Islande – « Le bonheur disparaîtra parce qu’il n’est qu’illusion, une chimère trompeuse »

DEMI-FINALE 1

Hatari

Hatari est un trio formé par Klemens Hannigan, Matthias Haraldsson et Einar Stefánsson. 

Le groupe a été fondé par Svikamylla ehf (qu’on peut traduire par « web des mensonges »), une fausse société de holding privée transnational ayant son siège à Reykjavik. L’objectif de cette société est de mettre fin au capitalisme néolibéral, en même temps qu’elle gère de l’immobilier, des prêts, des importations et des exportations. 

Klemens Hannigan et Matthias Haraldsson, les deux chanteurs, étaient seuls lorsque le groupe a fait ses débuts en 2015. Ils ont été rejoints plus tard par le batteur Einar Stefánsson. 

La première apparition du groupe date de 2016, au Festival Icelandic Airwaves. Il donne immédiatement le ton de ce qui fera le succès du groupe : gothique, horreur, SM. Le trio y retourne en 2017 et 2018.

En octobre 2017, le groupe sort son premier EP : Neysluvara avec à la clé deux vidéoclips : Ódýret X.

Hatari s’est distingué dans la catégorie « meilleur groupe live » au Grapevine 2017 et 2018. 

Le 17 janvier dernier sort le nouveau single du groupe : Spillingardans avec un vidéoclip tout aussi sympathique que les précédents. 

Pour eux, leur participation à la sélection nationale islandaise n’est qu’une étape de leur plan visant à faire régresser l’ordre mondial socio-économique capitaliste. 

Hatrið mun sigra

Auteurs et compositeurs : Hatari

Svallið var hömlulaust
Þynnkan er endalaus
Lífið er tilgangslaust
Tómið heimtir alla
 
Hatrið mun sigra
Gleðin tekur enda
Enda er hún blekking
Svikul tálsýn
 
Allt sem ég sá
Runnu niður tár
Allt sem ég gaf
Eitt sinn gaf
Ég gaf þér allt
 
Alhliða blekkingar
Einhliða refsingar
Auðtrúa aumingjar
Flóttinn tekur enda
Tómið heimtir alla
 
Hatrið mun sigra
Evrópa hrynja
Vefur lyga
Rísið úr öskunni
Sameinuð sem eitt
 
Allt sem ég sá
Runnu niður tár
Allt sem ég gaf
Eitt sinn gaf
Ég gaf þér allt
 
Allt sem ég sá
Runnu niður tár
Allt sem ég gaf
Eitt sinn gaf
Ég gaf þér allt
 
Hatrið mun sigra
Ástin deyja
Hatrið mun sigra
Gleðin tekur enda
Enda er hún blekking
Svikul tálsýn
 
Hatrið mun sigra
La beuverie était effrénée
La gueule de bois est sans fin
La vie n’a pas de sens
Le néant reprendra tout

La haine triomphera
Le bonheur disparaîtra
Parce qu’il n’est qu’illusion
Une chimère trompeuse

Tout ce que j’ai vu
Des larmes ont coulé
Tout ce que j’ai donné
Un jour donné
Je t’ai tout donné

Déceptions multilatérales
Punitions unilatérales
Pauvres hommes crédules
La fuite prendra fin
Le néant reprendra tout

La haine triomphera
L’Europe s’écroulera
Un tissu de mensonges
S’élèvera des cendres
Unis comme un

Tout ce que j’ai vu
Des larmes ont coulé
Tout ce que j’ai donné
Un jour donné
Je t’ai tout donné

Tout ce que j’ai vu
Des larmes ont coulé
Tout ce que j’ai donné
Un jour donné
Je t’ai tout donné

La haine triomphera
L’amour mourra
La haine triomphera
Le bonheur disparaîtra
Parce qu’il n’est qu’illusion
Une chimère trompeuse

La haine triomphera

Votre avis

Ben4418 n’y va pas par quatre chemins : « Une daube à l’infini »

Jean Michel leur souhaite « bonne chance », ajoutant : « De l’audace…. et aucune fausseté dans les voix…… »

Romaric à « trouvé qu’ils été faibles au niveau de la voix … Mais après je suis trop content ! Mais est ce que je serai content jusqu’en mai ? Suspens….. Suspens…. »

« Trop kiffant » pour Sakis, qui est « vraiment hyper ravi ».

EurovisioneurBZH « adore la chanson. Mais la mise en scène je suis perturbé y’a beaucoup de cuir on va dire ! »

Pour Francis A, c’est tout simplement « atroce. » « De l’eau apportée au moulin de ceux qui vilipendent le Concours. Il va encore falloir que je sorte l’artillerie lourde pour défendre ma compétition musicale annuelle préférée, et ça me saoule de devoir le faire tous les ans. Je ne remercie pas l’Islande, et lui souhaite une nouvelle élimination en demi-finale. Cela ne sera que justice. »

Charles Debaty est également de cet avis : « Je n’apprécie pas la chanson et son univers et vocalement ce n’est pas génial. Ma foi, ça, encore, on peut travailler dessus. Une finale sûrement mais des résultats en colonne de droite. »

Au contraire, JF Paris « adhère à 100% » et ne cache pas sa joie : « A des ovnis lumière au-dessus de ce que j’ai entendu jusque à présent !!! Un hymne cold wave des Années 80, un mélange de DAF et d’Alphaville…à l’Eurovision! Wouihhh!!! »

« Espérons une élimination en demi-finale, c’est une honte…. Les extraterrestres de cet eurovision 2019. J’espère pas une victoire en finale, après tout, l’eurovision n’est plus ce qu’elle était, quand on voie les victoires de ces dernières années. » dit alexandre

Nico n’est pas loin de penser pareil : « Désolé pour ceux qui apprécient cette chanson mais pour moi elle correspond à tout ce que je déteste. Ce sera sans moi, par contre. je pense que l’Islande parviendra à se qualifier en finale, car je sais qu’il y a pas mal d’adepte de ce style de musique, Alors choix audacieux pour ce pays qui rame pas mal depuis des années. »

Zipo tente de relativiser : « Donc Hatari sont qualifiés pour Tel Aviv ; je suis surtout content pour ceux qui le souhaitaient ardemment et notamment mon ami Sakis. Rien que pour lui, je suis heureux. Après personnellement, je m’en passais très bien : je déteste ce genre de chanson et comme je le répète, je ne suis même pas certain qu’ils aillent en Finale… »

« C’était pas mes favoris » avoue Jerem, « mais maintenant j’espère vraiment qu’ils vont gagner ! »

Une « belle victoire » pour Pascal. « suis très content. Hatari a réussi à fédérer jury et public (on aura les résultats détaillés demain pour voir dans quelle mesure). Je pense que la finale en Israël est assurée et qu’un très bon résultat (top 5 ?) n’est pas à exclure …

« Une option certes risquée mais très bon choix de l’Islande » selon Philou. « J’aime vraiment beaucoup et je trouve le refrain électro-pop très accrocheur. »

Antoine97 nous dit : « Et bien c’est osé. Je m’arrêterai là. J’aime pas mais je suis content qu’il y ait un peu d’audace dans ce concours! Je préfère tout de même quand l’audace est plus raffinée, moins trash. Parce que là c’est juste trash. »

Rem_coconuts est comblé : « YES!! J’avais dit Hatari sinon rien, donc je suis satisfait! C’est clairement l’un des choix les plus culottés et osés qui n’aient jamais été envoyés à l’Eurovision, c’est trash pour sûr, aussi bien niveau musique que scéno. Ce n’est pas du tout le style de musique que j’écoute habituellement, mais là j’adore! Je trouve que ça envoie très bien, et que ça contribue à la nécessaire diversité de l’Eurovision, point sur lequel notre concours évolue depuis de nombreuses années. Lordi peut aller se rhabiller dans la catégorie ovni, Hatari est nettement plus barré. Je peux comprendre qu’on n’adhère pas du tout au style, musical et scénique, je le respecte, mais j’avoue moins saisir la « honte », le « ridicule » parfois évoqués. Pour moi, le ridicule eurovisionesque, c’est Silvia Night, Leto Svet, Dustin the Turkey, le bulgare de 2009, mais pas ça. Contrairement à ces derniers candidats dont les médias se servent pour se foutre de la gueule du concours et en donner une image kitsch et mensongère, je pense que la présence d’Hatari ne fera que renforcer la modernité de l’Eurovision et son inscription dans son époque. Car la musique en 2019, c’est la diversité, dont l’electronicore (c’est apparemment un des termes utilisés pour qualifier la musique d’Hatari), qui attire un certain public dont il faut respecter les goûts, à l’instar du hard-rock, du métal etc etc. Aujourd’hui, le concours a aussi besoin de ce style de musique et de performance pour continuer à évoluer et s’ouvrir le plus possible. Pour le reste, assurément on parlera de l’Islande à TLV, on en parle déjà, ils peuvent viser haut, très haut. Certes, ça divisera, ça ne fera pas l’unanimité, mais rappelons-nous qu’un certain groupe nommé Lordi a gagné le concours en 2006 à la surprise générale… »

Bishopper fait partie des satisfaits : « Hé bien, que d’avis très tranchés, ce qui est assez logique vu cette proposition islandaise sans concession. Le contraste avec le tout choupinou Ari est quand même assez incroyable, c’est le grand écart dans ce que la patrie de Bjork nous envoie. Personnellement, je fais partie des fans. Musicalement, c’est d’une puissance folle, et c’est très très maîtrisé en live. J’adore. J’étais pourtant très dubitatif sur les chances de Hatari de bien figurer à Tel Aviv ; à mon sens ce serait effectivement beaucoup de bruit mais finalement un crash en demi façon Silvia Night. De toute évidence, les bookmakers ne sont pas de cet avis ; l’Islande est quatrième. »

Sondages

T’es fan de l’Eurovision si…

… tu sais qu’Hera Björk, candidate de la sélection islandaise cette année et représentante de l’Islande en 2010 à Oslo, a failli représenter le Danemark au Concours Eurovision 2009, terminant seconde du Dansk Melodi Grand Prix : 

Bonus

Il semble que les fins de décennies portent chance à l’Islande : 

Enfin… pas toujours ! :

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ça passe ou ça casse.

    Pour moi élimination directe mais. ..
    Il y a beaucoup mieux dans cette demi finale 1.

    • Francis A. on 11 avril 2019 at 07:46
    • Répondre

    Je déteste toujours autant… Non, encore plus quand je lis les paroles. Pour l’union entre les peuples et la vision optimiste de l’avenir, on repassera.
    Et franchement, combattre le capitalisme en s’affiliant à un groupe qui gère de l’immobilier, quelle hypocrisie. Ça me fait penser à certains rappeurs qui détestent ce même capitalisme, mais qui truffent leurs clips de grosses bagnoles et de colliers en or, devant des baraques énormes avec piscine…

    1. Ils se mettent beaucoup en scène. En vrai, leurs parents sont relativement hauts placés en Islande (le mec au masque est le fils de l’ambassadeur d’Islande au Royaume-Uni, par exemple), donc de toute façon le côté anticapitaliste c’est exagéré exprès. Et il n’y a qu’à voir leurs interview pour se rendre compte qu’ils s’amusent juste. Et ils étaient chacun dans d’autres projets indés avant Hatari. L’homme au masque et le chanteur à la voix fluette étaient dans un groupe d’indie-pop qui s’appelait Kjurr. L’homme au masque fait d’ailleurs actuellement partie du groupe Vök (groupe qui a sa page wiki en anglais et en italien, donc il doit être relativement connu).

      NB : les rappeurs qui mettent des grosses bagnoles et des colliers en or ne se disent pas souvent anticapitalistes, au contraire.

  2. Mes chouchous de cette année. Visuellement c’est incroyablement maîtrisé, musicalement c’est qualitatif, c’est puissant, c’est calibré d’une certaine manière. J’écoute encore et encore. Vive Hatari !

  3. Je pense de plus en plus que si Duncan Laurence chute, ce seront eux les gagnants. Il se dégage une telle puissance de leurs prestations qu’ils seront des candidats très sérieux .

    Par contre comme quelqu’un l’avait souligné ici, leur prestation n’est pas adaptée pour un show familial, sauf à expliquer aux enfants le terme BDSM.

    Jon Ola Sand sera sans doute très soulagé si ils tirent la seconde partie de tableau pour la finale.

  4. T’es fan de l’Eurovision si tu sais que… »Bonheur » qui se traduit en islandais par « gleðin  » se retrouve aussi dans le titre de leur toute première prestation à Bergen en 1986.
    Je m’en souviens parce que ce grand moment de « gleðin « m’été procuré par la victoire de mon pays !

    • rem_coconuts on 11 avril 2019 at 10:00
    • Répondre

    Je maintiens mot pour mot ce que je dis. Bien qu’initialement peu adepte (en fait pas du tout) de ce genre de musique à la base, j’adore le titre de Hatari. Ils font partie allègrement de mon top 5 de cette année et, en termes de qualité de prestation, c’est du très lourd. Ça envoie. Après, un tel style de musique et une telle atmosphère ne font l’unanimité. Ils sont très clivants (preuve en est les résultats du sondage gastronomique), les votes des jurys risquent de virer à la montagne russe les concernant, mais je pense que le télévote ira en leur faveur. La victoire me semble difficile, mais pas impossible, je miserais davantage sur un top 10 cependant.

    • Charles Debaty on 11 avril 2019 at 10:11
    • Répondre

    Je me suis laissé du temps pour éventuellement revoir mon avis sur la participation islandaise. Après quelques écoutes du titre, visualisations de « live », mon avis reste inchangé. Comme la Finlande en 2006, dégoûtée par tant d’échecs, l’Islande tente le tout pour le tout avec un « ovni » qui est plus là pour « choquer », « interpeller » que pour plaire. Je suis bien conscient qu’un certain nombre de fans (et autres) puissent apprécier ce titre. Comment réagira la multitude ? L’avenir nous apportera cette réponse. Pour moi, c’est ennuyeux et poussif. Beaucoup de bruits pour un « message » qui ne me touche pas. J’envisage un passage en finale mais, le 18 mai, un Top 15-20 tout au plus. Bizarrement, je trouve « Hatrið mun sigra » plus accessible que la chanson portugaise mais tout est possible…

    1. Le titre islandais est plus mélodieux que le portugais. Je préfère le message de l’ovni portugais que l’islandais, je préfère me situer dans la culture Télérama même si j’ai dû acheter seulement 4/5 Télérama dans ma vie ! Comment réagira la multitude ? Elle n’aura pas de traduction de texte, elle se demandera pourquoi du sm à l’Eurovision. Elle aimera peut-être l’ambiance, les lumières, la musique… Mystère !

  5. Je déteste ce genre de chansons mais je suis sûr que l’Islande sera dans le top 10/top 5.

    1. Oh secours, j’espere que tu te trompe. J’aimerai tellement qu’ils ne se qualifient pas en demi. J’espere que les juges les casseront.

  6. Je vais être directe: je n’aime pas cette chanson. Les sons « agressifs » m’irritent. Mais jamais Ô grand jamais je ne dirais que c’est de la mer.. comme j’ai pu le lire (pas ici hein…). Cette chanson a ses fans et on se doit de respecter cela. Et ce qui est bien avec l’Eurovision c’est la diversité des différentes contibutions . Bon pour le respect de mes oreilles, je préfèrerai qu’ils restent en demi mais quelque chose me dit qu ‘on les reverra en finale ( à quelle place par contre, mystère…)

    1. C’est surtout les paroles qui ne sont pas dignes de ce si beau show… Je respecte le choix musical même si je n’aime pas mais les paroles, pour moi, c’est choquant pour ce concours…

      1. On est d’accord. Pour une émission prônant l’unité des pays, les paroles sont pas top.

    • Edouard marques on 11 avril 2019 at 18:05
    • Répondre

    C’est pas mon genre de musique je préfère la prestation de Conan osiris

      • DimiFiodor on 13 avril 2019 at 16:56
      • Répondre

      Vive Conan

  7. J’aime bien cette chanson. Musicalement j’aime très beaucoup. J’aime ces sonorités électro 80. Voilà une mélodie qui peut se fredonner sous la douche. Les personnages… c’est risible, du moins moi ça m’fait sourire, leur peau blanche, musclés comme des serpillères… Pour ce qui est de l’anticapitalisme je trouve que les portugais 2011 étaient plus crédibles :-). Je n’en suis pas à espérer une victoire mais elle me paraît possible.

  8. Finale assurée vu le nombre important de fans !
    Après pour une victoire je serai plus modéré car c’est un choix clivant, mais pas assez pour ne pas aller en finale et n’être dans le top10.
    Me concernant j’adore, c’est musicalement de très très haute qualité, les voix sont maîtrisées et ils assurent vraiment en live. Pour ce qui est des paroles, elles sont dans le thème de leur groupe et fidèles. Tous ces groupes hardcore et metal ont un thème bien défini qui leur est propre, et ils écrivent en fonction de celui-ci. Parfois ils font croire à du militantisme, comme ici Hatari, mais bon tout est relatif car ce sont souvent les fans du dit groupe qui en sont le plus convaincus.
    Bravo l’Islande pour nous offrir du culot et de la diversité, un sujet de conversation intra Eurovision, ouf ça change. Poke à la Suède qui devrait en prendre de la graine 😉 .

    • anachorète on 11 avril 2019 at 20:41
    • Répondre

    très bonne proposition de l’Islande finale assurée.

    c’est la chanson sur la quelle mon avis a le plus évolué.
    à la première écoute j’était plutôt séduit mais je trouvais ça un peut trop…  » y faut quand-même que ça puisse passé à l’Eurovision »

    et puis je me suis laissé emporter, la musique, les voix, le son électro… top bien maintenant il sont dans mon top 5.

    je ne les vois pas sur la plus haute marche du podium. trop d’autres chansons de très bonnes qualités, moins clivantes. un top 10 ce serait bien… 5 encore mieux!

  9. – Il en faut pour tous les goûts et donc l’Islande a sa place au concours : s’ils vont en finale, je n’en ferai pas une maladie… Vive la diversité ! D’ailleurs dans mon entourage, c’est soit une chanson géniale soit la plus grosse nullité qui existe… C’est donc le grand écart…

    – Après, s’ils ne vont pas en finale, je ne serai pas triste bien au contraire !

    – Une fois en finale s’ils y sont, j’avais menacé de ne plus venir sur EAQ s’ils gagnaient le concours : je ne le ferai pas car j’en ai fait la promesse. Par contre j’écrirai certainement le plus long article que je n’ai jamais écrit ici concernant mon immense chagrin si ça devait se produire ! Mais j’avoue sincèrement ne pas croire à une victoire finale de l’Islande.

    * Je ne savais pas qu’Héra Bjork avait représenté le Danemark : il faut dire que je suis les sélection nationale depuis peu d’années…

  10. Moi j’ai déjà préparé le paquet-cadeau que je vais adresser à ces joyeux drilles le soir de la finale ( parce que si, si, ils y seront !) : 10 boîtes de pastilles Valda, des sparadraps Urgo, des préservatifs Durex ( on ne sait jamais, après le spectacle les pulsions peuvent s’égarer), quelques flacons de mercurochrome et une carte de vœux dédicacée par bibi pour leur souhaiter un… bon retour!
    Pour la pub, ne me remerciez pas, elle est gratuite !

    • leglaude69 on 12 avril 2019 at 21:22
    • Répondre

    Du grand art !! Je pense qu' »Hatrid mun sigra » restera ma chanson Eurovision préférée des années 2010 !

  11. Oh secours, j’espere que tu te trompe. J’aimerai tellement qu’ils ne se qualifient pas en demi. J’espere que les juges les casseront.

    • Dimitri Martins on 13 avril 2019 at 16:37
    • Répondre

    Pour moi, c’est la pire chanson de toute l’histoire de l’Eurovision.

    Les islandais jouent la provocation, et je trouve ça idiot, puéril, ridicule avec cette chanson vraiment pourrie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :