Août 17

La Suisse 2014 vue par Nico (5) : Tafta

Et si le véritable envol du groupe suisse Tafta passait par l’Eurovision ?

TAFTA_presse_07Il y a maintenant plus de 3 ans que je vous présentais toujours sur ce blog et dans la même rubrique, le groupe Tafta.

Formé en janvier 2001, TAFTA est un groupe suisse de pop-rock francophone composé de Luc à la basse, Laurent aux claviers et aux chœurs, Marc au chant et à la guitare, Wally à la guitare et Damien à la batterie.

TAFTA c’est également 4 albums. “Entre ciel et terre” en 2004, puis “Un jour une vie” en 2007 réalisé par Steve Lyon (Depeche Mode, The Cure, Suzanne Vega) et masterisé par Andy VanDette de Masterdisk à New-York, une référence en la matière.

En 2010, le groupe revient sur le devant de la scène avec une victoire de la musique suisse romande et son 3e album « Fondamental », réalisé par Tafta et Michel Dierickx, enregistré au studio ICP à Bruxelles (Stephen Eicher, Alain Bashung, Indochine) et masterisé par Raph i.n.g à Paris. La préparation de la tournée “Fondamental Tour” a été réalisée lors d’une résidence (avec le soutien de la FCMA) sous la direction de Philippe Prohom (Chantier des Francos).

Ces albums ont permis au groupe de jouer plus de 300 dates en Suisse, en France et en Belgique et de partager son énergie avec le public.

Le 4e album “Mise à 9”, est disponible sur iTunes depuis septembre 2012.

tafta_1En plus de titres inédits, ce nouvel opus propose une superbe mise en avant des morceaux de TAFTA accompagnés d’arrangements pour quatuor à cordes, ce qui lui confère un son et une atmosphère plus acoustique avec cette même énergie propre au groupe.

Cependant, malgré tout, on peut tout de même se poser la question suivante pour ce groupe talentueux : à quand la consécration ? Vu de Suisse et encore plus depuis l’extérieur, on a tout de même le sentiment que Tafta, c’est très bien mais leur carrière ne décolle pas vraiment au delà des frontières de la suisse-romande. Certains pensent que c’est un peu trop suisse, trop mou pour pouvoir vraiment faire un carton.

Ce nouvel opus aurait dû plaire inévitablement aux amateurs du précédent. Il ne reste plus qu’à ce groupe en plein devenir, puisqu’il a déjà convaincu son monde sur scène, à sortir rapidement une offrande remplie de nouvelles productions, car ne proposer que deux nouveautés en trois ans nous laisse un tantinet sur notre faim. Attention donc à ne pas laisser le soufflet retomber. Le succès est versatile, quand il pointe son nez, il est fondamental de profiter des courants d’altitude lorsqu’ils sont favorables.

C’est pourquoi je pense que c’est peut-être le bon moment pour le groupe Tafta de saisir enfin l’opportunité de proposer une chanson pour représenter la Suisse à l’Eurovision. Ils peuvent poster un clip sur la plateforme de la SRF dès cet automne ou mieux encore, se rapprocher du responsable des divertissements de la RTS pour faire partie ainsi des 6 candidats que la chaîne proposera pour la finale nationale. Encore faudra-t-il réussir à convaincre le jury des experts pour se retrouver à Kreuzlingen, lors de la grande soirée de la finale nationale.

Voici quelques clips de la discographie de Tafta :

Une nouvelle chanson de leur dernier album, M’en aller .

Une autre nouveauté, La maison de papier

Une des plus belles chansons du groupe mais qui n’est pas récente, Près de toi

Et toujours tiré du même album en 2007, une autre chanson que j’aime beaucoup , A jamais

Et pour découvrir Tafta en live , voici un extrait de Fondamental Tour en 2011

Quoi qu’il en soit moi j’avais été très emballé par la découverte de Tafta à l’époque et leur nouvel univers plus acoustique devrait pouvoir convaincre à travers une belle chanson française très pointue au refrain « Eurovision » sans pour autant dénaturer l’identité même du groupe !

Pour en savoir plus sur Tafta, vous pouvez aller visiter leur site officiel

Ils ont une belle énergie sur une scène, reste à savoir si celle de l’Eurovision fait partie de leurs projets ?

Et vous qu’en pensez-vous ! Est-ce trop tard pour Tafta de saisir leur chance de représenter la Suisse à l’Eurovision en 2014 ?

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Voilà Nico, j’ai fait les changements demandés. Je serais plus vigilant la prochaine fois. J’aime beaucoup ce groupe, c’est tout à fait le style musical que j’aime. Et je pense qu’ils auraient de sérieuses chances de qualification en finale si jamais nous avions le bonheur de les voir représenter la Suisse.

  2. Oui d’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ils n’ont jamais tenté leur chance ? Est-ce lié aux mauvais résultats de la Suisse ces dernières années qui fait peur !, c’est probable, cependant, je pense qu’au contraire, Tafta n’a rien à perdre dans cette aventure, bien au contraire. Espérons qu’ils lisent cet article ou que la RTS s’en inspire. Sans être prétentieux, j’ai tout de même le sentiment d’avoir fait une sélection clef en main pour la RTS, ils doivent trouver 6 candidats pour la finale nationale de 2014 ! Plus besoin de se creuser la tête, avec Tafta, ça fait déjà 5 choix de qualité. et bientôt 6 avec la prochaine artiste que je présenterai, la semaine prochaine. Il ne reste plus qu’à se servir ! Je crois que je vais bientôt demander des honoraires !! mdr.

    • Manuphil on 18 août 2013 at 18:55
    • Répondre

    J’apprécie aussi beaucoup ce groupe qui mérite une notoriété toute similaire aux artistes suisses les plus connus.

    Il est vrai qu’ils devraient tanter leur chance lors de la sélection suisse ne serait-ce que pour se faire connaitre un peu plus.

    • jeune_boy on 23 août 2013 at 13:58
    • Répondre

    Euh….

    1. Euh oui ?? On attend la suite avec impatience !!

  3. Pour ceux et celles qui nous suivent, voici un communiqué de la Télévision suisse RTS au sujet du monde de sélection pour l’édition 2014, alors auteurs-compositeurs et interprètes, vous souhaitez redore l’image de la Suisse à l’Eurovision, voici les démarches nécessaires pour participer à la sélection de la suisse.romande :

    Schweizer Radio und Fernsehen SRF, en collaboration avec RTS, RSI et RTR, sont à la recherche du groupe ou de l’interprète qui représentera la Suisse à l’Eurovision Song Contest 2014. Les musiciennes et musiciens intéressés sont invités à envoyer leurs chansons dès le 30 septembre 2013.
    Une nouvelle procédure de sélection

    La RTS est à la recherche du groupe ou de l’interprète qui représentera la Suisse à l’Eurovision Song Contest 2014. Une première phase de sélection passera par un vote internet auquel pourront participer des interprètes issus de Suisse ou de l’étranger.

    Dans une seconde phase, les six candidats de la RTS ayant obtenu le plus de votes sur internet présenteront leur chanson en direct devant un parterre d’experts. Ils devront alors faire la preuve de leur aisance dans l’exercice du direct (chant et présence scénique). Les trois meilleurs candidats de SRF, les 2 meilleurs de RTS et le meilleur de RSI seront alors qualifiés pour participer à la grande émission nationale du 1er février 2014, qui sera transmise en direct depuis Kreuzlingen. En plus de leur chanson, les interprètes devront présenter une cover song qui permettra aux téléspectateurs de prendre toute la mesure de leur talent.

    Enfin, un jury d’experts, dont l’évaluation comptera pour moitié dans le choix final – et le public par télévote – désigneront celui ou celle qui représentera la Suisse au Danemark lors de l’Eurovision Song Contest 2014.

    Télécharger le règlement des sélections (PDF)

    Conditions générales de participation (extraits)

    SRF, RTS, RSI et RTR («la SSR» dans le règlement) cherchent une chanson forte, à la hauteur des exigences internationales, interprétée par une ou plusieurs personnes. Le nombre de participants sur scène est limité à 6, danseurs et choristes compris.

    L’inscription de la chanson aux éliminatoires préliminaires relève des interprètes définitifs. Il est impossible d’inscrire des chansons pour lesquelles le choix de l’interprète n’est pas encore arrêté; l’inscription n’est donc pas ouverte aux auteurs ou compositeurs sans interprètes.

    L’intégralité des droits sur la chanson (droits d’auteur et droits de prestations des interprètes, pour autant qu’ils ne soient pas gérés par une société comme SUISA) est cédée, avec l’inscription, à la SSR pour l’utilisation gratuite dans le cadre des éliminatoires Eurovision sur tous les vecteurs (multimédia, radio, TV, CD, DVD, youtube, etc.) ainsi que pour la participation éventuelle à la finale internationale.

    Par leur inscription, les interprètes confirment que la chanson inscrite est une oeuvre originale (composition/texte) et qu’il ne s’agit en aucune façon d’un plagiat.
    Chanson et interprète(s)

    La durée de la chanson doit être comprise entre 2 minutes 50 secondes et 3 minutes.

    Les interprètes doivent être âgés de 16 ans au minimum (date de référence : 1er mai 2014).

    La chanson ne peut être publiée avant le 1er septembre 2013 (radio, TV, Internet, présentation publique, supports audio, etc.).

    La chanson ne doit pas avoir de contenu politique ou raciste ni faire l’apologie de la violence; pour le reste, aucune contrainte de texte n’est imposée.

    En vertu du règlement international de l’UER, il n’est pas obligatoire pour les interprètes et les auteurs-compositeurs d’être de nationalité suisse ni de résider en Suisse.

    Les sociétés commerciales, les organisations religieuses de même que les organisations à but non lucratif et les fondations ne peuvent, en principe, pas participer au concours.
    Internet premier niveau de sélection

    La procédure de sélection est publique. Les chansons sont mises en ligne sur une plate-forme Internet définie (vidéo et audio).

    Les interprètes s’inscrivent au moyen d’un formulaire et acceptent les termes de tous les règlements liés à l’ESC. Les interprètes qui fournissent une documentation incomplète peuvent être éliminés.

    Le délai d’inscription court du 30 septembre au 28 octobre 2013 à 8h00.

    Par leur inscription et la diffusion de leur chanson (vidéo et audio) sur internet, les interprètes acceptent de se soumettre à l’évaluation des experts (probablement le 30 novembre 2013), de participer au show de sélection finale du 1er février 2014 et, en cas de victoire, de représenter la Suisse à l‘Eurovision Song Contest.

    Les internautes votent pendant un laps de temps défini (du 4 au 18 novembre 2013) pour leurs favoris. Des manipulations ou des irrégularités des votes pour une candidat peuvent entraîner l’exclusion de la chanson/de l’interprète.

    Un jury composé de spécialistes de différents domaines évalue également les chansons (pondération 50%).

    Les 6 meilleurs interprètes sélectionnés à l’issue de l’évaluation finale (50% internet/50% jury) sont qualifiés pour l’évaluation des experts.

    Les résultats détaillés des éliminatoires préliminaires (internet/jury) ne sont pas publiés.

    Si une chanson figure parmi les 6 meilleures de l’évaluation préliminaire (50% internet/50% jury) et en même temps dans la sélection de SRF ou de RSI, la chanson en septième place de l’évaluation préliminaire (50% internet/50% jury) remonte en sixième place et est donc qualifiée.
    Deuxième niveau de sélection: évaluation des experts

    Les candidats arrivés à ce stade de la sélection (9 SRF, 6 RTS, 3 RSI) soumettent leur chanson à l’évaluation des experts. Ces experts jugent de leur aisance dans l’exercice du direct, de leurs qualités vocales et de leur présence scénique. Les extraits de cette évaluation peuvent en tout temps être utilisés.

    L’évaluation des experts est prévue le 30 novembre 2013, à Zurich.

    Les 6 meilleurs interprètes/chansons sont qualifiés pour le show en direct du 1er février 2014: 3 issus de la sélection SRF, 2 issus de la sélection RTS et 1 de la sélection RSI.
    Troisième niveau de sélection: show national en direct

    Les participants qualifiés pour le show en direct du 1er février 2014 sont contactés par la rédaction à l’issue de l’évaluation des experts; la participation fait l’objet d’un contrat écrit.

    Les noms des participants au show en direct ne sont communiqués qu’après la conclusion du contrat.
    en lien avec ce sujet

    Télécharger le règlement des sélections
    Le site de l’Eurovision

    http://www.rts.ch/emissions/dossiers/2012/eurosong/5151170.html/BINARY/T%C3%A9l%C3%A9charger%20le%20r%C3%A8glement%20des%20s%C3%A9lections

      • Manuphil on 24 août 2013 at 09:42
      • Répondre

      Autrement dit, la RTS fait aussi une sélection interne avec des experts!!! J’imagine que c’est pareil pour la SRF. Ca me plait, c’est prit un peu plus au sérieux.

      1. effectivement, je crois que la Suisse a enfin compris qu’il fallait faire une sélection beaucoup plus pointue si elle souhaite retrouver ses heures de gloire à l’Eurovision. En principe, on devrait retrouver 6 chansons et interprètes d’un niveau supérieur lors de la grande finale nationale , le 1er février 2014.

        Reste à savoir si ce choix plaira au reste de l’Europe, rien n’est moins sûr.
        En tous les cas, en ce qui concerne la RTS, je crois qu’elle n’aura pas à chercher bien loin pour sélectionner ses 6 candidats. Mais n’oublions pas que seules 2 chansons pourront se qualifier. On pourrait bien retrouver le jeune Alejandro Reyes qui fait partie des révélations en suisse-romande, en tous les cas je l’espère vivement ! et pour l’autre artistes ou groupe, cela va dépendre du choix proposé sur la plateforme et de celui des internautes , sans oublier le jury d’experts. Personnellement, parmi les artistes que j’ai présenté dans cette rubrique, j’aimerais bien qu’on offre une chance à Sarah Quartetto. J’ai entendu dire qu’elle prépare un album pour cet automne, alors peut être qu’elle proposera une chanson issue de ce dernier.

        De toute manière, les choses évoluent dans le bon sens pour moi, la Suisse semble avoir suffisamment de recul pour se remettre en question et tirer les leçons de ses multiples échecs ces dernières années à l’Eurovision.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :