Mai 02

Ils n’iront pas à Malmö ! Episode 4.

Nuteki – Save me

nutekiLa première chanson sélectionnée, vous vous en souvenez, n’ira pas non plus à Malmö, puisque c’était l’inénarrable « Rythm of love » de l’égérie biélorusse Alyona Lanskaya, la femme aux mille visages (merci Photoshop)  et aux mille chansons (merci la télé biélorusse). Mais avant de nous pondre l’affreux Solayoh, enfin de le retrouver dans les fin fonds des vieux tiroirs de myspace, la Biélorussie nous avait offert une très bonne sélection, moderne, avec des artistes pour la plupart faisant carrière dans la Russie voisine, à l’instar du groupe Nuteki. On avait remarqué aussi les grands efforts de mise en scène avec des tableaux impressionnants, comme Uzari tout droit revenu du monde du Seigneur des Anneaux, ou Satsura qui nous donne encore des bouffées de chaleur à exhiber si fièrement son torse musclé !

Alors pourquoi nous resservir une vieille soupe aux betteraves qui va atterrir directement dans les bas-fonds de la demi-finale quand on peut proposer un groupe pop moderne et charismatique ? Mystère biélorusse ! Mais Nuteki aurait pu les sauver… de l’embarras, avec son géant qui attrape les musiciens par les cheveux !

Gigi Radics – Úgy fáj

Radics_GigiChanter  » Ça fait mal », c’est un titre prédestiné ! L’un des grands moments de cette saison de sélection a été également l’élimination de la nouvelle diva magyare, Gigi Radics de la sélection A Dal 2.0. Bon, même si justement, le long marathon A Dal a commencé dans l’indifférence générale parce qu’il n’y avait pas grand chose de transcendant à y voir, se sont vite détachés plusieurs chansons, dont « My Baby » András Kállay-Saunders et « Úgy fáj » de Gigi, au point qu’on voyait difficilement qui pourrait les battre… Szilvi Agárdi & Dénes Pál, et sur le tard Tamás Vastag étaient les plus grandes menaces pour les deux stars, et puis on connait la fin, arrivé de nulle part, c’est ByeAlex qui a raflé la mise…

Contrairement à ce que ses photos laissent croire, Gigi vient tout juste de fêter ses 16 ans ! Mais elle est déjà une star en Hongrie où elle a été révélée tout récemment par sa voix déjà surpuissante.  Autrement dit, Gigi est toute jeune, et nous avons tout le temps de la retrouver au concours, avec peut-être une encore meilleure chanson, même si « Úgy fáj » est déjà un chef-d’oeuvre qui pouvait facilement accrocher un top 10. C’est en tout cas une des chanteuses avec le plus de potentiel en Hongrie et nous sommes impatients de la revoir !

(1 commentaire)

  1. La chanson de Gigi était une bombe… Quel dommage 🙁

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :