Oct 20

Israël 2018 : retour de l’HaKokhav HaBa

Le nouveau télédiffuseur public israélien et l’Union européenne de radio-télévision étant parvenus à un accord, Israël participera bien au Concours 2018. Cette semaine, l’IPBC a annoncé le retour de sa sélection nationale, l’HaKokhav HaBa, version originale de The Rising Star.

Pour la quatrième année consécutive, l’HaKokhav HaBa permettra au public israélien d’élire leur représentant à l’Eurovision. Cette saison 2017-2018 comportera pas moins de 20 épisodes. Elle débutera lundi 30 octobre prochain et se conclura fin février, début mars 2018. Elle sera à nouveau présentée par le duo Assi Azar (ci-dessous, à gauche) et Rotem Sela (à droite). Innovation : les présentateurs auront leur mot à dire durant les auditions. Ils pourront, s’ils le souhaitent, repêcher des candidats éliminés.

Le jury, quant à lui, est reconduit dans son intégralité. Vous retrouverez donc Harel Skaat (ci-dessous, deuxième à gauche), représentant israélien à Oslo, en 2010 ; Keren Peles (troisième à gauche), chanteuse ; Asaf Amdurski (premier à gauche), chanteur et producteur, ainsi que Static et Ben-El Tavori (premier et deuxième à droite), duo en vogue.

Selon le journal Israel Hayom, certains artistes ont déjà annoncé leur participation à cet HaKokhav HaBa. Ainsi, Chen Aharoni, qui avait participé au Kdam 2011 et Rinat Bar, au Kdam 2005. À suivre…

 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 20 octobre 2017 at 12:12
    • Répondre

    Imri ,Imri,reviens!!!2017 Israel et l une des meilleures chansons lors du dernier concours ,son résultat me reste en travers de la gorge!!!avec un super Clip vidéo!!

    • Pascal on 20 octobre 2017 at 12:24
    • Répondre

    c’est une affaire de gout.  » I feel alive » etait tres efficace mais perso je prefere les prestations plus emouvantes comme celles d’Hovi Star ou de Moran Mazor. Mon artiste preferé etait Harel Skaat. J ‘aurai tellement aimé le voir mieux classé.

    Pour le cru 2018 ca va etre long, tres long. J’avais regardé des videos du X Factor local en 2017, j’avais trouvé ca ultra outré au niveau des reactions des jurés ou meme des presentateurs.

    On voyait meme des apartés du style « whaou il chante trop bien » pendant les chansons ! J’avais trouvé ca too much mais c’est sans doute en phase avec les codes de ce pays du sud.

    • marie on 20 octobre 2017 at 13:14
    • Répondre

    J’avais bien aimé Nadav Guedj  » golden shoes »: j’avais trouvé sa prestation dynamique , pleine d’énergie et très positive.

    1. « Golden shoes »…. WTF ?? 😀 MDR ce titre Marie, je pense que tu voulais dire plutôt « Gloden boy ». Remarque ce titre »Golden shoes » aurait de la gueule mais il aurait été plus adapté pour les Herrey’s 😉

      Il était évident qu’Israël serait de la partie l’an prochain, et que l’UER aurait tout fait pour permettre au pays de participer… bref ils nous ont encore ménagé un suspense à 2 balles…

      Pour ma part, j’aimerais bien un 3eme essai de Dana International, juste pour laver l’affront de son élimination imméritée en demi en 2011…

        • marie on 20 octobre 2017 at 15:34
        • Répondre

        je sais 🙂 j’ai écrit ça parce que j’ai pensé en même à ces baskets qu’au titre de la chanson! Sans le faire exprés, j’ai fait un mélange des deux; MDR!!!!
        mais c’est vrai Nadav n’a pas été le premier à porter des chaussures dorées à l’eurovision.

        • Pascal on 20 octobre 2017 at 19:09
        • Répondre

        Une ex gagnante eliminée en demi, c’est un sacré affront quand meme…C’est aussi ce qui avait failli arriver à Charlotte Perrelli, sauvée par les jurys en 2008.

        Tant j’adorais « Diva » en 1998 (j’avais acheté le CD 2 titres que je passais en boucle), tant son « Ding dong » m’avait laissé très froid.

        J’etais aussi gavé par son personnage assez hautain et ses grandes insuffisances vocales que meme ses choristes n’avaient pu sauver.

    • KRIS.B on 20 octobre 2017 at 19:49
    • Répondre

    Personnellement ravi. Je suais à grosses gouttes en attendant de savoir si j’allais perdre un de mes pays préférés à l’Eurovision (et une grande perte pour le concours en lui même d’ailleurs). Rarement déçu par Israël. Nadav pas mal mais pas plus emballé que ça. Hovi très touchant et j’ai vraiment adoré « alive » même si pour moi Imri a eu un petit coup de mou en finale. Le pays regorge de bons artistes. Je préfère quand même quand le titre est up-tempo et festif ça lui va mieux au teint 😉 Une figure féminine en 2018 ça changera ! Très bizarre le repêchage par les présentateurs. On aurait pas pu demander ça à d’anciens représentants ou candidats ?

  1. – Israël garde un mode de sélection qui fonctionne : c’est une bonne nouvelle.

    – Mon intuition me souffle que c’est une demoiselle qui représentera le pays en 2018, mais comme on dit que l’intuition masculine est très inférieure à celle féminine et comme jusqu’à preuve du contraire, je ne suis pas une fille, je peux largement me tromper !!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :