Le débrief (4) : Under the 15th…

On poursuit avec les places de 15 à 20 avec deux grands favoris qui se sont cassé la figure…

20 – Australie – Jessica Mauboy – We got love (99 pts)

Décidément, l’Australie est bien vue par les jurys. L’opposition est moins spectaculaire que l’an dernier (22 places d’écart entre jury et public quand-même…) mais assez impressionnante (14 !). Et vous l’avez vu sur votre poste de télévision, Jessica et sa robe affriolante ont obtenu la toute dernière place du vote du public avec seulement 9 points, 6 de Malte, 2 du Danemark et 1 seulement de l’ami britannique. Parallèlement, Jessica a séduit la moitié des jurys, et principalement le français et le danois. C’est une sacrée dégringolade par rapport à la 4ème place en demi…

Évidemment, nul besoin de rappeler que c’est le pire résultat du pays depuis sa première participation. La sanction du public a été sévère pour cette chanson efficace mais pas renversante, avec une scénographie un peu brouillonne et qui figurait pourtant parmi les grands favoris des bookmakers avant les répétitions.

19 – Serbie – Sanja Ilic & Balkanika – Nova deca (113 pts)

Voilà une chanson que personne n’avait vu venir, car on sous-estime souvent la puissance de la communauté serbe dans les votes… Ajouté à un soutien du jury, et c’est gagné. L’an dernier, Tijana est passée tout près de la barre, cette année Balkanika s’est qualifié ric-rac. De fait, en demi, c’est surtout le public d’ex-Yougoslavie et de pays traditionnellement votant pour la Serbie (dont le nôtre) que sont venus les points : 12 de Slovénie et du Monténégro. En finale, le même Monténégro a maintenu ses 24 points en faveur de son grand voisin. Derrière lui, le public de la Slovénie, la Croatie et la Suisse (forte communauté) ont donné 12 points, celui de Macédoine 10, d’Autriche 8, de Bulgarie 7, puis juste 1 d’Italie et de France. Ailleurs, la Serbie est très basse au télévote. Elle est même dernière dans 7 pays (Espagne, Estonie, Finlande, Irlande, Lituanie, Portugal, Royaume-Uni).

Vous me voyez venir, la Serbie a eu beaucoup de chance, mais mérite-t-elle ce classement ? Rien n’est moins sûr… La Roumanie ou la Lettonie aurait franchement pu prendre la place… Dans tous les cas, pour la Serbie qui n’était pas en finale l’an dernier, c’est le pire classement en finale. CQFD.

18 – Pays-Bas – Waylon – Outlaw in ’em (121 pts)

Waylon a réussi un tour de force. Rafler un bon nombre de points avec une chanson de niche. Bien entendu, il ne retrouve pas le formidable classement de 2014, mais « Outlaw in ’em » n’en avait pas la prétention. C’est le jury qui a récompensé la qualité musicale et l’énergie de Waylon, en le classant 4ème de la 2ème demi-finale. Presque tous les jurys lui ont donné des points ; 10 d’entre eux l’ont placé sur leur podium. En finale, la concurrence a été plus rude, et outre les 22 points belges, Waylon a été un peu plus oublié. Il reste quand même assez fort au jury, avec une 13ème place.

Les Pays-Bas n’avaient plus lâché la première partie du tableau depuis 2013 (exception faite de l’élimination de Trijntje). C’est donc une contre-performance pour le pays, même si Waylon n’a pas eu énormément moins de points que O’G3NE et Douwe Bob…

17 – Ukraine – Mélovin – Under the ladder (130 pts)

Voilà une chanson attendue beaucoup plus haut, surtout vu l’absence de la Russie et du Caucase en finale. Mais la mise en scène kitschissime et la maîtrise de l’anglais plus qu’approximative de Mélovin ont eu raison de son succès annoncé. On ne chante pas plus dans un piano qu’avec une roseraie dans le dos… Mélovin termine à une décevante 6ème place en demi (on l’imaginait plus haut) en fermant le top 10 du jury qui n’a pas franchement aimé. Le télévote lui est très puissant, 4ème mais très orienté géographiquement… 12 points de la Pologne, 10 de Lettonie, Russie, Géorgie (et St-Marin, l’algorithme…), etc.

En finale, Mélovin termine à une honteuse dernière place avec seulement 11 points de 2 pays (Azerbaïdjan et Moldavie). Heureusement, un public oriental l’a soutenu (Pologne, Biélorussie, République Tchèque à 12 points ; Moldavie à 10 ; Russie, Azerbaïdjan, Géorgie et Italie à 8). Bref, une grosse contre-performance pour le pays de Jamala qui s’améliore par rapport à l’an dernier mais Mélovin demeure le 3ème plus mauvais représentant ukrainien. Décidément, les garçons ne réussissent pas au pays ! Néanmoins, avec la chute de la Russie, de l’Azerbaïdjan et de la Roumanie, l’Ukraine peut se vanter d’être le seul pays avec la toute jeune Australie à avoir 100% de passages en finale. Et Mélovin n’a pas la palme du passage le plus serré en finale, c’est toujours Gaitana qui détient le record…

16 – Irlande – Ryan O’Shaughnessy – Together (136 pts)

Preuve s’il en est que la 1ère demi-finale était relevée, la chanson irlandaise arrivée 16ème est la 2ème plus mal classée de la finale issue de cette demi. Les 8 autres chansons qualifiées sont donc dans le top 14. Une prouesse ! En tout cas le passage de l’Irlande était la délicieuse surprise de la 1ère demi : une belle chanson, un interprète de qualité, une mise en scène intelligente, et l’Irlande a eu la recette pour créer un tableau mémorable et touchant. Dommage qu’il ait fallu attendre quatre ans de relégation, une montgolfière, des danseurs folkloriques et un vieux playboy pour comprendre tout cela… Avec sa 6ème place en demi, Ryan réalise même la meilleure performance de l’Irlande en demi-finale !

Ce qui est encore plus inattendu, c’est que la chanson a plus plu au télévote qu’aux jurys en demi ! (Les rapports se sont inversés en finale). Ce qui est plus dommage, c’est qu’en finale, pratiquement aucun pays de l’Est n’a voté pour l’Irlande. Au jury c’est la République Tchèque qui a donné le plus de points à Ryan (10), et on retrouve dans les votants comme la Pologne, la Lituanie ou la Bulgarie. Au télévote, seuls les Tchèques, Polonais, Roumains et Albanais ont décroché leur téléphone…

En tout cas, l’Irlande a retrouvé la finale après quatre relégations, donc, a réalisé le meilleur classement depuis Jedward en 2011, et, nouveau système de calcul oblige, le plus grand nombre de points depuis 1997 ! Congratulations!

 

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pour la Serbie, on oublie une chose essentielle : la chanson est chantée dans la langue nationale, d’où le soutien des voisins, qui peuvent comprendre les paroles. Or, d’après les quelques commentaires sur YouTube que j’ai pu voir, les paroles sont très bien écrites et plaisent beaucoup à ceux qui comprennent le serbe (donc logiquement les pays d’ex-Yougoslavie). C’est pourquoi, autant je suis le premier à crier aux votes de voisinage quand il y a une chanson pop à la Thomas G:Son, autant dans ce cas-là je pense que c’est davantage un vote de proximité culturelle.
    (à noter qu’un de mes proches qui est jeune et non fan de l’Eurovision et qui ne saurait pas placer la Serbie sur une carte, chantonnait la chanson ce week-end en me disant que « la chanson serbe est trop bien »)

  2. La Belgique avait massivement soutenu l’Irlande en demi finale (5pts du jury et 12pts du public) pour finalement ne donner que 4 points en finale (uniquement du public). Un peu déçu pour Ryan après la performance touchante de la demi finale qui avait renversé pas mal de fans mais il faut admettre qu’il a été moins bon en finale avec même une note sacrément ratée. Et puis la chanson n’est pas révolutionnaire non plus donc la 16è place reste un bon compromis.

  3. Par rapport aux prévisions « pré répétitions », on peut trouver étonnant de voir l’Australie si bas. Mais au final, Jessica l’a échappé belle.. Avec le parfait combo de la tenue moche, de la mise en scène ratée et de la voix qui tremble, « we found love » aurait pu s arrêter en demi

    D’ailleurs une campagne de pub sur You tube a même été lancée en catastrophe, signe du manque de sérénité de la délégation australienne.
    Desamour recurrent et cinglant au televote, victoire impossible les prochaines années selon moi.

    Prestation très amusante (parfois involontairement) de la Serbie. Ah quel grand moment de voir Sanja Ilic sur son cube…19eme c’est bien payé, merci la diaspora.

    Pour les Pays Bas, la 18eme place est décevante…avec une autre configuration scénique Waylon aurait pu prétendre à un peu mieux (13 ème par exemple).
    Je ne suis pas très fan non plus de Melovin mais le mettre dernier des jurys est vraiment injuste…c’est ce que je reproche aux résultats de cette année : des différences énormes entre public et jurys , au détriment de toute logique et cohérence..

    En tout cas l’Ukraine a survécu au degagisme qui a emporté l’Azerbaïdjan, la Roumanie et la Russie. Bravo à ce pays qui a une très bonne sélection nationale.

    Enfin l’Irlande….tres content de les voir en finale même si les bookmakers se sont un peu enflammés en définitive. 16 ème place très correcte mais le pays doit muscler sa sélection…ce qui a marché cette année grâce à une belle mise en scène ne suffira pas pour confirmer ce bon résultat. Il faut que le pays tente quelque chose de plus ambitieux.

  4. Pour info, Sanja Ilic n’était pas sur scène à Lisbonne car il a préféré laisser sa place à une troisième chanteuse.
    Le vieux flutiste s’appelle Ljubomir Dimitrijević.

    1. Merci de ta précision et encore bravo pour tes comptes rendus

  5. Mais c est quoi ce vote pour l Australie ?????Une des meilleures chansons 2018

    1. comme quoi une bonne chanson ne suffit pas toujours.

  6. AUSTRALIE
    je l’aurai bien vue à la place du portugal
    SERBIE

    PAYS-BAS
    suis-je le seul à avoir aimé le manteau léopard et les beaux danseur musiciens?
    kitsch oui mais….
    UKRAINE
    kitsch aussi… n’est pas Mylène qui veut!
    sévèrement classé par le jury, trop bien par le public, il se retrouve à sa place
    IRLANDE
    une bonne surprise!

  7. Merci pour cette article ….Antoine….Australie devra revenir et Jessica aussi j’adorerais…. Pour Irlande une petite surprise..mais j’adore Ryan….et il a fait une sublime scène….
    J’espère que le pays sera bien a Jérusalem l’année prochaine….

  8. * AUSTRALIE : trop d’imperfections à tous les niveaux pour obtenir mieux malgré une chanson joyeuse et entrainante… Je ne sais pas si ma supposition est bonne, mais les jurys soutiennent l’Australie au maximum car ils ont peur qu’elle se retirent du concours…

    * SERBIE : depuis sa qualification lors de la sélection serbe, je dis que c’est une chanson originale ayant des qualités indéniables et qu’elle se qualifierait pour la finale du concours. Ce fut le cas et je n’en suis pas surpris d’autant plus que la prestation sur scène était de mieux en mieux à chaque répétition.

    * PAYS-BAS : c’était la chanson de ce concours dont j’étais incapable de prédire quoi que ce soit. Elle était en finale, c’est déjà très bien.

    * UKRAINE : incontestablement, un mauvais classement, je dois le reconnaître, mais HONTE aux jury de le classer dernier !! Franchement c’est totalement immérité ! Heureusement le public a sauvé les meubles et j’en faisais partie car j’ai beaucoup aimé cette chanson.

    * IRLANDE : la très bonne surprise de cette Eurovision ! C’est une des rares chansons pour lesquelles j’ai changé d’avis au fur et à mesure des répétitions. Sa place en finale était largement méritée. Après, il était en dessous lors de cette finale mais il avait sauvé l’honneur de l’Irlande et c’était là l’essentiel.

    1. Bah pour les jurys qui soutiennent l’Australie car ils ont peur qu’elle se retire… je pense pas non. Les jurys sont des professionnels de la musique, pas des fans du Concours. Je suis pas sûr, par exemple, que Cyril machin (qu’il m’excuse j’ai oublié son nom) des ex-Whatfor ou encore la moitié d’Aliose se soucie vraiment de l’Australie à l’Eurovision, voire même de l’Eurovision en général. En revanche, je veux bien penser que l’Australie à l’Eurovision agace suffisamment de téléspectateurs pour que ceux-ci ne votent pas pour ce pays.

      1. – La première partie de ta réponse se tient très logiquement : si les jurys se bornent à juger en fonction de la qualité musicale, vocale et artistique, on peut leur faire confiance.

        – Quant à la deuxième partie de ta réponse, c’est marrant que tu dises cela, car je fais partie intégrantes de ces téléspectateurs agacés par la présence de l’Australie, et je fais en permanence de gros efforts lors de mes commentaires pour éviter de rappeler en permanence mon désaccord sur sa présence au concours…

  9. AUSTRALIE : mauvais classement incompréhensible pour moi… et Dieu sait que je ne suis pas partisan de ce pays au concours! Mais franchement, dernier du télévote???? Alors oui, sa tenue n’était pas des plus séduisantes. Mais jamais cet argument n’aura de poids à mes yeux face à l’énergie et au plaisir communicatif qu’un(e) interprète déploie sur scène. De plus, la chanson n’était pas mauvaise. Non, vraiment c’est scandaleux pour moi.

    SERBIE : j’avais été étonné par la qualité des voix féminines lors de la demi. L’ensemble était moins réussi pour moi en finale, mais le pays y avait sa place. Après, ce genre de chanson est forcément clivant.

    PAYS-BAS : là aussi, la prestation en finale m’a moins plu que celle de la demi… où je ne m’attendais à un tel niveau. La présence de Waylon, sa voix, sa technique… tout était de grande qualité. Une 18° place est là aussi très sévère, et injustifié.

    UKRAINE : je n’étais pas un grand fan de la chanson, mais là encore je ne comprends pas la dernière place chez les jurys. A-t-on voulu faire payer à ce pays ses décisions anti-Samoylova de l’an dernier? Si c’est le cas, et je ne vois pas d’autre explication, c’est vraiment petit.

    IRLANDE : je n’ai jamais aimé ni la voix de l’interprète, ni cette chanson, que j’ai toujours trouvée presque aussi mièvre que la chanson espagnole. Et franchement, cette chorégraphie avec deux jeunes post-ados qui se courent après sur scène, c’est d’un cucul… Que l’Irlande pense déjà à donner la possibilité à ses citoyennes de bénéficier d’une loi sur le droit à l’IVG avant de se présenter comme un pays qui défend les droits des minorités. Une élimination en finale m’aurait semblé plus juste… et un meilleur classement en final, inacceptable.

    1. concernant la loi IVG, la semaine dernière, les irlandais ont été appelés à voter pour cela justement. Et le OUI l’a emporté à 66,9%. donc c’est sur la bonne voie.

      1. C’est justement pour cela que je l’evoquais 🙂

  10. Australie: sans plus
    Serbie: il faut une chanson balkanique en finale et bien c’est celle-ci.
    Pays-Bas: pro mais bof
    Ukraine: je pensais qu’il allait finir plus haut( j’aime bien la chanson)
    Irlande: pas surprise mais surprise pour certains 🙂

    • philipe Dubois-Blond on 30 mai 2018 at 03:01
    • Répondre

    Australie : une chanteuse fort sympathique avec une chanson entrainante, il y avait bien pire. Après niveau chorégraphie et robe c’est vrai que ce n’était pas top. Concernant la participation de l’Australie au concours je suis assez pour, car c’est un pays qui a une grosse culture de l’Eurovision. Quand j’étais petit (années 70) mes parents avait des amis australiens (une famille) qui venaient chaque année en vacances en France pour profiter de voir le concours par la même occasion. Et ils nous disaient être jalousés par bon nombre de leurs amis au pays. D’autre part, Jessica a subi une grosse pression du BDS (très très présent en Australie) avant, pendant et après le concert de TLV. J’ai même lu de sacrées insultes contre elle même sur son compte Twitter, elle a été vraiment harcelé par les membres du BDS australien. Je ne dis pas ça pour défendre sa place, attention. Pour moi sa place est ce que j’attendais car il y avait bcp mieux.

    Serbie : j’aime bien mais ne les voyais pas plus haut. Je les voyais aussi en finale.

    Pays-Bas : chez moi ils étaient absolument fan mais pas moi. Puis je l’ai trouvé très hautain ! je ne le voyais même pas en finale, même si le choix de la musique était audacieux.

    Ukraine : sincèrement je le voyais plus haut même si son anglais était assez approximatif. Sa chanson n’était pas ma tasse de thé mais l’ensemble n’était pas mal du tout. En tout cas il avait énormément de fans sur le net.

    Irlande : moi j’ai adoré ce titre et Ryan dès le début, j’y croyais très fort pour sa sélection pour la finale, et pour celle-ci je le voyais bcp plus haut même si je savais qu’il allait être boycotté des pays d’Europe de l’Est par rapport à l’équivoque sur l’homosexualité. Sa prestation scénique était top et intelligente à mon gout. Une belle balade entrainante, avec une très bonne mise en scène et un très bon interprète qui méritait mieux que cette place. Dans une chanson je ne pense pas qu’il faille toujours des paroles hyper pointues tant qu’il y a du sens et un bon sujet, pour moi pour celle-ci c’était le cas. Concernant l’Irlande et l’IVG ça vient d’être réglé par référendum. C’est tard, mais l’Irlande est un pays « très » catholique qui arrive à faire de grands bons en avant sur les lois sociétales depuis la fin des années 90. En France la PMA pour les couples de femmes traine alors qu’elle est légale en Irlande depuis 2000, comme quoi les pays n’avancent pas tous de la même manière. Et ce qui est respectable chez eux c’est que tout ce fait par référendum, et donc preuve que les citoyens ont l’esprit ouvert du bon côté des droits de l’homme et des avancées sociales. L’IVG trainait mais ils avaient un puissant lobby de gens contre qui n’hésitaient pas à faire du porte à porte en menaçant les gens (dixit la meilleur amie de ma mère qui est irlandaise). Ce même lobby a d’ailleurs des soucis avec la justice concernant des trafics de données et de sondages. Enfin, c’est pays soyons positif pour eux 😉 . Puis lorsque l’on voit le nombre de contre (tout ça) en France et le bruit qu’ils font, je crois que l’on n’a pas à les blâmer 😉 .

    • philipe Dubois-Blond on 30 mai 2018 at 03:05
    • Répondre

    *Enfin, c’est fait soyons positif pour eux

  11. Under the iron seeeeeea…

    AUSTRALIE : la chanson ne casse pas trois pattes à un canard mais sa joie est tellement communicative ! C’était comme la première fois où elle est venue chantée à l’Eurovision, j’ai senti qu’elle était heureuse d’être là. J’ai perdu des morceaux de ma voix sur ce morceau. Sinon, je n’avais aucun problème avec sa robe ni avec ça danse, c’est très bien sérieusement. Au final, je la voyais plus haut que l’Australie en 2017 parce que, pour moi, c’était bien mieux ! Après, les goûts, les couleurs, blablabla…
    Je suis assez triste de voir l’Australie aussi bas avec le public. Peut-être que la délégation australienne devrait accentuer sa campagne sur l’adhésion du public, en chantant lors d’émissions type télé-crochets que les gens lambda regardent plutôt que les pré-parties…

    SERBIE : J’aime beaucoup ce morceau, la mise en scène était superbe, et si j’avais pu, j’aurai voté pour eux ! Je suis contente qu’ils soient passés en final et j’étais très triste de la voir être hué, peu applaudi et tourné en ridicule à l’Eurovillage. Wake up Europe, il n’y a pas que la « musique occidentale » dans la vie !

    PAYS-BAS : J’aimais bien le morceau à sa sortie, mais le direct m’a beaucoup, beaucoup dérangé. Certains l’ont trouvé hautain en interview ? Alors que dire d’une mise en scène ou un mec est sur une estrade avec ses musiciens autours qui le « contemplent » ? Sa veut se donner un côté rock ? Tous les groupes de rock dont je me souviens à l’Eurovision avaient leurs membres sur un pied d’égalité au sol, à part pour le danseur ou la danseuse de service, ou sinon c’est le batteur qui est surélevé en fond de tableau. Si le roi Arthur a fait une table ronde, c’est pas pour s’asseoir en plein milieu et que ses chevaliers le regardent du dessous !
    Ah, et puis, utiliser le krump de cette manière, ça n’est pas passé pour moi. C’est une danse qui exprime une rage, là où « Outlaw in ’em » est une… pas une colère, j’ai pas le mot, mais disons que la country « Outlaw in ’em » est à la grève ce que le krump est à la « révolution ». On ne fait pas une prise de la Bastille à chaque réforme, on prend la Bastille quand on en peut plus quitte à guillotiner des gens. En soirée, restez pas à côté un vrai danseur de krump, c’est à vos risques et périls, really !
    Dernière chose : on sait qu’il n’y a pas le droit de jouer les instruments « en live » à l’ESC mais, vous n’étes pas obligé de faire comme si vous n’en avez rien à secouer au milieu de la chanson… pour faire du krump.

    UKRAINE : Mélovin, Mélovin, Mélovin, Mélovin… Rien de constructif à dire, juste que j’adore cette chanson, que je la voyais plus haute mais je ferai avec/sans ^^ Mélovin, Mélovin, Mélovin, Mélovin…

    IRLANDE : j’étais pas une grande fan du morceau mais c’était l’un des meilleur clip de 2018 (Bah tiens ! on pourrait faire un sondage sur les clips de cette année, non ?) En direct, j’ai particulièrement apprécié la scène en duo guitare/piano, et ils ont réussi à retranscrire la magie du clip sur la scène. C’était beau.

  12. AUSTRALIE
    L’enthousiasme communicatif de Jessica faisait plaisir à voir, mais la mise en scène et la chorégraphie étaient faibles… C’était pourtant une chanson qui, typiquement, nécessitait une vraie mise en scène pour décoller. Et en termes de voix, c’était limite également. Je ne m’attendais cependant pas à une telle peignée au télévote, tout comme je n’ai absolument pas compris les votes des jurys, bref.

    SERBIE
    Une très belle chanson, effectivement très bien écrite et de surcroît interprétée de manière impeccable. Alors quoi ? Cette mise en scène absolument grotesque. Collez un batteur erratique à droite, et Tortue Géniale convulsant perché sur son bidon à gauche, et vous détacherez de la chanson absolument toute l’assistance ne comprenant pas le serbe, brillant.
    Ils étaient dans mon top 10 malgré tout, probablement car, dans l’instant, mon arbre généalogique a envahi ma raison.

    PAYS-BAS
    A l’instar de ma voisine du dessus, le visuel m’a laissé plus que dubitatif. En revanche rien à dire sur la chanson, très bien interprétée, bien qu’un peu en deçà de la demi-finale.

    UKRAINE
    Je trouve que Mélovin a une présence et un talent fous. Pour réussir à porter à bout de bras un tableau pareil et le sauver du naufrage, il faut être solide. La chanson en soi n’est pas mauvaise, avec un rythme assez martelé lors du refrain restant bien en mémoire, mais assez plate dans son ensemble. Très bien chantée par Mélovin, on entend cependant bien que ce dernier ne parle quasiment pas un mot d’anglais car la prononciation brille par son approximation. Enfin, la mise en scène est bien sûr un poil (façon Demis Roussos) excessive (qui a dit « ukrainienne » ?).

    IRLANDE
    La mise en scène sobre et intelligente donne du relief à une chanson qui en a bien besoin. L’interprétation de Ryan passe bien, si l’on excepte le dérapage vocal assez vite repris, sans doute dû à l’émotion du moment.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :