«

»

Mar 03

Interview de fan : Pauly W.

 

  • Pseudo : Pauly W., parce que j’ai dû me farcir cette chose durant mes études et que je l’ai haïe colossalement. Avant de me rendre compte qu’elle faisait un pseudonyme idéal et sarcastique…
  • Age : 34 ans
  • Ville : Bruxelles et plus précisément Laeken, là où réside la famille royale, là où se dresse l’Atomium, là où en 1987
  • Que fais-tu dans la vie : fonctionnaire. Des dossiers, des tampons, des recommandés, la vie rêvée des anges…

 

  • Depuis quand suis-tu l’Eurovision :

Depuis 1998. Mélanie Cohl est originaire de la même région que moi. Sa candidature a fait grand bruit dans la presse locale. Du coup, le 9 mai de cette année-là, j’ai suivi le Concours pour la première fois. À la radio, car nous n’avions pas la télévision à la maison. Terry Wogan, Ulrika Jonsson, Danijela, Guildo Horn, Chiara, Imaani, Mihalis Hatzigiannis, Edsilia Rombley, Jill Johnson, Vanessa-Mae, Conny Vandenbos, « And finally, twelve points from Macedonia goes to… Croatia ! » et bien entendu Dana International, la possibilité d’être différent dans un monde hétéro-formaté. Je suis devenu instantanément fan et je n’ai manqué aucune édition du Concours depuis.

  • As-tu déjà participé en live à un événement Eurovision :

Non. Je ne raffole pas des grands rassemblements de foule, je préfère regarder cela à la maison, tranquillement sur mon canapé.

  • Suis-tu les sélections nationales ?

Oui et ce depuis 2005. Grâce à Helena Paparizou. Je lisais régulièrement les informations relatives au Concours sur Internet. Cette année-là, j’ai donc découvert à l’avance les quatre chansons retenues pour elle : OK, Let’s Get Wild, The Light in Our Soul et évidemment My Number One, ma préférée. J’ai tellement aimé cette dernière, que j’ai suivi la sélection grecque à la télévision. J’ai été aux anges lorsque My Number One a gagné, à tel point que je me suis décidé à suivre les autres sélections nationales. Tout d’abord à la télévision, puis a posteriori sur YouTube, puis grâce aux développements d’Internet, en direct par streaming. J’ai élargi mon spectre au fur et à mesure et depuis 2010, je les suis toutes !

  • Quelle est LA chanson que tu retiens (toutes années confondues) :

Poupée de cire, poupée de son. Parce que Serge Gainsbourg, parce que France Gall, parce qu’aucune autre chanson n’a autant révolutionné le Concours, parce qu’aucune autre chanson n’a autant redéfini la notion même d’Eurovision, parce que la chanson est intraduisible et uniquement compréhensible des francophones, parce que France Gall parle d’elle-même et ne le comprend pas, parce qu’elle a renié sa victoire et cette époque de sa vie et parce qu’elle a tort : grâce à ces trois minutes, elle vivra éternellement dans la mémoire de millions de personnes à travers le monde.

  • Quelle est la chanson ou prestation que tu as le plus détesté (ou dont tu as été déçu) :

Diable, voilà une question difficile, tant chaque année, une prestation me hérisse. Si vous êtes des fidèles d’entre les fidèles, vous savez que l’année dernière, la simple mention de Michal me faisait sortir de mes gonds. Ah, ce que j’ai haï sa chanson ! Mais s’il ne fallait qu’en retenir un, ce serait certainement… Cezar ! Cette année-là, je soutenais Luminita Anghel. Dès la première écoute, j’ai détesté It’s My Life. Pourtant, objectivement, les deux morceaux présentent des similitudes. Mystère insondable… Imaginez ma déception et ma fureur lorsque Cezar remporta cette Selectia Nationala… Ma colère redoubla de le voir porté aux nues par de nombreux fans, puis alla crescendo lorsque je découvris sa mise en scène de Dracula même pas gay. Je m’accrochais à un dernier espoir : que cela paraisse si ridicule aux téléspectateurs que notre falsetto roumain soit éliminé en demi-finale. Il n’en fut rien : les téléspectateurs lui attribuèrent leur note maximale. Et en finale, il s’envola jusqu’à la treizième place. Je m’étouffais de rage sur mon canapé. Il fallait s’attendre à ce qui suivit : les bêtisiers et les compilations créées spécifiquement pour se moquer du Concours et le ridiculiser, passèrent en boucle les images de Cezar s’élevant dans les airs. Et de me dire que la plupart des lambda qui n’ont pas suivi le Concours cette année-là, ne retiendront que ces trois minutes me plonge systématiquement dans le désespoir et la fureur.

 

Quelle prestation t’a le plus bluffé :

Beaucoup de prestations m’ont soufflé, quelques-unes m’ont mis la larme à l’œil, mais une seule m’a fait pleurer. La revoir m’émeut toujours autant, cinq ans plus tard : Suus par Rona Nishliu, lors de la demi-finale du Concours 2012. Trois minutes de douleur et de souffrance, trois minutes d’émotion pure et totale, trois minutes durant lesquelles l’Eurovision a transcendé sa qualité de divertissement léger pour devenir de l’Art avec un « A » majuscule.

 

  • Quel pays, hormis le tien, soutiens-tu le plus souvent à l’Eurovision :

Sans trop de surprise, la France. J’ai soutenu le pays en 2001, 2009, 2011 et 2016. Je le soutiendrai encore en 2017. Ensuite viennent les Pays-Bas, que j’ai soutenus en 2000, 2013 et 2014. Et là, je me rends compte que je suis un monstre, puisque j’encourage les votes géopolitiques. Mais enfin, vous savez ce que c’est : lorsque la Russie et la Biélorussie s’échangent leurs « douze points », c’est honteux, c’est scandaleux, c’est la mort du Concours. Mais lorsque la France et la Belgique font de même, c’est normal, c’est sain, c’est l’esprit même de l’Eurovision…

  • Quelle est, selon toi, la meilleure année :

Il y a tellement de bonnes années que je suis incapable de répondre à cette question. Disons que les années où la Belgique a obtenu de bons résultats, m’ont laissé les meilleurs souvenirs : 1998, 2003, 2010, 2013, 2015 et 2016. J’espère qu’il en sera de même en 2017 !

  • Quelle est, selon toi, la plus grande injustice eurovisionesque :

Sans hésitation et sans surprise non plus, l’élimination de Kate Ryan en demi-finale, à Athènes. Cette année-là, j’avais suivi religieusement la sélection belge à la télévision. Kate Ryan était sans conteste la meilleure et sa victoire m’a ravi. La mayonnaise a pris parmi les fans et dans les médias, au point que je me suis mis à y croire. Pour moi, c’était l’évidence : la qualification ne serait qu’une formalité et en finale, elle se hisserait vers le sommet, voire même sur la première marche. En toute honnêteté, ses trois minutes athéniennes m’ont un peu refroidi : plus encore que l’apparition soudaine d’une jambe en coulisses, sa prestation vocale et sa présentation visuelle ont été en-deçà de mes attentes. Mais j’ai continué à espérer. Évidemment, elle a terminé douzième et a manqué la qualification de sept petits points. Je me suis effondré sur mon canapé. Il m’a fallu ensuite des semaines, des mois pour m’en remettre. J’ai même failli abandonner l’Eurovision, tellement j’ai été déçu. Encore aujourd’hui, j’en parle avec difficulté et je ressens une immense injustice. J’en porterai la cicatrice pour toujours…

  • Quelle victoire est pour toi injustifiée :

Selon moi, chaque victoire a ses raisons. Mais il y en a une qui m’échappe encore et que je ne comprendrais jamais : celle d’Herreys en 1984. La chanson est insignifiante, les paroles sont ineptes, la prestation est passable et après le Concours, le morceau ne rencontra aucun succès commercial et le groupe retomba aussitôt dans l’oubli. Alors ? Qu’est-ce qui a bien pu marquer les jurys internationaux, au point que cinq d’entre eux lui attribuèrent leurs « douze points » ? Cela reste pour moi un insondable mystère… Si j’avais pu voter, j’aurais certainement attribué huit points au Danemark, dix à l’Italie et douze à l’Irlande.

  • Quel logo et quel slogan préfères-tu :

En toute franchise, je n’accorde pas beaucoup d’importance au logo et au slogan. Ce ne sont pour moi que de la décoration. J’ai d’ailleurs constaté que les lambda n’y prêtent aucune attention le soir venu. Donc, aucune préférence particulière.

  • Quel artiste rêves-tu de voir un jour défendre les couleurs de ton pays :

La Belgique s’est enfin trouvé des formules qui gagnent. Pour la RTBF, des artistes de The Voice. Pour la VRT, des artistes débutants. Les deux diffuseurs ont l’intelligence de leur accorder toute liberté de choisir leur chanson et de créer leur mise en scène, ainsi que de les préparer, de les conseiller, de maximiser leur potentiel. Cela marche, je n’en demande pas plus.

  • Jusqu’ici, quel pays veux-tu voir gagner l’Eurovision 2017 :

La France ou l’Italie ! J’adore Alma et Francesco, leur chanson, leur voix, leur personnalité et leur univers ! Et puis, ce serait remarquable que l’un des « Big 5 » remporte à nouveau le Concours. D’autant plus que cette victoire se fait attendre : quarante ans pour la France, vingt-sept ans pour l’Italie, quand même… Sinon, je me réjouirais aussi d’une victoire de la Belgique ou des Pays-Bas.

  • Qu’écoutes-tu comme musique en dehors des artistes de l’Eurovision :

de la musique pop ! Voici cinq chansons que j’ai beaucoup écouté ces derniers temps :

  • Quelles sont tes autres passions, hobbies, loisirs :

J’adore lire, visiter des musées et des expositions, aller à la Cinémathèque, jouer à des jeux de société, sortir avec mes amis, faire la cuisine, regarder la télévision et me moquer de mon travail. Une passion l’emporte cependant sur toutes les autres, au point de faire concurrence à l’Eurovision (si, si) : le théâtre ! Y aller : avec mon fiancé, nous écumons les théâtres professionnels et amateurs de Bruxelles. Et en faire : je suis membre d’une compagnie amateur bruxelloise. Il y a deux ans, j’ai passé leur audition. Un grand moment de vie, puisque j’ai déclamé, en prenant le ton le plus sérieux et le plus inspiré du monde, style « acteur shakespearien »,… J’aime la vie de Sandra Kim ! Le comité a eu un fou rire et j’ai été retenu sur le champ. Depuis, j’ai joué dans trois pièces. La dernière vient de se terminer, une expérience incroyable et prenante. Tout cela prend du temps : trois mois de répétitions, une semaine de générales et deux semaines de représentations. Mais c’est un bonheur incomparable… Sauf peut-être lorsque votre favori remporte le micro de cristal…

QUESTION BONUS

  • Depuis quand écris-tu des articles sur le blog ?

Depuis juin 2014 (oui, oui, c’est bien mon tout premier article !). Le Concours 2014 terminé, les vacances s’annonçaient longues. Eurovista a lancé un appel aux contributeurs pour animer le site durant les mois d’été et j’ai répondu présent ! Ensuite, j’ai publié quelques chroniques et des comptes rendus réguliers. Je suis également responsable d’un méfait : la création du personnage de Madame Michu. Elle apparaît dès ce premier article de juin 2014 et connaîtra son apogée en juin 2015, avec son célèbre « Bas les masques !« . Madame Michu a pris sa retraite en septembre 2015 et j’ai continué à m’impliquer dans le site. Depuis décembre dernier, j’ai rejoint l’équipe des rédacteurs réguliers et je publie désormais toutes les informations relatives au Concours.

 

(39 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jerem

    Encore un voisin 😀
    On va finir par faire une soirée euro fan chez moi ahah

    1. Pauly W.

      Des soirées Eurovision bruxelloises ? Et pourquoi pas ?

  2. Theo

    Et un autre voisin ici (Bruxellois) !

    Très chouette profil, Pauly ! C’est chouette de pouvoir mettre un sourire derrière un pseudo 🙂

    Me concernant, je suis également membre de l’OGAE Belgique, et nous avons horriblement besoin de membres francophones.
    Si cela vous intéresse, écrivez-moi un petit e-mail 🙂

    1. Jerem

      Mon adhésion doit être faite sous peu les amis, je vais m’y coller se soir vous aurez deux francophones en plus ^^

      1. Theo

        Super Jerem!
        N’hésite pas à rejoindre la page de l’OGAE Belgium sur Facebook, si tu fréquentes ce réseau social 🙂
        Nous pourrons discuter là-bas 🙂

        1. Jerem

          J’ai envoyé une invitation et on m’a donné toute les informations pour devenir membre je pense que c’est un filtre avant d’être accepté ce que je trouve logique 🙂

    2. Pauly W.

      C’est d’accord, je t’écris au plus tôt !

  3. marie

    Mon cher Pauly,
    J’aime beaucoup lire tes articles, tu es un véritable passionné et tu as un sens de l’humour que j’apprécie beaucoup. ce n’est pas une surprise , on savait déjà tous que tu étais belge.Moi la Belgique c’est Loïc Nottet , Tom Dice ,évidemment j’aime j’aime la vie et la victoire de Johnny Logan en 1987 à Bruxelles.
    Enchantée de te connaître un peu mieux!

    1. Pauly W.

      Merci infiniment pour tes compliments et ta fidélité ! C’est aussi un grand plaisir pour moi de lire tes articles et une grande satisfaction de t’avoir dans l’équipe.

  4. KaYan

    C’est donc vous Pauly W. 😉 !!!!!! Merci pour tous les articles publiés 🙂

    1. Pauly W.

      Et merci à toi pour tous tes commentaires !

  5. ZIPO

    – Encore un très beau portrait et cette fois-ci d’un rédacteur certes récent, mais qui est indispensable pour nous faire découvrir toutes les actualités du concours d’autant plus que ses articles sont toujours formidables et parfois teintés d’humour. Je suis très honoré de faire davantage ta connaissance mon cher Pauly W et bonne continuation aussi bien ici que dans le théâtre où tu sembles être doué et passionné.

    1. Pauly W.

      Merci beaucoup !

  6. Antoine97

    Cet article de Mme Michu, je m’en souviendrai à vie! :p Je m’étais énervé comme un con sans même réfléchir 30 secondes à ce qui pouvait bien se cacher derrière tout ça.
    Et quand je vais relire les commentaires, je vois que quelqu’un avait mis que c’était de l’humour bien « belche ». Du coup je sais pas quoi penser, je suis belge et j’avais pas capté :’)
    Pour le reste, interview très intéressante et bons goûts musicaux. A voir les commentaires, j’ai l’impression qu’il y a 50% de Belges ici!

    1. Pauly W.

      Il doit y avoir autant d’humour belge qu’il y a de Belges !

  7. pascal

    y a aussi ici des gens comme moi qui ne sont pas belges mais le regrettent !!

    tres complet portrait qui nous eclaire un peu sur un de mes rédacteurs préférés qui allie humour, talent et connaissance encyclopedique de notre beau concours !

    1. Pauly W.

      Merci pour ces compliments ! Ils me vont droit au cœur !

  8. sakis888

    Je dois hèlas presenté mes excuses a Pauly excuse moi mais vraiment toutes mes excuses je croyais que tu été une journaliste et plusieurs fois je t ai tutoyé au feminin donc je suis reellement désolé. Et vu tes remarques sur ton interview tu m as piqué pas de mes reponses au sujet de Kate ryan pour la grande deception et Helena paparizou donc si tout est dit c’est ce que je pensais pour ses questions donc
    Bon eurovision et continue avec tes articles a nous passionne et encore vraiment désolé du malentendu .

    1. Pauly W.

      Tu n’as pas à t’excuser, je n’ai pas précisé d’emblée que j’étais un homme. Je suis content que nous ayons Kate Ryan et Helena Paparizou comme points communs. Cela nous rapproche un peu plus ! À très bientôt !

      1. sakis888

        Oui et continue avec tes supers articles a nous faire rever a bientot

  9. Gladys

    J’adooorrre
    Et dire qu’en 1998, je venais de naître, la chanson My Number One juste génial !!

  10. Francis

    La création de Mme Michu n’est pas un méfait, c’est la preuve évidente que l’humour belge est l’un des meilleurs au monde! Et je ne suis pas belge. Ni le fils de Mme Michu. Quoique…

    En tout cas, félicitations à Pauly pour tout ce qu’il donne à ce site!

    1. Pauly W.

      Merci infiniment !

  11. P'tite Hildly

    Alors Pauly c’est une encyclopédie ? Mme Michu est une encyclopédie ? Enchantée de faire votre connaissance!

    Et contente qu’il y est des fans de Suus de Rona Nishliu car la performance vocale était époustouflante et le morceau très touchant même sans comprendre les paroles. Anguun avait recadré les commentateurs qui critiquaient Rona en disant qu’elle avait trouvé ça énorme comme perf…

  12. Eurovista

    Dis-donc, c’est vachement bien fait pseudos sous forme de logo 🙂

    Quant à Pauly, bah Pauly, il me fait croire qu’il existe un Dieu Eurovision. Parce que le fait qu’il ait croisé notre blog ne peut être dû qu’à une intervention divine 🙂 Merci pour tout, mon ami 😉

    1. Mimi2

      Oui carrément bien le logo ! C’est toi ????

      Je suis d’accord avec Pauly mais je n’y vois rien de divin, je crois juste au destin, je ne crois pas au hasard 🙂

    2. Pauly W.

      C’est moi qui te remercie pour tout ! Pour m’avoir donné ma chance, pour m’avoir permis d’écrire pour le site, pour m’avoir intégré dans l’équipe et surtout, pour me faire vivre ainsi ma passion au quotidien. J’espère que nous collaborerons pour de longues années encore ! Mon objectif de vie : les 100 ans du Concours, en 2055 !

  13. Alexandre

    Merci pour cette interview Pauly. C’est très intéressant et j’aime tes propos avisés.
    En plus, t’es très mignon comme garçon 😉

    1. Pauly W.

      Merci pour tous ces compliments ! Tu vas me faire rougir…

  14. Daniel

    « I’m jealous, I’m overzealous
    When I’m down, I get real down
    When I’m high, I don’t come down »

    J’adore cette chanson ! *-*

  15. Mimi2

    Ça me fait super plaisir de pouvoir mettre un visage sur Pauly même si j’aime beaucoup le mystère, apprécier une âme sans savoir à quoi ressemble l’enveloppe.

    Je vous promets que ce n’est pas du léchage, j’ai horreur de ça, j’aime pas les « moutons » les lèche-bottes… mais c’est l’occasion de te dire que j’adore ta plume, je te lis toujours avec le même plaisir que celui que j’ai à lire mes auteurs préférés, tu es doué et inspiré.

    Je comprends mieux ta facilité à te mettre dans la peau d’une conne, je veux parler de la mère Michu, c’est certainement grâce au théâtre 😉 J’aurais aimé en faire, je ne me suis jamais lancée, ça aurait aidé l’ancienne timide qui a des restes. J’avais créé Rosemonde pour te suivre dans ton jeu parce que c’est vraiment un super pied de se mettre dans la peau d’une personnalité opposée à la sienne.

    As-tu changé de canapé ??? Parce qu’il déguste chaque année en mai 🙂

    Complètement d’accord à propos de France Gall. Cette espèce de condescendance m’a souvent exaspéré. Je l’ai mieux apprécié après Berger, le sentiment qu’elle se lâchait, qu’elle avait un potentiel créateur, bien moins pèpère que lui, mais elle n’a pas continué. D’accord elle s’est sentie trahie avec les sucettes mais Gainsbourg…. merde… ce n’est que mon avis mais il me semble que c’était autrement plus génial que Berger ! Je dis « génial » parce qu’à mes oreilles Gainsbourg était un génie.

    Ravie d’en avoir appris plus ! Merci pour ta contribution et ton investissement pour le blog et bonne route ici et ailleurs 🙂

    1. Pauly W.

      Merci infiniment pour tous ces beaux compliments ! Et merci du fond du cœur pour ta fidélité, ta gentillesse, ton humour et tous tes commentaires !

  16. Matt'

    C’est sympa d’en savoir un peu plus sur toi, Pauly. Merci pour tes articles, toujours aussi finement rédigés 🙂

    Ton amour pour le théâtre ne me surprends pas le moins du monde. Je suis certain que tu excelles dans ce domaine.
    Ton anecdote de l’audition m’a fait rêver! Mdr. Ca relève du génie, bravo d’avoir osé cette originalité. Et je suis on ne peut plus sérieux. J’aurais aimé être dans la salle pour voir cela.

    Bonne continuation à toi 🙂

  17. Nico

    Quelle belle surprise de découvrir notre ami Pauly qui est charmant ! En lisant tes articles, je t’imaginais beaucoup plus âgé, les cheveux gris et portant des lunettes. Cela doit être ton style d’écriture très ciselé et littéraire qui m’y faisait pense. Comme quoi nous avons tous de faux préjugés, voilant que nous avons à faire à fringuant jeune homme de 34 ans fort sympathique et passionné.

    J’apprécie beaucoup tes articles et surtout ton humour et ton imagination, je te trouve très artistique, créatif et bienveillant, des qualités que j’apprécie au plus haut point,

    Merci pour tout ce que tu fais pour rendre ce blog encore plus attractif et passionnant.

    En plus, je trouve que tu as beaucoup de goût, J’avais un très bon ami à Bruxelles que j’ai perdu de vue, mais si un jour je reviens dans votre belle ville, cela me ferait très plaisir de pouvoir te rencontrer. Attention, ne vous méprenez pas, Ce n’est pas une déclaration d’amour ,, On ne va pas faire de jaloux quand même, mdr

    A bientôt

    1. Pauly W.

      Merci infiniment pour ton message et tes compliments ! C’est un réel plaisir de travailler avec toi à l’élaboration de ce site et j’espère que nous collaborerons encore de nombreuses années.

      Sache que tu es le bienvenu à Bruxelles ! Je serais très heureux de t’y rencontrer !

      À très bientôt !

  18. Tano

    Bonsoir Pauly,

    Je reprends le clavier ce soir sur notre blog préféré pour te féliciter de tant de franchise. Si les moyens de communication que nous utilisons aujourd’hui avaient existés il y a trente ans, j’aurais sans doute pu décrire les mêmes enthousiasmes, à quelques exceptions près : je n’ai pas le même univers musical que le tien. Mais, en ce qui concerne l’Eurovision, je te rejoins, notamment pour certaines chansons que tu as citées : « Suus » et « My number one » en particulier. Je tiens aussi à te remercier pour ton investissement et pour la qualité de ton expression écrite. Les détracteurs du concours qui en fustigent la vacuité devraient prendre l’exemple jouissif de ce blog et l’humour souvent décapant des intervenants. Un moyen de rassembler des gens très différents malgré les frontières ( même si elles n’existent plus …ou presque ) et de faire passer des messages d’amitié. A très bientôt..

    1. Pauly W.

      Merci mile fois à toi pour ton message et tes gentillesses ! Comme toi, j’espère que ce site contribura à la réputation du Concours en Francophonie et qu’un jour, l’Eurovision y soit considéré à sa juste mesure : un divertissement de qualité, unifiant les amateurs de bonne musique à travers le monde.

      à très bientôt !

  19. Denez

    Petit coucou de Bretagne, Pauly !

    C’est très sympa de pouvoir mettre un visage sur l’auteur des articles que je lis régulièrement !
    Concernant Herrey’s en 1984, je pense qu’il faut remettre ça dans le contexte de l’époque. L’Eurovision était encore très sage, et le fait d’avoir un boys band (concept encore peu répandu à l’époque), en entrée du concours avait dû frapper les juries… Je doit confesser que j’avais beaucoup aimé cette prestation enlevée et rythmée (et que les trois garçons n’étaient pas dut tout déplaisants à regarder…) Par contre, grosse déception quand j’ai écouté le disque, j’avais l’impression que ce n’était plus la même chanson tellement ça me paraissait empesé. Mais cette année-là, c’est le Danemark qui avait eu ma préférence, avec l’Espagne !
    Je te prie d’adresser mes salutations à Mme Michu ! Que devient-elle ? Donne-nous des nouvelles !

    A très bientôt !

    1. Pauly W.

      Merci infiniment pour ton message ! Comme je l’ai promis à Eurovista, Mme Michu reviendra le jour où la France remportera le Concours pour la sixième fois. Encore un peu de patience, donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>