Juil 28

La Suisse 2013 vue par Nico : 5. Carrousel

Ecrit par : Nico

Amateurs de bonne musique et de chansons françaises, laissez vous embarquer et faire un tour avec le duo franco-suisse Carrousel.

Sur des airs d’accordéon, on se laisse aller au voyage, inspiré par une musique à la fois suisse et française, avec des résonances du Jura local et d’airs bretons.

A travers une belle et sincère complicité, ce duo arrive très vite à nous captiver dans leur monde magique. Encore une belle découverte d’artistes qui pourraient représenter à la fois la Suisse et la chanson française à l’Eurovision. Maintenant que l’on sait que l’Eurovision va reprendre une dimension plus humaine, ces deux-là peuvent faire changer les choses et ainsi faire renaître les belles ritournelles françaises.

Leur Biographie :

Eté 2007, Volonne, Sud de la France. Elle était venue d’Auvergne cueillir des nectarines gorgées de soleil. Il était descendu de Suisse prendre un rayon du même astre. La récolte a été belle.

Au marché, un air d’accordéon se fait entendre d’une terrasse, celui de Sophie Burande. Juste quelques notes, mais une telle émotion. Léonard Gogniat y était pour jouer quelques airs aux passants. Là, ils ont déjà échangé leurs instruments.

Une énergie commune et plein de projets. Ecrire des chansons, des textes et jouer. Jouer encore, avec les mots, avec les notes. Jouer de la voix, de plein d’instruments. Se lancer à découvert, s’élancer pour la grande traversée… et ramer beaucoup. Mais vivre.

CARROUSEL est né. Une formation avec Sophie (chant, accordéon, guitare, mélodica, kalimba… ) et Léonard (chant, guitares, accordéon, ukulélé… ), complétée par Thierry Cattin (batterie et cajon) et Christian Bron (basse).

 Après avoir remporté le Tremplin Lausanne RadioActive (sur 150 groupes) et le prix du public de la Médaille d’Or de la Chanson (avril 2009), CARROUSEL sort son premier Maxi 3 titres, largement diffusé sur les radios.

Il étoffe aussi son répertoire et tourne dans les grands festivals (Rock Oz’Arènes, Chant du Gros) ou à l’Usine à Gaz de Nyon. Il ne néglige pourtant pas les lieux plus intimistes, ni les fêtes populaires. La présence scénique des quatre musiciens, faite de connivence et d’enthousiasme, rayonne.

 Une musique à déguster comme on goûte égoïstement les friandises à la fête foraine, en les laissant fondre sur la langue. Mais une musique qu’on aime aussi partager, une barbe à papa douce et piquante à la fois.

Autant ritournelle qu’introspection, une poésie qui explore la vie dans ses couleurs, celles qui nous traversent comme des courants d’air.

Ca devrait nous suffire, du silence pour s’y croire… mais c’est tellement plus beau en chanson. (E. Wüthrich)

 

Voici ce que propose Carrousel :

En équilibre, très belle chanson avec laquelle, on s’identifie facilement, un vrai festin pour les oreilles :

 

 

Et le manque de place encore un autre titre à déguster sans aucune frustration !

 

 

Reviendra ou pas, moi je leur dit oui, revenez-vite avec une nouvelle chanson pour illuminer la Suisse en Suède !

 

En direct du Helsinki Club de Zürich

 

 

Eleonore je ne la connaissais pas avant de la découvrir grâce à Carrousel ! j’aimerais bien le connaître pas vous ?

 

 

Et on parle même de Sergio Léone, gros succès lors d’un concert à Zürich, ville qui n’est en rien francophone et pourtant on adore Carrousel !

 

 

Très belle énergie dans un registre différent, quelque chose que l’on rarement vu à l’Eurovision, la RTS devrait vraiment compter ce duo parmi les concurrents outsiders pour représenter la Suisse et du coup aussi un peu la France à Malmö en 2013 !

Alors convaincu par Carrousel ?

Découvrez leur site et leur dernier album » En équilibre » qui est sorti en France le 18 juin dernier

http://www.groupecarrousel.com/

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime beaucoup ce style de musique. Plus particulièrement l’utilisation (très intelligente) de l’accordéon. Les textes sont excellents, et le duo dégage une belle énergie. Si je suis convaincu ? Oui.
    Mais je suis sceptique quant à une participation à l’Eurovision. Je ne suis pas certain que c’est ce que les téléspectateurs européens ont envie d’entendre au Concours.
    Sans vouloir dénigrer le duo, j’émets des réserves sur l’accueil qu’on pourrait leur faire à Malmö. Je n’ai pas vraiment l’impression qu’ils seraient à leur place.
    Ces derniers temps, j’en arrive à me dire que pour avoir du succès à notre concours, il faut avoir ce que j’appelle un « profil Eurovision ». Je pense que Caroussel ne l’a pas.
    Mais s’ils décident de se lancer dans l’aventure, je les soutiendrais bien évidemment, car je le répète, j’aime beaucoup ce qu’ils font.

  2. C’est évident que si on se réfère à ce qui fonctionne le mieux à l’Eurovision, le duo Carrousel n’est pas dans la cible, je pense moi aussi qu’il existe un style pour l’Eurovision qui relève d’un véritable formatage qui au fil du temps devient ennuyeux. Contrairement à toi Eurovista, je pense que ces deux artistes auraient leur place à Malmö, mais pour cela il faudrait qu’il propose une très bonne chanson, très colorée musicalement, quelque chose de très rythmé qui donne envie au public de se lever sur sa chaise pour danser. une véritable ritournelle, simple mais qu’on retient dès la première écoute, quelque chose qui resterait fidèle à leur style de musique avec une envergure commerciale. Le français n’a pas plu vraiment sa place à l’Eurovision et Carrousel pourrait apporter un nouveau souffle et réveiller les amateurs de chansons françaises.

    Au final, Carrousel ne gagnerait pas l’Eurovision mais proposerait quelque chose de différent qui pourrait les propulser dans une grande finale avec une place honorable.

    Un risque existe pour eux et pour la Suisse mais pourquoi pas au moins tenter leur chance en proposant une chanson lors de la sélection nationale qui démarre cet automne.

    1. Certes, une chanson plus haute en couleur avec une bonne intro à l’accordéon, ça plairait sûrement. Sauf que je me pose la question de savoir, en dehors de la chanson, si le duo serait vraiment à l’aise à l’Eurovision. Car je pense que ça fait aussi beaucoup. Il y a certains artistes qui évoluent à l’aise dans cet exercice, un peu comme s’ils étaient prédestinés à le faire. Ils connaissent les codes du concours et s’en servent. Un duo comme Caroussel risquerait d’arriver à Malmö un peu perdu dans la jungle eurovisionnesque. Et ça, le téléspectateur le ressent.

      1. Tu as raison, Carrousel ne joue pas dans la cour des grands, ils sont plus habitués à chanter dans des petites salles ou lors de Festival d’été. Il est d’ailleurs fort probable qu’il n’envisagent même pas de se proposer pour l’Eurovision qui est très éloigné de leur univers. Ce que je souhaitais, c’est avant tout vous faire découvrir ce duo franco-suisse qui a beaucoup de talent et qui possède un potentiel très intéressant pour faire une carrière, même sans l’Eurovision.

        1. Eh bien je dirais : mission réussie ! Car je ne connaissais pas ce duo et je te remercie de me l’avoir fait découvrir 😉

  3. Un style que j’aime aussi

      • Faneurosong on 29 juillet 2012 at 22:57
      • Répondre

      J’adore ce duo et les rubriques de Nico, je découvre qu’en Suisse il y a vraiment beaucoup d’artistes totalement inconnu en France qui mériteraient de l’être.

      ça fait des années que je regarde l’Eurovision et j’aime souvent ce que propose la Suisse mis a part quelques chansons sans intérêt, je trouve que leur choix n’est pas si mauvais que ça, Paolo Meneguzzi, les Lovbugs, Anna Rossinelli et aussi cette année avec les deux frères Sinplus. Je pense que ce pays manque de soutien de la part des autres pays et puis ce que Nico propose là cette année c’est génial, j’adore Bastian Baker et puis les pegasus, et l’autre groupe les Bombay street 77, je ne comprends qu’ils ne soient pas plus connu que ça. Moi j’encourage la Suisse en tous les cas et puis Carrousel, moi je vais suivre ce qu’ils font car franchement c’est un vrai coup de coeur. Je suis certain que les Suisses vont pas se laisser abattre et vont revenir en force pour l’année prochaine en Suède

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :