ISLANDE 2018 – « Tous les visages que tu vois sur ton chemin ont une histoire qu’ils pourraient raconter »

 

 

Né en 1998, Ari Ólafsson n’a pas encore vingt ans. La musique fait partie de sa vie depuis toujours. Il vient d’ailleurs d’une famille d’artistes puisqu’il est parent avec le chanteur dont on dit qu’il a révolutionné l’Eurovision avec un canapé et du cuir, en 1997 sur la scène de Dublin, à savoir Paul Oskar. En effet, la grand-mère d’Ari et le père de Paul Oksar étaient frères et sœurs.

Ari chante depuis qu’il a l’âge de parler. Mais il se rend vraiment compte de ses capacités vocales lorsqu’à onze ans, il monte sur scène pour jouer Oliver Twist. Plus tard, il confirme ses talents de chanteur et comédien en jouant dans la pièce musicale Le Magicien d’Oz.

Il a commencé à étudier à la Reykjavik Söngskóli après ce spectacle, d’abord à la classe de Garðar Cortes et ensuite avec Bergþór Pálsson.

A l’âge de treize ans, il a eu la grande chance de chanter The Prayer avec la plus grande star norvégienne de la chanson, Sissel Kyrkjebø à l’Eldborg Music-hall Harpa.

Il s’est naturellement tourné vers les concours de chants qu’offre la télévision et a participé à Iceland Got Talent et à la première saison de The Voice of Iceland.

En décembre dernier, le jeune Ari a appris avec grand bonheur son admission à l’Académie Royale de Musique de Londres, la plus ancienne et la plus populaire école de musique du Royaume-Uni. Il prévoit d’intégrer l’académie à l’automne prochain.

La priorité pour lui est sa famille et ses amis. La musique n’arrive qu’en deuxième place. Dans la vie, Ari est un passionné et ses intérêts, outre la musique bien sûr, sont nombreux : danse, football, cinéma et composition.

 

All the faces you see on your way
Have a story they could tell
Tiny traces of life’s joy and sorrow
Why can’t we treat each other well

We all have a choice we can make
There’s always a choice we can make
To help and to heal in different ways

Too many are dying in vain
Together we could ease the pain
If somehow we could ease the pain

In every single language
There’s a word for love and for blame
Different voices, cultures and people and places
Inside we’re all the same

We all have a choice we can make
There’s always a choice we can make
To help and to heal in different ways

Too many are dying in vain
Together we could ease the pain
If somehow we could ease the pain

We’ve only got each other now
Don’t walk away and play pretend
It might as well be you
Who’s suffering tonight

We all have a choice we can make
There’s always a choice we can make
To help and to heal in different ways

Too many are dying in vain
Together we could ease the pain
If somehow we could ease the pain
Together we could make a change

L’Islande a choisi sa chanson le 3 mars dernier, lors d’un super-saturday.

Comme souvent, c’est Joh qui poste le premier ses impressions. Il estime que l’Islande a fait « un bon choix », ajoutant : « Il était mon favori au même titre qu’Aron ! »

Francis complimente le chanteur : « Ce garçon ne manque pas de charme, et il a incontestablement une très belle voix. » Quant à la chanson : « J’adorerais aimer sa chanson, qu’elle m’évoque quelque chose. Mais non, rien. Désolé :-/ »

« Trop gentillet », nous dit Fandeuro44 qui pense que ça « passera inaperçu en mai. »

Pascal nous rappelle pour la troisième fois sur les quatre dernières années, « le leader après le premier tour est escamoté en super finale. » Quant à la chanson, s’il dit que c’est bien d’envoyer un garçon après trois filles et trois échecs, « ça sent quand même l’élimination en demi à Lisbonne, même avec ce costume qui lui va si bien ! »

A l’instar de Fandeuro44, Antoine97 pense que « ça va passer complètement inaperçu en mai et donc enchaîner un 4è recalage en demi-finale. »

Pour Sakis, même si ce « chanteur était le meilleur choix à faire », l’Islande va vite « se faire éliminer ». Il estime la « composition musicale très vieillotte. »

« Force est de reconnaître qu’il chante bien et juste… », commence Zipo avant de dire : « mais c’est une chanson d’une banalité affligeante qui a de forte chance de passer totalement inaperçue… Quoique ce genre de chansons a toujours un réservoir d’admirateurs, donc sait-on jamais… »

 

Quelle est votre opinion personnelle d'Ari Ólafsson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle est votre opinion personnelle de "Our Choice" ?

View Results

Loading ... Loading ...

Selon vous, quelle est la probabilité que l'Islande se qualifie en finale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous faisiez partie de votre jury d’experts national, quelle cote eurovisionesque attribueriez-vous à Ari et à sa chanson ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si vous étiez Salvador, comment résumeriez-vous votre impression générale ?

View Results

Loading ... Loading ...

Enfin, entre les vingt-huit chansons choisies jusqu’à présent, laquelle préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

Question subsidiaire : selon vous, quel pays a clairement perdu la boussole en matière d'Eurovision ?

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle est votre chanson préférée de ce "Söngvakeppnin" 2018 ?

View Results

Loading ... Loading ...
  • Si le jeune Ari a écrit les paroles de la chanson, on doit la composition à Thorunn Erna Clausen, bien connu des eurofans pour avoir participé plusieurs fois à la sélection islandaise. Erna est avant tout actrice, on a pu la voir dans plusieurs films comme A Man Like Me en 2002, ou encore Case en 2015. C’est aussi elle qui a écrit les paroles de la chanson Coming Home qui a représenté l’Islande en 2011 à Düsseldorf. Elle était l’épouse de Sjonni Brink, un des membres du groupe, décédé peu de temps après la sélection islandaise. Le groupe avait été rebaptisé Sjonni’s Friends en son honneur, et c’est Erna en personne qui a voulu, pour rendre hommage à son mari, que le groupe aille chanter en Allemagne. Résultat : une qualification en finale pour l’Islande et une vingtième place à la grande finale.

  • Souvenirs… souvenirs… Nous parlions, dans la biographie d’Ary, de Paul Oscar et de son fameux canapé qui a révolutionné le petit monde gentillet de l’Eurovision dans les années 90. Ben justement, le voici, le canapé… et Paul.

 

 

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Aaaah l’Islande. J’ai parfois d’être le seul à aimer (c’est probablement le cas d’ailleurs). Certes ça sonne un peu vieillot mais ça ne me dérange pas. La chanson m’a mis des frissons à la première écoute, et rien que ça propulse Ari à la 8e place de mon classement. Je ne suis même pas entièrement sûr de pouvoir expliquer correctement ce que j’aime dans cette chanson. J’aime, c’est tout aha. Je suis assez lucide pour voir qu’il ne réunira pas assez les foules le jour de la demi-finale cependant. C’est dommage

    • Antoine 97 on 11 avril 2018 at 10:30
    • Répondre

    Il est plus jeune que moi… j’aurais pas cru! 42è de mon classement, c’est le pays pour lequel j’ai le plus de certitudes qu’il échouera en demi-finale. Je pense qu’il finira 18-19è en DF1. Même Saint-Marin me paraît avoir plus de chance d’aller en finale.

  2. – En relisant mon commentaire, je vois qu’il avait trois nuances très justement soulignées par Eurovista ( qui est un excellent analyste des commentaires ). Je maintiens ce commentaire nuancé en rajoutant que chez moi, cette chanson plait de plus en plus et qu’il y a toujours eu une chanson de ce style qualifiée pour une finale ; il n’est donc pas impossible qu’il soit l’une des surprises de cette DF 1.

    – J’aime bien les artistes qui ne sont pas focalisés uniquement sur leur métier : lui a d’autres passions et s’il aime le football, on pourrait être amis !

    – Concernant le bonus, une séquence émouvante avec la participation du groupe Sjonni’s Friends qui s’était bien défendu lors de la Finale.

    • Bêta X on 11 avril 2018 at 12:07
    • Répondre

    L’Islande est à la 28ème place de mon classement général et officiel des chansons de l’Eurovision 2018. L’île nordique finit 11ème sur 19 dans mon classement de la 1ère demi-finale, elle finit aux portes de mon top 10 de la DF1.

    Que dire sur ce que propose l’Islande pour 2018 ?

    Une chanson vraiment pas moderne, pas révolutionnaire du tout … MAIS sa simplicité, le fait qu’elle ne soit pas une ballade qui en fait des tonnes (comme avec la chanson arménienne) ou qui veut jouer la carte émotionnelle (comme avec les chansons allemande et espagnole), me fait apprécier  »Our Choice » et me la fait placer à une bonne place dans mon top 43 🙂 *J’ajoute aussi que j’aime beaucoup le texte de la chanson islandaise.

    En ce qui concerne Ari, je n’ai rien de spécial à dire sur lui. Il est un chanteur excellent et plein de talent. J’aime bien sa voix, elle me plaît 🙂
    À part ça, je note qu’il partage deux points communs avec mon super-ami nordique. Car Arí est aussi né à Reykjavík, mais surtout, qu’il a le même âge que mon super friend, car ils sont nés la même année, en 1998 😀

    Au final, l’Islande propose pour 2018 une chanson pas révolutionnaire, mais appréciable et simple, ainsi qu’un excellent chanteur 🙂
    Cependant, je ne vois malheureusement pas le pays parvenir en finale en mai prochain 🙁

    On se réveille l’Islande svp ! Et on se motive pour 2019 ! 😛

    ☆ Info bonus : mes favoris de la sélection islandaise étaient Fókus hópurinn avec leur  »Battleline », ainsi qu’Aron Hannes et son  »Gold Digger » 🙂

    https://youtu.be/N0zqf9Su83I

  3. La chanson est de bonne facture, l’interprète chante vraiment bien.
    Le problème c’est que c’est pas très original mais non moins beau.
    Contrairement à l’Azerbaïdjan une qualification en final ne me dérangerait pas, mais bon… Dans la première DF c’est presque mort.

  4. Il y avait un article ce matin sur Wiwibloggs qui évoquait des remous en Islande au sujet de la candidature d’Ari.

    L’Islande est un des quelques pays (5 Ou 6 je crois) qui diffuse des émissions de « previews » où des artistes locaux et des fans présentent, commentent et mettent des notes aux chansons présentées par les autres pays au Concours.

    Et dans la dernière émission, les « spécialistes  » ont dit tout haut ce que tout le monde pressent: « our choice  » va se crasher en demi, la chanson est trop vieillotte et ne fait pas honneur au talent d’Ari.

    En tout cas, le jeune interprète semble s’éclater dans la tournée des pré concerts etj’espère qu’ il gardera ces bons moments en tête même si les votes du mardi lui sont défavorables.

  5. Je ne m’étais pas exprimé à propos de cette chanson, il faut dire qu’elle ne suscite pas un grand intérêt pour moi.
    C’est vraiment pas du tout ma tasse de thé, même si j’aime la douceur, c’est un peu trop mièvre à mon goût, Cependant, je reconnais les qualités vocales et artistiques de ce chanteur, C’est un peu comme pour l’Irlande, c’est charmant et candide à la fois mais je doute que cela puisse passez en finale même si je trouve que ce jeune artiste le mériterait quand même. Il a une belle voix et aussi une belle présence scénique. J’aurai quand même préféré l’entendre interpréter quelque chose de plus moderne et dans l’air du temps. Voilà, j’ai tout dit et je ne peux que lui souhaiter bonne chance.

  6. Le pauvre! Déjà que sa chanson n’est pas transcendante. Il est en demi-finale 1 et en plus il passe en 2e position. La qualification relèverait du miracle!

  7. Je l’avais dis en commentaire: Ari est super chou (et j’avais même mis une option dessus ^^)… Mais sa chanson, en effet, ne fait pas beaucoup d’effet…
    C’est triste quand on sait que le pays tout entier est tourné vers l’Eurovision en mai et qu’il peine depuis plusieurs années…

  8. Islande a de magnifique chanteur il est sympa , souriant et tres pro …..Mais sa chanson est d’un ennui total…..Jonsi revient vite…..

      • Francis on 11 avril 2018 at 23:50
      • Répondre

      J’adore aussi Jonsi, mais il y a peu de chances qu’il revienne jamais au concours vu les deux camouflets scandaleux qu’il a subis 🙁

    • Francis on 11 avril 2018 at 23:48
    • Répondre

    Désolé pour Ari, qui est un excellent chanteur, mais je n’accroche toujours pas à sa chanson. Grâce à ses qualités vocales, je le place – généreusement – dans ma série C – celle des chansons que je n’entends pas vraiment quand je les écoute :/ Sa qualification en mai me semble totalement impossible.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :