Israël 2018 : rencontre princière pour Netta

Deux altesses se rencontrent, l’une royale, l’autre eurovisionesque… Cette semaine, à Tel Aviv, l’actualité du Concours a croisé celle des têtes couronnées !

Au fait, suivez-vous l'actualité des têtes couronnées ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous avez répondu « oui », vous savez que le prince William est actuellement en tournée au Proche-Orient. Il a débuté ses visites par la Jordanie, où il a été personnellement reçu par le prince héritier Hussein (ci-dessus), régent du royaume, le roi Abdallah et la reine Rania étant en visite officielle aux États-Unis.

Son épouse, la duchesse de Cambridge, n’est pas du voyage. Une occasion manquée, car la duchesse a vécu quelques années en Jordanie, durant son enfance. À Jerash, le prince Hussein lui a d’ailleurs présenté une photo de la duchesse, prise au même endroit, trente ans auparavant (ci-dessus).

Pour la deuxième étape de son voyage, le prince s’est rendu en Israël. Il a été reçu à Jérusalem par le président israélien, M. Reuven Rivlin (ci-dessus). Il a également rencontré le premier ministre Netanyahou et son épouse, Sara.

Le prince a  ensuite visité le mémorial de Yad Vashem (ci-dessus). Il y a rencontré des rescapés de la Shoah.

La séquence suivante fut plus légère pour le prince. Ce jeudi, il a visité Tel Aviv, où il a rencontré la gagnante du Concours en titre, Netta Barzilai. Ensemble, ils ont discuté de problématiques personnelles, comme la maladie mentale, l’estime de soi, la diversité sociale, l’acceptation des autres et bien entendu, la victoire de Netta et le message porté par sa chanson.

Netta a ensuite présenté au prince son fameux looper. Elle lui en a offert un exemplaire et encouragé à produire sa propre musique. Cela a arraché quelques rires au prince, qui lui a avoué être mauvais chanteur. Ils ont ensuite fait quelques pas ensemble sur le Boulevard Rothschild.

Le prince s’est par la suite rendu à Ramallah, où il a été reçu par le président de l’Autorité Palestienne, M. Mahmoud Abbas (ci-dessus).

Le prince est ensuite revenu à Jérusalem, pour honorer la mémoire de son arrière-grand-mère, Alice de Battenberg, princesse André de Grèce et de Danemark (ci-dessus). La princesse Alice, mère du duc d’Édimbourg, grand-père du prince William, fut l’une des rares membres de la famille royale grecque à demeurer en Grèce durant l’occupation du pays par les troupes de l’Axe. Durant un an, elle cacha dans sa maison d’Athènes, une famille juive, les Cohen, les sauvant ainsi de la déportation et de la mort. La princesse Alice mourut en 1969 et selon son voeu, fut enterrée à Jérusalem, sur le Mont des Oliviers. En 1994, elle fut reconnue « Juste Parmi Les Nations », pour avoir sauvé la vie des Cohen.

Le prince rentrera ce week-end à Londres. Netta, de son côté, poursuivra ses efforts promotionnels. Après avoir participé à la Pride de Tel Aviv, il y a deux semaines, la chanteuse est à présent attendue en Suède. Elle assistera à la Pride de Stockholm et participera au célèbre Allsång på Skansen, série de concerts, organisés à Skansen, musée en plein air sur l’île stockholmoise de Djurgården.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Antoine 97 on 29 juin 2018 at 08:49
    • Répondre

    Je ne suis pas de près l’actualité royale mais je dois dire que j’adore être au courant de leurs occupations malgré tout. En Belgique, il y a une émission qui passe tous les samedis appelée « Place Royale » et qui retrace les événements marquants de la semaine pour les famille royales à travers le monde mais surtout la famille belge (logique). Je la trouve intéressante, ça nous permet de comprendre les obligations des têtes couronnées qui, avouons le, ne sont parfois pas claires. La plupart du temps (en fait 90% du temps pour la famille belge), ces activités consistent à faire le tour du monde pour rencontrer d’autres personnalités royales ou non afin de créer des liens avec les autres pays. Également, le soutien d’associations caritatives est primordiale (surtout de ce côté ci du globe).
    Bref, j’ai bien aimé l’article 🙂 Je trouve ça dingue qu’en remportant l’eurovision on soit amené à faire de telles rencontre! Je regarderai donc l’émission de demain pour voir si ils en toucheront un mot puisque les british sont souvent mis en avant.

  1. Je trouve que c’est bien de faire ce genre de rencontres. Et puis les britanniques aiment bien l’eurovision. Ils aiment le côté kitsch du concours.

    • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 29 juin 2018 at 19:28
    • Répondre

    J’adore les coiffures de Netta !

  2. – J’aime beaucoup ces rencontres atypiques ! J’aimerais vraiment voir le prince William jouer du looper ! 😆

    – Je n’aime pas la chanson de Netta mais je discuterai volontiers avec elle : je suis sûr qu’on pourrait s’entendre sur d’autres sujets.

    (NB : je ne suis pas régulièrement les nouvelles des têtes couronnées mais ma mère les suit depuis plus de 60 ans donc elle m’informe sans que je demande )

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :