«

»

Avr 11

Kiev 2017 : Julia Samoilova interdite d’entrée en Ukraine (Mise à jour : l’Eurovision Party de Moscou annulée)

MERCREDI 22 MARS

Vous le redoutiez, ils l’ont fait ! La porte-parole des Services de Sécurité ukrainien a annoncé la nouvelle, ce mercredi 22 mars après-midi : la représentante russe, Julia Samoilova, est interdite de séjour en Ukraine pour les trois prochaines années.

Cette décision a été prise, suite à la présence de la chanteuse en Crimée, en 2015, après l’annexion de ce territoire par la Russie. Julia tombait de facto sous la loi interdisant l’entrée en Crimée via le territoire russe. La Russie se retrouve donc sans représentante pour Kiev et Julia voit son rêve menacé à six semaines du Concours.

L’UER a évidemment réagi à cette décision, par la bouche de Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours. Celui-ci a déclaré respecter la décision des autorités ukrainiennes, mais être déçu par elle. Il estime qu’elle va à l’encontre de l’esprit-même de l’Eurovision et de ses valeurs. L’UER va à présent collaborer avec les autorités du pays-hôte et s’assurer que tous les artistes choisis participent à cette soixante-deuxième édition.

De son côté, la télévision publique ukrainienne, organisatrice cette année du Concours, a déclaré qu’elle appliquerait les décisions du gouvernement ukrainien, y compris celle interdisant l’accès au territoire de Julia. Les préparatifs de l’édition 2017, eux, continuent plus intensivement encore.

Quant à la télévision publique russe, elle a déclaré que Julia est et demeure sa représentante pour le Concours. Si elle n’était pas autorisée à entrer sur le territoire ukrainien, en mai prochain, alors elle représenterait la Russie en 2018, quel que soit le pays organisateur.

Julia s’est aussi exprimée sur la télévision russe. Elle s’est dite calme, sereine et pleine d’espoir. Elle s’attend à ce que la situation change rapidement et en sa faveur. Elle ne comprend pas, à titre personnel, le danger qu’elle représente et pourquoi les autorités ukrainiennes la considèrent comme une menace. En attendant la résolution du problème, elle continue chaque jour à s’exercer.

Là-dessus, le gouvernement russe a réagi par le biais de Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, et Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères. Le premier a appelé les autorités ukrainiennes à revenir sur leur décision et à laisser Julia participer au Concours. M. Peskov a estimé que leur interdiction était injuste et dommageable et a reproché à l’Ukraine de diminuer le prestige de l’Eurovision en la privant d’un pays aussi important que la Russie. Le second a déclaré que cette décision resterait sur la conscience des organisateurs ukrainiens.

JEUDI 23 MARS

Le jeudi 23 mars après-midi, l’UER a pris la décision d’autoriser Julia à se produire en direct, par liaison satellite, durant la demi-finale du 11 mai, au cas où elle ne pourrait se rendre à Kiev. Le dispositif serait renouvelé si la chanteuse se qualifiait pour la finale du 13 mai. L’Union veut par ce moyen maintenir le caractère apolitique du Concours et permettre à tous les participants de concourir justement. Frank-Dieter Freiling, Président du Groupe de Référence, l’organe exécutif du Concours, espère néanmoins que l’interdiction de séjour de Julia sera levée.

Cette proposition a été rejetée dans la foulée par les autorités ukrainiennes. Le vice-premier ministre ukrainien Vyacheslav Kyrylenko a déclaré sur son compte Twitter que l’interdiction pesant sur les personnes ayant séjourné en Crimée s’étendait également à leur présence sur les ondes et dans les médias ukrainiens. Selon lui, la seule solution possible est la désignation d’un autre représentant par la télévision russe.

Cette dernière a, de son côté, également rejeté la proposition de l’UER, qu’elle juge étrange et contraire à l’esprit du Concours. Elle souhaite que l’UER respecte le règlement habituel et ne le réinvente pas pour la délégation russe. Enfin, elle pointe du doigt le pays hôte qui a l’obligation de délivrer un visa à tous les participants pour la durée entière de l’événement.

VENDREDI 24 MARS

Ce vendredi, le responsable de la communication de l’UER, Dave Goodman, a informé l’agence de presse russe TASS que l’Union cherchait d’autres solutions permettant à Julia de participer. Le dialogue se poursuit avec les autorités ukrainiennes. L’objectif premier est de réunir les quarante-trois participants sur une même scène à Kiev. Toute option alternative sera prise en considération, au cas où l’interdiction pesant sur la chanteuse russe ne serait pas levée.

Ce vendredi toujours, dans la soirée, un premier diffuseur tiers s’est exprimé sur la question. Le directeur général de la télévision publique saint-marinaise, Carlo Romeo, a commenté la décision ukrainienne d’interdire l’entrée de Julia en Ukraine. M. Romeo a déclaré qu’en tant que diffuseur publique, SMRTV n’était pas satisfait de l’attitude de l’Ukraine. Tout conflit devrait, selon lui, demeurer éloigné de l’Eurovision.

SAMEDI 25 MARS

Ce samedi, un second diffuseur participant a fait entendre sa voix. Jan Lagermand Lundme, directeur des divertissements de la télévision publique danoise, a exprimé son vif mécontentement de voir l’Eurovision devenir un champ de bataille politique. Il juge insupportable la tournure prise par les événements et encourage l’UER à réagir fermement. M. Lundme a rappelé que le Concours était une occasion de rencontres par delà les frontières et les différences. Il a par ailleurs exprimé ses soucis quant à l’organisation générale et exigé une production télévisuelle décente. Ses craintes trouvent leur origine dans l’incertitude où sont plongés les participants à l’heure actuelle. Il a néanmoins renouvelé sa confiance pleine et entière en l’Union et en ses capacités à résoudre ces problèmes. Il a conclu en réaffirmant la participation du Danemark à cette édition 2017 et ce, quelles que soient les circonstances à venir.

Jon Ola Sand s’est également épanché dans une interview accordée à la DR. Il a confirmé que de nombreux diffuseurs participants avaient interpellé les organisateurs ukrainiens au sujet de l’interdiction frappant la candidate russe. Il a aussi admis avoir été plongé dans le doute et l’incertitude quant à la tenue du Concours à Kiev, mais il en est à présent convaincu : l’Ukraine offrira au monde trois spectacles télévisuels d’excellente facture. Quant à la participation de Julia, Jon Ola a admis que sa proposition de participation par satellite était contraire aux principes du Concours. Néanmoins, il a rappelé être en quête d’une solution pour résoudre au mieux un défi unique dans l’histoire de l’Eurovision. Il en propose donc une nouvelle : que les autorités ukrainiennes postposent l’entrée en vigueur de l’interdiction pesant sur Julia. Celle-ci ne prendrait cours qu’au lendemain du Concours, permettant ainsi à la candidate russe de se rendre à Kiev. La demande a été transmise officiellement par l’UER au Premier Ministre et au gouvernement ukrainien.

LUNDI 27 MARS

Ce week-end, la saga s’est poursuivie. Le vice-premier ministre ukrainien, Vyacheslav Kyrylenko, a maintenu la position de son pays : la loi ukrainienne ne sera pas modifiée et l’interdiction concernant Julia ne sera pas levée. Selon lui, la seule solution possible est que la Russie désigne un représentant respectant la législation de l’Ukraine. Il a ajouté ne pas s’attendre à ce que la Russie change d’avis, car elle n’agit, selon lui, que par pure provocation. Il a replacé ces dissensions autour de l’Eurovision dans le contexte géopolitique conflictuel entre les deux pays. Pour lui, il s’agit d’une autre tentative de la Russie de soumettre l’Ukraine et d’interférer dans sa souveraineté.

Une autre personnalité ukrainienne est intervenue dans le débat, via sa page Facebook. Ruslana a, elle aussi, dénoncé l’attitude de la Russie. Selon elle, la provocation est évidente : les responsables de la télévision russe connaissaient parfaitement la législation ukrainienne. La réaction des services de sécurité et du gouvernement ukrainien est donc pour elle, logique et ne pouvait être différente. Elle a rappelé que chaque jour, des Ukrainiens mouraient à cause du conflit actuel.

De son côté, le directeur des divertissements de la télévision publique allemande, Thomas Schreiber, a critiqué l’attitude des deux pays. Selon lui, l’Ukraine et la Russie sont responsables à parts égales : les responsables de la télévision russe ont sciemment choisi Julia et les autorités ukrainiennes étaient parfaitement conscientes des conséquences de leur interdiction. Pour la télévision allemande, la participation de la Russie est nécessaire, mais dépendra de la bonne volonté des deux parties. M. Schreiber a souligné que les gouvernements ukrainien et russe attachent une telle importance symbolique à cette querelle, que leurs diffuseurs publics ne doivent vraisemblablement plus agir de manière indépendante. Il a ensuite critiqué l’approche actuelle du problème : celui-ci ne se résoudra pas en étalant les opinions et les réactions des parties sur la place publique. Enfin, M. Schreiber s’est dit fort préoccupé des dégâts causés par ce conflit à l’image du Concours dans l’opinion publique internationale. Il a rappelé qu’il s’agit d’un concours de chansons et de rien d’autre.

Ce lundi, le président du Groupe de Référence, Frank-Dieter Freiling, s’est à nouveau exprimé. L’UER n’a encore reçu aucune réponse officielle de la part du gouvernement ukrainien, à sa demande de postposer l’interdiction d’entrée du territoire frappant Julia. Un décret du Président ou du Premier Ministre pourrait seul le permettre. Dans l’attente, l’UER réitère son souhait de voir tous les participants présents sur la scène de Kiev. L’Union continuera à la fois à respecter la législation ukrainienne et à s’assurer que la Russie participe à cette édition 2017. M. Freiling a appelé les deux parties à prendre leurs responsabilités, soulignant que les responsables de la télévision russe n’avaient participé à aucune des réunions préparatoires, pourtant obligatoires, et n’avaient procédé à aucune réservation d’hôtels. Selon lui, l’Ukraine décidera, mais la Russie doit éclaircir ses intentions.

MERCREDI 29 MARS

Après le superviseur exécutif du Concours et le président de son Groupe de Référence, c’est aujourd’hui au tour de la Directrice Générale de l’UER de s’exprimer sur les dissensions russo-ukrainiennes. Ingrid Deltenre a déclaré dans la presse helvétique que l’attitude de l’Ukraine était totalement inacceptable. Elle a vivement déploré les manipulations qui sont faites du Concours. Selon elle, l’Eurovision est dévoyé à des fins politiques. Madame Deltenre a rappelé que cet événément a pour but de divertir et de rassembler des millions de personne à travers le monde, pas de les dresser les unes contre les autres. Selon la presse helvétique, si aucune solution satisfaite n’était trouvée, l’UER pourrait sanctionner l’Ukraine, par exemple d’une exclusion temporaire du Concours.

VENDREDI 31 MARS

La presse ukrainienne a publié aujourd’hui la lettre officielle adressée au Premier Ministre ukrainien par Ingrid Deltenre, Directrice Générale de l’UER.

Cette publication confirme les propos rapportés antérieurement. Deux précisions sont ajoutées cependant :

  • l’Ukraine encoure des sanctions pour les prochaines éditions du Concours, mais pas pour celle en cours ;
  • l’UER n’est au courant d’aucun élément impliquant que Julia présenterait une menace pour la sécurité de l’Ukraine.

Mais le point le plus grave apparaît au quatrième paragraphe : certains diffuseurs participants envisageraient de se retirer, par mesure de protestation.

Enfin, selon la presse ukrainienne, le délai de réponse à cette lettre expirerait aujourd’hui.

SAMEDI 1er AVRIL – POISSON D’AVRIL !

Comme vous êtes futés et sagaces ! Ce retrait de l’Italie était effectivement un poisson d’avril. Bravo à ceux d’entre vous qui avaient tout de suite compris. Ceci étant dit, certains diffuseurs ont bien songé au boycott. Perspective glaçante… Là-dessus, vivement que nous soyons en mai, vivement que les trois soirées se déroulent, que le gagnant soit couronné et que nous puissions nous réjouir !

Parmi les autres poissons d’avril auxquels nous avions songé :

  • Jon Ola Sand démissionne ;
  • La Russie accepte, mais Julia chantera depuis Simféropol ;
  • L’UER propose l’hologramme, la Russie accepte ;
  • La Russie se soumet et envoie Philipp Kirkorov ;
  • Le Conseil de l’Europe appelle à l’annulation du Concours.

Et vous, qu’auriez-vous proposé ? Attention, nos confrères ont fait preuve d’une imagination débordante :

Les dissensions entre l’Ukraine et la Russie au sujet de cet Eurovision 2017 prennent aujourd’hui un tour spectaculaire, confirmant la teneur de la lettre de l’UER publiée hier par la presse ukrainienne. La rumeur en avait couru sur les réseaux sociaux durant la nuit et c’est ce matin une quasi-certitude : l’Italie s’apprête à annoncer son retrait du Concours. La télévision italienne entendrait ainsi protester contre les manipulations politiques de l’Eurovision faites par les deux pays belligérants.

De nombreux fans ont déjà exprimé leur consternation et leur désarroi. Comme vous le savez, la chanson italienne était donnée favorite pour remporter le Micro de Cristal et Francesco Gabbani faisait l’unanimité parmi les parieurs et les sondés. Hélas, le pire reste encore à venir : d’autres diffuseurs pourraient emboîter le pas à la RAI et se retirer à six semaines du Concours, en premier lieu desquels Saint-Marin, l’Albanie, la Suisse, la Belgique et la France.

Restez en ligne pour la confirmation officielle qui devrait suivre et que nous publierons sur le champ.

LUNDI 3 AVRIL

Après les plaisanteries d’usage, le flux d’informations reprend ses droits. Julia Samoilova a filmé ce week-end, sa carte postale pour Kiev, sur la Place Rouge de Moscou, en compagnie de son mari. La chanteuse a par ailleurs déclaré travailler avec deux coachs vocaux et un professeur d’anglais. Elle a aussi rencontré plusieurs créateurs de mode, afin de choisir ses vêtements de scène. Enfin, dans les prochains jours, elle filmera d’autres vidéos promotionnelles.

Cependant, le Ministre des Affaires étrangères ukrainien, Pavlo Klimkin, a déclaré, vendredi dernier, qu’aucune concession ne serait faite par l’Ukraine dans ce dossier. La loi ukrainienne s’appliquera à Julia, comme à toutes les autres personnes ayant séjourné en Crimée sans autorisation.

MERCREDI 5 AVRIL

La télévision ukrainienne a répondu à la lettre de la Directrice Générale de l’UER, Ingrid Deltenre. L’UA:PBC souligne que ses représentants ont toujours respecté la législation en vigueur dans les pays hôtes et attend en retour que les participants de cette édition 2017 respectent tous la législation ukrainienne. Ce qui n’est pas le cas de la représentante russe. L’UA:PBC regrette également que le Concours soit ainsi manipulé à des fins politiques, mais s’étonne que l’UER intervienne de façon aussi partisane. Selon la télévision ukrainienne, l’Union tente d’interférer avec la loi du pays hôte et prend clairement parti pour la Russie. Elle dénonce par ailleurs les menaces d’exclusion du Concours qui pèsent sur elle, les considérant comme contraires aux valeurs de l’Eurovision. Enfin, l’UA:PBC demande que l’UER cesse elle-aussi de manipuler les faits et le Concours à ses propres fins.

Le diffuseur hôte a par ailleurs reçu le soutien du président ukrainien, Petro Poroshenko. Il a déclaré lors d’une conférence de presse que le choix de Julia Samoilova était une provocation volontaire de la part de la télévision russe.

Cette querelle irrésolue a eu une autre conséquence : les organisateurs de l’Eurovision Party de Moscou ont décidé de suspendre l’événement. De nombreux diffuseurs participants ont annulé la venue de leur représentant dans la capitale russe, arguant d’un retrait quasi certain de la Russie. Ils ont déclaré ne venir que si cette dernière participait ou du moins, conservait son droit de vote. La vente des tickets a donc été arrêtée. Les organisateurs attendent à présent une confirmation officielle.

MARDI 11 AVRIL

C’est désormais officiel : l’Eurovision Party de Moscou qui devait avoir lieu le vendredi 21 avril prochain, a été annulée. Ses organisateurs se sont retrouvés victimes de la querelle opposant l’Ukraine et la Russie et se déclarent « otages de la situation politique ». Ils regrettent profondément pareille extrémité ; mais face aux désistements des participants et à la polémique persistante, ils n’ont eu d’autre choix.

À suivre…

 

(265 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Quentin

    C’est dégueulasse.

    1. Quentin

      Ceci-dit, je m’y attendais grandement.

  2. Eurovista

    L’Ukraine aurait dû l’accepter. Sans le vouloir elle a joué le jeu de la stratégie russe.

    1. KaYan

      Oui la Russie ne pouvait ignorer qu’en envoyant une artiste ayant chante en Crimée post annexion l’Ukraine saisirait l’occasion. D’un autre côté quand un pays a 140 chanteurs interdits de territoire ukrainien le choix devient plus compliqué.
      Et l’Arménie ? Si Artsvik a aussi chanté en Crimée comme Julia en 2015 que va faire l’Ukraine ???
      Rétrospectivement l’UER aurait dû l’an dernier demander à l’Ukraine de changer de chanson et tout cela ne serait pas arrivé ! J’espère que ça leur servira de leçon

  3. Eric 35

    C’est très compliqué cette année et je pense que si la Russie ne va pas à Kiev, c’est mieux ainsi. C’est vraiment dommage car ce n’est que de la musique mais la politique a rattrapé le concours (encore une fois).

  4. Maxime

    La loi, c’est la loi, mais c’est vraiment pas une décision juste, le gouvernement ukrainien aurait pu faire une exception pour cette fois. Espérons juste que la délégation russe envoie Yulia l’an prochain, si possible avec une meilleure chanson.

    Et maintenant? La Russie va se retirer ou va-t-elle envoyer un autre chanteur?

    1. Quentin

      Justement, on sait pas vraiment si ils vont se retirer ou pas.

    2. Maxime

      L’année dernière la déception du candidat roumain à cause de l’argent, cette année la déception de la candidate russe à cause de la politique. C’est triste, très triste…

    3. KaYan

      La Russie a dit n’avoir pas d’autres candidats et vu que la majorité de leurs artistes sont interdits en Ukraine ils n’ont pas d’autres solutions que de zapper 2017 j’en ai peur

      1. Quentin

        Je sens que ça va mal se passer avec la Russie dans les années à venir concernant l’ESC. J’en ai bien peur.

      2. KaYan

        Je ne sais pas du tout Quentin. Pour le moment c’est le sort de l’Arménie qui m’inquiète 🙁

        1. Quentin

          Ce sont des rumeurs en fait.

        2. KaYan

          J’espère mais la tele publique arménienne a semble t’il confirmé qu’il y a des discussions en cours à propos de leur candidate 🙁

          1. KaYan

            Ouf ! Merci Maxime de l’info

        3. Maxime

          La délégation arménienne a assuré ne rien avoir reçu de la part des autorités ukrainienne, pas même un petit avertissement, je ne m’inquiète pas trop pour Artsvik, surtout que l’Arménie n’est pas en guerre avec l’Ukraine, contrairement à la Russie.

      3. Daniel

        Cette semaine Robin Williams s’est proposé pour représenter la Russie à l’Eurovision, il a peut-être sa chance 😉

  5. Théo

    C’est tout simplement abjecte de la part des ukrainiens de prendre notre Concours chéri en otage de cette manière.
    L’UER devrait tout simplement délocaliser l’Eurovision cette année, afin de permettre à tous les candidats de participer.
    Pffff, je l’avais dit, que cette victoire ukrainienne allait nous causer des cheveux blancs !

  6. Antoine 97

    C’était couru d’avance! L’Ukraine était et est toujours décidée à emmerder la Russie (simple revers de la médaille ceci dit). Si le gouvernement Ukrainien ne voulait pas de la Russie au concours, il fallait jouer carte sur table directement… Par ce que ici la loi est juste un prétexte. L’Ukraine ne veut tout simplement pas de la présence Russe et je crois que c’est ce qui me dégoûte le plus!
    Cependant je ne prendrai pas parti pour l’un ou l’autre, les 2 pays se comportent comme des enfants.

    1. Picasso

      Je ne juge aucune des deux parties mais je me pose la question de qui provoque qui ici ?
      La Russie savait très bien ce qu’elle faisait en choisissant sa chanteuse.

      La Loi est la Loi et pourquoi commencer à faire des exceptions ?

      1. Antoine 97

        J’avoue qu’après relecture, mon commentaire était pas très clair. On dirait que je prends un peu part pour la Russie mais ce n’est vraiment pas le cas. Je veux juste dire que l’Ukraine (les responsables de cette décision en tout cas) a vraiment été idiote de marcher dans ce jeu… le concours n’a pas à subir ce manège! Donc j’espère ne pas voir la Russie au concours en mai et j’espère que l’Ukraine va se prendre un 0 pointé en finale (n’imaginons pas que le concours va bouger de place, il est trop tard). Et j’espère que dès le 14 mai des décisions avec de lourdes conséquences seront prises par l’UER. Je suis de l’avis pour virer un moment les deux pays du concours. Ils n’ont qu’à aller présenter leur culture au Türkvision! Et c’est vraiment avec désespoir que je dis une telle chose parce que les deux pays s’avèrent être des pièces maitresses du concours en temps habituel. Mais pour cette année, je vais tenter de faire abstraction des taches laissées par les deux nations qui ont de toute façon envoyé de très mauvaises chansons (à mon goût). D’ailleurs les deux pays se font fusiller dans les résultats de ESCnation.
        Bravo aux Russes pour ce magnifique coup. C’est presque échec et mat là…

  7. KaYan

    Déclaration de l’UER « Nous devons respecter les lois du pays hôte, mais nous sommes profondément déçus par cette décision qui va à l’encontre de l’esprit du concours et de la notion d’accueil qui fait partie de ses valeurs ».

  8. BretagneLibre

    SCOOP DE DERNIERE MINUTE : FRANCESCO GABBANI ET BLANCHE SE SERAIENT RENDUS EN CRIMEE APRES UN VOYAGE EN RUSSIE, ILS SONT DONC EXCLUS DU TERRITOIRE UKRAINIEN ET DE L’EUROVISION, IL NE RESTE PLUS QU’ALMA POUR GAGNER !!! #gofrance

    1. BretagneLibre

      N’empêche ce serait bien si ça arrivait pour de vrai… Paris2018

    2. Bêta X

      Non mais alors MERCI pour la panique ! J’y ai vraiment crû ! J’ai failli sauter dans le pot de miel 😀 Je me disais aussi que c’était bizarre qu’il y ait tant de monde qui aille en Crimée, c’est pas comme si c’était Hawai’i non plus ^^

      1. BretagneLibre

        J’aime bien faire des peurs aux gens XD

  9. Yoyo360

    La décision en elle-même est stupide. C’est puéril. Il est vrai que la loi est la loi, il n’empêche que j’ai beau ne pas supporter la chanson, Julia ne méritait pas ça. Les ukrainiens jouent trop le jeu des russes, et cela ne fait que renforcer la présence russe puisque tout le monde ne parlera que d’eux pendant les prochains jours. D’un autre côté, c’est sûrement plus sage que la Russie ne soit pas présente. La délégation russe aurait en effet risqué gros à se balader en Ukraine… et m’est avis qu’ils se seraient fait plus huer que jamais. Enfin bon… C’est comme ça

  10. sakis88

    lol mais reel il faut pas etre surpris de voir la russie interdite en Ukraine dèja pour trouve un candidat pour aller en russie ca été hyper dur et ensuite c’était presque mission impossible pour la russie vu le climat de ouf qu’il y a la bas entre ses deux pays de cohabité donc fin du suspens et la Russie va faire comme Italie elle ne se représenteront plus au concours voila tout se qui arrivera NEXT.

    1. Pat@97

      Aaaah !!! Que ce serait formidable si la Russie n’y participait plus!!! Je m’y prend à rêver….

  11. steven

    Une petition mondiale n est elle pas envisagé!!!!La politique n a rien à faire là dedans!!!!J espère que l UER ne va pas se couché devant l UKRAINE!!!!C est tout le concours 2017qui doit être remis en cause!!!!

    1. KaYan

      bin si vu la déclaration de l’UER 🙁

  12. Reg

    Vive l Eurovision avec les pays de l est !!! Ça devient embarassant….!

  13. Reg

    Et arrêtons de plaindre la Russie , c est évident que c est déplorable pour l artiste ..mais la télé russe savait exactement ce qu elle faisait …et de façon délibérée …avec le pouvoir russe derrière

    1. Picasso

      + 1

  14. steven

    L uer est la premiere à bannir des chansons comportant des messages politiques à faire la lecon et à dire à qui veut l entendre que la politique n a rien à faire au concours eurovision!Non mais c est quoi ce message de mollesse qu elle adresse en acceptant la décision du pays Hote…A mon avis cela ne va pas en resté là , je suis bien content de ne pas rendre en Ukraine cette année.Qu on en finisse et qu on retire le concours à l Ukraine .Ou peux t on écrire pour manifester notre mécontentement?Une adresse mail,,Mais ils faut tous s y mettre .S il a lieu en Suisse pays Neutre je pourrais m y rendre

  15. steven

    Je veux dire si le concours est delocalisé en Suisse je pourrais m y rendre

  16. Bêta X

    Je suis extrêmement déçu pour Julia 🙁 Je le préssentais, je ne voulais pas le croire, j’espèrais que ça n’arrive pas mais c’est arrivé :'( L’Ukraine aurait vraiment dû l’accepter … là ça me démoralise de voir tout ça 🙁

    J’espère qu’ils reviendront sur leur décision à la SSU et qu’ils autorisent Julia a participer ! C’est tellement con quand ça devient politique … Ça m’a rendu triste toutes ces conneries … À l’avenir, je ne supporterais plus l’Ukraine. Ils m’ont trop déçu sur ce coup là 🙁

    1. Bêta X

      J’ai peur de ce que les médias feront de cette affaire. Avec l’interdiction de Julia, ils pourraient relayer partout dans le monde cette info et déclarer que le concours Eurovision est encore teinté de politique, cela est bien vrai cette année, et je ne veux pas que le concours perde la face et sa crédibilité à cause de ça ! Surtout après 2016 où les suèdois ont vraiment transformé l’image du concours et l’ont rendu encore plus formidable et exceptionnel qu’il ne l’est déjà aux yeux du monde 🙁 Là, je pense sérieusement que l’Australie aurait vraiment dû remporter l’édition 2016 ! 🙁

      1. KaYan

        C’est même dans Le Monde d’aujourd’hui c’est dire que l’info dépasse le concours 🙁 ah oui Dami aurait été une belle gagnante c’est certain mais surtout l’UER aurait dû comprendre l’an dernier que la chanson de Jamala aussi belle soit elle n’avait pas sa place à cause de son contenu.

        1. Bêta X

          Ça aussi je le pressentais … je sens que ça va s’empirer par la suite si l’on relaye déjà l’info 🙁

          L’UER l’avait déjà déclaré l’an dernier, le contenu des paroles de  »1944 » était historique et non pas politique, c’est pour cela que Jamala est tout de même passée. Je ne conteste pas sa victoire (bien que maintenant, ça aurait vraiment arrangé tout le monde si l’Australie avait remporté le concours l’an dernier) mais je conteste l’organisation du concours en Ukraine. C’est devenu trop politique depuis que le pays s’est chargé de son organisation ! L’Ukraine aurait dû refuser d’organiser le concours, parce que là, ça devient insupportable …

          Il faut que l’Ukraine et la Russie trouvent vite une alternative et un terrain d’entente sinon ca va impacter l’image du concours et le bon déroulement de l’édition 2017 🙁

  17. philippe

    après … cela ne crée pas un manque à ne pas s’en remettre … Quoi de mieux qu’un ESC sans Russie ?

    1. Reg

      Oui ….quoi de mieux ! En même temps les points des ex satellites de Moscou iront vraisemblablement à l Azerbaïdjan

  18. ZIPO

    – Un boycott de toutes les nations participant au concours serait une bonne réponse à l’Ukraine qui n’a tout simplement pas été franche avec la Russie : il suffisait de dire que vue les relations actuelles entre les deux pays, la présence d’un candidat russe à l’Eurovision n’était la bienvenue !

    – Et dire que tout ça arrive parce que l’Ukraine a gagné l’an dernier !! Quand je pense que je détestais cette chanson et que j’ai toujours en travers de la gorge cette victoire, si elle n’avait pas gagné, tous ces problèmes qu’on évoque en ce moment n’existeraient pas…

    ( NB : j’ai une pensée pour Julia car on lui bris un rêve, et là, les autorités russes sont responsables d’avoir fait miroiter à cette jeune femme une présence qu’elles ne pouvaient pas lui garantir !! )

    1. Yoyo360

      Je détestais aussi la chanson, et comme toi cette victoire me reste encore en travers de la gorge. Et voir où ça nous a mené me dégoûte

  19. RV

    L UER AURAIT DU DEMANDER L’ANNÉE DERNIÈRE À L UKRAINE DE CHANGER LEUR CHANSON, CAR ELLE EST VRAIMENT POLITIQUE !!!!! ça devait arrivée toute ses tensions .

    CE QUI SE PASSE AUJOURD’HUI HUI EST DÉGUEULASSE ENVERS CET ARTISTE.

    et dire avant que les ukrainiens et les russes se donnaient des 12 points en voici en voila ahahahahaha!!!

    ILS GÂCHENT L ÉDITION 2017

    RESTONS POSITIF !!!!!

  20. RV

    OUI TU AS RAISON UN BOYCOTTE DE TOUT LES PAYS…

  21. Reg

    La Russie ( la chaîne TV et le pouvoir en place ) savait EXACTEMENT ce qu elle faisait ! Ni plus ni moins ..

    1. Dydy11

      Totalement d’accord avec toi Reg ! Provocation de la Russie, et c’est malheureusement Julia qui en paye le prix… Je comprends l’Ukraine ! et je comprends aussi les gens qui sont choqués de cette décision !.. La musique ne devrait-elle pas faire abstraction de tout ça ? Mais bon c’est comme ça..

  22. EurovisioneurBZH

    Scandaleux !!!
    J’ai horreur quand la politique se mêle à l’Eurovision comme ça !
    Si la russie se retire, l’eurovision perd un poid lourd du concours car la russie nous présente toujours de bonne (voir très bonne) chanson et des prestations de qualités (sergey, polina …) !

    1. Eric 35

      Sauf que cette année franchement et là je parle de la chanson, ce n’était pas le cas. Il ne se sentait pas dans la course…

      1. EurovisioneurBZH

        Non pas que je veuille en permanence défendre la Russie, mais en effet ils ne se sentaient pas dans la course parce que très peu de chanteurs russes étaient prêt à chanter en Ukraine et qu’ils savaient qu’ils allaient se faire huer à Kiev.

  23. Reg

    C est donc l Azerbaïdjan qui va récupérer les points des pays ex satellites de L ex union soviétique!

    1. KaYan

      Super si l’Azerbaïdjan gagne on va encore avoir droit au même scénario avec l’Arménie même si j’aime beaucoup la chanson de l’Azerbaïdjan pas envie d’une nouvelle édition polémique 🙁

      1. J-F

        Je pense que pour les votes de copinage des pays de l’Est, les points seront partagés entre la Bulgarie, en raison de l’origine russe du chanteur, la Macédoine et l’Azerbaïdjan. Les pays de l’Ouest qui bénéficieraient le plus du reste des votes sont l’Italie, la Belgique et la France. La Suède, à mon avis, ne sera pas favorisée par les jurys, pour une fois !

  24. Madreselva

    Très triste pour elle .. elle méritait de vivre son rêve:( Espérons qu’elle revienne une autre année

  25. Reg

    Au moins on n entendra pas les attendues phrases :  » and now 12 points from …to our beloved NEIGHBOUR ..RUSSIA  » 😉 et  » maintenant les 12 points à notre cher VOISIN la Russie

    1. Picasso

      C’est certain que ca ne va pas me manquer.
      Je suis vraiment loin de plaindre les Russes sur ce coup là…
      Quand on joue avec le feu, on se brûle

      1. Eric 35

        Bien dit Picasso !

  26. Armand

    Rappel: en 2013 le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov avait dénoncé un vote «scandaleux» après que l’Azerbaïdjan avait attribué «zéro point» à la Russie. Lavrov avait même appelé la télévision publique azerbaïdjanaise.
    «Nous allons coordonner nos actions communes pour que cet acte scandaleux ne reste pas sans réponse», a-t-il souligné le ministre. Imaginez !
    Alors, ne venez pas me dire que les autorités russes ne se mêlent pas quant au choix et au destin de leur chanson et représentant(e).
    Franchement, quoi attendre d’un pays qui pratique au niveau d’État un dopage systémique et qui manipule les échantillons pour favoriser ses athlètes.
    La Russie est un pays culturellement très riche avec une histoire fascinante qui a marqué l’Europe, mais malheureusement l’image du pays se dégrade de plus en plus à cause de ses dirigeants.

  27. Eurovista

    Je suis d’accord avec Reg et quelques autres personnes. Il faut arrêter de taper sur l’Ukraine. Vous ne vous rendez pas compte que c’est exactement ce que veut la Russie ?

    Vous n’avez donc pas compris que la Russie n’a JAMAIS eu l’intention de participer à l’Eurovision cette année ? Et que c’est pour ça qu’elle a envoyé une « pauvre et attachante » chanteuse handicapée sachant qu’elle allait être recalée. Pour qu’on puisse dire que la méchante Ukraine rejette une pauvre chanteuse handicapée dont le rêve a toujours été de participer à l’Eurovision ?

    Vous n’avez pas compris que Yulia a été la grande victime d’une machination russe visant à décrédibiliser l’Ukraine et son organisation Eurovision ?

    Si vous n’avez pas compris ça, réveillez-vous les amis ! Et si vous pensez que Yulia ira à l’Eurovision l’année prochaine parce que les gentils russes lui donneront une autre chance, vous vous mettez un doigt dans l’oeil. La Russie n’a jamais eu l’intention d’exposer une handicapée sur une scène internationale. On retrouvera un bimbo blonde ou un chanteur exposant ses tablettes de chocolats sous une chemise ouverte.

    De toute façon, ça fait plusieurs mois que je me disais que la Russie n’irait pas chanté à Kiev et qu’elle allait faire un coup de p. comme ça, c’était écrit d’avance.

    1. Picasso

      +1 voir +1000
      Tout est dit et bien dit

      1. Dydy11
    2. KaYan

      C’est vrai ce que tu dis mais pour moi le principal responsable est l’UER qui n’a pas su déminer l’an dernier en retoquant la chanson de Jamala qui dans le contexte actuel était pour le coup LA véritable provocation. L’Ukraine savait très bien ce qu’elle faisait quand elle a sélectionne cette chanson. Alors peut-être que l’an dernier personne ne croyait à la victoire de cette chanson et qu’à l’UER ils se sont dit « ben c vrai elle est un peu polémique cette chanson mais elle finira en bas de classement car qui va voter pour un truc aussi sombre » sauf que elle a gagné !

      Apres oui la Russie en choisissant une artiste handicapée a clairement répondu à cette provocation. Même en Russie le choix de Julia a choqué un certain nombre de russes qui disaient que leur pays était formidablement hypocrite d’essayer de faire croire au monde entier qu’il soutenait les gens en situation de handicap alors que la condition des handicapés en Russie est absolument catastrophique et honteuse. Exemple d’un tweet russe « en Russie quand tu es en chaise roulante tu peux faire l’Eurovision mais pas sortir de chez toi pour t’acheter du pain ! »
      Bref l’UER a juste été NULLE dans cette affaire et l’Ukraine et la Russie eux en jouent à mort 🙁

      1. EurovisioneurBZH

        Tout à fait d’accord ! L’UER a été nulle pour le coup !

    3. Eric 35

      Bien dit Eurovista. Il ne faut pas être dupe…

    4. Yann

      Tout à fait d’accord avec toi, j’ajouterais qu’en confiant l’organisation du concours à l’Ukraine (ce qui semble logique après une victoire) on allait au devant de gros, de très gros problèmes. Ce qui arrive maintenant.
      Il aurait été plus judicieux, eu égard au conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine, de déplacer le concours 2017 dans un pays du BIG 5, d’autant que la désignation du site d’accueil a donné quelques sueurs froides à l’EBU..
      Bref, tout pendant que ces deux pays n’auront pas régler leurs comptes, les mêmes problèmes se reproduiront d’année en année. Si jamais la Russie gagne en 2018 avec qui que ce soit, imaginez la suite avec l’Ukraine.
      Tout cela décrédibilise le concours qui se veut apolitique… Célébrons la diversité !!! quelle blague.

  28. Reg

    Encore une excellente analyse EUROVISTA , c était cousu de fil blanc concernant la non participation de la Russie !

  29. Alexandre

    C’est écoeurant pour Yulia mais malgré mon dégout pour les mentalités des deux côtés, les uniques responsables de cette polémique sont les Européens eux-mêmes.
    Ils ont voté sans scrupules pour une chanson pour des raisons politiques (sinon pourquoi aucun succès commercial de 1944 ?) tout en ménageant la Russie (le beurre et l’argent du beurre tu parles d’un courage Charles !)
    Que s’attendaient-ils tous du haut de leur arrogante hypocrisie ?

    1. Jerem

      J’ai voté pour Jamala parce que c’était ma prestation préfèré rien à voir avec un quelconque enjeux politique et je ne suis pas le seul.
      Et pourtant j’avais vraiment pas envie d’aller en Ukraine.
      Si on ne doit pas voter pour un pays de peur de le voir organiser l’an suivant dans se cas je ne voterais jamais pour l’Azerbaïdjan.

  30. André

    Je vais réitérer ce que j’ai dit plusieurs, pour le moi le grand coupable de ce scandale c’est l’UER, depuis la victoire de l’Ukraine, on a le droit à une succession de polémiques que ce soit au niveau de l’organisation ou alors aujourd’hui sur la présence de la Russie. Dès le départ je savais que cette édition serait une catastrophe, comment pouvait-on laisser un pays en guerre organiser le concours. M. Ola Sand a fait une petite vidéo disant qu’il est déçu de cette décision et qu’ils vont continuer à discuter mais on sait très bien que l’Ukraine fait ce qu’elle veut depuis le départ et que l’UER est totalement passive. Je ne suis pas un pro russe du tout mais là clairement les ukrainiens essaient de nous montrer qu’ils sont une grande nation mais pour l’instant ça tombe à l’eau complètement. Effectivement la participation de Julia n’est pas anodine mais les ukrainiens sont assez c…. pour tomber dans le panneau et la bannir et passer pour les méchants. Quelle belle mentalité de jouer avec une personne handicapée …..

    Par ailleurs je ne suis pas d’accord sur le fait que l’UER aurait du interdire « 1944 » l’an dernier, on a eu le doit à « N’oubliez pas » qui aurait pu être considéré comme une insulte par les allemands, à « Don’t Deny » rebaptisé « Face The Shadow » qui aurait pu être une insulte pour tout pays ne reconnaissant pas le génocide arménien, donc « 1944 » avait largement sa place et n’aurait jamais du être vu comme une provocation.

    Voilà on est à 6 semaines du concours et jamais l’excitation des fans n’aura été aussi bas, organisation calamiteuse, scandales à répétitions, niveau musical très faible cette année. 2017 va rester dans les annales des pires éditions du concours. Il ne nous reste plus qu’à remercier l’UER pour son incompétence 🙂

    1. KaYan

      Oui pour moi aussi le principal responsable est l’UER qui n’a pas eu le courage de gérer cette situation. Après le choix de la chanson française en 2015 n’était pas très heureux mais la France et l’Allemagne sont alliés depuis plus de 50ans maintenant et les relations apaisées ce qui n’est pas le cas de la Russie et l’Ukraine si la France avait chante sa chanson en plein conflit avec l’Allemagne l’impact aurait été complètement différent. C’est en ce sens que je reste convaincu que l’UER aurait dû demander à l’Ukraine de proposer une autre chanson. Ils n’ont pas été clairvoyants sur ce coup là 🙁

      1. André

        Je me suis dit ça aussi en écrivant sur « Noubliez pas » que les relations étaient bien moins froides entre la France et la Russie, mais je maintiens que la chanson avait un texte avec un message et loin d’être insultant envers la Russie, à la limite provocant tout comme peut-être la participation de Julia mais les russes ont quand même accepté la participation de Jamala l’an dernier alors l’Ukraine a la mémoire bien courte. Aujourd’hui c’est à se demander à quoi sert l’UER parce que là elle ne pourrait pas être plus spectatrice.

    2. BretagneLibre

      C’est pour ça qu’à mon avis les jurys vont favoriser à mort les pays occidentaux (Belgique, Italie, France et Suède) afin d’avoir une meilleure organisation en 2018 (si trois de ces’pays sont dans leur top 5, ils ne feront qu’espérer que le televoting ne fasse pas descendre leur chouchou (faut pas faire gagner l’Azerbaïdjan par exemple). Donc vu le contexte, je pense que la France n’a jamais eu autant toutes ses chances ! #Paris 2018

      1. Jean Michel

        Ce serait bien triste d’en arriver là !!! J’aime beaucoup la chanson azeri même si l’idée de retourner à Bakou ne m’enchante guère !!!!
        Je vote pour l’artiste et non la nation représentée !

        Mes appels surtaxés iront également à francesco le bellâtre italien !!! Rome est super au printemps !!!!

  31. elio22

    Une petit erreur dans votre article :

     » L’UER va à présent collaborer avec les autorités du pays-hôte et s’assurer que tous les artistes choisis participent à cette quarante-deuxième édition. »

    Quarante-deuxième ? 42, c’est désormais le nombre de concurrent en lice, pas l’édition, qui en est à sa 62e !

  32. André

    J’espère pour Julia que les paroles de la télévision russe ne sont pas des paroles en l’air parce que je n’ose même pas imaginer ce qu’elle doit vivre en ce moment. Mais bon je reste tout de même sceptique sur sa participation en 2018.

    1. elio22

      Au contraire, s’ils la choisissent pour 2018, elle partira avec un boost, tout les eurofans en auront entendu parler et voudront sans doute son retour, et si elle a une bonne chanson elle sera directement favorite.

      1. Daniel

        Si elle a le même type de musique que cette année vaut mieux qu’elle reste chez elle 🙂

      2. André

        Je suis tout à fait d’accord qu’elle partira avec un buzz énorme mais les russes ont-ils vraiment envie de présenter une chanteuse en fauteuil, c’est une grande question.

  33. Daniel

    Je ne vois pas pourquoi vous taper sur Jamala ? Elle n’a rien fait hein. Ce n’est pas si elle était responsable de la guerre entre la Russie et l’Ukraine ou de l’annexion de la Crimée.
    C’était vraiment couru d’avance comme scandale donc pas de quoi être dégoûté.

    Maintenant c’est peut-être une année noir pour la Russie va t-elle pouvoir aller en Géorgie ? 🙂

  34. Reg

    Heuuuuu tous les eurofans !!! Peut être pas quand même …je suis comme EUROVISTA ..on aura droit soit au bo gosse soit à la jolie nana ….! Enfumage total de la télé russe comme trop souvent ..ou autre scénario la Russie ne participe plus du tout au Concours Eurovision..la encore c’est possible

  35. Maxime

    Vu ce que dit la télé russe, on peut dire au revoir à la Russie pour cette année je pense.

    Et à l’année prochaine Yulia, ça au moins c’est bien, elle finira par vivre son rêve, et peut-être avec une meilleure chanson.

  36. Reg

    Et le fait que le chanteuse soit handicapée n a aucun lien ..car un autre artiste valide aurait également été refoulé par l Ukraine en vertus des lois sur son propre sol ! La Russie a provoqué ..l Ukraine a riposté ! Les torts sont partagés à égale mesure !

    1. André

      Je reste persuadé que les même si les russes avaient envoyé un/une artiste américain par exemple, l’Ukraine l’aurait banni juste parce qu’il représentait la Russie.

  37. Quentin

    Non mais attendez, c’est absolument normal qu’elle soit autorisée à participer l’an prochain. Je remercie la télé Russe de vouloir permettre à Julia de vivre son rêve, et de ne pas avoir servi uniquement de « jouet » pour appâter l’Ukraine dans le jeu politique de la Russie.

  38. Reg

    Lol …d ici un an …il peu s en passer des choses ..et la télé russe de revenir sur ce choix …

    1. Eurovista

      Oui encore d’accord avec toi Reg, il en coule de l’eau sous les ponts en un an. De toute façon, la télévision russe prend des décisions un an à l’avance sans jamais les tenir. Par exemple, annoncer après la victoire de Conchita qu’ils ne participeraient plus au concours. Or, on les a bien vu en 2015 et 2016.
      On prend les paris, mais je reste persuadé que Yulia n’ira pas à l’Eurovision l’année prochaine.

  39. marie

    L’année ou l’Azerbaïdjan a organisé l’eurovision l’Arménie n’avait pas participé et il n’y a pas eu de scandale. Pourquoi la Russie n’a pas fait pareil? C’est juste un piège et les ukrainiens sont tombés dedans comme des bleus. La Russie a très mal accepté la victoire ukrainienne . Croyez moi l’année prochaine elle reviendra en force car elle veut absolument gagner ce concours encore et l’organiser dans leur pays pour montrer que c’est un grand pays.
    Attention il ne faut pas confondre le peuple russe et leur gouvernement.

    1. marie

      De toute façon, dans cette histoire, tout le monde a sa part de responsabilité. La Russie , l’Ukraine et l’UER.

  40. OMBK

    Sauf information qui m’aurait échappée, l’Arménie n’a pas encore envahit l’Ukraine…

    C’est quand même la moindre des choses cette disqualification de la Russie.
    On parle d’un pays qui annexe sans aucun scrupule un pays voisin et qui lorgne sur d’autres.

    Imaginez que demain l’Italie s’empare de la corse ou l’Espagne du pays basque, je ne suis pas certain qu on verrait d’un très bon oeil la participation de ces pays à l’Eurovision organisé en France.

    La provocation politique en général et « artistique » en particulier pour ce qui concerne ce concours provient bien d’un des deux camps facilement identifiable.

    Autant, l’an dernier, j’ai trouvé le saccage par les jurys du chanteur russe particulièrement injuste (qui méritait plus la victoire que l’ukrainienne), autant là je trouve que l’éviction de la Russie est justifiée tant ce pays s’est moqué des fans et du concours en proposant volontairement un choix de chanson indigne et 100% provoc’

    Au risque d’être un peu sévère : Bon Débarras..

  41. Nico

    Je rejoins ce que disent Eurovista et OMBK, je trouve vraiment regrettable que la politique vienne ainsi gangréner l’ESC.et totalement injuste que l’on prenne ainsi en otage cette jeune artiste russe dans cette histoire.

    Je ne serai vraiment pas fâché de ne pas retrouver la Russie cette année.à Kiev. Ce pays n’avait qu’à déclaré forfait dès le départ.

  42. ben44

    la Russie savait tres bien ce qu’elle faisait c ‘est encore une provocation de se pays , qui se permet tout ( propagande de la politique russe).J ‘aurai fait de meme que la décision de l Ukraine, un Forfait direct pour 2017 ( comme l’avais fait l ‘Armenie en 2012 en Azerbaijan) aurai été mieux pour pour l ‘Eurovision , malheusement ca descrédite l organisation de l ‘ukraine vis a vis de la communité européene. La plupart des fans soutenais la répresentant russe qui avec sa mobilité réduite avais pour tout pour faire pleurer dans les chaumieres européenes et donc ce faire moins chahutés en mai a Kiev.( encore un bon jeu de la Russie et dont les fans a majorité sont tombés dans le panneau.Pauvre RUSSIE.

  43. J-F

    La bave du crapaud russe (ou ukrainien, comme vous voulez) n’atteint pas la blanche colombe qui volera vers une victoire et amènera le concours dans la capitale européenne (quelle ironie du sort ! ). Alors Julia en profitera pour filmer les lieux accessibles aux handicapés (hôtel, établissements publics). Peut-être pas le métro, ni les gares ni les vieux bâtiments mais c’est quand même mieux qu’en Russie et elle militera pour sa cause, faisant d’une pierre deux coups. Oui, je sais, j’extrapole largement :).

  44. Rv

    Dire que la Russie avait bien calculer son coup oups c’est plutôt
    L’Ukraine ils ont bien laisser faire les choses sur d’avoir l’eurovision (vu les problèmes pour l’organisation grgrgr) et d’un coup à deux mois du concours on ne veut pas de la Russie. …
    Ils le savent depuis longtemps que c’était cet artriste pourquoi foutre la merde maintenant. ….

  45. Charles

    L’UER ne prend pas ses responsabilités et c’est là que le bas blesse. Les tensions, boycotts, retraits existent depuis toujours à l’Eurovision et il serait sans doute essentiel de trouver (dans le règlement) une façon de gérer toutes ces tensions d’une manière humaines.

  46. Frish

    Merdalor, je m’absente quelques jours et voilà que j’apprends que ma Roulette Russe
    s’est tiré une balle dans le pneu !

    C’est pas pour dire mais tout cela me fait bien rire, jonola, granola et le hibou me font bien
    rire ils avait pas besoin de faire rentrer l’Ukraine, la Russie, l’Arménie et l’Azerbaijan ou alors
    en alternance !

    On récolte ce que l’on sème Na!

  47. steven

    BFM TV annonce à l instant que le Kremlin demande à l UKRAINE de revenir sur sa décision!!!!L Ukraine pourrait se montrer un peu plus intelligent que ne l est parfois La Russie en acceptant sa venue!!!

  48. steven

    Sinon Si Williams est choisit il pourrait le faire avec la chanson ( remixée) de la chanteuse russe

  49. Reg

    À ce rythme l UER va autoriser de chanter en play back …..

  50. André

    Une prestation par satellite …. et puis quoi encore…. L’UER est en train d’ouvrir la boîte de Pandore, si elle laisse faire ça va être l’escalade les prochaines années. Elle doit vite recadrer les choses. La Russie est un pays autorisé par l’UER de participer donc si l’Ukraine ne pouvait garantir la sécurité des artistes russes et bien ils auraient du décider de ne pas laisser l’Ukraine organiser le concours puisqu’elle ne pouvait pas accueillir tous les artistes. Je suis désolé mais ce n’est pas à l’UER de se conformer aux décisions ukrainiennes mais bien à l’Ukraine de se conformer au règlement du Concours.

    Je ne vois en aucun cas la Russie se rabaisser à une prestation par satellite. Merci l’Ukraine, l’UER et la Russie pour nous offrir le pire spectacle jamais vu à l’Eurovision.

  51. steven

    Tant qu Ils y sont Ils n ont qu â juste passé son clip vidéo!!!!!Du Grand n importe quoi!!! Et l Australie qui est un peu loin de l Europe On â qu â faire la même chose!!!!Cela économisera le prix du billet!!!!On sent quand même BienL UER gêné aux entournures!!!!Une honte!!! Bon sang cette guerre Ukraine Russie va nous gâché notre concours 2017!Personne n a répondu à ma question !!!Avez vous l
    Adresse mail de l UER?

    1. KaYan

      Essaie avec ce lien et en allant sur le site officiel https://www.ebu.ch/fr/about/contact-us

  52. steven

    Merci

  53. Frish

    Hahahaha youpiiiii j’adore l’Eurovision franchement ils sont tout de même un peu
    concons de la faire chanter par satellite.

    Je souhaite que toute la diaspora Russe, les hackers et toute la mafia la fasse gagner
    et là on aura touché des sommets !!!!

    Et voici la gagnante qui vient chercher son trophée !!!!

    Ridicule et moi je vote Russe cette année afin que l’Uer exclue l’Ukraine, Russie et tous les
    fauteurs de troubles.

  54. Frish

    En fait non, ils vont la faire apparaître en hollogramme sur la scène de kiev,
    un spectacle évidemment fantastique et la Russie gagne.

    Hahahaha je sappe cette année car la victoire Italienne sera volée par une chanson
    pourave.

    Enfin Eurovision quoi !

  55. Anthony

    Toute de façon, le 1er ministre ukrainien refuse cette solution et dit qu’elle viole encore la loi ukrainienne :

    https://twitter.com/ESCKAZ/status/844941053438447619

  56. ben44

    Pour ma part , Je veux pas de la Russie cette année, et je trouve la solution de l UER incomprehensive , cela donne encore plus de credits a la Russie

  57. Reg

    Je ne veux pas de la Russie non plus ..pas dans ces conditions. Il y avait une volonté délibéré de la télé russe et de ses dirigeants de provoquer l organisation du Concours et la télé ukrainienne. Cette solution du duplex est fantasque …c est la porte ouverte à tout à l avenir ! Pourquoi ne pas autoriser le playback non plus ? Ou de diffuser les clips 3 minutes des chansons aussi ? …l UER doit montrer qu elle maîtrise la situation …pas de tenter un plan B ou C ! Je pense qu après le Concours de 2017 il leur faudra sérieusement établir de nouvelles règles quitte à refuser des pays pour des raisons valables et avant les dates butoires …

  58. steven

    Pourquoi pas interdire l Orchestre non plus?Ah oui pardon c est fait.!!!!!Au fait beaucoup critique cette solution moi le premier!!Mais Si par exemple la chanson russe avait été parmi les favoris Comme l Année dernière beaucoup aurait accepté ce compromis!!!c est Sur avec des Si on mettrait Paris en bouteille!!!

  59. Quentin

    Bon bah à l’an prochain Julia !

  60. MrGreen

    Franchement ils nous font chié, qu’on les banisse tous les 2 pendant 3 ans ca devrait les calmer! Puis vu leurs chansons cette année ca serait pas une grosse perte.

  61. Antoine 97

    Russie et Ukraine vont se prendre une raclée cette année. En tout cas les vrais fans au courant de l’histoire ne voteront pas pour eux et surtout les jurys vont les démonter je pense. De toute façon avec des chansons pareil, la Russie mérite de rester en demie et l’Ukraine de se prendre un 0 pointé en finale.
    La décision de l’UER est idiote et c’est tout ce que j’ai à dire parce que cette histoire me fatigue!

    1. marie

      Non mais franchement , c’est du grand n’importe quoi cette histoire!
      je leur mettrais 3 ans d’interdiction d’eurovision aux 2 pays pour les calmer 🙂 🙂

  62. KaYan

    Dommage que ça soit les artistes qui trinquent dans cette affaire l’Ukraine risque de finir bonne dernière (en même temps leur chanson n’est pas mémorable) et si la Russie par un énième rebondissement y participe je plains la pauvre Julia qui risque aussi un classement pas formidable (mais sa chanson n’est pas renversante non plus 🙂 )
    Allez Rome, Bruxelles ou Paris en 2018 pour que l’on évite ces situations ridicules !

    1. Quentin

      Elle n’a pas l’air si « pauvre » comme tu le dis, étant donné qu’elle s’entraîne chaque jour pour améliorer son accent anglais. De plus, la chaîne « Channel One » (à moins que ce soit l’autre… oh, et puis zut !) a annoncé qu’ils participeraient avec cette même chanteuse, donc au final il n’y a pas tant de dégâts que ça.

    2. KaYan

      Excuse moi Quentin je disais pauvre dans le sens je ne voudrais pas être dans cette situation. Ce n’était pas péjoratif du tout, je l’aime bien Julia et sa chanson me rend toujours nostalgique quand je l’écoute. Après comme l’ont dit d’autres personnes ici je ne suis pas certain que si elle ne peut pas participer cette année elle sera la candidate de 2018…à suivre 😉

      1. Quentin

        Ah non, mais je n’ai pas pris ton post au premier degré. :p

  63. Frish

    Je suis comme Marie et pense qu’ils vont être exclus !

    Ils avaient inventés pourquoi encore ce concours après les 2 guerres qui ont fait 100 Millions de morts ?

    DEHORS !!!!!!!

    1. KaYan

      Bah non Frish c’est avant tout une histoire de gros sous et vu l’audience que la Russie est capable de générer à elle seule l’UER ne prendra jamais le risque de les exclure ! Money first darling 😉

    2. Frish

      J’envoie un recommandé. ce weekend à l’UER.

      Bien à vous !

      1. KaYan

        Bien cordialement Madame Frish

        1. Frish

          Monsieur Frish, l’opération n’est pas pour toute suite,
          je kiffe trop mes boules antistress que je masse quand je
          suis stressé.

          1. Alain

            Frish j’adore te lire tu as fait ma soirée lol

  64. EurovisioneurBZH

    Chanter en direct par liaison satellite… l’UER en a d’autre des idées comme ça a nous proposer ??
    Franchement cette histoire devient ridicule !

  65. steven

    Pauvre UER qu es ce que c est que cette proposition!!!!!j imagine les speakers le jour du show!!et maintenant voici la candidate Russe que malheureusement nous n acceptons pas sur notre territoire!!!!!ou alors ils vont sortir qu en raison son handicap elle ne peut être parmi nous ce soir Mais elle a accepté d interprète sa contribution par satellite !!!!!ils seraient bien capable de s en sortir par une pirouette .

  66. Maxime

    Le premier ministre ukrainien (qu’est ce qu’il vient foutre là lui?) a annoncé qu’il n’accepterait pas cette proposition. C’est cuit pour la Russie qui ne veut pas changer de représentant.

  67. pascal

    à contre courant de beaucoup de vous je pense que la proposition de l uer n est pas si debile que ca…

    ca va permettre de tester la volonté russe de vraiment envoyer Julia et ca va surtout mettre l ukraine sous pression : Kiev ne pourra plus s abriter derriere l interdiction du territoire pour interdire la Russie et leur souveraineté nationale et leur honneur seront respectés si les ukrainiens.acceptent..

    par contre ca poserait de gros problèmes d equité entre les participants : pas la meme scène, une salle sans doute hystérique en Russie et des blancs à gerer dans la retransmission…ca promettrait d etre quelque chose !!

    en plus avec tout ce tintoin la Russe partirait avec les faveurs du public et la victoire au télévote serait meme envisageable…

    la solution de l’uer serait hyper bancale mais la proposer va faire tomber les masques : aucun des deux pays n a reellement l intention qu un candidat russe participe cette année à Kiev..

    en tout cas jon ola sand va maudire le jour où jamala a gagné : on s attendait à beaucoup de problèmes dans l organisation mais lá ca depasse tout !!!
    exclusion des 2 pays en 2018 ca leur fera les pieds (et nous des vacances !)

  68. Reg

    Histoire de gros sous en effet …si elle ne participe pas ….pourquoi la Russie devrait elle prendre part aux votes ? Money money money ….perdre des recettes provenant des appels et SMS ?? Jamais ..hors de question même !! Et pourtant est d une logique imparable !! Dans ce cas bonjour les sifflets quand le Potter parole russe va apparaître à l’écran!

  69. Reg

    Porte parole 🙂

  70. Quentin

    Bon bah de toutes façons, la Russie est hors-course étant donné le lien que j’ai posté au-dessus de vos commentaires. La chaîne refuse catégoriquement de diffuser une prestation de Julia en live, sans profiter des avantages de le faire sur la VRAIE scène à Kiev.

    1. KaYan

      Au moins ils sont d’accord sur une chose 😀

      1. Quentin

        Remarque c’est tant mieux, comme ça ça laisse pas mal de points à mon adorée Jana. <3

      2. KaYan

        Si elle fait un live de ouf elle pourrait finir très haut en effet 😉

        1. Quentin

          Tu penses qu’elle peut nous refaire la scène du clip avec un live satellite depuis son salon ? 😉

        2. KaYan

          Haha en invoquant un choix artistique que l’UER ne saura refuser 😉

  71. Jean Michel

    Manque de bol. …l’Ukraine refuse absolument d’entendre l’artiste russe !!!!
    42 compétiteurs à Kiev et la russe sur la scène probablement italienne l’an prochain. .. ce que je souhaite pour francesco. …

    Ce bellâtre italien a vraiment tout pour plaire !!!

    Comme d’autres sur ce blogue…. je souhaite réellement une sorte de contrecoup pour les ukrainiens l’an prochain !! UER devrait réfléchir à cette situation des plus dégueulasse qui soit surtout pour l’ensemble des délégations invitées cette année. ..
    Pas forcément des représailles. .. ce serait idiot mais une décision motivée et intelligente afin de protéger les artistes choisis pour représenter leur nation. .et inciter certains pays avec leurs faiblesses idéologiques pourries d’éviter de laisser le spectacle s’enliser dans des stupidités parfaitement imbéciles. ..

    Et oui Jon ola sand doit maudire le jour où Jamala a pu concourir et remporter le grand prix. .
    C’est dur d’assumer 3 petites minutes parfois !! Et cela peut coûter cher au final. ….

    Et aucun succès en Europe pour 1944…..

    1. Quentin

      Absolument pas.

      L’Ukraine est dans son droit le plus total, puisque rien n’interdisait à la Russie de choisir un artiste n’ayant jamais posé le pied en Crimée.
      Depuis quand appliquer une loi, faisant partie d’une constitution d’un pays, serait une entrave au bon fonctionnement d’un concours ainsi qu’au respect des artistes ?

      Certes, j’admets que la décision de la part du gouvernement ukrainien arrive beaucoup plus tard, que ce que les fans et la Russie escomptaient. Cependant, il ne faut pas oublier le choix de l’artiste – certainement pensé et réfléchi -, qui n’est pas respectueux envers l’Ukraine, bien que la chanteuse ne soit pas une terroriste ou une menace quelconque à la stabilité du territoire ukrainien.

      Enfin bon, comme dirait l’autre; « Politics is politics ».

  72. Reg

    Les points iront surtout a l Azerbaïdjan..je ne vois pas a quel autre pays de l ex union soviétique les gros points pourraient etres gracieusement attribués

    1. Quentin

      Majoritairement dispersés, je pense, à la Roumanie et à la Macédoine.

      Je n’inclurais pas l’Azerbaïdjan, car je pense que mentionner ce pays est inutile, étant donné que nous savons tous à quel point il va engranger des points de façon spectaculaire. Et ça s’est confirmé en 2011, pile au moment où la chanson russe n’était pas… à la hauteur du challenge global qu’est l’Eurovision ?

      1. Antoine 97

        En plus, l’Azerbaïdjan est vraiment bon cette année, le gain d’une grosse quantité de points serait mérité. Les sondages jusqu’à présent pourraient nous laisser penser que le concours va revenir par chez nous (top 3 de ESCNation: Belgique-Italie-France) mais je crains que celui-ci déplie bagage de nouveau à Bakou en 2018. Ou bien il y a une belle alternative avec la Bulgarie 🙂
        Je vais prier pendant 1 mois et demi pour que Paris ou Bruxelles soit l’hôte du prochain concours!

  73. Reg

    Vu la situation en Ukraine et l organisation d un Concours dans un pays de l Est , je pense en effet que le Concours va revenir à un  » vieux » pays ..voire même à un des fondateurs du Concours..Belgique France et Italie rentrent dans ce critère …et ça assurerait un an de répit à l UER côté organisation 🙂

  74. KaYan

    Pauly W. Tu es notre BFMTV Eurovision à quand les dupleix de Kiev de Moscou et de Genève 🙂 ils sont drôles à l’UER quelle solution reste t’il ? Je reste toujours convaincu que c’est l’argent qui motive l’uer à trouver une solution car si la Russie ne retransmet pas cette année bin ça va faire beaucoup d’euros en moins dans les caisses…je n’ai pas souvenir d’un tel foin quand l’Arménie s’est désistée en 2012…

  75. ben44

    MOI JE NE VEUX PAS DE LA RUSSIE CETTE ANNEE .c ‘est clair et net , Pour l UER c ‘est qu une question de gros sous , Si la Russie participe cela va tout faussé les resultats.

  76. Reg

    Je suis même persuadé que même si la Russie n est pas présente , elle sera quand même autorisée à donner ses votes ! Ce qui en soit est ANORMAL …dans ce ça la pourquoi ne pas faire voter la Chine qui diffuse et les USA qui diffusent certes confidentiellement..mais qui ne participent ni l un ni l autre ….! Money .money ..money..

  77. Eric 35

    La solution est de les laisser cette année ! Tant pis… L’Ukraine a peut-être un peu tort (car ils devraient faire une exception) mais les Russes, c’est encore pire ! Tout était prévu d’avance, ils veulent se faire passer pour des pauvres « Caliméro » sans défense et le vilain, c’est l’Ukraine ! Ils savaient tout depuis le début… Que de la statégie…Franchement, je ne comprends pas pourquoi la Russie continue à participer à ce concours. après l’histoire de la victoire de Conchita, les critiques gays (l’Eurovision est pourtant le show le plus gay-friendly d’ Europe) et maintenant leurs histoires politiques mais pourquoi rester à faire ce show ??? Pauvre pays… Je plains vraiment ce peuple qui est obligé de subir cette dictature… En tout cas cette année, ils ne me manqueront pas !

    1. Gladys

      MERCI, merci !!!!
      Tout est dit, je n’ai rien à rajouter !

  78. Sk

    C’était très bien sans la Russie aussi….et moins de votes géopolitiques.
    La Turquie ne manque à personne non plus.
    Vive l’Eurovision

  79. elio22

    Vu comme la Russie refuse de simplement changer d’interprète, je plus simple serait pas de la virer à l’heure actuelle ?

    Parce que bon, on peut continuer encore longtemps là.

  80. Reg

    En même temps ..vu la qualité hors pair aie San Marin envoi …leurs superbes classements en témoigne …à part essayer de faire parler d eux ..je ne vois pas le but réel de leur réaction …bon en même temps on s en fout un peu

  81. Reg

    Si San Marin atteint le finale …( no dream impossible/ aucun rêve n est impossible ) ils vont hériter de la funeste 2 eme place gracieusement attribué par la télé ukrainienne lol

  82. BretagneLibre

    Maintenant Saint-Marin ? À ce rythme-là, il n’en restera qu’une petite trentaine où il n’en restera qu’un (comment vous savez ce que j’ai regardé ce soir à la télé ?)

    L’erreur qu’à commis l’uer l’année dernière, c’est d’avoir laissé les jurys donné autant de points à l’Ukraine, car même s’ils en ont donné 300 à l’Australie, Jamala en avait plus de 200, car si Dami Im avait gagné, le concours de serait déroulé (probablement) en Allemagne et il n’y aurait pas eu de problèmes politiques et d’organisation. Mais comme certains diraient que l’Australie ce n’est pas en Europe, jusqu’à preuve du contraire c’est bien en Europe (na) il fallait donner le triple de points à celui arrivé juste derrière à savoir LA FRANCE (cocorico!) PARIS 2017 ET 2018 d’abord n’a
    Plus sérieusement utilisez le hashtag #Eurodivision lancé par une top-model russe contre le choix du gouvernement UKRAINIEN parce que si on continue comme ça l’Arménie va se faire éjecter et devinez quels pays vont avoir une vingtaine de points en moins ? La France et la Géorgie (le dernier on s’en fout un peu) et je rajouterai bien sûr l’Azerbaïdjan (OK j’arrête l’humour)

  83. steven

    Puisque les autres pays commencent à s en mêler â l image de San Marin ,Ils devraient posé un ultimatum!!!Soit la chanteuse est réintégrer soit ils menacent de ne pas participer non plus  la limite Ils n ont qu â la faire participè non pas sous les couleurs de la Russie Mais sous un pays neutre!!encore une fois la politique n à rien à faire là!!!

  84. Reg

    Ouiii ouiiii ouiiiiii inventons un pays …mettons lui une prrruque brune …un nouveau nom.. on l à LA solution !!! 😉

  85. Reg

    Donnons lui une nouvelle nationalité lol

  86. Picasso

    L’Ukraine ne pliera pas et appliquera sa loi…ce qui est tout à fait normal.
    Je ne comprends pas tout ce ramdam.
    Personne n’a à imposer quoi que ce soit à l’Ukraine.

    L’UER a bien appliqué sa loi vis-à-vis de la Roumanie l’année dernière et personne n’a bougé…

    1. Gladys

      C’est vrai, en plus si elle cède l’Ukraine perdra toute son autorité

  87. Alexandre

    Verka Serduchka a également réagi en disant que Yulia devait venir avec une chanson et non une arme.
    Je sais que ce n’est pas son rôle mais je regrette que Jamala n’a pas réagi à cette affaire afin de faire entendre raison à la fois au pouvoir ukrainien et au pouvoir russe.

  88. Maxime

    La dernière solution de Jon Ola Sand serait idéale mais j’ai bien peur que le gouvernement ukrainien refuse encore.

    1. marie

      Je ne vois pas du tout l’Ukraine accepter cette proposition.
      Soit la Russie envoie un artiste n’ayant pas entré illégalement en crimée, soit elle ne participe pas à l’édition 2017.
      et comme chaque pays n’est pas prêt à faire des concessions. Il me semble évident maintenant que la Russie ne participera pas à l’eurovision cette année à moins d’un miracle ou un cataclysme.

    2. BretagneLibre

      Pas besoin d’attendre les demies-finales pour avoir Koh Lanta, avec des tensions, des rivalités et des retournements surprise, ce concours se transforme en télé-réalité. A moins que l’UER ait un excellent coup de langue et réussisse à mettre les deux pays à genoux (ou l’inverse), cette histoire va mal se terminer hélas.

      1. KaYan

        On va appeler Daenerys Targaryen et ses dragons pour régler ça 😀

  89. Quentin

    « que les autorités ukrainiennes postposent l’entrée en vigueur de l’interdiction pesant sur Julia. »

    Bah non, l’Ukraine n’a pas à accepter la proposition folle de Jon Ola Sand, car môssieur ne veut pas que la Russie parte. Ils sont dans leur droit, et ils l’ont banni selon la constitution.

    C’est non discutable.

    1. KaYan

      Quentin c’est uniquement à cause de l’argent que l’uer s’excite car pas de Russie pas de retransmission à la télé russe et c’est un gros manque à gagner avec en plus le televote ! Si ca avait été le Monténégro ou la Macédoine personne ne bougerait c’est ainsi MONEY FIRST !!!!

      1. Quentin

        Malheureusement, ce genre de situations n’est pas tolérable, et je pourrais même penser à une future exclusion de Jon Ola Sand lui-même. Ce qui ne serait pas du luxe vu le charisme de pot de fleur qu’il se trimballe.

        M’enfin bon, la Russie devrait attendre l’an prochain, car là ça commence sérieusement à plomber l’ambiance, aussi bien en Ukraine que dans toute l’Europe – et la fan base aha – .

        1. KaYan

          Oh Quentin en mode Killer de Jon ce soir 😀

          1. Quentin

            Mais carrément ! Ça me révolte de fou. 😀

  90. Daniel

    j’ai entendu dire que l’Espagne faisait la gueule car on lui a piqué sa couronne de Miss Drama 2017 ! Affaire à suivre donc 😀

    1. Antoine97

      Pouah j’en peux plus, ce commentaire me fait trop rire :’)
      Le petit f*ck de Daniel lors de la finale passe tout de suite inaperçu à coté de tout ça!

    2. Yoann B.

      La même, j’ai explosé de rire!

    3. steven

      Les eurofans n ont pas la mémoire courte!!!ne t inquiète pas que ce petit morveux n aura pas ma voix!!!

  91. steven

    Et si la candidate Russe se retrouvé bloqué se retrouvé bloqué à Kiev le lendemain du concours(? avion en panne grève!!!ect elle fait comment!!!!le mieux serait de se faire éliminé en demipour avoir un peu de marge….

  92. steven

    Tout ceci me fait pensé à la campagne présidentielle en France on ne parle que des affaires et on oublie le reste c est un concours de chanson mince!!!Al messieurs les responsables de L UER c est facile d organiser un concours Mais il s agit de prendre une décision juste !!!!

  93. Quentin

    Ça doit être vraiment amusant d’être dans un meeting de l’UER en ce moment dites-moi.

  94. Eric 35

    RAS LE BOL de tout cela… On voit bien que les Russes font tout pour emmerd…(bip) le monde (et surtout l’Ukraine) !!! C’est sûr qu’il y a un sacré enjeu financier si ils ne participent pas cette année et ils en jouent… Je pense que l’Ukraine n’a pas tort, ils proposaient d’envoyer un autre artiste (la loi, c’est la loi), les Russes refusent, et bien BYE BYE RUSSIE !!! Comme par hasard, l’an dernier, Sergeï était annoncé depuis plusieurs mois. Ils savaient très bien que si ils donnaient leur choix assez tôt, l’Ukraine aurait réagit bien avant mais là ils ont balancé la chanson et l’artiste la veille de la date limite pour qu’ils soient bien emmerd…(bip). Et puis, avec le handicap de Ioulia , ils passeraient pour les pauvres « exclus » du concours… Qu’on les laisse, de toutes façons, comme ils n’avaient pas assistés aux réunions, ils ne comptaient pas participer du début.. Pauvre public Russe, privé de ce magnifique show.
    Quelle nation de M (bip). Excusez moi les amis mais ça m’énerve toute cette histoire…
    VIVE L’EUROVISION LIBRE ET EN PAIX !!!!

    1. Gladys

      Quel beau commentaire !
      Mais ça se voit que c’est de la provocation parce qu’ils ont déjà promis à Julia que l’année prochaine, elle sera directement candidate pour représenter son pays, et on se doute bien que l’année prochaine ne se fera pas en Ukraine xD. La Russie doit changer d’artistes, elle en a des tas, et des bons, ce n’est pas ce qu’il manque.
      Et deuxième point, c’est de la pure provocation quand le Ministre russe des Affaires Étrangères (que j’ai lu dans le courrier international) rétorque en disant que ça restera sur la conscience des Ukrainiens (comme quoi, qu’ils s’en repentiront) c’est eux à avoir parler de menace en premier, c’est les premiers à avoir demander l’opinion des pays occidentaux (alors que ce ne sont pas leurs affaires), et de politique (L’Ukraine a juste appliqué une loi de leur pays, que les Russes connaissent… Franchement, c’est pas beau ce que vous faites les russes…

    2. JEAN MICHEL

      Ca commence à faire beaucoup effectivement pour les Russes !!

      – une candidate annoncée à la toute dernière minute avant la cloture des candidatures ;
      – aucune présence des responsables pour la préparation du show ;
      – aucunes nuitées de sollicitées pour la délégation russe en Mai… et c’est bien cette info qui me gêne dans cet eurodrama !

      Lorsque l on prévoit son candidat et le staff tout entier pour le concours, on demande les accréditations et les visas nécessaires… sauf que même pour les rendez-vous d’organisations, pour la délégation russe, aucune nouvelles de personne…..

      c’est gênant sur deux points : que les Russes ont choisis délibérément d’emmerder tout le monde ! réellement et… que L UER insiste lourdement sur la présence russe à Kiev… Comme beaucoup de commentaires sur ce blog, je ne vois que le côte mercantile !!!
      Je n’ai pas oublié l’annulation de la présence de la délégation Roumaine l’an passé suite à des problèmes budgétaires du pays ; vexer tout un pays ENTIER et rejeter à qq semaines du show suédois la présence du candidat.. L UER n’a pas eu de gêne !!! bien au contraire !!!

      Et insister (lourdement) pour une présence russe ?? NON !! La loi doit être appliquée…..
      les Russes s’en fichent !! tout est fait pour rendre le show très impopulaire cette année !!! puisque c’est organisé chez les voisins ennemis !!

      Je ne suis plus motivé pour voir la candidate à Kiev… tout sera recentré sur elle… j’ai trop peur du télévote en sa faveur…
      je veux voir les italiens remporter le show cette année….

      QUESTION A L UER : Deux poids, deux mesures ?

      1. Reg

        Tout à fait d accord et on est nombreux à penser pareil . L UER se rend compte du manque à gagner si un gros pays ne participe pas à Kiev..comme tu si ils ont eu moins de sentiments et d état d âme l an dernier avec la Roumanie ..et ils ne doivent pas faire beaucoup d efforts pour  » aider  » la Bosnie Herzégovine à revenir ..beh oui , c est pas riche la Bosnie ..ça rapporte pas beaucoup ..
        Par contre pour inviter l Australie et faire en sorte que la Russie reste alors la oui ..y a pas pas de problème
        Je suis pour que l Ukraine reste sur SA position ! Et que la Russie passe son tour car tout à été volontairement cherche de la part de la chaîne Russe et forcément au dessus !
        Et oui !! Vivement la Victoire de l Italie ..un pays symbole et qui assurera une organisation NORMALE l an Prochain !

  95. Reg

    Sortez la Russie …et à l an prochain!

  96. Reg

    Quand au directeur des divertissements de la chaîne Allemande..qu il consacre son énergie à sélectionner des chansons valables avec un réel potentiel …pour SON pays !

    1. Gladys

      Mais tellement lol !

  97. Pat@97

    C’est dégueulasse…

  98. Bêta X

    Je propose une solution ! Qu’ils envoient Aisté et Aminata représenter la Russie avec  »I’m Like A Woolf » et on n’en parle plus ! Aminata a bien des origines russes non ? Et Aisté doit sûrement parler la langue ! On ferait d’une pierre deux coups et ainsi éviter de passer une édition sans Aminata 😉

    Ou alors qu’ils offrent une chance à Brequette de fouler la scène de l’Eurovision avec  »No Enemy » mais en représentant la Russie ! Comme ça on s’ra tous content ^^ Fantasme quand tu nous tiens …

    Non, plus sérieusement, il faut vraiment que la Russie se bouge parce qu’elle bloque tout le monde et parce qu’elle expose l’Eurovision sur la scène politique, et je déteste ça. Je blâmais l’Ukraine la semaine dernière, mais elle est dans son droit de refuser l’entrée de Julia. Je propose que la Russie envoie (pour de vrai, aucune blague) Anastasia Prykhodko, la représentante russe de 2009, à Kiev parce qu’elle est ukrainienne née à Kiev justement, et que ça ne devrait poser aucun problème sur son entrée sur le territoire ukrainien, la SSU ne devrait trouver aucun motif de lui interdire d’entrer dans le pays 🙂

    1. Eurovista

      De toute façon je ne comprends pas pourquoi cette affaire n’est pas encore réglée et pourquoi l’UER cherche des solutions il est clair que la Russie ne veut pas aller en Ukraine et que les ukrainiens ne veulent pas de la Russie. La Russie n’ira donc pas à Kiev et elle a prévu le coup depuis le début. D’ailleurs c’est mieux pour la sécurité de tous sinon risque d’y avoir de la baston en vue en mai prochain. Donc cette affaire devrait être déjà enterrée. C’est à croire que l’UER se réjouit du buzz en rajoutant systématiquement une couche.

      1. Reg

        La aussi tout à fait d’accord EUROVISTA..l UER doit s avouer qu elle n à plus les cartes en main ..et qu’il est inutile de chercher une solution plausible. Comme tu le mentionnes on dirait que c’est jouissif pour eux ! Sauf que c est en amont qu il auraient dû anticiper ..la l UER est plutôt en train de perdre la face .qu il arrêtent les frais ( au propre comme au figuré) . Et qu ils donne rendez vous à la Russie en 2018 ! Tout cela a assez duré .

  99. Quentin

    Je ne comprends même pas de quel droit elle se permet de critiquer la décision de l’Ukraine celle-là. Qu’elle s’occupe déjà des préparations du concours, ou du moins de leur supervision, et après elle pourra en parler.

    C’est une décision politique quoi, mince alors !

    1. JEAN MICHEL

      Au contraire, je trouve heureux que la patronne puisse enfin s exprimer : c est tout de même cette personne qui a interdit la roumanie de se deplacer à stockholm l an dernier !!

      J espere qu une decision rapide pourra être actée !!
      Que les candidats ukrainiens puissent êtres ejectés pendant que leur pays organise le concours

      C EST UNE BONNE IDEE JE TROUVE

  100. steven

    Et Bien il était temps Enfin !!!!l exclusion de l Ukraine est Enfin.d actualité!!!!

  101. BretagneLibre

    Ce qui est absurde dans cette histoire, c’est qu’on parle seulement de la candidate russe alors que la candidate arménienne s’est elle aussi rendue en Ukraine. Si l’Arménie à le droit de participer, j’estime que la Russie doit aller à Kiev avec sa chanteuse. On fait une décision politique pour tous ou on ne fait rien.

    1. JEAN MICHEL

      Pour rappel : l interdiction se situe uniquement pour les artistes russes ayant performés en Crimée et non en Ukraine !!

  102. Eurovista

    Excusez moi de dire ça aussi crûment mais les responsables Eurovision del’UER sont bêtes à bouffer du foin. Il existe un grave conflit entre la Russie et l’Ukraine tandis qu’un de ces deux pays organise leur concours. Je sais pas, mais moi à leur place j’aurais anticipé ce problème. On savait très bien depuis le début que cette affaire allait foirer. L’UER aurait dû pour la sécurité du concours demander à la Russie de ne pas participer quitte à lui accorder un privilège pour 2018 comme une qualification d’office en finale.

    Pour moi la sanction dont parle la directrice je l’appliquerais autant à l’Ukraine qu’à la Russie. Qu’ils dégagent tous les deux ! Leur matelas de points serait ainsi redistribué plus justement !!

  103. Reg

    Madame Delterne n a pas eu autant d etat d âmes l an dernier en excluant la Roumanie et son chanteur à seulement 4 semaines du Concours de Stockholm…madame il faut être cohérente !! Ou ne rien dire !! Encore une histoire de gros sous

  104. Reg

    Et effectivement comme le souligné EUROVISTA…à exclure c est l Ukraine et la Russie toutes les 2 …et pas l une plus que l autre !!

    1. Eurovista

      Oui Reg mais comme tu l’as dit : question pognon l’UER va perdre de l’argent si elle dégage un pays. Moi je lance les paris sur 3 choses :
      1. La Russie n’ira pas chanter en Ukraine cette année
      2. Aucune sanction ne sera prise pour l’année prochaine Ukraine et Russie iront chanté en Italie (4eme pari 😉
      3. La Russie ne sera pas représentée par Yulia en 2018.
      J’ai peut-être tout faux mais on verra bien

      1. Eric 35

        Je pense comme toi Eurovista…. Sauf que pour la 2 ème chose, si c’était Bruxelles ou même Paris !!! Bon, pour Rome, cela semble bien parti quand même !

        1. Eurovista

          Ah bah si c’est Bruxelles ou Paris je serais heureux de perdre mon pari 🙂

      2. Gladys

        J’espère que ça se passera ainsi !

  105. Reg

    Et cette réaction va de plus renforcer l Ukraine dans sa décision et la braquer encore plus ! Il est trop tard pour cela …il aurait fallut anticiper tout cela des le moi de Mai dernier !

  106. rv

    Enfin la grande directrice s’exprime, je sais pas si on peut dire des choses sans tout savoir, l’Ukraine est en tord la Russie aussi.

    De mon avis, après l’eurovision 2017 un stop à l’Ukraine pour quelque temps serait indispensable
    La Russie devrait se retirer et revenir l’année prochaine

    Et toute les tensions seront fini pour tout le monde.

    ET QUE LE SHOW COMMENCE!!!!!!

  107. Alexandre

    Ingrid Deltenre a raison. Il est inacceptable que la politique s’introduise encore plus dans un concours visant à rassembler les peuple européens. Les européens ont fait des efforts monstrueux pour que des pays ennemis s’entendent le temps de trois soirées par an. Mais à un moment, il faut sévir et punir.
    Je me fous de savoir qui est le premier responsable dans l’histoire mais il doit servir d’exemple en dégageant temporairement du concours jusqu’à ce qu’il se calme.

  108. Reg

    Sauf que dégager un pays..ça implique une perte d argent pour l uer …et ça ils n en ont pas envie !!! Donc on se voile la face ..on s indigne ..on nous ressort les grands principes de L Eurovision ..mais dans une totale incapacité de trancher !

  109. Antoine 97

    Qu’on dégage les deux pays hein, merde à la fin! Ce sont tous les fans à travers l’Europe qui en ont raz le bol. Je vais encore diaboliser la Russie mais la délégation savait PARFAITEMENT ce qu’elle faisait depuis le début. Et elle laisse tirer l’affaire en longueur pour: 1) Pourrir l’ambiance de tout un concours auquel ils pourront dire qu’ils n’ont pas participé. 2) Faire virer l’Ukraine pendant quelques années. 3) Retarder tous les préparatifs du concours.
    Je l’ai dit dès le début, le gouvernement ukrainien et la NTU ont été très bêtes de marcher dans cette histoire (tout comme l’UER)! Il fallait mettre un stop dès l’annonce de Yulia comme représentante voir même avant puisque l’Ukraine ne voulait tout simplement pas voir la Russie au concours!

    Et on voudrait étendre le concours au mondial..? Faut pas rêver.

    1. Eric 35

      Tu as tout à fait raison… Si l’Ukraine est évincée l’an prochain, c’est tout ce que la Russie espérait. Je ne comprends pas que l’UER tombe dans le panneau… J’espère que tout ça va s’arrêter rapidement pour qu’on puisse être tranquille avec notre show préféré.

    2. André C

      Le problème c’est que si on considère que la Russie n’avait pas sa place en Ukraine alors cela va à l’encontre des principes de l’Eurovision. On peut penser que le coup de la Russie était calculé mais ce qui me choque c’est que pour beaucoup de gens la Russie aurait du se retirer à cause du conflit et ces mêmes personnes se plaignent de la politisation de l’Eurovision. Pour moi l’UER n’aurait jamais du laisser l’Ukraine organiser le Concours puisqu’elle ne VOULAIT pas accueillir tous les pays. On peut dire tout ce que l’on veut mais la Russie est autorisée à concourir et si un pays n’est pas prêt à accueillir une délégation russe alors il ne doit pas organiser le Concours. L’UER réagit maintenant mais elle a trop laissé trainé depuis le début. On va avoir le droit à une édition bien pourrie où on ne parlera que de ce conflit et l’image du Concours en aura pris un bon coup. Je serai bien curieux de savoir quelles sont les délégations qui ont menacé de se retirer.

  110. EurovisioneurBZH

    L’UER doit agir vite et juste ! On peut pas laisser cette affaire pourrir l’Eurovision !
    C’est une competition musicale pour reunir tout le monde pas un spectacle de provocations géopolitiques !

  111. Dimitri

    Si sanction, y’a, elle doit être effective dès l’année prochain, et être aussi valable pour la Russie, qui politise le Concours depuis trop longtemps.

  112. steven

    Dommage pour Alma Mais la France doit se retirer Alma pourrait revenir l an prochain.et Comme Cela je la reverrais aux préviews

  113. Frish

    Et avec ça on a les mails des présidents vice présidents de la grognasse de l’Uet
    et de Jon Ola Sand

    On va pouvoir les inscrire à plein de news
    letter et leur envoyer plein de selfies de nos
    culs !

    1. Petitvoisin

      Frish je t’aime !!

  114. Eric 35

    QU’ON EN FINISSE AVEC CETTE HISTOIRE…

  115. Quentin

    http://esctoday.com/143622/eurovision-2017-ukraine-makes-no-concessions-russian-eurovision-participant/

    Maintenant, Jon Ola Sand va gentiment accepter la décision de l’Ukraine et ne plus faire chi** le monde depuis quelques jours déjà.

  116. KaYan

    Allez le big5 communiquez ensemble en disant que vous vous retirez si aucune solution n’est trouvée ça aurait de la gueule au moins 😉 et du coup vous refusez de financer l’édition 2017 l’Ukraine va vite trouver un terrain d’entente non mais !!!!

  117. SK

    Ça m’étonnerait surtout qu’il y a des chances qu’un big 5 gagne cette année le concours.
    On remarquera néanmoins que chaque année les polémiques viennent de Russie….la contestation de la victoire de jamala,
    La victoire de conchita, ils ne supportent pas de ne pas gagner chaque année….et pourtant les votes géopolitiques en leur faveur sont plutôt grotesques.
    Donc s’ils se retirent définitivement du concours peut être qu’on retrouvera l’esprit de l’Eurovision.
    Et puis si l’Ukraine est discalifiee pour les prochaines années….ca sera la petite victoire de la Russie ….bien joué…

  118. Reg

    Il faut maintenant que cela cesse et que l uer fasse quelque chose ou ne fasse rien !! Mais assez de cette farce …!!

  119. Reg

    Et proclamez l Italie vainqueur..ça fera gagner du temps 😉 !! Ils vint s en souvenir à l UER de la Victoire de la ukraine ..pour un come back …quel sacré come back lol

  120. steven

    Poisson d avril?

  121. steven

    Dire que Si Amir avait gagné on n aurait pas tous ces problèmes!!!je viens de voir un reportage sur son Olympia!! Sur telematin!!!Bon sang c était le seul qui le méritait!!!!en 2016

  122. Jerem

    Je m’étais dit cool, la belgique va peut être gagner et je me suis rappelé de la date du jour …lol

  123. Mimi2

    Ça fait beaucoup de pays qui se retirent, à ce rythme-là on aura qu’une finale !

    L’Italie se désiste : ça va faire le bonheur d’Antoine97, de Yoyo, de Markan…….. dans leurs rêves…… 🙂

    1. Antoine97

      Ha mais non j’ai pas envie que le pays se retire moi! Je suis très bon joueur et Francesco mérite d’être vu par des millions de téléspectateurs 🙂 Et puis c’est quand même un des rares qui se présentent avec une chanson positive attitude^^
      Je pense que les gens ne m’ont pas très bien cerné, je peux ne pas aimer une chanson (ici ce n’est même pas le cas, je trouve juste qu’il y a mieux pour la victoire. Francesco est quand même 11è chez moi) mais mon plus grand bonheur serait qu’il y ait un maximum de pays qui participent!

      1. Yoyo360

        C’est pas parce que je n’aime pas la chanson que je veux que l’Italie se retire !! Ah ça surtout pas !

  124. rv

    c est pas joli complètement nul ,, avec du recul je trouve en parlant » d eurovision » et rien d’autre c’est dégueulasse depuis quelques années avec la Russie, des sifflets aux passages des représentants exc…. Ils sont tjrs venu et franchement avec de bonne chansons surtout l’année dernière,, Sergev aurait du gagner.Je n ai jamais vu la Russie avec une chanson politique au concours!!!!!

    Aujourd’hui je trouve que c’est Ukraine qui fou sa merde!!!!!!!!! cet artiste n’est absolument pas un danger elle venait pendant la période EUROVISION faisait son show et rentrait dans son pays , tout simplement .

    RESTONS POSITIF§§§§§§§§§§§

  125. Maxime

    Joli poisson d’avril! J’ai eu très peur mais après vérification personne n’en parle ailleurs, sur Wiwibloggs, Oikotimes, Eurovoix, Esctoday et même sur Twitter.

    Bravo!

  126. Picasso

    Beau poisson d’avril …mais un peu trop gros avec le retrait du big favori.
    Si c’était de la Biélorussie, j’y aurais peut être cru mais là… 🙂

  127. Quentin

    Francesco a du manger trop de poisson pour en arriver là.

  128. elio22

    L’italie se retire, mais bien sûr 😀 Pour les poissons d’avril je suis blindé aujourd’hui, partout sur Le forum eurovision-fr.net ils changent leur pseudo en des trucs idiots ^^

    Par contre, je ne serait pas étonné si saint-marin menaçait de partir….

  129. Bêta X

    Je me fais avoir à chaque fois … Il faut toujours que je saute dans les pots d’miels … si ça continue, je vais finir par changer mon pseudo en Bear X 😀 Déjà l’an dernier c’était Frish qui m’avait eu avec le canular sur Zoë … bon, je retourne dans ma grotte. Les blagues du 1er avril ne sont vraiment pas faites pour moi ^^

    Vive l’Italie en tous cas ! Qu’ils ne retirent surtout pas Francesco, il faut qu’il ramene le concours dans l’Ouest d’abord ! Lui ou Blanche 😉

  130. eric35

    L’Ukraine aurait refusée la proposition de lever la sanction temporairement de Julia… Ils proposent à la Russie d’envoyer un autre candidat non exclu dans le pays… Bien entendu la Russie refusera. Une histoire sans fin. Mais il faut que cela se termine avant de gâcher ce si beau concours. Pour ma part, je comprends tout à fait l’Ukraine et si la Russie veut absolument participer (ce qui n’est pas le cas), qu’ils envoient un autre participant et Julia l’an prochain. Mais leur désir, c’est de foutre la « MERDE » cette annee dans le concours !!!

    1. eric35

      La France se dit neutre à cette histoire donc elle ne fait pas partie des pays menaçant de se retirer… OUF !

  131. Bêta X

    Et le vice Premier ministre ukrainien a bien raison ! 🙂

    http://wiwibloggs.com/2017/04/01/were-defending-ukrainian-legislation-vice-prime-minister-says-russia-welcome-at-eurovision-but-julia-samoylova-is-not/184494/

    La Russie bloque tout le monde, elle doit se trouver un remplaçant IMPÉRATIVEMENT ! QU’ON EN FINISSE À LA FIN ! Qu’elle envoie Aisté et Aminata ! Ou Anastasiya Prykhodko 😉

    1. Quentin

      Heu bah non, ils ont largement dépassé les délais pour envoyer une nouvelle chanson, c’est la mierda !

  132. Jerem

    Les russes ont vivement intérêt de tenir parole et l’envoyer l’an prochain!
    Car là ils lui vendent du rêve !

  133. Dimitri

    Il serait injuste de punir l’Ukraine, et laisser la Russie nous plomber le Concours. J’ai étudié la question. La Russie savait que Yulia était sur la liste noire de Kiev, de plus, elle est handicapée. Yulia est la marionnette de Poutin. En demander à Yulia de représenter la Russie, Poutin savait donc que l’Ukraine refuserait de l’accueillir sur son sol, et espérait choquer le monde du fait du handicap de la chanteuse. Je suis pour l’élimination de la Russie, et, ce, définitivement. Ce qui m’agace fortement, c’est le laxisme de l’UER envers les pays qui ne respectent pas les Droits de l’Homme. On l’a vu en Russie, en 2009, lorsque la gay pride de Moscou a été, sévèrement, réprimée, à Baku, lorsque les opposants ont voulu manifester…C’est insupportable. Je sais que l’UER n’est pas l’ONU, mais l’UER reçoit de l’argent de l’Union Européenne, dont, elle devrait être un peu plus regardante sur la situation des droits de l’Homme lorsqu’un pays adhère…

    1. Jerem

      Je suis d’accord.
      L’UER à le culot de demander à l’Ukraine de faire des concession alors que c’est la loi du pays !
      D’autant plus que les russes n’auraient pas envahit la crimé ceci n’aurait jamais eu lieu!
      Les russes étaient au courant que Julia serait Ban, c’est eux qui doivent être punis !
      Ils n’ont pas à ignorer la loi du pays dans lequel ils se rendent eurovision ou pas, et si la loi du pays te plaît pas tu n’y va pas!
      L’UER fait pression sur l’Ukraine c’est uniquement pour le pognon !
      Les arméniens ont été bien plus digne en 2012!

      1. Gladys

        Nous sommes d’accord, et l’UER n’a pas pleuré quand l’Ukraine a dû quitté le concours à cause du conflit russe-ukrainien et de problèmes financiers.
        (Je crois que ça a déjà été dit)

      2. JEAN-MICHEL

        J y pense régulièrement aux arméniens en 2012 !
        Dignes jusqu’au bout !
        Assurément !

  134. steven

    Elle pourra s en servir l Année prochaine de sa carte postale!!!Pauvre Julia on se sert d elle Comme une marionnette!!!

  135. Eurovista

    Mais c’est pas la télévision ukrainienne qui doit filmer les cartes postales normalement ?

    1. Alexandre

      Une partie doit être filmée par la télé locale quand la deuxième doit être filmée par la NTU.
      C’est donc très bizarre et franchement frustrant qu’à 40 jours du concours, il y ait encore un doute sur la participation de la Russie.

  136. sakis888

    C’EST JUSTE LES FEUX DE L’AMOUR LA RUSSIE ET UKRAINE MOI QUI SUIS DANS UN BUREAU POLITIQUE C’EST D’UN TRANQUILLE VU LES ELECTIONS ET COMPARE A CETTE HISTOIRE LOL

  137. steven

    Je Suis le 240 éme commentaire!!!quel est le record?

    1. Antoine

      C’était 139 commentaires pour cette chère Alma. On a effectivement explosé les compteurs!

  138. Quentin

    Je ne comprends vraiment pas comment on peut dire et affirmer, que la Russie participera. C’est impossible, et il n’y a que l’UER pour y croire encore.

  139. Quentin

    !!!!!! Réponse de la NTU à l’UER:

    « The Supervisory Board of the Public Broadcasting urged the EBU to respect the sovereignty of Ukraine

    Members of the Supervisory Board urge EBU Director Ingrid Deltenre, and in her person, the European Broadcasting Union to respect the sovereignty of Ukraine, not to turn the European Broadcasting Union into an instrument of strengthening foreign political manipulations and not to impede such statements by the normal conduct of the competition – this year and in the future .

    The members of the Supervisory Board of the Public Joint Stock Company « National Public Public Television and Radio Company of Ukraine » (JSC « NSTU ») made a public statement in response to the letter of the Director General of the European Broadcasting Union Ingrid Deltenre to the Prime Minister of Ukraine Vladimir Groisman.

    The website « Public Broadcasting » publishes the statement in full:

    STATEMENT of the Supervisory Board of the National Public Television and Radio Company of Ukraine (PJSC « NSTU »)

    The members of the Supervisory Board of JSC « NSTU » got acquainted with the content of the letter of the Director General of the European Broadcasting Union Ingrid Deltenre to the Prime Minister of Ukraine Vladimir Groisman.

    The special attention of the members of the Supervisory Board in this letter was attracted by a direct threat that JSC « NSTU » « will be excluded from the follow-up events » (namely Eurovision contests) if the Russian singer Julia Samoilova will not be allowed to enter Ukraine to participate in Eurovision- 2017 « .

    As Ms. Delentre’s letter directly concerns and threatens to punish PJSC « NSTU », which is just preparing for the qualitative holding of the Eurovision Song Contest, in parallel carrying out the most important reform and creating a full-fledged public broadcasting system in Ukraine, members of the Supervisory Board of PJSC « NTU » want to state the following .

    1. Ukraine represented by JSC « National Television and Radio Company » (formerly NTU, NRCU) is a long-term member of the European Broadcasting Union, an active and law-abiding participant of the Eurovision Song Contest. Twice singers from our country became winners, receiving the honorable right to hold a contest at home. We also note that Ukrainians as participants in Eurovision contests have always respected the laws and rules of the host country.

    2. Visiting the Crimea without the permission of the Ukrainian authorities, Yulia Samoilova violated the sovereignty and laws of Ukraine. In addition to the Russian Federation, no other country whose public broadcasters are members of the European Broadcasting Union has any reason to dispute this qualification of the actions of Julia Samoilova, since no European country recognizes the Crimea’s membership of the Russian Federation.

    3. We fully share the negative feelings of the members of the European Broadcasting Union about the fact that « the current competition is being used as a means in the current confrontation between the Russian Federation and Ukraine. » However, we are surprised by the fact that the Director General of the European Broadcasting Union expresses « grief » and « fury » in this regard not to the Russian, but to the Ukrainian side. This significantly contradicts the statements of Ms. Ingrid Deltenre about the « apoliticalness » of Eurovision, since in fact Ms. Deltenre sided with the Russian Federation in the political provocation organized by the Russian side. The demand to revoke the decision of the Security Service of Ukraine taken within its legal authority, as well as the thesis on the coordination of decisions of the Security Service of Ukraine with the European Broadcasting Union, can be regarded as an interference in the internal affairs of Ukraine, which goes beyond the mandate of the EBU and the tasks of the Eurovision Song Contest .

    4. JSC « NTU » is a member of the European Broadcasting Union and fully shares the fundamental values ​​of a democratic Europe, service to society and public broadcasting. But, proceeding from precisely these values, JSC « NSTU » in the current situation, can neither ignore the interests of Ukrainian society nor withdraw from the Ukrainian state, which protects its territorial integrity. And vice versa, we consider threats to punish PJSC « NTUU » for actions of the Ukrainian state related to the reaction to the violation of its laws, contrary to the basic democratic values, as well as the positions of the European Union and the world community in assessing the current Ukrainian-Russian confrontation.

    5. We call on Ms. Ingrid Deltenre, and in her person, the European Broadcasting Union to respect the sovereignty of Ukraine, not to turn the European Broadcasting Union into an instrument of strengthening foreign political manipulations and not to impede such statements by the normal and full-fledged holding of the competition, both this year and in the future . We also call for the avoidance of threats to exclude Ukraine from the number of participants in the Eurovision Song Contest. »

  140. Reg

    L UER doit se faire à l idée que l Ukraine ne bougera pas ! Même sous des menaces de sanctions !! J attend de la part de l UER un communiqué officiel qui annonce clairement la non participation de la Russie

  141. pascal

    Qu’on en finisse et que la Russie officialise son retrait…

    Par contre, ce serait scandaleux que la Russie conserve son droit de vote cette année; seuls les participants doivent pouvoir intervenir sur le resultat du scrutin

  142. André C

    L’Ukraine qui reproche à l’UER de politiser le concours c’est un comble !

  143. Reg

    Oui …si la Russie se retire …elle n a pas à participer aux votes !! Même pour une question d argent …

  144. Quentin

    La Russie doit conserver son droit de vote, comme la Serbie-Monténégro en 2006.

  145. Reg

    Et pour quelle raison ? À part une raison d argent ?? La Chine diffuse ..le khazakstan aussi ..et eux ne votent pas ! Donc pas de Russie en compétition pas de votes Russe …logique imparable !

    1. André C

      C’est un peu compliqué que cela, la Russie est autorisé à participer et a fourni un interprète mais un conflit pourrait empêcher cette interprète de se présenter sur scène. En 2006 comme l’a dit Quentin avait fourni un interprète et me semble-t-il l’imminence du vote sur l’indépendance du Monténégro aurait amené le diffuseur a retiré leur chanson mais de quand même diffuser le concours et de garder ce droit de vote. Je ne vois pas pourquoi ce droit ne pourrait pas être accordé à la Russie. Ce serait je l’avoue un peu bizarre mais aussi un joli numéro d’équilibriste de la part de l’UER.

      1. Quentin

        Je pense que ça sera la solution finale de l’UER.

      2. Yoyo360

        Le retrait de la Serbie-et-Monténégro a été causé par le scandale total lors de la sélection. Les juges monténégrins avaient grandement favorisé les candidats de Monténégro alors que les juges serbes avaient accordé des points à certains candidats monténégrins tels que No Name (qui avaient d’ailleurs remporté la sélection). Et du coup, ça a fait un tollé côté serbe. Et la RTS s’est retirée

        1. André C

          Ah merci j’avais totalement oublié cet événement, je m’étais mis dans la tête que c’était à cause du référendum 2 ou 3 semaines après le concours.

  146. rv

    De mon avis, si la Russie ne participe pas elle ne vote pas tout simplement ( ça va encore foutre la M….)

    Je trouve le comportement de l UKRAINE NUL depuis l année dernière à Stockholm il foute la merde ce n’est pas la Russie,…Il avait laissé entendre que si la Russie gagnait en 2016 elle boycotterait l année d ‘après ça commençait déjà . Quand l euro s’est retrouvé à Belgrade toutsles pays étaient présents et pourtant avec ce quil s’est passé …. et l EUROVISION c’ est très bien passé.
    PRENEZ EXEMPLE.!!!!!!!!!!!!!!!

    RUSSIE NE PARTICIPE PAS CETTE ANNÉE OK
    UKRAINE INTERDICTION DE SE PRÉSENTER POUR 5 ANS .

    1. Daniel

      Donc on exclut un pays car il applique sa loi ? C’est ridicule !

  147. Daniel

    Je suis assez déçu que ce ne soit pas Loreen qui represente la Russie suite à son échec au MF. Mais elle aurait été stoppé dans sa vengeance par un voyage en Crimée. Dans ce cas ça aurait été un plus grand Eurodrama et on aurait battu des records de commentaire sur ce site 😀

  148. Eric 35

    Dommage pour l’Eurovision party de Moscou. C’est mal barré pour Julia du coup… On se passera bien de la Russie cette année ! Mais le feuilleton n’est peut-être pas encore terminé… Attendons la suite

  149. micest

    bon la solution le faire a Berlin et tous faire la fete
    de toute facon a Kiev la fete n aura pas lieu
    la Russie provoque l Ukraine se defends normal

  150. steven

    Surprenante decision

  151. rv

    Rappelez vous , il y quelques années en Europe la guerre était la , LA YOUGOSLAVIE, des conflits entre populations serbe, croate, bosniaque exc…. ET POURTANT QUAND L EUROVISION C’EST DÉROULÉ EN SERBIE, TOUT LE MONDE ÉTAIT LA

    AUCUN SOUCIS VOILA DES GENS INTELLIGENTS §

    1. JEAN-MICHEL

      EN 1990, Zageb a été choisie comme hôte de l’eurovision suite au trophée remporté l’année précédente par la Yougoslavie avec un titre insipide au possible…. RIVA et leur rock me !!!
      inconnus depuis et tout le monde s en fiche un peu —

    2. Eurovista

      Oui, mais l’Eurovision en Serbie, c’était bien après la guerre en Yougoslavie. Le conflit a pris fin milieu des années 90, soit 12 ans après. L’Allemagne a bien participé à l’Eurovision 11 ans après la fin de la 2ème GM, et la France a accueilli le pays en 1959. Les conflits ne durent pas éternellement, et heureusement d’ailleurs !
      Et c’est inconcevable de penser que la Bosnie aurait été à un Eurovision en Serbie en plein milieu des années 90 !

  152. MrGreen

    C’est quand même incroyable qu’on ne sache toujours pas officiellement si Julia peut toujours concourrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>