Le débrief (2) : les éliminés du jeudi

La deuxième demi-finale n’a pas manqué de surprises non plus, avec les premières éliminations de la Russie et de la Roumanie, mais aussi celle de la Pologne qui semblait solidement ancrée en finale…

18 – Géorgie – Ethno-Jazz Band Iriao – For you (24 pts)

C’était attendu, mais la sanction est sévère. C’est la Géorgie qui prend la cuillère en bois dans cette demi-finale, ce qui lui est déjà arrivé en 2014. Pourtant, la Géorgie n’est pas la chanson la plus détestée du public de cette série. Elle n’est dernière que d’un télévote, à Malte. En revanche, les jurys l’ont généralement placé très bas. La Géorgie n’obtient donc de points que de l’Ukraine, la Lettonie, la Russie et la Hongrie : elle a été sauvée par les pays de l’ex-URSS.

On peut en tout cas remercier la Géorgie de proposer quelque chose de différent au concours, même si c’est difficile à vendre…

17 – Saint-Marin – Jessika ft. Jennifer B. – Who we are (28 pts)

Saint-Marin peut être heureux d’avoir eu Malte dans sa série, car la petite île de Jessika rapporte 15 de ses 28 points. C’est d’ailleurs sans doute la première fois que le télévote donne 12 points à St-Marin ! Un seul autre télévote lui a donné des points, celui de l’Australie. Ailleurs, on ne peut pas dire que l’engouement soit réel… Jessika et « Jenny B. » terminent dernières de 11 télévotes sur 20 ! (Hongrie, Lettonie, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovénie, Suède, Ukraine) et dans le bottom 5 partout ailleurs. Au niveau des jurys, seulement 4 leur ont donné des points, quand 14 les placent dans leur bottom 5…

C’est évidemment moins pire que l’unique point de Valentina Monetta et Jimmie Wilson l’an dernier, mais cela reste le 3ème pire score du pays depuis sa première participation. Bref, c’est pas gagné… Et pour faire mieux, il faudra proposer des numéros un peu moins cheap…

16 – Monténégro – Vanja Radovanovic – Inje (40 pts)

Vanja et son costume de boule à facettes n’aura pas réussi à faire renaître la magie des ballades balkaniques, en passant totalement à travers la mémoire des téléspectateurs. Seuls les publics de Serbie et de Slovénie lui ont donné des points (et beaucoup !). Ailleurs, il finit dans le bottom 3, sauf en Ukraine (bottom 4) et en Russie… Il est même dernier dans 6 pays, dont le nôtre. Côté jury, ce n’est guère mieux. 5 d’entre eux lui ont donné des points, jusqu’à 7 pour la Roumanie et la Serbie ; partout ailleurs, il est dans le bottom 5. Le Monténégro a donc sauvé la face grâce à ses voisins, mais termine exactement à la même place que Slavko l’an dernier, mais avec 16 points de moins… Une déception pour le pays qui est éliminé pour la 3ème fois consécutive.

15 – Russie – Julia Samoylova – I won’t break (65 pts)

On se demandait si la Russie pouvait être éliminée : la réponse est oui ! Et sévèrement. Julia Samoylova atterrit à la 15ème place seulement, en étant avant-dernière du jury et 11ème du public seulement. Julia obtient essentiellement des points de l’Est mais aussi de pays comme Malte ou l’Italie. Elle ne finit très bas que dans 4 pays, les plus au Nord, et dernière en Australie. Comme quoi, la chanson et la montagne en carton-pâte n’ont pas rebuté le téléspectateur.

Mais le jury ne s’y est pas fait prendre, sauf 3. Et surprise, la Russie dépourvue d’alliés dans cette série n’a obtenue des points que des jurys moldave (7 quand même), norvégien et français… Ailleurs, Julia est dans le bottom 5 partout (sauf en Lettonie, 12ème) et au Danemark (11ème). C’est donc une véritable claque pour la mère patrie qui n’a pas réussi à apitoyer l’Europe… On peut imaginer que le pays, absent des deux dernières finales n’en restera pas là…

14 – Pologne – Gromee ft. Lukas Meijer – Light me up (81 pts)

Voilà un autre pays dont l’élimination et le score bien faibles sont une surprise, car ces dernières années la Pologne semblait pouvoir se qualifier sans effort ! Gromee et sa danse du serpent terminent à la 10ème place du public grâce à à peine la moitié des votants, mais beaucoup de gros points (12 de l’Allemagne, 8 de Suède, 7 de France, Hongrie et Ukraine…) à remettre en perspective avec des communautés polonaises ici ou là… Mais avec 21 points et une 15ème place du jury, la chanson était condamnée. Le jury qui l’a le plus apprécié est le jury néerlandais avec seulement 5 points. Et on retrouve la Pologne dans le bottom 5 de plusieurs jurys… Bref, un pétard mouillé qui incitera le pays à faire mieux que se contenter de la facilité.

Gromee met ainsi fin à 4 qualifications d’affilée et réalise le deuxième pire score de la Pologne après le naufrage de Magda Tul en 2011.

13 – Malte – Christabelle – Taboo (101 pts)

Voilà un résultat intéressant : Christabelle échoue à seulement 10 points de la finale, presque exclusivement grâce aux jurys. Christabelle termine en effet la dernière du public avec seulement 8 points : 7 de l’Australie et 1 du Danemark. Les écrans n’ont pas fait mouche ! Pourtant Taboo n’est la chanson la plus détestée de personne, mais est dans le bottom 5 de 12 pays. Au contraire, la chanson a beaucoup plu aux jurys qui l’ont classée 5ème. Si jury et public ont été particulièrement en désaccord dans cette demi, c’est évidemment le plus grand écart. Christabelle obtient des points de presque tous les jurys. Avec un petit effort de plus, elle aurait pu réaliser un véritable hold-up !

Christabelle fait donc mieux que Claudia Faniello mais c’est un deuxième échec pour Malte.

12 – Lettonie – Laura Rizzotto – Funny girl (106 pts)

On l’espérait en finale mais Laura Rizzotto termine à 5 points de la barre. Comme Christabelle, le jury l’a qualifiée largement, à la 6ème place avec une série de gros votes (10 points de France, Allemagne et Ukraine, 8 points de Géorgie, 7 du Danemark, Pays-Bas, Suède, Norvège, Pologne…). Mais les petits mouvements sensuels de Laura sont passés totalement inaperçus aux yeux du public qui l’a classée très bas, et l’a oubliée après le passage d’AWS. Elle n’obtient que 14 points, dont la moitié de Géorgie.

C’est curieusement le moins pire échec de la Lettonie en demi-finale habituée à explorer les abysses du classement, mais cette performance éloigne un peu plus le pays de ses espoirs de renaissance avec Aminata et Justs…

11 – Roumanie – The Humans – Goodbye (107 pts)

Enfin, à 4 points de la barre, le premier échec de la Roumanie à laquelle le public a dit « Goodbye »… En effet, si la Roumanie figure dans le top 10 du jury (les trois qualifiés sous la 10ème place étant la Serbie le Danemark et surtout la Hongrie), elle n’est que 13ème auprès du public qui a totalement oublié la chanson passée très tôt dans la soirée.

La Roumanie obtient 40 points du public et pas des moindres : 12 de l’Italie et la Moldavie et 8 de la France et la Géorgie. On se demande comment ! Là où il n’y a pas de Roumains dans la salle, la chanson termine très bas : dans le bottom 5 de 14 pays… C’est même la chanson la moins aimée de Russie. Si les jurys ont été plus généreux, il s’agit essentiellement de ceux du voisinage : 12 points de la Hongrie et la Moldavie, 8 du Monténégro…

Bref, même en dévidant les votes de voisinage et de communauté, la Roumanie n’a pas réussi à passer le cap de la finale, mais ce n’était pas loin. Comme quoi, il en faut vraiment beaucoup pour éloigner la Roumanie de la finale ! En tout cas, The Humans détiennent un record : celui de la chanson éliminée avec le plus grand nombre de points, précédemment détenue par la Bosnie-Herzégovine en 2016.

 

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mon seul creve coeur de la DF 2 est l’élimination de la Lettonie. Je l avais malheureusement senti venir car sa prestation du jeudi était un peu brouillonne…
    Il faut noter toutefois qu’elle se serait qualifiée pour la finale avec l’ancien système et aurait bouté la Hongrie hors du rendez vous du samedi.

    Pour le reste, content de voir que les diasporas ne sont pas suffisantes pour emmener des morceaux moyens/faibles en finale. La Roumanie n’est pas passée loin et Cristina la chanteuse (impressionnante) rentrera en Italie où elle habite avec une proposition de mariage, c’est déjà ça !

    Pour la Russie, Yulia n’était vocalement pas en capacité de faire mieux. Idem pour Lukas Meijer qui a été abominable sur scène. Ça et la danse du serpent, l’issue ne pouvait être qu’un grand stop pour la Pologne qui interrompt là une belle série de finales.

    Pour le reste, Malte a toujours l’amour des jurys (je me demande bien pourquoi…) mais ne seduit pas au televote.

    Le Monténégro s’est loupé, Vanja était vocalement très en dessous de ses perfs des pré concerts. Il était sans doute perturbé par les remous provoqués au sein de sa délégation par sa blague très douteuse sur les enfants et le cancer.

    Restent la Géorgie, beaucoup trop décalée et très peu soutenue par la salle â Lisbonne et San Marin…pas besoin que je remue le couteau dans la plaie…
    Notons toutefois que Sara de Blue a été contactee par un des auteurs d' »Euphoria » pour une éventuelle collaboration. Il y a peut être une justice..

  2. Du grand n importe quoi l élimination de la Lettonie comme beaucoup d incohérences dans tout le concours en général et le résultat final surtout!!!! enfin je commence seulement à me remettre de cette cuvée 2018 qui restera parmi les plus nulle !!!!!( je parle des votes bien sur)!

  3. C’est que dans mes oreilles que Laura Rizzotto a pris une bonne partie de sa chanson un léger demi ton de décalage? Le pire, c’est le pont musical! Alors oui, la chanson est géniale, l’interprétation parfaite, la voix a du corps, mais le petit à coté rend le tout un peu bancal…
    Ca m’avait beaucoup choqué au premier visonnage, moins maintenant mais ça pourrait peut être expliqué sa non qualification?

    • anachorète on 24 mai 2018 at 15:54
    • Répondre

    comme tous la Lettonie…
    déception! Funny girl tellement mieux à la finale du Supernova.
    j’aurai tout de même aimé la retrouver Laura Rizzotto le samedi en finale.
    avec ses cheveux magnifiques elle me fait penser à Jessica Rabbit. https://www.google.com/url?sa=i&source=images&cd=&ved=2ahUKEwjyiqncvJ7bAhUL3KQKHRPTBWYQjRx6BAgBEAU&url=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.fr%2Fpin%2F350999364681067988%2F&psig=AOvVaw0gSJx1_7MmATdn0gJssokD&ust=1527255621777571

    • anachorète on 24 mai 2018 at 15:56
    • Répondre

    comme tous la Lettonie…
    déception! Funny girl tellement mieux à la finale du Supernova.
    j’aurai tout de même aimé la retrouver Laura Rizzotto le samedi en finale.
    avec ses cheveux magnifiques elle me fait penser à Jessica Rabbit. /Users/christianhaldi/Desktop/f59809ac18d6f39ff4fa28fb6d4eb189.jpg

  4. Merci de cette article Antoine…la Lettonie une déception pour moi….enfin. ….on verra bien l’année prochaine …la Russie hâte de revoir serguey vraiment…

  5. Enfin un peu de temps pour donner mon avis sur chacun des éliminés de la 2° demi-finale 😛

    Géorgie : Moi qui félicite toujours les pays assez courageux pour proposer une chanson décalée, en accord avec les goûts et l’expérience des interprètes, j’ai été très déçu par la prestation du groupe. Les voix n’étaient pas placées, les harmonies étaient ratées, aucun charisme… Bref, un ennui total et une dernière place largement méritée.

    Saint-Marin : mauvais classement là aussi totalement justifié. La sélection saint-marinaise contenait de bien meilleures chansons, et le choix catastrophique et incompréhensible qui a été fait ne pouvait pas aboutir sur un autre scénario.

    Monténégro : j’aimais beaucoup la chanson au départ, et je suis un fan de l’humour de Vanja… Mais j’ai encore une fois été très déçu par le pays, l’ensemble était extrêmement plat… à part la toute fin de la chanson. L’élimination était inévitable.

    Russie : Dieu que cette jeune femme chantait mal dans un anglais qu’elle est visiblement la seule à parler! Enfin, une élimination russe… et fondamentalement méritée.

    Pologne : je ne reviendrai pas sur ce refrain interminable qui m’a toujours dérangé, mais comment ne pas soulever les innombrables fausses notes du chanteur? Je propose un Prix Lukas Meijer pour l’interprète qui chante le plus faux à l’avenir. Ce serait plus judicieux qu’un prix Barbara Dex, à mon sens.

    Malte : franchement, je ne veux pas faire de peine à Zipo… mais c’est la seule chanson du concours de cette année pour laquelle je ne sais même pas quoi écrire. C’est mauvais signe :/

    Lettonie : la seule injustice de cette 2° DF. Alors oui, la prestation de Laura n’était pas au niveau de celle de la sélection nationale. Oui, elle était bien seule sur scène. Oui, elle n’était pas assez langoureuse. Mais enfin, cette chanson était bien, bien meilleure que de nombreuses autres qualifiées dans la 1° demi, par exemple.

    Roumanie : là aussi, chanson assez plate, malgré des qualités d’interprète évidentes. Passée aussi tôt dans la soirée, elle ne pouvait qu’échouer. Même si d’autres chansons roumaines par le passé, malgré leur médiocrité, avaient franchi le cap…

    Voilà pour cette 2° demi, j’attends la suite de ton débrief avec impatience, Antoine!

      • anachorète on 25 mai 2018 at 16:31
      • Répondre

      un Prix Lukas Meijer… bien vu!

  6. – J’ai hâte de donner mes commentaires pour cette demi-finale !

    * GEORGIE : le début était un massacre ! Je me suis demandé s’ils étaient conscient que toute l’Europe les regardait. Ils se sont un petit peu rattrapé sur la fin mais c’était trop tard…

    * ST MARIN : rien de nouveau à l’horizon ; c’était toujours aussi mauvais mais tout de même moins que la Géorgie ce soir-là et donc, j’avais pensé que St Marin finirait devant…la Géorgie !

    * MONTENEGRO : sans penser à une qualification, je voyais cette chanson plus haut… Il a tout de même bien chanté…

    * RUSSIE : je suis obligé de dire que lors de la demi-finale, ce fut très mauvais et l’élimination inévitable… Mais la Russie restera un mystère total pour moi cette année : quelqu’un ici peut-il m’expliquer ? Est ce que les autorités russes ont tenu leur promesse envers Yulia en lui donnant cette chanson qu’ils ont imposé et que Yulia, si heureuse de participer à accepter sans sourciller, où c’est elle qui a choisi la chanson et dans ce cas mon jugement serait différent ? Et les choristes étaient mauvais encore plus que Yulia par moment… Et pourtant cette chanson était bonne, je le redis…

    * POLOGNE : moi qui avais dit lors des répétitions qu’il y avait des améliorations, ça s’est totalement écroulé lors de cette demi-finale ! Un massacre !

    * MALTE : Christabelle a encore fait une prestation magistrale ! J’y ai cru comme jamais à sa qualification vue qu’il y avait tellement pire… Et bien non ! Je viens de voir que le public l’a détestée ! 😥 😥 C’est impensable ! Mais je ne suis pas complètement cinglé : les jurys ont beaucoup aimé à juste titre et ce sont des professionnels qui le disent ! Finalement, il ne manquait que moi comme jury : j’aurai mis 12 points et elle était qualifiée ! 😆

    * LETTONIE : j’avais toujours aimé cette chanson sauf lors de cette demi-finale. J’ai trouvé qu’elle a été très en dessous de ses performances habituelles. Son élimination était méritée sur cette prestation.

    * ROUMANIE : la mise en scène était d’un ridicule sans nom ! Et même si l’interprétation était sans reproche, malgré la platitude extrême de cette chanson, ça ne pouvait pas se qualifier et pourtant il s’en est fallu de peu…

    • Kikichouchou on 25 mai 2018 at 11:25
    • Répondre

    J’ai adoré la chanson sanmarinaise, très bien interprétée et entraînante, bien meilleure que tous les essais de la fameuse Valentina, dommage.

    • alexandre on 25 mai 2018 at 12:51
    • Répondre

    Ah merci, je ne suis pas le seul a avoir apprecie San Marin, mieux que la chanson de Sara de blue qui a perdu la selection nationale. Ceci dit, j’aimai aussi une chanson de Valentina, la premiere année, puis un peu moins celle ou elle sortait d’une coquille d’huitre, et pas du tout, celle ou elle etait en duo.

    • alexandre on 25 mai 2018 at 23:05
    • Répondre

    POLOGNE: Content de son elimination. La pologne avait une bonne proposition lors des selections nationales avec Happy prince « Don’t let go » et une belle mise en scene mais elle a prefere envoyer Gromee

    LETTONIE: Je n’etait pas fan au debut puis j’ai plus apprecier la chanson au cours du temps Surpris de sa non qualification

    MALTE: Surpris egalement de son elimination, belle mise en scene, beau refrain, belle interpretation

    SAINT MARIN: j’adore cette chanson, pour moi je la prefere a sara de blue, mais apparemment c’etait perdu d’avance.

  7. Je ne dirai pas que c’est une injustice mais plutôt un regret, je pensais que la Lettonie serait en finale.

  8. GÉORGIE : Bon, c’est une belle chanson, le principe de groupe et d’harmonie est un concept que j’apprécie, la langue géorgienne est jolie (en même temps, je n’ai pas encore croisé de langue « moche ») mais… Ben, c’est typiquement le genre de chanson que je vois éliminée au bout d’une minute. Hélas.

    ST MARIN : Alors, hum, hum. Je me suis éclatée sur cette chanson. Ce morceau est super même si je trouve que Jenifer terriblement sous-exploitée, et que je n’aime ces petits robots qui rendent le morceau kitsch. Je me suis sentie bien seule à chanter/hurler faux à l’Eurovillage sur toute la chanson 🙁

    MONTÉNÉGRO : Mon problème avec Vanja Radovanovic ? Il me donnait l’impression de n’avvoir aucune chance de gagner. La où la Suisse défonçait la baraque et se battait jusqu’au bout malgré la pronostique, là le chanteur il monte sur scène perdant. Ce ne sont que des impressions, c’est totalement subjectif, mais zut quoi ! Je serai méchante, je lui aurai souhaité qu’on lui pique le micro pour qu’il montre la même force que SuRie après que son micro revienne. Le couple d’israéliens devant nous nous avait souhaité bonne nuit à la fin de la carte postale, et j’aurai aimé que le Montenegro leur prouvent que les ballades de ce type sont encore dans la place.
    Tant pis.

    RUSSIE : Si la non qualification de la Russie est un soulagement pour beaucoup, pour l’aspect « même la Russie peut être éliminée », je ressens un énorme sentiment de gâchis. L’image qu’on aura de Yulia c’est celle-ci, et pour les fans qui ont suivi les pré-party, sa prestation à Mouscou restera dans les mémoire. Et pourtant, purée, cette femme sait chanter ! Elle ne sait juste pas chanter en anglais, c’est tout. Ce n’est pas grave, ce n’est pas une tare, mais ça restera inconnu aux yeux de l’Europe. Et je suis d’accord avec Zipo, les choristes étaient tellement à côté de la plaque qu’on dirait du sabotage… Et ils ont osé la « robe-montagne »… Vraiment ? ESt-ce qu’on pourrait, s’il vous plait, faire revenir Yulia avec une chanson comme « Mamo », en russe quoi !

    POLOGNE : Bon je ne sais pas pourquoi je n’accrochais pas à la chanson. Pourtant, j’ai bien dansé dessus à l’Eurovillage (enfin sauté sur place quoi). Bref, je ne vais pas faire de long discours, mais noter un petit point : ceux qui pensent qu’en envoyant un Guetta ou un Solveig à l’Eurovision c’est une victoire assurée, euh… nope.

    MALTE : Ehla dirait « J’ai cru oui j’ai cru… ». Franchement, j’ai cru à ue qualification de Malte et je suis dessus qu’elle ne soit pas passée. J’espère que Malte ne laissera pas tomber les efforts dans cette direction parce que j’ai bien aimé Christabelle, sa chanson, sa prestation et même le clip tait sympa. Dommage.

    LETTONIE : La Lettonie… la Lettonie… Funny Girl était dans mon top 10 pendant tout le long jusqu’à la prestation du jeudi soir. Après ses trois minutes, j’ai eu un mauvais pressentiment, comme pour la Belgique. Après, peut-être que la Suède l’a éclipsé un peu, peut-être que ceux qui ont fui la Hongrie ont oublié de revenir, no se..

    ROUMANIE : Je comprends la joie qu’on dû éprouver certains à l’élimination de la Roumanie mais, perso, j’aimais bien cette chanson. Le côté pop-rock- je-passe-sur-RTL2-quand-personne-n’écoute était pas mal. Bref, petite déception pour cette élimination. J’aurai préféré voir la première élimination de la Roumanie avec le yodel-rap sur un canon et petit bisou mignon-mais-vraiment-forcé l’année dernière. Mais si l’Europe avait les mêmes goût que moi, ça se saurait !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :