Mar 07

Interview de fan : Francis

Aujourd’hui, je vous laisse en compagnie de Francis. J’ai aimé son autoportrait car il est un peu différent des autres publiés jusque-là. Je vous laisse apprécier…

 

Je m’appelle Francis, d’où mon pseudo très original, je suis un garçon (eh oui). J’ai 48 ans dans trois semaines et je suis professeur d’anglais près de Nancy. Je suis originaire de Verdun, dans la Meuse (Bataille de 1916), mais j’habite à Nancy (en Lorraine) depuis plus de 30 ans. Je vis en Vieille Ville, non loin de la célébrissime Place Stanislas, la plus belle de France, disons-le simplement. 😀

 

A défaut d’avoir une photo de Francis, imaginez qu’il est déjà passé sur cette place !!!

 

Je regarde tous les Concours depuis 1977, mais j’ai acheté tous les enregistrements depuis 1956. Je suis un vrai passionné. Il n’y a pas que les derniers concours qui m’intéressent, mais je n’ai pas suffisamment de temps pour suivre les sélections nationales ou me rendre sur place : je fais donc confiance à ce super site pour me tenir au courant.

 

Ma chanson préférée de tous les concours est Je suis l’enfant-soleil (France 1979) et celle que j’ai le plus détestée est Weil der Mensch zählt (Autriche 2003). La prestation la plus bluffante de ces dernières années est celle de Kaliopi en 2012. Tout y était parfait : musique et arrangements, paroles, voix, prestation scénique.

 

A titre personnel, j’ai très longtemps été un inconditionnel du Royaume-Uni. C’est toujours le numéro 1 dans mon classement (j’attribue chaque année les 1 à 12 points à mes 10 chansons préférées, et ceci depuis 1956… d’où mon classement). Je l’ai choisi comme vainqueur à 11 reprises. J’ai écouté à plusieurs reprises tous les titres de tous les concours depuis 1956 et les ai classés pour chaque année de ma préférée à celle que j’aime le moins. Puis, j’ai attribué aux 10 premières de chaque édition la note de 12, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s). J’ai ensuite additionné les points que j’ai donnés à chaque pays de 1956 à 2016, ce qui me donne un classement de tous les pays ayant participé au moins une fois au Concours. Le vainqueur est le Royaume-Uni, devant la France (bouh le chauvin) et l’Allemagne. Si j’observe chacun de mes classements en détail, je m’aperçois que certaines années comportent un grand nombre de chansons que je juge incontournables alors que d’autres sont assez pauvres en chefs-d’oeuvre à mon goût. La liste de tous ces titres est actuellement de 260, mais je n’arrive pas à décider d’un classement fixe, je change tout le temps d’avis.

Depuis quelques années, je suis plus fidèle à la Slovénie ou à Chypre, parmi d’autres. Mes chansons préférées venant de Slovénie et de Chypre sont Mr Nobody (2006), un plaisir coupable dont j’ai honte mais que je ne peux m’empêcher d’aimer, et l’éblouissant Ime anthropos ki ego (1994) de la non moins éblouissante Evridiki.

 

Le meilleur concours restera pour moi celui de 1993 !

J’ai 14 chansons de cette année-là dans mon TOP 260 de tous les temps… un record. La plus grosse injustice, et Dieu sait qu’il y en a eu, est la honteuse 13° place de Vania Fernandes pour le Portugal en 2008. C’est cette chanson qui aurait dû gagner et pas la daube de Dima Bilan. De la même façon, je ne me suis toujours pas remis de la victoire de l’Estonie en 2001… et je ne me vois pas m’en remettre. :/

Vânia Fernandes est passée 13ème à la finale 2008 et a fini 13ème… superstition !?….

 

En-dehors de l’Eurovision, j’écoute de tout : mes goûts musicaux vont de Chopin à Queen, de Bénabar à Jean Ferrat, d’Elton John à Slimane, de Michel Polnareff à Stevie Wonder… J’aime aussi le chant choral, je fais d’ailleurs partie d’un groupe vocal, réunissant un choeur d’hommes et un choeur mixte. Nous donnons des concerts et des spectacles (avec scénographie, costumes et décors) présentant des chansons et chants allant du Moyen-Âge à nos jours. Cette année, j’ai beaucoup écouté l’album de Slimane, et j’ai adoré en particulier Le Vide. J’ai également passé en boucle Je n’y suis pour rien, un de ses anciens titres que j’ai trouvés sur Youtube.

 

Je suis aussi un grand cinéphile, avec une prédilection pour Hitchcock et le cinéma social anglais. Je lis beaucoup : mes auteurs préférés sont Emile Zola, Agatha Christie, Georges Simenon et Jean Teulé. Je ne rate pas non plus une étape du Tour de France depuis 1976.

 

Pour le moment, ma chanson préférée pour le Concours 2017 est celle de la Pologne, même si je ne suis pas fermement décidé. J’attends encore des frissons avec d’autres chansons, pas encore dévoilées.

Kasia Mos et moi-même vous disons à bientôt pour un prochain portrait de fan. D’ici là, prenez soi de vous ! Yoann

 

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour Francis,
    Je te connais un petit peu à travers tes commentaires car tu avais répondu à quelques unes de mes questions . Je savais déjà que tu avais tous les enregistrements et que tu notais les chansons.
    Par contre, j’espère que tu me pardonneras , je t’imaginais plus âgé car tu es un véritable puits de science concernant l’eurovision d’avant. Je ne sais pas,je t’imaginais bien à la retraite et ça me plaisait bien. Quelle surprise fut la mienne de te découvrir en prof d’anglais!
    Je ne suis pas étonné de tes goûts musicaux,on en a quelques-uns en commun. J’apprécie en toi tes commentaires judicieux toujours appuyés d’un peu d’histoire de l’eurovision.
    Pour moi tu es le prof de l’eurovision,si on te pose une question sur un concours passé,je suis sûre que tu pourras répondre sans problème. Au plaisir de lire encore et toujours tes commentaires.

    1. J’oubliais , je ne suis pas un grande fan du Royaume uni ces dernières années mais j’aime bien « Never give up on you ». Et toi qu’en penses-tu?

      1. Merci Marie pour tous ces compliments !!! Et moi qui pensais que j’allais faire tache au milieu de tous les petits jeunes de ce site 😛
        Je suis effectivement un grand fan de l’Eurovision, et ceci depuis très longtemps… d’où l’impression que je donne d’être plus âgé que je ne le suis.
        En ce qui concerne la chanson du Royaume-Uni de cette année, je reconnais les grandes qualités de chanteuse de Lucie, mais je trouve la chanson d’une platitude… bref, je suis très déçu

  2. Bonjour Francis et enchanté ! si j ai bien compris tu es notre grand spécialiste de l’Eurovision 🙂 j’étais petit en 1991 mais comment as-tu vécu la défaite d’Amina avec ce règlement des meilleurs 12 points puis meilleurs 10 points ? Voir la,victoire de Carola au détriment de la merveilleuse chanson d’Amina fut une grande déception pour moi mais je me rends compte que j’ai peu de souvenirs du concours. Comment cela s’était passé ? Si tu as des souvenirs ou une anecdote sur cette année 91 je serai ravi de les lire. Merci beaucoup Francis et à bientôt !

    1. Eh bien, je me souviens que j’avais trouvé la décision de déclasser Amina stupide, inutile et humiliante. S’il y avait égalité, alors les deux chansons étaient gagnantes, je ne vois pas où était le problème. Je n’ai par exemple pas été choqué par les quatre gagnantes de 1969… Et franchement, Amina perd parce qu’elle a une note de 10 de moins que Carola. Et alors ? Léon Zitrone n’y comprenait rien non plus, pourtant il en avait commenté des cincours…
      Après, je n’aurais voté pour aucune des deux, j’avais craqué pour la chanson portugaise 😀

      1. Merci de ta réponse ! Du coup je suis allé voir le Portugal de 1991 😉 bon je continue à préférer Amina 🙂

      2. Oops concOurs :/

      3. J’avais été tellement déçu moi aussi… Je suis entièrement d’accord avec toi, Francis. Pourquoi doit-on départager à tout prix ? Je pense que l’une des raisons tient à l’organisation du concours l’année suivante, cela évite d’avoir à faire un choix…
        Petite précision pour Dulce Pontes, représentante portugaise en 1991. Elle a depuis fait une grande carrière dans son pays, et même à l’international, car elle est une chanteuse de fado incontournable !

        1. Oui je savais pour Dulce Pontes. Et pour l’égalité, les 4 gagnantes de 1969 n’ont pas empêché le concours d’être organisé l’année suivante à Amsterdam.

  3. – Bonjour Francis : bienvenu parmi les interviewés. Je constate que tu as de grandes connaissances sur l’Eurovision, et comme moi, tu as tous les enregistrements depuis les débuts de ce concours : bienvenu au club !

    – Cet été, je pars en vacances dans ta région et je m’installerai à l’hôtel à Nancy et Verdun fera partie de on programme de visite. Enfin, pour ta chanson préférée de cet Eurovision 2017, je ne suis pas d’accord mais tous les goûts se respectent.

    (NB : comme chaque année j’attends la fiche alphabétique de chaque pays pour donner mon avis détaillé sur chaque chanson )

    1. Hello Zipo ! Si tu passes à Nancy, n’hésite pas à me le dire, on pourra aller boire un verre Place Stanislas pour parler de notre passion commune 🙂

  4. Nous avons en commun le chant choral que j’ai pratiqué durant 28 ans. Le plus difficile pour un choriste, c’est de savoir s’arrêter…
    Il n’y a rien de plus affligeant de voir certains chanteurs s’accrocher, alors que la voix s’est affaiblie, altérée, mais qui veulent faire partie de la photo, malgré tout et tous…
    J’ai passé un jour à Nancy il y a plusieurs années sur la route de l’Allemagne. Quelle belle ville!.. Et l’Opéra est magnifique.
    Par ailleurs je suis très impressionné par tes connaissances eurovisionnelles, les miennes , bien qu’anciennes, étant bien moins précises. Je ne suis pas un fan absolu des chansons anglaises, mais j’ai en tête le succulent « Puppet on a string » de Sandie Shaw,en 1967. Quel régal ça a été pour moi!…

    A bientôt.

    1. J’espère que tu ne parles pas de moi quand tu dis qu’il faut savoir s’arrêter de chanter quand le moment est venu LOL

      1. Non non, je te rassure , ne te méprends pas, tu as encore de très belles années devant toi et en aucun cas je me permettrais de porter un jugement ( et de quel droit ?) a fortiori si je ne connais pas la personne. C’est de mon vécu, dont je parle, en particulier pour avoir fréquenté un certain nombre de chœurs, et d’avoir souvent bouilli d’impatience devant la réticence de certains(nes) à céder la place. Il faut s’y résoudre un jour ou l’autre. C’est ce que j’ai fait il y a deux ans, non pas parce que ma voix avait trop changé (quoique…de ténor je basculais dans le baryton ), mais parce que les 2 chefs de chœurs que j’ai accompagnés vocalement durant toutes ces années ont cessé de diriger.

        PS: je vais aller voir ta tête sur You tube, mais je te rassure d’avance, je ne suis pas né en1995 !

        1. C’est vrai que beaucoup de choristes- et même de chanteurs- ont du mal à abandonner la scène. Il faut croire que le besoin est vraiment impérieux 😉

  5. Pour ceux qui voudraient malgré voir ma tête d’ancien, vous pouvez toujours me chercher sur YouTube. J’ai participé il y a deux ans à Questions pour un champion, et j’ai fait un magnifique jeu de ping-pong sur l’Eurovision avec Julien Lepers. On m’en parle encore 😛

    1. Ahahaha J’ADORE ! J’ai trouvé votre vidéo sur Youtube 😀 Enfin quelqu’un qui remet en place un présentateur français quand il est question d’Eurovision ! Bien fait pour Julien Lepers ! Il était sûr de lui quand il vous contredisait sur la 2ème place de Joëlle Ursull en plus. J »ai honte pour lui … J’suis obligé de vous applaudir Francis ! Respect ! ^^ En plus, j’arrive pas à croire que vous avez participé à ce jeu et que vous avez atteri au  »4 à la suite » ! Vous avez réussi à passer ou pas ? Ça fait trop bizarre 😀

      PS : l’autre présentateur français que j’aimerais remettre à sa place est Laurent Delahousse. Pour avoir déclaré dans le JT de 20h après la finale du 14 mai que l’Eurovision était  »politique et géopolitique », pour avoir aussi dit que la Russie était arrivée 2ème en finale à la place de l’Australie, et pour ne pas avoir fait allusion à la 6ème place d’Amir qui était quand même quelque chose d’extraordinaire et d’inespéré après Lisa Angell et les Twin Twin ! J’attends de le rencontrer celui-là, j’ai deux mots à lui dire 😉 lol

      1. Il ne faut pas croire que Julien Lepers ignorait les réponses aux questions qu’il m’a posées. Il m’a juste passé les plats pour me mettre à l’aise… et ça a marché, j’ai fait un beau parcours avant d’échouer à 1 point de la cagnotte. Toutes les émissions sont d’ailleurs visibles sur YouTube LOL À titre indicatif, je repasse le 29 mars 😛

    2. Je viens de regarder aussi cette petite vidéo! Je confirme les dires de Marie, tu es un véritable puit de science eurovisionnesque! Impressionnant!!! (ah et au passage, c’est agréable de mettre un visage sur toi^^). Encore merci pour tes réponses et ton savoir!

      1. Merci à toi pour ces compliments, et encore bravo pour ton initiative !

    3. Le lien! Le lien! Lol

        • P'tite Hildly on 12 mars 2017 at 12:15
        • Répondre

        J’arrive après la bataille mais très beau profil Francis! Le ping-pong eurovision avec Julien Lepers était bien drôle et c’est assez impressionnant de savoir mobiliser ses connaissances en plein jeu avec autant de finesse, de précision et au tac-o-tac avec le stress du jeu en cours.

        Bon, si personne n’a posté le lien, je donne juste l’astuce : « qp1c Francis eurovision » sur youtube fonctionne très bien 😉

        1. Merci pour ces compliments ! En tout cas, l’expérience à Questions pour un champion était formidable

  6. Excellent !
    Tout les enregistrements depuis 1956, bravo belle collection 🙂

  7. Bonjour Francis !

    Félicitations pour ta collection d’enregistrements ! Maintenant de je lance un défi : retrouver au fonds d’un grenier (ou ailleurs) l’enregistrement vidéo de 1964 !!!

    Salutations de Bretagne !

    1. LOL Tu as raison, trouver ces enregistrements relève de la gageure. La télévision danoise ne semble même pas en avoir le moindre vestige, même partiel.

      1. D’après ce que j’ai lu, il me semble que les enregistrements ont été détruits par un incendie dans les années 1970, seules quelques secondes de la reprise de Gigliola Cinquetti ont été retrouvées. Par contre il existe quand même une version audio de tout le concours, disponible sur Youtube.

  8. Oui c’est vrai, c’est d’ailleurs cet enregistrement qui accompagne les photos présentes sur le DVD du concours 1964 dont je dispose. Et ton information sur l’incendie est exacte. Mais c’est quand même aberrant que la télévision danoise n’ait pas pensé à faire un double de l’enregistrement :/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :