Déc 01

Interview : J Cool (présélection Belgique 2011)

J Cool va très bientôt devenir le neuvième interprète à accéder à la finale belge pour le Concours Eurovision. A l’heure où nous écrivons cet article, il ne lui reste plus que 700 € à collecter pour que son rêve devienne réalité. J Cool se présente avec une chanson festive qui risque de faire bouger bien des popotins. Le chanteur a accepté de répondre à nos questions. Attention, la Cool Mania s’apprête à déferler.

jcool.jpg

 

La scène s’apprivoise, je pense qu’on ne s’improvise pas chanteur… »

 

– Qui se cache derrière le pseudo de J Cool ?

Un auteur-compositeur-interprète. J’ai un diplôme de chant au conservatoire royal de Bruxelles mais je me suis dirigé rapidement vers la chanson française. Pour le côté personnel, je suis de nature optimiste, et il faut l’être dans ce métier, et persévérant surtout quand il s’agit de musique.

 

– Le nom de J Cool a-t-il une signification particulière ?

C’est une longue histoire : Cool car mon nom de famille est Cools et nous avons lancé il y a quelques mois la COOL MANIA. J car c’est l’initiale de Jacques, Jojo et Jef. Le J se change progressivement en Jef en hommage à Jacques Brel et à Jef Bodart, un artiste belge que j’ai beaucoup apprécié

 

– Qu’est-ce qui a été le plus formateur pour toi entre les différents concours auxquels tu as participé et les concerts que tu as donné ?

La scène s’apprivoise, je pense qu’on ne s’improvise pas chanteur. Toutes les expériences sont importantes et chaque concert ou concours m’a permis de me remettre à chaque fois en question. Ces derniers temps, j’ai surtout appris à accepter la critique car elle permet d’avancer et de s’améliorer.

 « J’ai pensé Brel longtemps, aujourd’hui je pense J Cool! »

 

jcool2.jpg– Dans ta bio, il est précisé que tu as chanté des chansons de Jacques Brel pendant près de 15 ans. Es-tu un fan de l’artiste ? Qu’est-ce qui te séduit en lui ? Te sens-tu proche de son univers musical ?

Jacques Brel est un ami, un compagnon qui m’a suivi de nombreuses années. J’aime ses chansons mais aussi l’homme, il disait : « Les hommes ne sont pas heureux parce qu’ils ne réalisent pas les rêves qu’ils ont! ». J’ai adhéré à cette citation, il faut se battre mais le jeu en vaut la chandelle. Il est clair qu’aujourd’hui mes chansons ne sont pas proches de ce qu’il faisait mais il est tout de même présent à côté de moi.

– N’as-tu jamais eu envie de sortir un album avec des reprises de ses chansons ?

Oui, souvent mais on ne peut pas faire mieux que lui! J’ai toujours eu peur d’être comparé car je ne l’ai jamais imité, je l’ai interprété. Peut-être qu’un jour, une opportunité se présentera et bien sûr que je sauterai sur l’occasion!

– La chanson que tu défends pour l’Eurovision, «Dans ma chanson», est plus du style Danny Brillant que Brel, non ? Est-ce une volonté de changer de style musical ?

« Dans ma chanson » est en effet fort différente du style Brel. J’ai interprété Brel car je ressentais ce qu’il écrivait mais mon style musical est…comment dirais-je….plus….oui, c’est cela…..plus COOL. J’ai pensé Brel longtemps, aujourd’hui je pense J Cool!

 

– Peux-tu nous dire qui a écrit la chanson et comment s’est fait le choix de ce titre ?

Je suis auteur compositeur. Il a fallu choisir une chanson parmi quelques compositions et c’est vrai que le choix est parfois cornélien. Du coup, un avis extérieur est toujours bon à prendre. Il fallait une chanson gaie mais qui représente le style dans lequel je me situe. « Dans ma chanson » était la plus évidente. L’enregistrement a été une expérience unique, des musiciens de grand talent ont accepté de participer au « jeu », je leur revaudrai ça!

 

« Je mets beaucoup d’énergie dans ce projet. Les producteurs ne seront pas déçus!… »


 

– On entend beaucoup d’artistes dirent que participer à l’Eurovision, c’est un rêve d’enfant. Pour toi aussi ?

Je me souviens des soirées en famille devant l’Eurovision, la victoire de Sandra Kim aussi. J’ai trouvé le principe Akamusic intéressant, cela donne une chance à tout le monde. Mon rêve d’enfant est de chanter. L’eurovision peut me permettre de réaliser ce rêve alors pourquoi pas!

 

– Tu approches du but (les 20.000 euros). As-tu envie de dire un mot à nos lecteurs pour les inciter à investir dans ta chanson ?

Je mets beaucoup d’énergie dans ce projet. Les producteurs ne seront pas déçus! La dynamique de la chanson reflète ce que je ressens pour réaliser ce rêve. Se sentir soutenu est très important et je leur rendrai au centuple! La seconde étape sera la sélection télévisée. J’espère qu’encore plus de gens s’investiront ce jour là.

 

– J’aimerais savoir si tu as un album en préparation et si oui, est-ce que tu peux nous en dire un mot ?

D’autres chansons sont déjà enregistrées, d’autres au stade de l’arrangement et d’autres encore prêtes à sortir de ma plume! Ce projet se dessinera dans les prochains mois. L’eurovision aura certainement une place importante dans l’avenir de l’album. En tous cas, celui-ci fera du bruit! N’hésitez pas à faire un tour sur http:/www.jcool.be tout y sera détaillé dès le début de l’aventure.

Merci infiniment J Cool.

Si vous désirez investir dans le projet « Dans ma chanson », dépêchez-vous car les 20.000 euros vont très vite être atteints.

Merci à Frédéric pour la prise de contact


Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :