Le débrief (5) : L’amour est pour toujours et pour tout le monde…

15 – Slovénie – Zala Kralj & Gašper Šantl – Sebi. 105 pts

La pause amoureuse de cet Eurovision atterrit à la 15ème place, après une 6ème place en demie. Ce qui est épatant, c’est que c’est essentiellement le télévote qui soutient Sebi : il y finit 11ème ! On retrouve aux meilleurs scores la Croatie et la Serbie, mais aussi l’Estonie, la Russie, la Biélorussie… Globalement, ce sont plutôt les voisins qui se sont mobilisés. Au jury, c’est la République Tchèque et la Pologne qui ont le plus aimé. La Slovénie réalise donc un doublé de qualifications, le deuxième de son histoire (!), et la meilleure performance depuis 2015 avec Maraaya. A noter que c’est le record de points de la Slovénie, le premier score à trois chiffres !

14 – Malte – Michela Pace – Chameleon. 107 pts

Michela avait la lourde tâche de lancer la finale, et cela s’est ressenti au niveau du télévote où Michela n’est que 22ème, avec 20 points : 6 de Macédoine du Nord et d’Arménie, 4 d’Azerbaïdjan et d’Australie. Heureusement, certains jurys ont adoré : elle emporte les 12 pts du jury biélorusse et les 10 points de l’ami azéri. Mais en demie déjà, le public était moins convaincu que le jury avec seulement une 10ème place au télévote… Michela permet à Malte de se qualifier après les deux échecs de Christabelle et de Claudia Faniello…

13 – Chypre – Tamta – Replay. 109 pts

En voilà une qui ne croyait sans doute pas arriver tout en bas de la première partie du tableau ! En notant qu’il n’y a que 4 points entre la 13ème et la 16ème place. L’équipe de Fuego fait un score moyen avec Replay qui s’est en plus qualifié difficilement, en 9ème position dans une série facile ! Enlevez les 24 points grecs aux 149 finaux, puis les 15 de la Géorgie natale de Tamta, et vous obtenez un shock non-qualifier ! En finale aussi, le télévote est un peu restreint aux hellènes et aux géorgiens de tous pays… Tamta est seulement 20ème, juste devant la Grèce ! Quelle disgrâce ! Les jurys ont retourné leur veste, en revanche, suivant la progression vocale de l’interprète, en lui sauvant la mise et la classant 11ème : elle obtient 12 pts de Grèce, 10 de Rép. Tchèque, 8 de St-Marin, Estonie, Serbie et Monténégro. C’est la 5ème qualification de Chypre d’affilée, mais la plus difficile. En revanche, bonne finale, car à l’exception de Fuego, il faut remonter à 2004 pour trouver meilleur score. *

12 – Danemark – Leonora – Love is forever. 120 pts

Avec sa ritournelle polyglotte, Leonora s’est hissée à une place honorable, comme en haut de sa chaise géante. Pourtant, elle n’est entrée en finale qu’à un point devant la Lituanie ! Sans le soutien de la Scandinavie ou du jury italien qui lui a donné 12 points, point de Danemark en finale ! Leonora a néanmoins racheté son âme en finale sans faire de vagues : le meilleur télévote est en Suède : 7 pts, devant le Royaume-Uni et l’Estonie (6). A nouveau le jury italien a accordé sa note finale, mais c’est une multitude de petits points que le Danemark a accumulé. Dans un concours indécis, le pays a profité du flou pour sécuriser ses bases… Un peu l’éternelle stratégie du Danemark…

11 – République Tchèque – Lake Malawi – Friend of a friend. 157 pts

Et une nouvelle qualification pour la République Tchèque, le nouveau pays branché de l’Eurovision ! Lake Malawi se paye même le luxe de battre son record en demie avec une 2ème place après avoir remporté très largement le vote du jury avec 5 12 pts (Australie, Portugal, Slovénie, Estonie, Géorgie). En finale, le pays remporte le prix du désaccord jury/télévote avec 16 places d’écart ! Le pays n’est en effet que 24ème du télévote avec comme meilleure performance 2 points en Islande, Moldavie et Australie… Loin de la pluie de points du jury, dont les 12 points de Norvège, Slovénie, Géorgie et Hongrie ! Néanmoins, on est tellement heureux de la résurrection de la République Tchèque que l’on ne dira rien pour cette fois !

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tamta déception mais elle a pris cher la honte devant son ennemi jurée eleni….d’ailleurs elle a du bien sourire la eleni après le mauvais classement de sa compatriote…lol…les deux sur la croisette israélienne comment ils ont fait pour pas qu’elles se rencontrent….lol..

    Sinon en ce qui concerne Malte je reste de glace…insupportable chanson pour Michaela….heureusement Kurt et la grande star destiny…vont arrive….

    La tchèquie simple pour moi…j’adore leur simplicité mais la chanson non merci….

    Les slovènes froid et prétentieux …dépression assure…et la chanteuse danoise super souriante mais une chanson trop neuneu pour moi

  2. Pour moi 4 des 5 pays classés de 11 à 15 doivent se réjouir de leur classement.

    C’est Chypre qui était espérée plus haut mais le manque de charisme de Tamta et l’effet replay de 2018 ont borduré les chances de l’île. J’ai trouvé toutefois que la belle géorgienne était en net progrès en finale alors qu’elle a frôlé le camouflet en demi.

    Le Danemark, sans génie, a bien tiré son épingle du jeu. 12 ème place très bien payée selon moi pour la rengaine de Leonora.

    Je suis content pour la Republique tchèque et la Slovénie, des pays souvent maltraités mais dont la courbe de résultats recents est intéressante. Énorme contraste entre la bonne humeur du bondissant trio Lake Malawi et la mine renfrognée de Zala Kralj.
    Mais il y a de la place pour tous les genres et c’est très bien ainsi.

    Reste Malte qui a mis les moyens cette année pour conjurer le mauvais sort : nouvelle formule de sélection, recours aux bulgares de Symphonix International.
    Une prise de risque payante (dans tous les sens du terme !) mais un goût d’inachevé et le sentiment de Michela n’était pas l’interprete parfaite pour « Chameleon ».

  3. Pour moi, seule la chanson danoise a un quelconque intérêt parmi tous ces titres. Personnellement, je la classais bien plus haut.

  4. Tres content pour Rep Tcheque. Ils meritaient mieux au televote. Du coup ils sont les meilleurs au niveau de l’europe central cette annee, apres l’elimination de l’Autriche et de la Hongrie. Esperons qu’ils continuent sur cette lancee, meme si l’annee prochaine il y aura une finale nationale.

  5. Vraiment la partie du classement la plus surprenante.
    La Chypre, favorite des débuts et devant finir dans le top 10 finalement vue comme ne pouvant pas dépasser la 15ème place finit en 13ème.
    Le Danemark et sa chansonnette qui finissent 12ème, profitant des divergences entre télévote et jury pour se faufiler visiblement.
    La surprise République Tchèque, poussée par le jury, finit à 1 place du top 10.
    Malte sacrifiée par son ordre de passage… Elle ne méritait pas une 14ème place mais plus une 10ème/11ème place pour moi. Elle s’en sort malgré tout plutôt bien.
    La Slovénie que j’aime toujours mais que je ne pensais pas voir finir dans le top 15. La surprise vient surtout du fait qu’elle ait plutôt bien réussi du côté du télévote (11ème quand même!)
    Je n’aurais jamais parié un chouïa pour la présence de l’un de ces 5 titres ente la 11ème place et la 15ème (a part peut etre Chypre)

  6. danemark voilà l ‘exemple meme comme quoi des chansons qui se classe mal en demi ou passe tout juste en finale peuvent faire un classement honorable en finale !!! D autres année des excellentes chansons se sont faites éliminées en demi pour des votes ou pas de voisinages!!!!!Une prestation un peu en dessous le jour J alors que des navets sont passés et hop une chanson passe à la trappe!!!! Bravo le DANEMARK et encore BRAVO j adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! lol

    1. En effet, c.f. Moldavie-Belgique en 2011. 1 petit point en plus a permis à la Moldavie de se qualifier (avec une chanson que je trouvais atroce) et elle est parvenue à décrocher une 12è place en finale si j’ai bon souvenir. Bref, tout comme Leonora.

      Cependant, je pense que si la Belgique était passée, le succès aurait été bien moindre que pour la Moldavie. Idem pour la Lituanie cette année que j’aurais bien vue manger le gravier en finale.

  7. La République Tchèque méritait un top10 de par leur énergie et le charisme indéniable du chanteur sur un titre qu’ils portaient vraiment très bien. Pourtant au début la chanson ne me plaisait pas tant que ça, mais avec les lives ils m’ont conquis.
    La Slovenie j’ai accroché dès le début mais il manquait un peu de chaleur dans cette froideur, ils n’ont pas su doser pour ma part. Il manquait juste un petit sourire à la fin de leur chanson et je suis sur qu’ils auraient eu une meilleure place.
    Malte, Chypre, Danemark mouais bof je n’étais pas fan.

  8. Quant à la Slovénie chanson correcte dans mon top 10 mais les retours quant au comportement de la jeune fille m ‘ont décu !!!Bon allez on va faire abstraction de cela

    1. Ah bon quel fut son comportement. Personnellement, j’aime beaucoup la chanson slovène. Elle est dans mon top 10. De mon point de vue donc, qualification en finale amplement méritée.
      Je pense que leur côté froid fait partie de la mise en scène développée autour d’un morceau mystique et envoûtant. Car j’ai vu plusieurs entrevues de Zala et Gasped et je les ai trouvé souriants, charmants et sympas.

    • MrNathanHarper on 5 juin 2019 at 16:45
    • Répondre

    Top 15 :

    15. République tchèque
    14. Espagne
    13. Malte
    12. Albanie
    11. Islande

  9. Voila 5 chansons que je n’ai regardé/écouté en entier que 3 fois : à leur sortie respective, durant leur demi-finale et durant la finale … bref, je n’accroche pas !

  10. * SLOVENIE : il est bien vrai que tous les goûts sont dans la nature et il faut reconnaître que ce genre de chansons doit plaire pour obtenir une 15e place. Car pour moi, c’est bien eux que j’aurais classés derniers de la Finale ! Déjà que j’avais trouvé leur qualification en finale imméritée… Bref tant mieux pour eux.

    * MALTE : Je n’ai rien à reprocher à l’interprète qui a été parfaite ; la chanson l’était oins et le refrain particulièrement agaçant mais apparemment, les jurys principalement ont aimé. Certains chez moi la voyait plus haut et elle a raté la partie gauche du tableau de très peu. Mais je ne suis pas fan : je dois être le seul à préférer Christabelle l’an dernier ! 😆

    * CHYPRE : une des surprises dans le sens négatifs. Les copier/coller d’une année sur l’autre ne sont pas souvent payants… Et pourtant Chypre avait l’habitude depuis plusieurs années de varier les styles de chanson : que le pays reprenne ses habitudes.

    * DANEMARK : elle a fait beaucoup mieux que prévue et a donc justifié sa place en finale. C’était une chanson gentillette sans prétention qui pouvait fédérer tout le monde et grappiller ds points partout ; ce fut le cas.

    * REPUBLIQUE TCHEQUE : c’est une des chansons dont je ne pensais pas grand chose : ni bonne ni mauvaise et le public n’a pas du tout accroché. C’est le jury qui a sauvé cette chanson qui doit certainement son classement à son interprète très sympathique, charismatique et bondissant.

      • MrNathanHarper on 5 juin 2019 at 22:09
      • Répondre

      Je préfère aussi Christabelle ! Qu’elle fait son retour un jour please

      1. – Merci de partager ma préférence : moi aussi je souhaite son retour dans quelques années.

    • rem_coconuts on 6 juin 2019 at 00:15
    • Répondre

    La plus grosse surprise vient de la République Tchèque qui, d’une chanson au départ légère et sympathique, a réussi à faire un titre pop délicieusement vintage et porté avec énergie par ses interprètes. La 24ème place au télévote est d’une sévérité incroyable et d’une injustice criante.

    Derrière, Chypre, l’une des favorites d’avant-concours, sauve les meubles avec une première partie de tableau pour laquelle elle peut remercier les amis, car si la chanson était très sympa, le rendu télévisuel n’était pas à la hauteur et souffrait beaucoup trop de la comparaison avec Eleni. Une meilleure presta en finale niveau voix pour Tamta, mais pas de quoi affoler les compteurs.

    Pour Malte, j’ai toujours trouvé le pays très largement sur côté par les bookies, même si j’ai trouvé le live très convaincant, donc la 14ème place me semble honnête pour un titre sympa et actuel, mais pas non plus exceptionnel.

    Le classement de la Slovénie me semble assez logique, car si le titre divise, ils ont réussi quand même à nous embarquer dans leur univers à mon sens (même s’ils avaient l’air d’une sympathie à faire tomber la peluche loup de Mans sur la scène de l’Ericsson Globe).

    Le Danemark, enfin, se faufile entre les uns et les autres pour choper une première moitié de tableau qui ne semblait pas impossible au début du fait du côté fleur bleue de la chanson et du choupy mimi qui a ses adeptes, puis improbable au moment des pré-parties et des répètes vu les prestas catastrophiques de Leonora, qui a assuré sa finale. Dommage qu’elle soit passée devant mon ex mari en DF, car nos amis vikings auraient mérité de caler en demie à force de nous proposer de la soupe en veux tu en voilà, et pas si bien préparée que cela parce que depuis leur victoire en 2013, c’est faible au DMGP. Espérons le réveil pour 2020!

    • Phileurophage on 6 juin 2019 at 08:32
    • Répondre

    Voici de bons classements pour la Slovénie, pour laquelle je n’ai pas réussi à me positionner, entre ennui et satisfaction d’entendre un morceau différent, dépouillé et interprété dans sa langue, la République tchèque qui m’a enthousiasmé dès la première écoute et Malte, sympathique sans grand coup de cœur pour moi. Chypre a dû être très déçu après le coup d’éclat de l’année dernière mais rien ne fut honteux, la prestation de Tamta m’a séduit alors qu’à l’écoute de « Replay » je l’étais beaucoup moins. Enfin, reste le cas du Danemark. Depuis le début j’étais sous le charme. J’ai toujours soutenu le côté tartignole et continue de le faire. On a besoin de cette naïveté à l’Eurovision et dans mon classement, je classe « Love is forever » toujours dans mon top (à la 6ème place). Et j’assume !

    1. Moi, je l’ai classée 5e… et j’assume autant que toi LOL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :