pour 2017, cela ne m’aurait pas fait le même effet. Concernant Lissandro je n’adhère pas du tout à son univers. Ce qui est bizarre car Madame Emilie de Madame Monsieur que j’adore, lui a écrit son dernier tube. Mais bon on est tout différent lors de l’écoute et du ressenti 😉 .

  11. Dans ce classement, je trouve qu’il y a une certaine logique, il y a évidemment des pays qui m’ont surpris mais leur place est méritée et cela dans les deux sens du terme. Pour la France, je n’ai jamais cru un seul instant que cette chanson pouvait gagner l’Eurovision, cependant, je m’attendais quand même à un bien meilleur résultat.

    Je l’ai déjà dit, « Mercy » est une très belle chanson qui marque les esprits et qui est très touchante, mais je crois que la mise en scène n’était pas vraiment appropriée et certainement pas suffisamment aboutie par rapport au message que ce titre renvoi., contrairement à la prestation italienne de cette année. De plus, je n’ai pas apprécié les tenues sombres et monacales des deux artistes, mais ce n’est qu’un détail et je souligne tout de même qu’en principe, j’aime beaucoup les créations de Jean-Paul Gauthier. J’ai quand même le sentiment que l’on a peu trop médiatisé cette chanson, en tous les cas beaucoup trop tôt., Je dois dire que peu avant la grande finale, je me suis senti un peu saoulé d’avoir entendu ce titre des centaines de fois un peu partout, En regardant la prestation française, je n’ai ressenti aucune émotion particulière,

    Alors même si je reconnais qu’un Top 10 aurait été mérité, je considère que Madame Monsieur s’en sort pas si mal que cela, car une 13ème place est pour moi tout à fait honorable.

    Pour la Norvège, je trouve également que cette 15ème place est méritée, Avoir gagné une fois l’ESC, c’est bien , revenir quelques années plus tard, pourquoi pas mais pas avec une chanson aussi banale. Pourtant, la prestation d’Alexander était à la hauteur de son talent. Et pour terminer, je suis content pour le chanteur albanais qui une voix formidable et je salue au passage, la brillante prestation de la jeune lituanienne qui m’a touché à travers sa douceur et sa simplicité.

  12. NORVÈGE
    Alexander Rybak, vous valez bien mieux que cela. C’est guilleret, sympathique pendant trente secondes, puis cela se transforme rapidement en scie pour frôler les limites du supportable.
    Le classement ne m’étonne pas plus que cela car le charisme de Rybak a sauvé les meubles.

    BULGARIE
    Grosse déception car ils étaient dans mon top 3. J’aimais beaucoup l’ambiance sombre, la scénographie assez sophistiquée mais solide mise en place autour de la chanson. Belle harmonie entre leurs voix, l’ensemble est puissant et m’a assez vite embarqué.

    FRANCE
    Vacuité. Le seul mot qui me vient à l’esprit quant à la scène. J’ai trouvé également leur prestation le soir de la finale très mécanique et fébrile. Probablement l’émotion, car j’ai également trouvé la voix d’Émilie très étranglée sur le début de la chanson. C’est dommage, mais loin d’être honteux, et je persiste à penser qu’ils étaient nos meilleurs candidats pour cette année.

    LITUANIE
    Je n’en reviens toujours pas d’avoir collé dans mon top 10 une chanson qui appartient à un genre que j’exècre habituellement : La ballade romantico-bisouno-guimauve. Mais… La voix. Le voix de Iena m’a charmé, son interprétation m’a charmé, je me suis pris les émotions qu’elle cherchait à transmettre en pleine figure. Bien joué, et satisfait du résultat.

    ALBANIE
    Heureux du résultat, surtout pour l’Albanie, mais aussi parce que c’est une chanson interprétée autrement qu’en anglais. Un véritable sans-faute vocal de la part d’Eugent, et surtout quelle sincérité dans l’interprétation et quelle voix… De quoi compenser un morceau bien trop lisse. Classement mérité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :