Irlande 2018 : Ryan O’Shaughnessy, sa tournée et les opposants irlandais au Concours

Porté par son succès au Concours, Ryan O’Shaughnessy a annoncé qu’il parcourait l’Irlande cet automne, dans le cadre de sa tournée Civil War. Le jeune chanteur y interprétera les morceaux tirés de son dernier album, ce y compris Together, sa ballade de l’Eurovision 2018. Neuf dates sont d’ores et déjà fixées. D’autres devraient suivre.

Cette bonne nouvelle s’ajoute à une autre, déjà mentionnée ici : la RTÉ a confirmé sa participation à l’Eurovision 2019. Le diffuseur donnera donc un successeur à Ryan et sera présent pour la cinquante-troisième fois au Concours, depuis ses débuts en 1965.

Tout cela n’était pas acquis, de nombreux citoyens et personnalités irlandais avaient appelé la RTÉ à boycotter l’organisation israélienne. Des pétitions rassemblant des milliers de signatures avaient été remises au diffuseur. Des manifestations publiques avaient même été organisées à Dublin.

Plus grave : le troisième parti du pays, les sociaux-démocrates du Sinn Fein, avait mené la campagne de boycott. Ses représentants souhaitaient que la RTÉ envoie un message fort en ne participant pas. Selon eux, Israël se rend coupable de graves et récurrentes violations du droit international et du droit humanitaire. Par ailleurs, le pays mène à leurs yeux une véritable politique d’apartheid envers les Palestiniens. Le vice-premier irlandais, M. Simon Coveney, leur avait objecté qu’un boycott irlandais ne servirait en rien la cause palestienne et que l’Eurovision ne devait avoir aucune dimension politique.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Voilà ce qu’il se passe quand la politique s’invite à l’Eurovision une fois de plus… C’est regrettable car l’Eurovision est censé être un concours musical dans le but de unir les pays, pas les diviser.

    1. Ce qui est en soit un positionnement politique 😉

    • Romaric on 21 août 2018 at 12:15
    • Répondre

    Ah mon amour <3 !!!!! Ryan <3 MON BB !!
    Si seulement j'étai une fille…

  2. – J’espère que ce tour d’Irlande va lui permettre de consolider son succès et sa popularité.

    – Après, je crois que l’Irlande ( et d’éventuels autres pays qui voulaient boycotter le concours 2019 ) feraient mieux de s’abstenir car si ce sont pour des raisons de politique internationale, elles n’ont rien à faire dans le concours.

    – Par contre si Israël n’avait pas respecté les conditions pour organiser le concours ( d’ailleurs je j’en suis toujours pas convaincu à 100%…), là dans le cadre du règlement du concours, un boycott serait envisageable : c’est du moins mon interprétation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :